Ce n’est pas la croissance qui compte mais l’utilisation qui en est faite

Publié le par imagiter.over-blog.com

Ce n’est pas la croissance qui compte mais l’utilisation qui en est faite

Ainsi, lorsque 1 % se monopolisent plus de 50 % de toute croissance cette croissance ne sert plus à rien pour la collectivité. La privatisation de la croissance devient une externalité négative : soit un fardeau pour la majorité d’entre nous. A chaque fois que les nouveaux chiffres des illégales inégalités explosent de nouvelles vagues de sociétaires du social s’offusquent, s’indignent, ne comprennent plus, buttent sur l’absurde, perdent tout équilibre sociétal, etc.

https://mrmondialisation.org/les-1_pourcent-possedent-50-du-monde/

oui que 80, 40 ou quelques variations de chiffres aussi infinitésimaux d’individus aient plus QUE LE MOITIE DE L’HUMANITÉ voici qui choque tellement plus que le tout incohérent du puritanisme (…rigoristes que sur les…images mais si laxistes sur les réalités que ces images représentent !!!)…ou encore, selon les médias, c'est le 1 % de l’Humanité va bientôt avoir plus que 99 % (52 % contre 48 %) des richesses mondiales. Ce qui cogne dans la tête mais demeure flou dans les détails :sauf la flèche principale. Que nous avons basculé dans l’IRRATIONALITE ÉCONOMIQUE !!!

Et les conséquences dans la rationalité en haillons, dans laquelle vivent toujours les 99 % de l’Humanité…cette victoire monumentale de la…démocratie (vous pensez après la chute du mur de Berlin elle triomphe partout…ah bon ! nulle part en fait !!!)… que 80 aient plus de richesses que 3,6 milliards d’humains contraint bien à revoir la théorie de la démocratie :

a) %%% Et donc le 3, 6 milliards (la moitié de l’Humanité) ne sont rien, oui la « minorité » en démocratie…mais les 80 ou 40 tout. L’écrasante « majorité » en démocratie…mais horreur, ces vérités nouvelles sont juste le triomphe du nihilisme destructeur de la société…et la DÉFAITE flagrante de la vraie démocratie…oui l’antidémocratie de la propagande ose que ces 80 ou 40 sont des démocraties mais pas les 3,6 milliards…que ces incongruités d’inégalités sont le triomphe du système…non sa déculottée !!! Puisque ploutocratie (seul l’argent à le pouvoir), oligarchie (des castes séparées du reste de la société prennent tout), etc…tout ceci ne sent que l’Ancien Régime…vous avez celui qui précède le nouveau régime !!!

b) %%% et que, depuis 30 ou 40 ans, à rythmes fixes, ces chiffres provoquent la même bulle d’indignation. Qui fait flop à chaque fois. Puisque c’est bien toute l’organisation de la société qui est remise en cause et le fait plus qu’irrationnel (l’idéologie du il n’y a plus d’idéologie se montre bien la pire idéologie de toutes !!!) que tous les dirigeants actuels ne conviennent plus du tout. Ni adéquats ni fiables, ni dans le réel ni aptes à faire émerger la moindre solution « globale »… ils sont le problème, font partie du problème. Qui se résoudra mieux oui sans eux !!!

Que faire de vraiment probant ?

Voyons, déjà, leurs aberrations mentales doublées d’une paresse mentale jamais vue dans l’Histoire. Quoi qu’il puisse arriver toujours les mêmes mots creux qui surviennent. Leur seule activité reste de ne, surtout, rien faire soit :

**** - Juste de changer les mots pas les réalités – mais, dessous ces manipulations (…le phénomène Charlie a mis bien à nu quelques unes de ces manipulations…quotidiennes !!!), la situation collective concrète empire toujours sous couvert de la, sans cesse, réformer, à tours de bars réformer. Voir nos prochains articles à ce sujet

**** - Et de tout immobiliser dans une frénésie pire que puérile et infantile qui – sans les médias mercenaires – ne pourrait même pas exister. Les médias mercenaires sont nos principaux ennemis. Alliés à l’argent fanatique et fou. Les politiques actuels ne faisant, eux, que radoter…les ORDRES !!!

