Victoires de l’esprit critique ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Charlie Hebdo se bat contre le symbolisme. Vous n’étiez pas au courant ? Tant de cheminements différents vont pourtant dans la même direction. Sans se bousculer ou se télescoper. Ce qui se danse comme magique. L’élucidation de ce phénomène est loin d’être accomplie.

Nous allons, pour notre part, principalement vers cette élucidation : se diriger d’abord vers la source de la déflagration collective.

Le Charlie Hebdo actuel

Luz a dit, il y a 3 jours, tout son étonnement rationnel cartésien. "Charlie Hebdo est la somme de personnes très différentes les unes des autres qui font des petits dessins. La nature du dessin changeait en fonction de la patte de son dessinateur, de son style, de son passé politique pour les uns, ou artistique pour les autres".

"Mais cette humilité et cette diversité de regards n'existent plus. Chaque dessin est vu comme s'il était fait par chacun d'entre nous. Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles, faire tomber les tabous, mettre à plat les fantasmes", estime-t-il. » C’est que "Tout le monde nous regarde, on est devenu des symboles, tout comme nos dessins". "On doit porter une responsabilité symbolique qui n'est pas inscrite dans le dessin de Charlie", explique encore Luz. «On est vraiment dans le contre-sens de ce que sont les dessins de Charlie", ajoute le dessinateur. Pour lui ce qui se passe parait plus massivement être l’inverse de ce qui devrait. Il ne se situe dans l’immense marée collective !!!

La vigilance extrême contre toutes les formes de récupérations

***** d’abord par rapport à soi- même : ne pas se faire manipuler

***** pour tous : les facteurs qui ont contribué à la plénitude des réactions

Que le « Je suis Charlie » offert et qui a lancé le mouvement auto-organisé ne soit pas récupéré par le mercantilisme. Autant le « tu salis ta religion » de la chanson fétiche se capte à la seconde…autant le commerce peut tout salir du vécu de la réalité collective l’est moins. Le lien ci-joint vous aidera à fréquenter ce nouvel aspect du réel…

https://www.facebook.com/pages/Contre-la-r%C3%A9cup%C3%A9ration-commerciale-de-Je-suis-Charlie/310333929163575?notif_t=fbpage_fan_invite

Et pour les enfants ?

La problématique devient comment leur expliquer honnêtement le hors norme, l’impensable, le cœur de l’horreur ? Il s’agissait d’y penser. C’est fait

http://www.sergetisseron.com/blog/tragedies-du-terrorisme-comment

Les obstacles rencontrés ?

Nous avions dans l’article http://www.imagiter.fr/2015/01/les-nouveaux-comportements-inventes-par-les-charlies.html développé comme « nouveau comportement »…la GRATUITE…En effet, l’affiche, pancarte, idée, slogan, etc…de je suis Charlie a été offerte sans demande de contreparties. Ce qui est nouveau c’est l’interrogation de « Qui est à l’origine de…?»…Ce qui contre l’ancienne habitude de copier ou partager sans vraiment s’occuper de qui…quoi qu’il en soit – imaginez la structure dite du « guichet »pour rassembler aussi vite. La structure dite du « guichet » ? La Nature nous offre tout gratuitement et le front de son offrande permanente couvre la Terre entière. Comment faire pour se « monopoliser » ce qui ne coûte rien que des services ? Outre que nul n’a pu montrer un acte de vente de la Terre à sa propre personne – de poser un « guichet » crée l’image de la file qui est contrainte de passer par le portique pour accéder aux biens. Pertes de temps considérable. Ce n’est pas le lieu ici de développer mais celui de prouver, qu’en cas de grands dangers collectifs, ce seront la GRATUITE des informations et initiatives personnelles qui resteront nos meilleurs cuirasses. Et non les dirigeants ou pouvoirs – définitivement suivistes et adonnés aux seules récupérations ?

L’obstacle aura été la rencontre des esprits vieux avant d’avoir vécu. L’inquiétante étrangeté de ces têtes qui ne croient en rien et n’ont, pourtant, jamais rien expérimenté. Qui savent tout à l’avance mais sans avoir appris, ni parcouru les cheminements des raisonnements, de leurs architectures, etc….Cela donne «il n’y pas de nouveau comportement » scandé tel une affirmation sans preuves ni faits. Juste par omniscience habituelle et outrecuidance avérée…

Or, là, tout est faux :

----- le processus didactique inclus dans la formule « nouveaux comportements » alors qu’ils ne font qu’émerger dans le flou – c’est un procédé afin de tracter vers le plein jour tout le potentiel de ce fait vers sa plus ample réalité. En somme, c’est placer la conclusion avant l’introduction. Ces têtes méconnaissent l’hyper positivité des…comportements

---- ceci n’est pas, non plus, une prophétie mais un argumentaire très serré. Seul le mode gratuité permet de protéger une société en danger. C’est l’efficacité maximum. L’argent prend bien trop longtemps, avant que les fanatiques de l’avidité soient « servis » les catastrophes auront pu se multiplier jusqu’au clash. Avec, en plus, les dangereuses bousculades face aux guichets où il faut acheter chacun pour soi. C’est l’inefficacité maximum que l’argent fou. Dans ce cas, si le « nouveau comportement » induit (non encore développé) ne vous parait pas rationnel – démontrez-le, ne vous contentez plus d’affirmer le contraire. Toujours sans preuve. La façon d’écrire ce passage aura, pourtant, prévu deux comportements principaux, soit savoir lire ce nouveau processus, soit rester collé à ces vieilles et nocives habitudes jamais questionnées.

D’autant plus, que le seul fait d’avoir prévu ces deux réactions lors de la rédaction appartient bien à un « nouveau comportement ». Sinon à quoi donc ?

L’attention accentuée aux autres

Et leurs opinions ? Et ce parce que l’instinct pressent qu'une des clés du futur est là : croire suffisamment aux autres…Oui raisonnons : tous les points de vue joints forment bien le cercle magique de l'intelligence. Pourquoi se priver de tous les "points" de vue sauf d’un seul ? Le sien propre ? Oui qui reste le plus libre et grand qui reçoit les autres points de vue et oublie le sien pendant ce temps de réception 5 sur 5 ? Ou qui se rend entièrement sourd et aveugle aux autres ? Le second dira "j'ai" raison - comme si c'était un objet à mettre dans un tiroir. Le premier je "suis" raison donc raisonné réfléchi raisonnable pondéré et vivant, chaque instant la raison universelle !!! Ne pas comprendre ceci prouve bien le manque réel d’esprit critique…

Ce basculement des consciences est en cours. Certain-e-s ont progressé plus vite que d’autres – oui et alors qu’est-ce que cela change pour le basculement des consciences en cours ? Cette malsaine manie de toujours dévier les trajectoires, de noyer les poissons de l’action collective, de ne jamais répondre aux questions, de se révéler de complète mauvaise foi, etc….ne semble plus très bien fonctionner…ce qui signe les prémisses d’une transformation des consciences par la force de l’esprit critique. Oui mais vécu avec tout le corps !!!

Ce que n’arrive pas à bien entendre – qui n’a pas le cœur qui brûle en ce moment – c’est qu’il y un avant et un après. Et qu’il semble tellement plus futé de se situer dans…l’après

**************************%%%%%%%%%%%%%%%%%**************

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article