Propriété individuelle : chacun dans sa cage ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Propriété individuelle : chacun dans sa cage ?

Traduction des panneaux. Ce n’est pas de ma faute = c’est à moi. Le silence rébarbatif sur le d’où vient et pourquoi la propriété se joint oui alors. Se joint au péremptoire c’est à moi. Mais c’est à moi quoi ? La non culpabilité – ce qui semble souligner abrupt que l’on tombe dans le panneau si l’on suit (et croit) les panneaux publicitaires…oui la barbarie d’écraser les autres ( sans même un espace apprêté à ces « autres » pour s’y défendre !) avec ce « droit » qui n’en est pas tout à fait un. Qui n’a jamais pu être démontré, anté, fondé, esté, légitimé, rendu incontestable !!! La dite propriété – à partir de laquelle tout semble permis : détruire la Terre, se monopoliser sans droits « réels » tout ce que la Nature offre gratuitement, saccager les liens sociaux, tuer le futur de la vie, empêcher l’Humanité d’émerger, etc…oui tout ceci (et pire encore) semble permis – et sans restrictions ni limitations. Ce qui reste tout le contraire de raisonnable et rationnel !!! Si rien n’est de ma faute PARCE QUE c’est à moi.

La propriété « trop » individuelle réduit et rétrécit tout le monde et n’agrandit personne…tout le monde enfermé dans sa cage tel un fauve régressif. Aucun espace « public » à vivre ensemble…plus rien de public - plus de spectacles qui soulèvent…juste le reflux de spectacles privés qui éteignent toutes les ardeurs et tous les élans…

De ne jamais voir et concevoir les RÉSULTATS de ses propres actes et mentalités qui génèrent ces actes – n’est-ce pas la pire des pauvretés… morales ? Or il parait qu’il y aurait des très/ trop riches – donc des miséreux moraux et affectifs ?***

*** Comme nous avons lancé le nouveau circuit de PHOTOS par le post « Feux intérieurs » du 30 juillet 2014 – nous pouvons voir, aussi, « Alcôves, Immensités, Géométries, Alchimie du changement, Miroirs amoureux, Quelles sont donc les peintures que font les pinceaux de lumière ? etc. »…Oui c’est la photo qui parle, s’explique par l’entremise des mots…………………….et donc…

Une propriété plus mitigée, plus atténuée, plus composite, oui plus « modérée », mêlant BIENS COMMUNS imprescriptibles ( supérieurs à toutes les gloutonneries individuelles !!!) et propriété plus personnelle – semble la voie de la sagesse …non empruntée par les soi-disant dirigeants mondiaux !!! Et cela ne pourra jamais leur être excusé …

Puisque – regardons l’horreur individualiste en face – PROPRiété vient de PROPRE. Ce qui en déduit qu’il faille empêcher la saleté que serait autrui d’y pénétrer, de la souiller par sa seule présence désintéressée : tout garder propreté propriété. En nettoyer les salissures que seraient les autres afin de conserver la toute propreté propriété. En bannir les prétendus parasites et mauvaises herbes « vivants », en somme… partout la mort des solitudes séparées !!! Donc la propreté propriété…

…………………………….Hé bien, tout cela, c’est du propre !!!

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

……………….

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

Le si rare moment de la jubilation ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

*****

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Commenter cet article