pourquoi ne pas revenir directement à des produits naturels ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

pourquoi ne pas revenir directement à des produits naturels ?

Plutôt que de perdre notre temps par un pesant détour ? Chaque fois que le lobby de l’industrie agroalimentaire fait son grand écart, avec ses nourritures extra terrestres qui ne feraient que des miracles sans avouer leurs racines bien terrestres, nous découvrons toujours le pire…ainsi - son « light » c’est du hard pour le corps en réel…oui plus c’est léger plus ça pèse pour l’organisme…à force de tout déguiser et camoufler (pour le corps) – et ce pour le motif devenu « indéfendable » de faire de l’argent, quelles perversions asociales nous sont bombardées – nous découvrons toujours pis …ici, édulcorants vecteurs de diabète, là, l’amaigrissant qui fait grossir, encore, etc… mais toujours omniprésent le constructeur de cholestérol (le mauvais celui qui bouche les artères)…

Voyez la livraison de Nature de cette semaine commentée par l’Express :

« Les édulcorants artificiels perturbent la composition et la fonction de la flore intestinale, selon une expérience menée sur des souris et sept volontaires. Leur absorption tend à entrainer une intolérance au glucose fréquente dans les états pré-diabétiques.

On s’en doutait déjà. Une nouvelle étude le confirme. Les édulcorants artificiels, largement prônés ces dernières années comme des outils de prévention, pourraient en réalité entraîner des changements métaboliques et contribuer à aggraver les risques de diabète et d'obésité, selon une étude de l'Institut Weizmann en Israël, publiée dans Nature cette semaine.

Utilisés dans de nombreux aliments ou boissons, comme les sodas light, les céréales et les desserts, les édulcorants artificiels (ou édulcorants intenses) sont des substances qui possèdent un pouvoir sucrant très élevé mais n'apportent pas de calories.

En étudiant l'impact des édulcorants artificiels sur des souris de laboratoire et sur un petit groupe de sept personnes, des chercheurs ont découvert qu'ils perturbaient la composition et la fonction de la flore intestinale. » Etc.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/les-edulcorants-aggraveraient-le-risque-de-diabete-et-d-obesite_1577513.html#xtor=AL-447

Non, le clair détour par l’industrie alimentaire et tout son artificiel « antinaturel » aura vécu (de même qu’un halluciné du patronat nous aura sorti « le modèle social français est mort » alors que c’est un des meilleurs du monde – allons donc qu’il va bien plutôt se développer…)…

…allons donc finie l’industrie agroalimentaire …très mauvaise pour la santé – le naturel revient pour la santé…son seul défaut oui ?

Il faut « travailler » un peu plus en cuisine et aux courses…

Oui il nous faut fournir plus d’efforts à la cuisine et aux courses !!!

…travailler plus ? Oui afin de rejeter TOUT ce système et son ultime halluciné – la catastrophe économique française aux 687 milliards d’euros de dettes – qui voudrait encore d’un tel désordonné ?

Personne !!! comme justement l’industrie agroalimentaire s’en rend bien compte…

……………………………………………………..dehors tous les escrocs !!!

……

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article

imagiter.fr 09/10/2014 13:24

salut et merci de ce commentaire qui se savoure jusqu'à la dernière ligne très bien trouvée...
il y aura une suite ( vous avez vu votre texte est resté dans les 10 textes les plus lu du mois au début le 2ème la difficulté de faire bouger) cette de la perte de goût des ados en général.. merci

Trouble fêtes 08/10/2014 21:41

Manger cru...les courses, qu'elles soient buissonnières ou épicières, deviennent une découverte de senteurs et couleurs qui appâtent mirettes et papilles, la cuisine la plus sobre, à l'encontre du pillage/gaspillage calorique que perdurent, encore trop de nos jours, ceux qui perdent dure.

La façon de manger se nomme infini respect ! *<;o})