les fêtes obligatoires ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

les fêtes obligatoires ?

…tous en rang, la file unique, la main sur la couture du pantalon, rien qui dépasse, aux ordres absolus – et en avant marche marche, les fêtes sont obligatoires !!! Fêteeeeez !!! Et quand on vous dit de ne pas faire la fête, eh bien vous ne la faites pas. C’est comme ça – oui c’est comme ça, même les chansons crachent des ordres.

…bon, le malaise plutôt cerné, c’est quoi les fêtes obligatoires-C’est comme ça ? Là, nous chutons de 15 milliards d’étages d’un coup avec la réponse. C’est juste ACHETEZ ACHETEZ ACHETEZ ACHETEZ ACHETEZ encore et toujours ACHETEZ – ne faites même qu’ACHETEZ…les « cadeaux » c’est donc pas pour nous trop dévalisés…une société entière séquestrée, prise en otage, interdite de toute autre préoccupation, émasculée, les rêves volés dans les yeux, tout ceci et pire encore, etc. – « juste » pour cette piteuse minuscule sordidité – faire des profits !!! Et sur le dos des cadeaux. Des générosités. En plus. Mais dans quel monde vivons- nous ? Le pire, grossier, cynique et irresponsable a toute la place au détriment illégal des autres !!!

Voyons - dès octobre (tous les ans cela commence une semaine plus tôt !!!) toute la société est matraquée par le plus indécent des vacarmes qui empêche de parler doucement – et « que » tous ces jours afin de vendre juste à No- ël …cela fait beaucoup de jours de braqués pour une minuscule journée !!!

Bien c’est quoi No- ël ? Il doit bien y avoir un secret pour, ainsi, y revenir sans cesse ? A part que c’est le désir de quelque forme qu’il existe. La reproduction. La naissance et donc la sexualité et l’érotisme de quelque forme qu’ils existent, etc. – nous ne voyons que des thèmes vitaux évités, écartés, esquivés, déviés, fuis, occultés, - non traités en fait. C’est vrai il n’y a qu’un sujet unique, un seul enfantillage de « permis » - AAAACHETER !!! Mais quoi, en réel, « tous les riches » ont pourchassé cette naissance de partout, l’acculant dans une misérable étable : dès le début, nous avons vu naitre la religion des pauvres où les trop riches doivent changer à 100 % s’ils voulaient y entrer. No-ël n’est donc pas leur fête du tout. Point barre… Et que voyons- nous ? Un déshonoré vacarme et des regards hallucinés afin « d’oublier » à 100 % cette RÉALITÉ !!! C’est comme ça !!! Plus ridicules, m’enfin !!!

Au sujet « d’enfantillages » le cynique alibi reste l’enfant – des cadeaux dodo !!! Mais nos grandes fréquentations (dues au hasard !) de tant d’enfants, de divers pays, nous permettent de dire leurs vœux « réels » : la grande majorité échangerait, sans hésiter, leurs cadeaux « matériels » pour de l’attention complète, de l’écoute, de l’aventure, de la prise en compte de leur vécu réel ou de leur personnalité si importante…pour eux/ elles c’est plutôt le « n’achetez pas ! » faites plutôt attention à nous – le non-dit …Bizarre ! Pour nous aussi !!! Donc le prétexte « enfants » ne tient pas l’analyse – ils sont, d’ailleurs, vite éloignés (…rappelons que l’article ne parle que de en général et pas des merveilleuses familles – comprises dans les 14 % d’êtres sains qui « n’ont pas » la télé – qui se placent toujours au niveau de l’enfant pour déterminer « ce qu’ils vont faire » - donc ne jamais regarder la télé. Et jamais c’est jamais !!!) oui, en majorité donc, les enfants écartés, que se passe-t-il ? Ce sont juste des régressives anti-fêtes murées d’objets !!!

Bien – en quelque lignes nous avons franchi beaucoup d’étapes - les fêtes obligatoires paraissent toujours plus indécentes et insupportables au plus grand nombre. Comment concrétiser ? Contraindre à un référendum qui dit No- ël est une fête privée avec ses lieux de cultes, les enfants doivent être protégés des intrusions intempestives et illégitimes du commerce avide (ce n’est pas pour leur bien !) – aussi, les cadeaux « pour enfant » doivent être connus oui mais dans la discrétion sociale la plus complète. A partir d’aujourd’hui toutes les fêtes obligatoires sont interdites. Chaque citoyen-ne-s sont à mêmes de produire leurs propres fêtes à leurs convenances ( les congés maintenus sont faits pour cela !!!)…

Bien et rebien – nous allons, dès lors, devoir affronter la « nouvelle » année qui ne sera nouvelle de rien – toujours les mêmes anti-gouvernements en boucle, toujours les mêmes non-décisions politiques ressassées, toujours la « vieillerie »…bref, la trahison absolue de l’an NEUF !!! Et pourquoi ? Les braillards alcoolisés (car ne sachant pas boire pour l’extase !) vont séquestrer les rues avec leurs yeux vides et leurs cœurs morts. Exigeant de chaque humain circulant sur la Terre d’entrer dans le même infantilisme qu’elles/ qu’eux. Non non est-ce ainsi que les fêtes se vivent ? Non non l’esprit est le champagne de la vie ? Où sont leurs têtes dans la bestialité d’un capitalisme acéphale ? Va-t-il, enfin, y avoir un PARTAGE SOCIAL (oh pour une fois, une petite fois !)…sûrement pas : étrange ces « fêtes » qui vous ferment toutes les portes à la gueule. Et avec une violence inouïe !!! Non mais, pas un an de plus dans une telle barbarie…

Sûr de sûr nous allons fêter l’an neuf mais nul ne saura (à l’avance…) quand. Oui la FÊTE DE L’ABOLITION DU CAPITALISME…

Cela sera une fête comme jamais il n’y en aura eu. C’est pour cela, spécialistes des fêtes, nous nous permettons de porter un regard professionnel sur ces prétendues fêtes-défaites, non-fêtes, actuelles. Car nous savons la nouvelle…

Tout de même depuis le temps qu’ils s’entrainent sans-gêne (sur le dos de la société) –

………………………………….ils pourraient, au moins une fois, en réussir UNE !!!

………toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans Devenir riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article