La glaciation des concepts

Publié le par imagiter.over-blog.com

La glaciation des concepts

Il existe quelques énoncés (par qui ?) qui, malgré le flot massif des faits, les raisonnements pertinents ou les résultats catastrophiques produits par ces formules – ne changent pas d'un iota. Ce qui n'est pas NATUREL: les contextes évoluent, le systémisme des problématique se modifie, les réponses adaptées ne peuvent demeurer identiques…etc. Ressortir les mêmes phrases dans la diversité des situations c'est renier toute intelligence et se réfugier dans la bêtise comme solution à tout !!!

Les individus qui n'ont que ces formules passe-partout (qu'ils seraient incapables d'expliquer exhaustivement), les radotent à tout propos et hors de propos…Et "piétinent" toutes les articulations de raisonnements, toutes les réflexions nourries de faits, d'anecdotes et d'expériences, reproductibles et amplement vérifiables…Ces fanatiques "légaux" (ne rien changer pour soi ceci peut se comprendre, mais imposer à autrui la dictature du non changement cela dépasse toutes les assises de tolérance !!!) se sont laissé(e)s convaincre (ou ont observés) que, dans la déloyauté médiatique (jamais le fond sérieux d'une pensée, juste les frivolités chatoyantes de la fausse monnaie verbale !!!), ces phrases semblent BLOQUER tout débat comme toute réflexion en commun…

Ces phrases antisociales ? Très destructrices de l'avenir humain (donc des phrases d'ennemis radicaux de la société !) ?

Les phrases supposées faire taire (badigeonnées de tant d'hypocrisies que qui les prononce, d'ailleurs, n'y "croit" pas vraiment)… L'emploi qu'eux ne créent jamais car ils licencient sans motif, les pauvres qu'il faudrait aider alors qu'ils les dévalisent chaque jour et que de les soulager de leurs prédations enlèverait ces pauvres à la pauvreté justement. Encore, la croissance alors que ce concept déshonorant pour tout le monde cache le "que coûte la croissance?" ; bien trop cher, vaut mieux se passer de "cette" croissance appauvrissante et mieux vaut se caler sur un autre concept "adulte". Ensuite, le pouvoir d'achat qu'ils protégeraient alors qu'ils le pillent sans arrêts, eux seuls non non c'est pas mon voisin qui nique mon pouvoir d'achat, la concurrence internationale alors que G.K. Galbraith a prouvé que les multinationales refusent toute concurrence. Ou l'indéboulonnable capitalisme alors que cette pensée insensée et maniaque ne sait rien du réel et pour cela, et sa voracité, peut tout détruire (gaspillage scandaleux de talents comme des ressources ou la plus mauvaise répartition des ressources possible). Le capitalisme antisocial comme le système qui coûte le plus cher en tout et (globalement) échoue en tout vu qu'il ne SERT que la plus minuscule minorité…Avec les complètes idioties de populisme et démagogie (comme si démocratie ce n'était démos donc peuple donc populisme!)…En gros, vous verrez ce genre de phrases déshonorées, illégalement, squatter tous les non débats…

La déchéance des élites se montre, massivement, intellectuelle. Ne comprennent plus la réalité "globale", trahissent tous les fonctionnements loyaux et vont même jusqu'à dénier et renier les évidences …Ils ne saisissent plus une bille et sont devenus incapables de participer à une vraie discussion loyale et rationnelle.

Aussi (le méchant se révèle souvent stupide!), nous vérifions la naïveté, l'angélisme ahuri, le puceau ou la pucelle abstraits, l'inexpérimenté(e), l'immature, etc. dans les utilisateurs inconscients de la portée de ces phrases. Incapables de les expliquer: ainsi, dans les non débats serait-il judicieux de leur EXIGER une démonstration de leur charabia…exemple, la croissance crée l'emploi…prouvez- le et au trot…Le monde croissant indéfiniment (malgré quelques baisses passagères), la croissance se montrant très positive- nous devrions (si ce galimatias a le moindre fondement ailleurs que dans les comptes de fées) nous trouvez en situation de plein emploi absolu. Oui ou non ? Ayez donc le courage de vos déshonorantes opinions !!!

Ainsi, le déchu concept "croissance", présenté avec un inexcusable simplisme, sans expliquer COMBIEN COÛTE "cette" croissance ? Plus cher qu'elle ne rapporte. Qu'est ce qui constitue le P.I.B.? La destruction de la société ou de la planète ? Donc le coût de ce P.I.B. excède ses apports ? Les produits marchands comme uniques sources de ce concept n'est-ce pas une restriction, constriction, crispation, un rétrécissement déraisonnables ? N'est-ce pas vraiment "antiéconomique" que le grigri secoué de la "croissance" ? Sans globalité, sans mathématiques systémiques – nous percevons plus d'enfantillage qu'une pensée structurée ? "Croissance" le concept de la régression intellectuelle, de repli sur la seule puérilité – on le dirait bien ? Concept qui disqualifie qui l'emploie – on le dirait mieux !!!

Ce concept MASQUE infiniment plus de faits qu'il n'en révèle. Et ne répond à aucune question lancinante. Ne résout rien (mais ajoute une litanie de problèmes aux problèmes premiers)…bref, c'est de l'anti-communication, de l'immoralisme, de l'adémocratisme, de l'incapacité à partager, débattre et se montrer loyal,

La glaciation des concepts ne peut aboutir qu’aux pires conséquences.

….La révolution du brise glace va nous pulvériser la glaciation

…………………………………………………………………. sociale, humaine et morale…

…..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Commenter cet article