La dette « publique » n’existe pas – mais 3 personnages « exigent » que nous la payons (voir vidéos)

Publié le par imagiter.over-blog.com

La dette « publique » n’existe pas – mais 3 personnages « exigent » que nous la payons (voir vidéos)

Selon des ficelles bien éculées des « représentants » du peuple exhibent des décisions extrêmement défavorables à ce peuple…pire que des ennemis !!!

Problème (pour eux – qui « représentent-ils/ elles », en fait ? Pas nous, pas la majorité ? Qui alors ?) : 3 vidéos qui les montrent dans les basses œuvres !!!

Moment très mal choisi : fleurissent des floraisons de textes admirables, bien informés et pertinents qui PROUVENT que la dette « publique » n’existe absolument pas. Sinon afin d’enrichir illégalement les trop riches par un gigantesque trompe- l’œil !!! Bien ils surgissent, comme des cheveux inopportuns et trop visibles sur l’écran…et EXIGENT de nous (ce sont toujours les petits qui trinquent, nous mitraillent-ils) de payer…ce qui n’existe pas…mais pas eux…

…………Les poubelles de l’histoire risquent de ne plus assez grandes !!!

……

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans economie et politique

Commenter cet article