Mot de seconde main

Publié le par imagiter.over-blog.com

Mot de seconde main

…puisque la majorité des humains ne possède plus qu’un regard de seconde main – quoi de plus clair que leurs mots, aussi, soient de seconde main. Ils ne parlent plus ils sont « parlés ». Ventriloqués. Ils n’échangent plus jamais d’expériences authentiques. Ni de pensées, ni d’émotions vécues avec tout le corps. Mais que des expériences de seconde main. Même des vies de seconde main – tout est par procuration …

Oui nous ne lisons plus que ce nous voulons lire et non ce que quelqu’un veut y exprimer. Nous écoutons ce que nous voulons entendre, et non ce que veut dire la personne qui nous parle. Le journal, lui aussi de seconde main, n’est plus que la redite de ce que nous savons déjà : nous ne faisons que le relire tous les jours, nous ne le lisons plus jamais. Pire « Nous monologuons, sans même remarquer que ce n’est pas quelqu’un d’autre qui nous parle (p. 372 - Daniel J. Boorstin – L’image, 1961, 1971). » Nous ne racontons plus jamais, jusqu’au fond de notre être, nous nous saoulons juste de nous- mêmes …et il n’en demeure jamais rien…

Face à tous ceux, toutes celles qui n’ont plus qu’un regard de seconde main et des mots de seconde main – la question cruciale devient « qui crée, alors, du vrai NOUVEAU ?». Avec des mentalités de seconde main, ce ne peut être que du recyclage à l’infini. Et la joie mauvaise bafouillant « le système récupère tout » se voit souillée à jamais. Bassesses partout, grandeurs nulle part. N’est-ce pas posture de fouilleurs de poubelles. De récupérateurs de restes plutôt inutilisables ? Et le capitalisme voûté, sournois, qui ne vient toujours qu’après tout (vaut mieux alors avoirs les vrais créatifs en direct), etc. ne laisse plus qu’une odeur nauséabonde de déchetterie. Où tout n’est plus subi que de seconde main, de troisième main, de millième main. Peu reluisant. Dans ce système tout est vraiment piteux et miteux… Donc qui vit le bon exact opposé d’elles/ eux – qui crée et invente le véritable « nouveau » ? Le témoignage de tels êtres devient hors de prix (à tous les sens du terme)…

….............regard de seconde main, mot de seconde main ? …sinon…

…………………………..de plus en plus…

Nous monologuons, sans même remarquer

…………………… ….. que ce n’est pas quelqu’un d’autre qui nous parle !!!

Ce post fait partie d’une longue série qui commence par « L’effet réversif ? », « La technologie ne change rien aux mentalités - bien au contraire !!! (1) », « Le réel spontané ? », « Faut arrêter de couvrir les alcooliques de l’image », « Regard de seconde main », « Tout artificiel ?», « Cet usage des mots qui nous dénonce ? », « Durs rêveurs ? » ou « Rationalité devenue irrationnelle »…

…………

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article