Faut arrêter de couvrir les toujours plus ivres d’images

Publié le par imagiter.over-blog.com

Faut arrêter de couvrir les toujours plus ivres d’images

Tous les symptômes concordent

« Aussi une part toujours plus grande de notre expérience devient invention plutôt que découverte. Plus notre expérience devient préarrangée et préfabriquée plus nous y faisons entrer seulement ce qui nous « intéresse ». Ainsi pouvons- nous plus efficacement exclure le monde réel hors de notre atteinte (p. 372 - Daniel J. Boorstin – L’image, 1961, 1971). »

Nous croyons que ces illusions sont vraies « parce que nous sommes atteints d’espoirs exagérés (p. 21 - ibidem). » Nous « exigeons » même tout, du plus improbable à l’impossible : du journal, des nouvelles nouvelles chaque jour, de la télévision neuve à chaque seconde, etc. Pire, nous réclamons que les autres y « croient » à ces égarements sans issues. Oui nous attendons tout et n’importe quoi tangués par nos ivresses permanentes. Nous pensons mêle modeler l’univers selon nos caprices non selon les besoins de préservations du futur – or ces lubies ne se présentent que comme des inconsistances ou des évanescences tels des éléphants roses… « nous créons une demande pour les illusions dont nous nous berçons. Et nous payons autrui pour nous en fabriquer (p. 24 - Daniel J. Boorstin – L’image). » C’est donc voulu et prémédité : c’est une production construite non une donnée naturelle…

Nous autorisons, ainsi, nos propres dealers. Et ne nous prohibons aucun alcool fort ni drogue dure. Pire - nous nous faisons passer pour des êtres sains, rationnels et responsables (surtout de « l’argent des autres » que nous auto-autorisons » à dévaliser)…alors que toutes ces conduites sont addictives, hasardeuses, dangereuses pour les autres – et que, en toute logique, ce n’est pas favoriser ou couvrir des comportements aussi extravagants (comme tous ces errements exagérées) mais bien les SOIGNER qu’il faut…puisque « en attendant du monde davantage qu’il ne peut nous donner, ou que nous pouvons en tirer, nous nous condamnons à la tyrannie et à la frustration (…). Nous sommes si accoutumés à nos illusions que nous les prenons pour la réalité. Nous les exigeons (p. 24 - Daniel J. Boorstin – L’image). » Summum des anormalités, non ? Et devenues insupportables pour les autres !!!

L’illusion est une image – c’est un fait, un fait même cinglant. Et cette image : « Nous ne pouvons ni l’atteindre ni y aspirer, ni être vivifiés par elle : nous vivons dedans, (p. 24 - Daniel J. Boorstin – L’image ).» Comme une chrysalide qui nous phagocyte mais pas pour nous transformer en papillon. Ou un vampirisme qui nous suce toute notre vie «réelle » - nous abandonnant les feux autour desquels tournent, éperdument, les papillons de nuit que nous sommes devenus. Mais mais…“mais il ne saurait y avoir aucun doute sur ce nous espérons à présent, ni sur le caractère immodéré de ces espoirs (p. 30 - Daniel J. Boorstin – ibidem). » Aucune tempérance à espérer. Pas d’abstinence ni de sobriété. Nous sommes bien des alcoolos finis de l’image…Toujours plus excessifs alcooliques de l’image !!!

Préférer des illusions à du réel spontané c’est se montrer très malsain. Et irresponsable envers sa propre santé. Alors l’importance de celle des autres ne peut plus pénétrer nos têtes de fuyards du réel. De graves détraqués…

Par respect pour autrui, pour les enfants, et pour le futur – nous ne pouvons plus tolérer de tels comportements déviants…

Qui s’adonne à l’image jusqu’à la croire plus vraie que la réalité – doit être considéré(e) comme le/ la plus incorrigible des drogué(e)s et des alcooliques…

La société doit être protégés de ces « illusionnés »…

…………………………………………………………fussent-ils au plus haut niveau !!!

Ce post fait partie d’une longue série qui commence par « L’effet réversif ? », « La technologie ne change rien aux mentalités - bien au contraire !!! (1) », « Le réel spontané ? », « Mot de seconde main », « Tout artificiel ? », « Cet usage des mots qui nous dénonce ? », « Durs rêveurs ? » ou « Rationalité devenue irrationnelle »…

…………

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article