59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs.

Publié le par imagiter.over-blog.com

59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs.

Ce qui veut dire que ceux qui reçoivent les cadeaux les utilisent immédiatement pour étrangler l'État donateur de taux usuraires. Ce qui, plus précis encore, veut dire que la dette c’est les trop riches. Ils la créent, l’alimentent et puis – afin de faire semblant de la « résoudre » - l’augmente encore plus. La dette oui c’est parce que les trop riches font trop de profits sur…la dette !!!

…………..

Qui dit ceci ? Le collectif pour un audit citoyen de la dette publique.

……………

Et vient d’être publié son premier rapport d’audit. Dont le lien se décline :

http://www.audit-citoyen.org/?p=6291

Vous trouvez, aussi, sur Médiapart un article de fond sur leur travail qui est en train de devenir une pièce maitresse dans le dossier d’accusation contre les trop riches:

Le lien (s’il s’ouvre) restera : … http://www.mediapart.fr/journal/france/270514/sous-la-dette-publique-larnaque-neoliberale

…………….

Une vidéo est disponible sur le site de Marianne : voir vidéo en fin de post…

…………….

Avec cet audit il va devenir plus facile de « lutter » contre la prétendue « crise » : mot uniquement destiné à plumer les pauvres et les classes moyennes. Puisque s’il y a vraiment crise comment expliquer les gains excessifs de CAC 40. Ou bien les revenus inexcusables des patrons spéculateurs ( et pas des autres patrons de PME-PMI, par exemple !)…ils devraient être touchés de plein fouet « s’il y avait crise »…si quelqu’un a une autre explication autre que : la crise c’est les trop riches. Et leurs inégalités financières qui augmentent augmentent.

………………

Globalement, « aucune » crise. Rien. Nada. Que le comportement barbare des marginaux trop riches…Le fait qu’ils profitent sans retenue de la société. Aux U.S.A. ce n’est pas moins de 47 % d’augmentation de leurs richesses qu’a connu le 1 % des trop riches ces 10 dernières années. Cela ne peut venir de leur « travail »ni de leur « intelligence »…trop découplé de l’économie réelle. Le poids croissant de ce 1 % dans la destruction de la société se montre au grand jour. LA DETTE EST LEUR PRODUCTION A 100 % !!!

………….

Oui l’effet, uniquement, de l’illégitime spoliation qu’ils commettent sur la société…

……………

Qui dit crise dit « rembourser ! rembourser ! » …

…………..le remboursement sera de changer complètement de société…

………………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article