Votre équité tend à booster tous les esprits !

Publié le par imagiter.over-blog.com

Votre équité tend à booster tous les esprits !

Serait-ce un grand compliment ? Ce le devrait pourtant – il apparait que c’est un élément d’un dispositif « logique » qui tend à déprécier, en fait, vers la démagogie un texte dédié à l’égalité. Ce qui se montre contradictoire : comment une équité boostante pourrait être démagogique ? Justement parce c’est si convaincant, qu’entrainant tant d’humains derrière soi, il va persuader. Et le dogme caché montre ses griffes : IL NE FAUT PAS que les citoyens pensent/ croient que l’égalité est « possible »…la logique loge tout et permet, fort justement, de perdre qui veut en faire un usage malhonnête…oui oui il existe un usage de dénonciation de la démagogie qui se montre extrêmement…démagogique.

Il est fait croire que d’user de la logique est très difficile : connaître absolument toutes les règles, et en omettre une seule ferait tout s’écrouler. Alors que c’est un sens corporel de justesse qui peut devenir, après de l’entrainement quotidien, une seconde nature. Oui un sens comme le sixième et les autres…

Comment le démontrer sans devoir aligner 200 pages ? En utilisant tout ce qui existe ? Ici un roman et 3 citations …

Après avoir vérifié que l’interlocuteur comprend très bien son attente – nous nous voyons octroyé ces deux belles phrases :

« - Vous me suivez admirablement, Monsieur y … »

« - Vous suivre ! vous ai déjà distancé ! »

(p. 138 – Bouillon de culture (Leg. Forst.) de Clifford D. Simak – 1961).

En effet, même sous forme métaphorique, afin de suivre il faut bien suivre ce qui précèderait. Vérifions, alors, que chaque jour, nombre de nos contemporains suivent en…précédant outrageusement !!!

Reprenons notre incorruptible démonstration – et ce commentaire quadruplement contradictoire sur un texte favorable à l’égalité…

http://www.imagiter.fr/2015/02/comment-malgre-tout-l-inegalite-est-plus-inventee-que-naturelle.html

« Votre équité tend à booster tous les esprits avec vos recherches techno-scientistes! En semblant être en accord avec l'intitulé, vous faites de la démagogie de bas étage! »…en boostant « tous » les esprits (ce qui est bien un impact énorme, non ?) l’équité en tire bien comme tout le meilleur. Et depuis combien de temps ceci n’est-il pas arrivé ? Et peut-on, réellement, faire vraiment mieux ? Parait que oui - suffit de dire que si l’on est d’accord avec son propre article, on devient démagogique ( !). C’est que, nous, nous voyons un corps courir dans des directions très opposées tout à la fois. Cet écartèlement physique reste impraticable :

*** reconnaissance qu’il y a une efficacité (booste tous les esprits)

*** l’objet de cette haute efficience est l’équité…mais il ne faut pas qu’il y ait équité – le dogme ne le veut pas, na voilà !

*** puisque de parler d’égalité avec équité est si probant que le camp égalité reçoit toutes les convictions sans qu’il n’en manque une…

*** le dogme crie, dans sa stridence, l’égalité est impossible. Point. Tout dans l’univers n’est qu’inégalité – même pas une égalité d’humeur ? non, non, rien, queue dalle, nada, la violence symbolique des collabos reste bien la pire de toutes – c’est ainsi et c’est comme ça – on ne discute pas – mais d’où provient ce dont on ne discute pas alors ? Etc….

*** et jamais de démonstration vérifiable, seulement la répétition en boucle de cet ordre impératif : « n’y croyez pas, il reste interdit de penser… » sinon…un des mots illégitime de la malhonnêteté intellectuelle vous sera balancé : démago, qui se veut « impossible de continuer la discussion après le marquage d’une telle…maladie honteuse »… et alors, ce n’est « pas » une maladie…c’est très bien d’atteindre la popularité sans absolument la chercher. Populaire autre versant signifiant de démago. Et il ne faut pas booster l’égalité. Pourquoi donc ? L’aveu est dans le commentaire !!!

