La violence des riches ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

La violence des riches ?

Nous nous en tenions à des généralités peu probantes – faute de preuves matérielles et d’études de terrain fouillées. Voici qui a changé : oui, afin de vérifier à quel point un trop riche respecte si peu les lois de la République – nous avons reçu, cette année, 2 documents vraiment originaux dans leur véracité et dans leur démarche :

**** « Voyage de classes. Des étudiants de Seine-Saint-Denis enquêtent dans les beaux quartiers » – octobre 2014… A l’initiative du sociologue Nicolas Jounin – voir les vidéos jointes.

Le très triste constat de cette enquête de terrain, qui utilise les meilleures méthodes de sociologie, sont que ces beaux quartiers sont des quartiers bien laids, que leurs habitants ne sont pas vraiment bien civilisés, figés dans des archaïsmes d’illégitimes exclusions. Et d’auto-sacres datant de vraiment plusieurs siècles en arrière.

En allant, enfin, jusque dans le détail il s’y rencontrent (dans ces prétendus beaux quartiers) nombres de délits non réprimés : allant du refus de vente subtil mais caractérisé – on vous met dans un coin, tout le monde passe avant vous et on vous oublie ouvertement jusqu’à que vous quittiez, « honteux » ( !), les lieux – jusqu’à toutes les marques de « pauvrephobie » (paroles refusées, monologues très méprisants, regards qui rabaissent, etc.…). Le « contenu » de ces paroles qui prouve qu’ils/ elles s’adressent uniquement à des très inférieurs, esclaves sans droits ou à des bas exclus sans savoir…le tout exhibant des codes plus qu’arbitraires – bien incapables de s’expliciter et se profilant uniquement unilatéraux ( contre les exclus !)…Cette manière de tout traiter en « inférieur » n’infériorisant que ces trop riches, en fait !!!

Bref, nous nous trouvons ramené(e)s à un anachronisme féodal pré- démocratique…oui cette bulle d’aigreur malsaine et de manque total de savoir- vivre ne pouvant même se voir telle qu’en elle- même…la propreté apparente des lieux ne peut dissimuler la crasse morale…ils osent nommer cela « la distance sociale »…voyons là en action : tout le monde est intrus chez eux, mais ils peuvent s’immiscer partout, fouiller chez autrui, tout se permettre, ne rien respecter – se croyant partout chez eux ces soi-disant « maîtres du monde » : la dissymétrie des attitudes et des droits (tous les droits pour le hyper violents riches et aucun pour leurs claires victimes !!!) et strictement aucune limite d’envisagée pour ces illégitimes violences enfin démasquées !!! Les violences symboliques étant les pires de toutes – les plus profondément blessantes : de tels riches ont vraiment un urgent besoin « d’apprendre à vivre en société »…voyez comme vous êtes à jamais « coupables » de votre naissance et y perdez donc tout droit de parler. Que de l’arbitraire illégitime : aucun droit à l’individualité unique…vous êtes juste ce qu’ils disent et jamais vous- mêmes !!! Nous sommes oui dépossédés de toute vie après que ces parasites osent voler toutes plus-values du travail de toutes et tous et nommer cela des « bénéfices » !!! Le maximum donc de nuisances sociales à leur actif !!! Les ruptures sociales proviennent toujours des trop riches… Et donc tout législateur RESPECTABLE doit…"Empêcher les riches de nuire aux pauvres", post du 19 octobre 2011

Le fait si salubre de renverser les rôles (une étude de terrain objective et neutre sur eux seuls) : les trop riches font observer (par leurs sbires) les pauvres, oui sans cesse, dans une vulgarité et un irrespect indépassables – ici, l’observateur subit tout en direct, nul autre n’est cobaye…son savoir est blessé et toujours risqué…si loin des lâchetés permanentes des trop riches, enfin pris sur LEURS FAITS et gestes – cette population soudain dénudée d’où affleurent des comportements de déshonneurs et des raisonnements sans mérites …partout, ils ne savent donc que mettre tout le monde à la porte…alors que ce sont eux les « intrus » psycho rigides en démocratie vraie – ils osent traiter des « inconnus » d’eux tels des déchets a priori…en fait, ces dits « privilégiés » se comportent partout tels des « étrangers » asociaux, ne participant jamais à l’Humanité…en tout cas, ils ne savent se conduire que comme tels…oui si « anormalement » alors qu’ils se permettent de dire que tout dans leurs comportements est « si normal »…une des solutions au mystère complet « pourquoi les pauvres sont plus hospitaliers, accueillants et généreux – et les trop riches très inhospitaliers, blessants et si avares » se met donc à briller !!! Il y a toujours des raisons « objectives » aux comportements – aucune propagande ne parvient à masquer les hontes sociales !!!trouve

Nous voyons que rien n’y est « normal » chez ces trop riches…et qu’ils sont, plus souvent qu’on le croit, les causes et les sources du maximum des violences sociales. Tentant de faire passer des « réactions saines » (donc suivant et ne précédant pas les insidieuses et putrides provocations) pour des anormalités…

Les bénéficiaires des déficits ? - post du 25 janvier 2012, oui ces trop riches S'ENRICHISSENT en créant les déficits ET en faisant semblant de s'inquiéter ( donc en raflant une part exagérée pour les "combler", ce qui…augmente les déficits. CQFD ?)

La Bourse, ennemie des entreprises - post du 12 septembre 2011 – car - 52 % du PIB mondial est géré par moins de 500 entreprises - blog du 30 mai 2011 – les PME/ PMI, les "vraies" entreprises créatrices d'emplois pérennes, sont donc rançonnées par la Bourse toujours plus illégale…

Dividendes, la 5ème colonne - post du 12 septembre 2011 – le coût des actionnaires est SUPÉRIEUR à celui du travail (voir comptes de la CGT)

La croissance ne crée pas automatiquement d'emplois (évidemment les trop riches coûtent une fortune à la société)

La règle d’or budgétaire appliquée au privé ?

…en actant les délires tels "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!"

Donc les trop riches créent des richesses juste en en prenant beaucoup ?

…la déraison centrale se dégonfle devant - "Que paient les trop riches ?" - post du 12 novembre 2011

la CONCLUSION devient…

"une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" - post du 23 septembre 2011,

"Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" - post du 25 septembre 2011

ce qui AVOUE

"Les crises sont causées par les excès d'inégalités"

"La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"

""Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent",

"Croissance appauvrissante" - post du 29 janvier 2012

Si aides aux banques remplacées par aides directes à la pauvreté ?"

Et donc, suite à l’avalanche des faits probants contre les trop riches, tout législateur RESPECTABLE doit…"Empêcher les riches de nuire aux pauvres", post du 19 octobre 2011

************Et, dans le rôle des casseurs toujours impunis, «La violence des riches - Chronique d'une immense casse sociale» de Monique et Michel Pinçon-Charlot, fin 2013. Voir la vidéo jointe…

Que cessent donc les violences des riches et la

……………………………………….. paix sociale pourra complètement se montrer !!!

…..

………toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miche 31/10/2014 05:47

Bonjour
Merci pour toutes ces analyses éclairées d'un état de toute puissance.

imagiter.fr 02/11/2014 10:49

oui - voir les prochains posts qui entrent toujours plus dans le concret de ces personnages...sordides...

Miche 02/11/2014 08:43

Peut être oui, qu'il en est ainsi...

imagiter.fr 02/11/2014 06:06

En vous remerciant de ce commentaire porteur - sûr qu'il y a des écrits qui soulèvent plus que d'autres à l'écriture...de plus en plus de personnes semblent échapper aux soi-disant dominants, non ?