Ainsi les postures de toujours mauvais élèves des politiques tordant leurs bouches d’un rictus voyou « sans la croissance on ne peut rien faire… » sous-entendant (perversités à tous les étages…) que la FAUTE c’est nous, les lambdas, les austérisés, les privés de démocratie, les spoliés, les votants, c’est parce que nous prenons…tout…mais pas ces 80 ou 40 https://mrmondialisation.org/les-1_pourcent-possedent-50-du-monde/ ….Qu’il n’y a plus de croissance…et que les politiques ne peuvent jamais rien faire…sauf le pire !!!

Ainsi – se montre évacué que :

1 ) - Si ces 80 ou 40 SE LIMITAIENT (ou l’étaient !) - la croissance pourrait servir toute la société et ne serait plus la croissance inutile. Puisque pire devient le monde lorsque 80 ou 40 se monopolisent tout (misère, morts de froid, famines, spéculations de flux et de stocks, chômages, Bourse, remboursement des dettes nationales à des taux illégaux genre Allemagne non nécessiteuse sous les 1 % et Grèse très nécessiteuse très au-dessus de 10 % - tout venant de là où est la caisse de péréquation européenne qui fait que les riches compensent et non que les pays pauvres d’Europe les ont tant enrichi l’usuraire…Allemagne, donc la très anti-européenne…en actes !!! etc. tout explose aussi, en strict parallèle avec les inégalités, dans ces courbes !!!)

2 ) - Et que, avec tous les moyens (…lorsque le Figaro ose que l’État prélève plus de 50 % du PIB c’est à double tranchant puisque comme l’État n’est que libéral toutes ses erreurs disqualifie à fond le libéralisme et donc…le Figaro aussi…oui – car, AVEC TOUS CES MOYENS colossaux donc (au point que l’antisociale compulsion de…privatiser toujours illégalement en réPublique) - n’arriver jamais à aucun résultat ni contre le chômage, pauvreté, résultats catastrophiques des écoles (dommages et intérêts à payer par les…commanditaires des pubs SVP !!!), ni pour la protection du futur et ses ressources…ni sur rien en fait…colossal échec que ce soit le libéralisme obscène des Sarkozy ou le libéralisme scandaleux des ex-socialistes : qui éclaircit tout est de la responsabilité de la droite…oui oui depuis 1936 ou un peu après 1945 – la vraie gauche (honte aux socio-traitres) n’a plus eu le pouvoir – donc aucune responsabilité de la crise lui semble imputable. Et plus puissant encore :TOUT SERA MIEUX avec une vraie politique de gauche…c’est trop évident…selon l’argument d’Obama pour…Cuba « la même politique entêtée depuis 50 ans a échoué – il faut donc changer de politique »…CQFD : merci le faux jeton…toutes les politiques déguisées de droite ont échoué il faut – donc - faire une vraie politique de la vraie gauche…comme il n’y a pas eu de vraie gauche depuis 50 ans cela ne pourra être pire mais que mieux !!!

Notamment l’utilisation rationnelle de la croissance pour tous…

3) - La grave hypocrisie de n’utiliser que les mœurs (manif pour tous, mariage pour tous et toutes ces démagogies nauséeuses) avec le mot « pour tous » doit se soumettre, aussi, à l’économie pour tous, l’argent pour tous, la justice pour tous, l’équitable et le paritaire partage pour tous, les égalités pour tous, etc.

Résultat ? Conclusion ? Oui déduction synthétique ?

L’usage visible de la croissance depuis 1983 CONDAMNE toutes les politiques de la pensée unique…

….Seules les pensées multiples et à but…vraiment commun…nous en sortiront !!!

Puisque c’est l’utilisation qui est faite de la croissance qui compte plus que le chiffre de la croissance !!!

Un chiffre faible de croissance mais bien utilisé sera d’efficacité SUPÉRIEURE à un chiffre plus fort mais offert au seul 1 % des trop riches !!! Rappelons que c’est la croissance que nous vivons depuis…1983. Nous avons eu le temps d’apprendre !!!

……………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article