« Une fois de plus votre lecture sociétale est formatée par le positivisme logique de votre intelligence! » - autre compliment vraiment assez rare ? Sans cela comment changer, en vrai, la société ? Rare ? En tout cas cela ne va pas le rester, juste après le point, comme nous le verrons…

Que répondre ? Oui se reporter au même interlocuteur du roman, déjà cité, qui se plaint (au second qui lui a révélé la topique suivre et précéder…) qu’il ne peut, sous le risque de tout perdre, devenir honnête !!!

« - Oui…un homme dans ma situation commerciale ne peut tout simplement pas être honnête, Monsieur y. Je vous avouerai confidentiellement que je viens de perdre un des plus gros marchés de ma carrière, parce que je suis devenu honnête. »

« - Peut être, que si vous persévérez, si vous faites un gros effort de volonté, pourriez-vous rester au moins partiellement malhonnête ?

« - Je vous le dis, monsieur, je ne peux pas. Je me suis même surpris l’autre jour en train de rogner ma marge de bénéfices à un niveau plus réaliste (p. 149 – Bouillon de culture (Leg. Forst.) de Clifford D. Simak – 1961). »

Enfin, toute la vérité risque d’advenir sur la partie vraiment délinquante du profit. Un parlementaire n’a–t-il pas avoué que « trop d’intégrité tuerait le profit »…mais, enfermé dans la logique si illogique du tout ou rien, au lieu de vouloir « un peu » d’intégrité (contre trop) - non non cela ne peut qu’être « plus aucune » intégrité du tout…avouant toujours plus, en seconde main, que demeurent incompatibles honnêtetés et profits. Rentrez dans ses frais ou équilibrer ses comptes, conserver un budget équilibré, etc. – ce qui nécessite que ses services soient monnayés à leur juste prix. Et pas plus. Mais le profit, à visage d’usurier, c’est toujours « trop » de …prérogative…le succulent dialogue cité le prouve de long en large…inutile d’argumenter encore !

Surtout lorsqu’il se termine en… :

- « Je ne veux pas être un honnête homme, Monsieur y ! je veux gagner beaucoup d’argent !

- « Vous avez une consolation. Ce qui vous arrive, arrive aussi à vos concurrents. »

- « Mais même si c’était le cas, ce ne serait pas amusant. Pourquoi croyez-vous qu’un homme se lance dans les affaires ? Pour rendre service, pour s’identifier à la communauté commerciale ? Non, monsieur, non ! croyez-moi c’est l’excitation très infantile, la joie de tondre un concurrent, de courir le risque d’y perdre sa chemise, de courir après l’obligation de toujours faire plus d’argent, c’est…

- « Amen ! (p. 151 – ibidem) »

La malhonnêteté comme évangile à prêcher se montre bien ainsi. Une obsession compulsive strictement chimérique – le plus gros mensonge que la société ai inventé : tout le monde ne peut pas « gagner » intensivement de l’argent, à la fois. Il faut « organiser » qu’il y ait beaucoup de…perdants…et quasiment aucun gagnant. Tout en maintenant la…croyance…que tout le monde a sa chance, juré, craché, sûr de sûr…N’importe quoi !!! Puisque l’honnêteté de la société s’arrête bien vite refusant de chiffrer « combien faut-il de citoyens qui perdent de l’argent pour qu’un minuscule solitaire en gagne bien trop ? » Adam Smith, cet ennemi clair du capitalisme, qui l’aurait (soi-disant) inventé, aura osé, mais en 1750, « il faut 20 000 pauvres pour faire un seul riche » …toutefois, comme on n’arrête pas le progrès…en 2015 ne serait-ce pas le « il faut 2 millions de pauvres pour faire un seul minuscule trop riche » ? L’aveuglement voulu par la société est donc très dommageable. Et lui enlève toute prétention au sérieux – par non usage de la raison, du rationnel et ses ratios, oui par refus frénétique d’utiliser la…logique qui loge tout etc.…la société se comporte comme une sale gosse – et n’a aucune leçon à donner tant qu’elle ne sera pas revenu dans le droit chemin… où son équité tendra à booster tous les esprits !

