L’effet réversif ? (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’effet réversif ? (1)

Celui qui survit est celui qui survit ? La « sélection naturelle », détournée en « loi de la jungle », bute, ainsi sacrément, sur une aporie – oui une impasse qui ne permet plus aucune affirmation genre « loi du plus fort »…en effet, l’argument central de La « sélection naturelle » ressemble à une tautologie : survit qui survit, le plus adapté reste le plus adapté, le sélectionné ne laisse personne expliquer le sélectionné…un peu comme un « palindrome argumentatif »…les deux parties sont identiques et rien n’est donc « expliqué » - tout juste juxtaposé……il n’y pas de « sens » - au sens autant directionnel que de signification - dans cette prétendue « adaptation »…au meilleur ( !)…oui cette impasse dans les raisonnements reçoit, pourtant, un coup plus puissant encore : l’effet réversif !!!

Il faut savoir que de Charles Darwin nous admirons une grande partie de sa démarche mais combattons la « loi de la jungle » comme socle de légitimation du capitalisme… Le capitalisme ? Cette métaphysique idéaliste reste un histrionisme qui n’a jamais obtenu aucune preuve scientifique appuyant ses cruelles inégalités antisociales, son fonctionnement antidémocratique comme ses louanges sans dignités « d’un appropriation illicite du travail des autres »… voici pour le fond !!!

Voilà pour l’« effet réversif »de Patrice Tort qui, dans le dispositif global de l’Évolution, s’habille d’un tout autre rôle. « il s’agit du processus de renversement de l’efficacité sélective au cours de l’évolution biologique (p. 331 - Patrice Van Eersel – le Cinquième rêve - septembre 1995) ». Oui telle une sélection anti-sélection, une anti loi de la jungle offerte, excusez du peu, par la vie elle- même. Elle n’use plus que de bienveillance, d’entraide ou d’empathie…et rejette aux oubliettes violences et appropriations unilatérales !!!

Afin qu’il ne puisse être argué que le calcul d’intérêt entre, seul, en ligne de compte, voyons juste l’exemple des animaux : une louve qui allaite un daim, une fourmi qui donne sa vie pour ses congénères, un dauphin qui sauvent de nombreux humains de la noyade. Et tant d’autres exemples. A trop de profusions !

L’effet réversif a, donc, peu à peu pénétré le monde animal. Et s’est développé, surtout, parmi les mammifères…soit – à marteler - « des instincts sociaux antisélectifs »…oui et ce n’est pas du tout de l’anthropomorphisme « comme si le comportement éthique, le souci de l’autre, précédait de beaucoup l’arrivée de l’homme (p. 332 - ibidem ). » NOUS N’AVONS QUASIMENT RIEN A VOIR AVEC LA NAISSANCE DE L’EMPATHIE !!! D’où inutile d’insister avec toutes ces intempestives appropriations de ce que l’homme n’a sûrement pas inventé. Vu la brutalité anti-éthique de ses comportements envers les animaux ou bien envers la Terre qui lui donne, pourtant, tout gratuitement – sûr que c’est un tout jeune adolescent inconscient et irresponsable, dans tous ces domaines là !!! A ne consulter que le post « Le pardon est animal et a 30 millions d’années » afin de prouver à quel point nous sommes « débordés », dépassés, doublés, devancés, anticipés par tout ce qui est anti-sélectif…la « vraie » loi de la jungle c’est entraide et coopération. C’est dire !!! L’essentiel s’est donc passé sans nous !!! Les suivistes empêtrés de tant de mauvaises volontés !!!

D’où le chaos actuel où tout s’inverse, où l’utilitarisme devient ennemi direct :

*** - L’individualisme qui assassine le meilleur de l’individu

*** - L’égoïsme si borné qu’il va toujours contre les vrais intérêts de la personne

*** - L’hédonisme si lourd et maladroit qu’il détruit toutes les conditions planétaires des sensualités qu’il prétend pratiquer

Etc…

*** -

Autant d’acharnement dans les incompétences et les ignorances tient du prodige !!!

Et pour chacun d’entre nous - la perplexité nouée et enchevêtrée, dans laquelle s’empêtrent tous les choix individuels, qui ne se concentre plus qu’autour de dilemmes si locaux et si étroits tels « à qui donner mon temps ; vers où diriger mon énergie, que dois-je mentalement censurer (mince, 80 % du réel, tout de même !!!, comment dois-je feindre mes comportements, etc. »…que l’on se demande, de plus en plus, mais « n’ai-je pas perdu le contrôle ? »

oui cette introduction, si nourrie, afin de ressentir à quel point l’« effet réversif » est déjà devenu un dangereux vainqueur de l’arriération capitaliste !!!

…………………oui, nous le rencontrerons souvent très souvent !!!

…………Même comme un guide si « neutre » et désintéressé de nos choix de vie !!!

………………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Commenter cet article