Les mots soit comme refus de communiquer soit comme calices de fleurs ouverts ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les mots soit comme refus de communiquer soit comme calices de fleurs ouverts ?

Fermetures aux goûts âcres et amers ou nectars interminables de voluptés ? Deux choix disant deux choix de postures très opposées de vie intérieure. Une des deux seulement doit se rapprocher de la vérité !!! En conséquence de quoi - « nos » choix de mots et de concepts nous décrivent nous bien plus qu’ils servent à décrire la réalité. Toutes les mentalités, quelles qu’elles soient, précèdent les comportements et attitudes et jamais l’inverse acéphalique…

…ce qui boucle bien la spirale où nos comportements peuvent admettre, tels des courants sous-jacents, oui nos très intimes pensées, les faire remonter des magmas profonds jusqu’à la lumineuse fleur de peau…

…ainsi, peut-on se déguiser en progressiste, libéral ou humaniste tout en adoptant des conduites brutales, avaricieuses ou sans pitié aucune…etc.

Rien n’y fait donc – les mots ne piègent que qui veut tromper et tricher…au minimum…comme s’ils étaient coulés, ces mots, dans une eau pure et qu’un usage non adéquat avec les superpositions d’émotions, de sentiments, de sensations en feedbacks, de postures corporelles, d’autorégulations, etc.…alertaient les grands sympathiques et les centres neurovégétatifs…

Rien n’y fait – nos choix des mots et nos comportements à leur égard avouent, pour nous, nos choix économiques, sociaux et politiques tout autant que l’encre sympathique !!!

Tant nous avons pu clarifier que deux sélections de l’usage des mots, traduisant deux choix de postures très opposées de vie intérieure – se révélaient comme deux grandes tendances regroupant toutes les diversités. Une des deux seulement doit se rapprocher le plus de la vérité !!! Celle qui admet que les mots servent, avant tout, et avec une précision et une fidélité méticuleuses – à nous FAIRE CONNAITRE LE RÉEL. Sans quoi aucune vie en société n’est possible. Et que, de ce fait, l’utilisation des mots nécessite la pureté objective. Que donc la corruption y peut exister et avoir des effets pandémiques très dommageables pour notre futur collectif !! L’essentiel demeure que la réception des vocables soit exacte, minutieuse et fiable comme le cristal…

Le respect de l’accueil des mots – qui nous demeurent transcendantaux – n’a rien à voir avec un quelconque rigorisme puritain. C’est d’accepter la communication la plus adulte : sans parasites, fritures, bruits sur les lignes. Etc. Oui ces grésillements parasites, qui, tels des pique-assiettes irresponsables, détruisent la qualité même des messages !!!

Qualités qui se conservent lorsque tout, en nous, se trouve aligné, ordonné oui « bien disposé» (…oui dit l’expression « heureuse » ou le mot « juste » !!!)…rien n’est en conflit, rien ne se fait la guerre ; rien n’est en opposition à son propos…et il devient possible, alors, de prononcer que les mots deviennent des nectars qui vont alimenter tous nos sens de merveilles…voyons-le, plutôt, dans le prochain article…

**** - Soit nous monopolisons les mots pour des buts strictement égoïstes et avidement intéressés – et ils ne signifient absolument plus rien. Ce n’est que le bruit de nous- mêmes…rien du réel ne nous parvient !!! Puisque nous lui tournons carrément le dos.

**** - Soit nous les laissons remplir leur rôle de guides omniscients du réel – et tous les possibles demeurent sans cesse entre nos mains…

…ce qui permet, à qui vit l’expérience, de ressentir comment sera…

…. une vie sociale sans quasiment plus d’égoïsme !!! Un futur très enviable !!!

…..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article