Enfin (il y a tant à apprendre sur ce genre de commentaire qui ne parle jamais d’un texte réel mais… des fantasmes que projette la société dessus), oui notre justicier contre l’équité et la logique, se ligote entièrement dans ses quatre contradictions en commençant et terminant de façon contradictoire…

« Nous sommes uniques naturellement, et d'où vous sortez cette échelle de valeur pierre ou certains seraient plus que d'autres! « …comme d’habitude le « d’où sortez-vous ceci…» reste une absurdité : rien dans le post ne parle de cela. La formulation est, d’ailleurs, telle que tout le monde ne peut qu’être d’accord : donc c’est un encombrant pléonasme qui nage à fond dans la…démagogie !!! Parce que l’équité qui booste tant ne le peut non plus oui de ne pas user des taxinomies ou des comparaisons (mais sans jugement à la clef…) – ou bien, alors, cette équité n’existe pas…une fois de plus, nous sommes submergés par le fantasme « inexécutable » de la société – ici l’égalité qui serait… « cette échelle de valeur où certains seraient plus que d'autres » Tandis que l’inégalité, elle, c’est bien tout le monde pareil est vraiment…égal. Et le « nous sommes uniques naturellement » y est, universellement et si chaleureusement reconnu. Oui tellement mis en pratique par 99 % qui se sacrifient pour…1 % de la société : quelle productivité démocratique !!! Comment mais comment peut-on vivre, et ceci avec tous les concepts, autant A L’ENVERS ? Ne pas penser - c’est juxtaposer des phrases sans aucune cohérence entre elles. Ni cohérence interne d’ailleurs. Phrases qui se contredisent l’une l’autre. Ici, quatre enchevêtrements : ce qui oblige le corps à beaucoup se mouvoir afin de démêler ces fils égarés. Et penser droit. Comment vous ne saviez pas que penser c’est « avec » le corps ? Que cet hypocrite commentaire en soit remercié : nous en avons vécu une…extase !!!

Oui notre très incohérent redresseur de torts imaginaires, en les mettant à l’envers (chaque qualité devient une blessure – et chaque inadmissible comportement devient une récompense que l’on félicite publiquement, en plus…) oui notre redresseur de non- torts termine ainsi : « une fois de plus votre lecture sociétale est formatée par le positivisme logique de votre intelligence!

à chacun de vos posts, cela apparaît de plus en plus nettement! et à chaque fois je serais là pour vous contredire! »

Là, nous ne savons plus si les reproches concernent l’équité qui booste, l’égalité qui est interdite de débat, la logique, l’intelligence, la perspicacité, l’art de trouver des solutions, ou tant d’autres qualités…bref, apparemment, va être réalisé ce que vous avez trop bien fait, « booster tous les esprits » mais très et si mal fait…en fait « vous croyez en votre propre article »…ah quenottes que not !!! Cela ne se fait plus au royaume sophistique !!! Moi, je vais faire tellement tellement mieux que vous : est-ce bien raisonnable si non raisonné ?

Jugeons dans la matière - voici ce fleuron de commentaire qui avoue sur le dangereux niveau fantasmatique atteint par la société : …à travers un de ses virés aux virus graves (oui le texte complet !) :

« Nous sommes uniques naturellement, et d'où vous sortez cette échelle de valeur pierre ou certains seraient plus que d'autres!

votre équité tend à booster tous les esprits avec vos recherches techno-scientistes!

en semblant être en accord avec l'intitulé, vous faites de la démagogie de bas étage!

une fois de plus votre lecture sociétale est formatée par le positivisme logique de votre intelligence!

à chacun de vos posts, cela apparaît de plus en plus nettement! et à chaque fois je serais là pour vous contredire! »

L’auteur, piégé par les fantasmes de la société anti-société qui refuse même de savoir aucune réalité, la dénie à l’avance et atteint des raisonnements qui n’en sont plus tellement ils déraisonnent dans tous les… « espaces publics »…oui cet auteur-là aligne, aussi, des affirmations si contradictoires qu’elles vont péter un mur oui comme celui de Berlin (ce pourquoi nous le remercions en en parlant longuement…de ce commentaire…trop représentatif)…

……péter oui le mur qui sépare tous les individus dans l’anti-société actuelle !!!

…………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/ , onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article