Lorsque les attitudes deviennent formes

Publié le par imagiter.over-blog.com

Lorsque les attitudes deviennent formes

Selon le titre de l’exposition du 22 mars 1969 à la Kunsthalle de Berne en Suisse.

Lorsque les postures se font formes. Lorsque les postures sont postées et arrivent à destination. La fermeté du dessin postural de tous les aspects d’un humain.

Oui lorsque les comportements prennent formes…

Se dessinent. S’esquissent. S’exquisent.

Lorsque les poses deviennent formes. Lorsque les poses se posent bien là et s’emplissent d’une contenance excédentaire. Poses déposées, composées, surexposées, opposées, etc. aux contenus ?

Lorsque les poses obtiennent formes et formalités. Formulaires et formules…

dans le but essentiel :

--- De toujours offrir la forme qui InForme (« donne » généreusement la forme )0

--- D’être l’inFormation qui explicite sa propre formation :

***********ce qu’il faut « apprendre » afin de se mettre au niveau de l’information dite.

***********« l’effort » de compréhension qu’il faut fournir afin de comprendre – comme si l’on pouvait comprendre sans effort, comme si tout se passait tel un suppositoire magique, comme si la préhension de la com-préhension n’exigeait pas du muscle – et ces insupportables intrus qui osent afficher (telle une médaille, un exploit !) « qu’ils ne comprennent pas (sans effort s’entend) » et que « donc » l’écrit ne vaut rien…ne serait-ce pas un peu l’inverse ? Puisque traduit en français averti cela se formule : plus on est con plus on est intelligent, moins on lit plus on sait, moins l’on parle plus on dit tout et autres immobilismes maladifs, etc. …

--- De refuser ce qui conForme comme le si malsain d’endosser la peau d’un mort, non ?

--- De comprendre que l’information peut être donnée à l’infini – et non séquestrée, en rétention, dissimulée, etc – puisque l’information n’a pas d’énergie, donc de frottements, donc reste illimitée…non non elle ne s’usera jamais. La donner c’est ne rien en perdre. Il devient plus qu’inutile (et d’uns stupidité inexcusable) de vouloir posséder…l’illimité !!!

--- Etc.

….juste pour dire ; en fin ; que nombres de comportements actuels courent vers les régressions, se délavent très obsolètes, sont devenus imbuvables, ringards, tristes, laids, infréquentables…

……..l’information devrait être une joie, une fête, un partage MONDIAL !!!

……………… …Pourquoi tirent-ils tant la gueule alors ?

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article