Un Système impersonnel ignore toute causalité.

Publié le par imagiter.over-blog.com

Un Système impersonnel ignore toute causalité.

Comme toute possible explication exhaustive d’ailleurs. Nous baignons dans un unique monologue irresponsable. Qui ose, pourtant, « je fonctionne pour fonctionner. Et je me fous complètement des conséquences. » Et c’est « cela » qu’il faudrait admirer et auquel il faudrait obéir au doigt et à l’œil ? Alors que ce système « n’obéit » strictement à rien qu’à son seul caprice de départ. Et vogue le fonctionnement pour le fonctionnement !!!

………………….

La Religion de l'égoïsme comme perte de conscience des conséquences de ses actions. Le fonctionnement d'un système impersonnel, ignorant du feed-back de ses modes de production et de consommation, de transports et de communications, du gaspillage incommensurable nommé concurrence, ne conduit qu'à toujours plus de gâchis, toujours plus gigantesques gaspillages. Tout le monde sait pollutions, chômages, exclusions généralisées de tous contre tous, déficits sociaux, désertifications galopantes, pertes du réel rural, congestions urbaines, misères multipliées ... etc, mais faute de pouvoir les rattacher à une cause commune, chacun reste impuissant à agir sur quoi que ce soit. L'origine commune est justement le système impersonnel, l'aspect lisse, pseudo-objectif, mais certainement inhumain (puisque aucune personne ne peut rien contre de l'impersonnel), de ce système l'empêche de pouvoir entrevoir les solutions.

…………………..

Une de ses principales nocivités, en effet, est l’auto disculpation devant toute valeur morale, politique, même sociale. Tout est excusé d'avance, un modèle unique devant les yeux = inégalité c'est prédestination et, donc, envers les autres aucun effort à faire (nul ne pense plus le collectif). Et jamais la réalité du mal que l’on fait ne sera perçue. Les modèles masquent les yeux : la figure la plus facile à percevoir est la "rivalité mimétique" et son cortège d'inefficacités nommé "boucs émissaires" - dans un système impersonnel c'est toujours la faute des autres, ils le font bien eux, pourquoi pas moi, gaminent nos bourgeois religieux. Alors que Rousseau décrivait, impeccablement, dans le Discours sur l'origine et le fondement de l'inégalité parmi les hommes, les mécanismes, tant au niveau des nations que des individus, de la "rivalité mimétique", ici, nous chutons dans l'universalité mensongère de la Religion masquée du capitalisme. "Tout le monde" dit-elle, sans montrer ses sources d'informations, de vérifications de cette quasi omniscience qui sait toujours tout sur ce tout le monde qui fait pareil. Tout le monde, dit-elle, afin de toujours s'excuser d'avance, la position sociale est prédestination, les inégalités forment le plan divin, il ne faut surtout aller contre. Se perfectionner n'existe pas, le bien n'a pas à comparaître : la froideur nihiliste de cette Religion doit émerger pour ce qu'elle est, toutes les images péjoratives qu'elle osait déverser, sans droit de réponse, sur d'autres styles de vie, lui reviennent de plein droit. Elle, la seule source de violence, l'unique origine de tout désordre, de tout conflit, de toute séparation. Elle, l'antisociale, la marginale, la provocatrice d'anomie sociale, de démoralisation et d’immoralité collectives, se révèle bien comme l'incarnation du nihilisme, cet ennemi implacable du Progrès progressant progressivement dans les rapports sociaux, dans les relations humaines.

…………………………………..

La Religion masquée du capitalisme se démasque en tant qu'ennemie du genre humain. "L'impossibilité constatée de laisser les riches déterminer seuls les modalités et finalités du progrès" (p. 438 - L'exclusion- L'état des savoirs – sous la direction de Serge Paugam, décembre 1996) devrait donc en découler. Fermement. Le système impersonnel et donc d'irresponsabilité personnelle rend fou parce que hors du réel, rend irresponsable parce qu'inconscient, et, le pire, rend incompétent à toutes solutions. On doit tous organiser sa vie pareille, hurlaient les sorcières de Salem d'Arthur Miller, en posant la Lettre Écarlate sur toute beauté libre. Et c’est « cela » que les hallucinés leurrés disent « l’individualisme » ??? Un individualisme impersonnel, en somme !!!

………………………………….

Un système personnel, par contre, reste le système respectueux de l'individu qui, guéri de l'individualisme, sait voir le réel comme il est. C'est-à-dire une organisation de la production, de la consommation, des loisirs, des transports, de l'enseignement...etc. démentielle. Le coût est incommensurable : l'obsession des chiffres (revers de l'indifférence institutionnalisée) crée des coûts incommensurables, puisque les obsédés à disqualifier les bons observateurs du réel perdent, par-là, toute énergie pour embrasser la plus grande partie du réel ! Donc l'organisation générale de la production, des activités...etc. est INEFFICACE, dégrade tout (qualité de vie, santé...etc.), COÛTE toujours plus aux individus et à la Société. Trop de monde en même temps oblige à entretenir des infrastructures gigantesques...etc. Tandis que tout problème se résolvant en divisant les difficultés ("trafic de drogue", abolir le mot en trop, "trafic", il ne reste plus que la drogue comme problème) il devient évident qu'il faudrait se relayer, sur le cours de la semaine. Ce qu'on peut faire quand on est deux ? Deux équipes pour enseigner, travailler...etc. du Lundi au Jeudi midi et du Jeudi au Dimanche. Division du temps de travail, prise en compte du regard de l'Autre, personnalisation maximum d'un système dont nous sommes tous créditeurs, impossibilité pour le moindre groupe ou faction de se monopoliser l'entier système qui n'est possible que par nous tous.

……………………

Et les 350° découvrent Christophe Colomb qui ne peut plus se mettre à couvert.

……………………

L'organisation est devenue extrêmement rigide, que le modèle soit bon ou mauvais indiffère désormais (à ce stade de corruption mentale, le réel n'existe plus), seul ce qui compte c'est de faire "avancer" ce modèle rigide, ce qui est une impossibilité logique. Il ne faudra donc plus rien remettre en question, supprimer les questions, en conséquence - ne plus écouter, ne plus observer. Arrivé à ce point, il devient préférable d'introduire l'inertie dans le cerveau. Ne demeurent que des êtres qui croient de manière absolue dans leurs manières de produire, de consommer, d'administrer, sans pouvoir entrevoir toute l'immensité souple des autres possibles; ne reste que des êtres qui croient fanatiquement, religieusement, au peu qu'ils savent. La Religion masquée du capitalisme n'a jamais été a aussi virulente et aussi toujours plus incapable de se voir telle qu'elle est. L'irréfutabilité est une preuve de non scientificité. Christophe Colomb ne se découvrira plus devant rien !

………………………..

…………………………….L'Autre (l'alter) est parti avec native et nance.

………………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans qui fuit le réel

Commenter cet article