Les nouveaux comportements inventés par les Charlies ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Nul ne peut dire que ce soient les pouvoirs ou les médias non libres qui ont forgé et mené le mouvement : ils n’ont fait que suivre. Voir « la dénonciation des récupérations » par le Charlie Hebdo actuel – dans les liens §§.

Il va demeurer plus utile de capter et élucider ces nouveaux comportements qui ont permis un des plus grands mouvements mondiaux de ces dernières décennies…

**** Tout d’abord c’est la GRATUITE…En effet, l’affiche, pancarte, idée, slogan, etc…de je suis Charlie a été offerte sans demande de contreparties. Ce qui est nouveau c’est l’interrogation de « Qui est à l’origine de…?»…Ce qui contre l’ancienne habitude de copier ou partager sans vraiment s’occuper de qui…quoi qu’il en soit – imaginez la structure dite du « guichet »pour rassembler aussi vite. La structure dite du « guichet » ? La Nature nous offre tout gratuitement et le front de son offrande permanente couvre la Terre entière. Comment faire pour se « monopoliser » ce qui ne coûte rien que des services ? Outre que nul n’a pu montrer un acte de vente de la Terre à sa propre personne – de poser un « guichet » crée l’image de la file qui est contrainte de passer par le portique pour accéder aux biens. Pertes de temps considérable. Ce n’est pas le lieu ici de développer mais celui de prouver, qu’en cas de grands dangers collectifs, ce seront la GRATUITE des informations et initiatives personnelles qui resteront nos meilleurs cuirasses. Et non les dirigeants ou pouvoirs – définitivement suivistes et adonnés aux seules récupérations ?

**** Ce déplacement du socle fondateur de la société – savoir qui l’influe le plus ? – a obtenu la réponse : pas ceux que l’on croit !!! Cet acquis va devenir définitif. Nous voici plus contraints d’écouter tout le monde. La bonne initiative peut venir d’ici ou d’ailleurs, de partout !!! La liberté d’expression ne peut plus se « marchander » - pour notre survie elle doit être garantie complète et irrépressible…L’initiative véloce des Anonymous de faire le coming out de tous les tenants d’un « fascisme religieux » est de cette eau là !!! Il va devenir difficile de manipuler en grand…

****** Ensuite, l’esprit non encombré des intérêts privés, l’agrandissement de l’esprit critique. Individuel et collectif. Surtout par internet. Qui ouvre les yeux. Réveille et interroge sans cesse Le contraire des médias mercenaires qui cherchent juste les aveuglements collectifs. De toujours tout imiter et suivre sans rien savoir nu comprendre. Comment donc décliner en 2 mots les nouveaux comportements ?

----- les « je suis Charlie mais reste moi-même » admettent qu’il n’y a nulle obligation stigmatisatrice d’afficher les « je suis Charlie ». Une plus grande confiance dans le comportement des autres émerge. Il a été aperçu qu’il existe d’autres moyens que les « je suis Charlie » afin de développer le mouvement. L’engagement ne se cache plus derrière des symboles réducteurs. Mais se devine dans un faisceau de petits rien. Bien. Les nouveaux comportements aboutissent à ce que, dans le futur, nous serons bien plus soudés !!!

----- la surexposition des non conformistes ne vient-elle pas, aussi, des non prises de risques collectifs des médias mercenaires – et sur tous les sujets ? Comme des conformistes devenus dangers publics en cas de périls pour la civilisation. Qui ne fait pas l’effort de penser par lui- même reste l’entrée des propagandes terrifiantes. Les conformistes vont donc se voir – enfin – sérieusement engueulés…

**** Encore, afin de terminer pour le moment ces les nouveaux comportements, la reconnaissance que la DIVERSITÉ est le meilleur rempart à tous les dangers. Imaginez avec quelle rapidité une société à « pensée unique » peut être balayée. Une société multipolaire, par contre, peut résister bénéfiquement. Chaque tête inventant sa propre résistance. Qui pourrait lire le global d’une telle société ?

*** Outre les fascismes religieux et nationalistes les autres « disqualifiés » émergent donc comme les fanatiques de l’argent (les fascistes de la richesse pour le petit nombre dite aussi « pensée unique ») et les conformistes qui ne sont que fardeaux collectifs, vecteurs des propagandes et ennemis inconscients de leurs entourages…

Un seul témoignage spontané et sincère vaut 10 000 conformistes bêlant la « voix du maitre » !!!

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

§§

Des dessinateurs de "Charlie Hebdo" dénoncent les récupérations

Nous vomissons sur tous ces gens qui, subitement, disent être nos amis", s'emporte un des dessinateurs de Charlie Hebdo, Willem, après l'attentat contre l'hebdomadaire satirique. Dans un entretien au quotidien néerlandais Volkskrant, publié samedi 10 janvier, le dessinateur néerlandais ironise : "Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire." Et il ajoute : "Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout."

Les soutiens venus du monde entier "n'ont jamais vu Charlie Hebdo", accuse Willem, de son vrai nom Bernard Holtrop. "Il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c'était", assure-t-il. Et il conclut : "Maintenant c'est le contraire, mais si les gens manifestent pour défendre la liberté d'expression, c'est naturellement une bonne chose."

"Que restera-t-il de ce grand élan ?"

Luz, lui, s'interroge dans un long entretien aux Inrocks, paru samedi : "Dans un an, que restera-t-il de ce grand élan plutôt progressiste sur la liberté d’expression ?" Mais surtout, il dénonce le "contre-sens" fait par tous ceux qui brandissent Charlie Hebdo et ses caricatures comme un symbole de la liberté d'expression.

"On fait porter sur nos épaules une charge symbolique qui n’existe pas dans nos dessins et qui nous dépasse un peu. Je fais partie des gens qui ont du mal avec ça", confie-t-il. "Au regard du monde on est un putain de fanzine, un petit fanzine de lycéen" , proteste le dessinateur. "Ce sont des gens qui ont été assassinés, pas la liberté d’expression ! Des gens qui faisaient des petits dessins dans leur coin."

Luz est inquiet pour l'avenir du journal

"Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles, faire tomber les tabous, mettre à plat les fantasmes, déplore-t-il. Le symbolisme au sens large, tout le monde peut en faire n’importe quoi. Même Poutine pourrait être d’accord avec une colombe de la paix."

Luz a participé, vendredi matin, à la première conférence de rédaction de Charlie Hebdo après l'attentat. Et il s'inquiète pour l'avenir de son journal, désormais privé de ses figures historiques dépositaires de l'esprit Charlie.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=813016648763660&set=gm.849510615108130&type=1&theater

http://imago.blog.lemonde.fr/2015/01/07/paris-magnum-paris-lhistoire-la-presse-et-charlie/

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article