Nul n’est contraint de suivre la société d’imposture !!! Tous les anti-conformistes triomphent …

Publié le par imagiter.over-blog.com

Nul n’est contraint de suivre la société d’imposture !!! Tous les anti-conformistes triomphent …

L’opinion manipulée ne peut qu’être l’ennemie du vrai et de l’honnêteté. Le conformisme devient, de ce fait, la première des trahisons qui engage dans le cycle nauséabond de toutes les impostures suivantes. Qu'hideux se démasque donc tout conformisme…Qui s’effondre juste dans l’esclavage volontaire. Incapable de comprendre quoi que ce soit, comme de ressentir un seul sentiment authentique – le conformiste déshonoré ne peut plus cacher son immense vide intérieur – soit son inadaptation à l’Humanité. Tous les êtres qu’il/ elle aura persécuté se révèlent donc – par effet de contraste – tous les très grand-e-s de l’époque…et le conformiste s’effrite dans l’étalage minable de sa grande malhonnêteté constitutive : mentir sur tout, devenir la girouette corrompue des prétendues opinions dominantes, avoir perdu quasiment tout ce qui fait la valeur d’un-e individu-e, ne plus pouvoir vivre un seul élan sincère, être devenu le(la) maton(ne) ou le(la) kapo des ordres des dirigeants en en faisant souffrir tout ce qui s’approche d’elle/de lui. Etc. Vraiment une vie plus ratée ? Guère possible, non ? Et qui reçoit son juste salaire : un soulèvement de dégoût universel !!!

C’est quoi un imposteur ? Celui qui s’impose sans gêne partout. Et pourquoi ? Puisque c’est sur le dos des autres qu’il vit entièrement. Parasite intégral. L’étymologie l’avoue puisque il prélève son « impôt » (parfaitement illicite…) sur le dos d’autrui. Imposteur et imposer viennent du même latin imponere L’imposteur ne vit, clairement, qu’en imposant son impôt afin de vivre son imposture…il n’est que le reflet avancé de toute la société. C’est donc, avant tout, la société qui doit être condamnée.

Ainsi, les systèmes d’évaluations actuels (profondément monomaniaques et donc sans aucun fondement scientifique !) « fabriquent » de l’imposture, à tours de bras, dans tous les secteurs de la société. Ainsi, les politiques ne sont plus « que » des machines à mentir. Et ils changent de mensonges comme de journée…avec eux, les médias mercenaires et les financiers, tout perd sa vraie « valeur » - l’imposture c’est vivre uniquement sur du faux partout !!! Et puis, tout comme les trop riches vivent bien au-dessus du moyens des pauvres – cette société, si régressive, tente de contraindre tout le monde à vivre bien au-dessus de ses propres moyens humains. Et ceci afin que chacun-e « se vende ». Et l’ignominie toute de cette ahumanité c’est que cette horreur c’est « juste » afin que les trop riche le soient plus encore. Et rien d’autre. Un but si dérisoire au regard de tous les dégâts causés : les antisociaux sont au pouvoir. Plus aucun dirigeant ne connaît la « valeur » sociale et humaine !!! L’école c’est, ainsi, saccager l’esprit ouvert des enfants pour les couler dans une suite de réponses aliénées à des « évaluations » plus qu’inacceptables. Comment supporter le mal que l’on se permet de faire à nos enfants ? Plus rien n’est crédible dans l’imposture (puisqu’il n’y a plus de vérité dans son cercle de déraison !) – tout tend à l’extension des mensonges. Ce ne sera, en conséquence, qu’un immense bien collectif que de sortir d’une telle société d’impostures. Un gigantesque potentiel humain, si longtemps séquestré, va surgir et nous amener un ensemble de solutions qui va nous faire fonder une nouvelle civilisation. Et nul n’aura de regret à abandonner l’imposture et les imposteurs ( oui même les imposteurs !)…Aucun cataclysme donc à mettre fin à une telle société corrompue. Bien au contraire.

Une autre manière de vous prouver tout ceci se trouve dans le livre de Roland Gori publié du 4 janvier 2013 et la vidéo jointe en 1. Roland Gori dans « La Fabrique des imposteurs » et dans sa conférence donnée à l'Université permanente de l'Université de Nantes le 28 février 2014 – nous ouvre ceci :

« L'imposteur est aujourd'hui dans nos sociétés comme un poisson dans l'eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l'apparence et à la réputation plutôt qu'au travail et à la probité, préférer l'audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l'opportunisme de l'opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs, pratiquer l'art de l'illusion plutôt que s'émanciper par la pensée critique, s'abandonner aux fausses sécurités des procédures plutôt que se risquer à l'amour et à la création. Voilà le milieu où prospère l'imposture ! Notre société de la norme, même travestie sous un hédonisme de masse et fardée de publicité tapageuse, fabrique des imposteurs. L'imposteur est un authentique martyr de notre environnement social, maître de l'opinion, éponge vivante des valeurs de son temps, fétichiste des modes et des formes. »

L'imposteur vit à crédit, au crédit de l'Autre. Sœur siamoise du conformisme, l'imposture est parmi nous. Elle emprunte la froide logique des instruments de gestion et de procédure, les combines de papier et les escroqueries des algorithmes, les usurpations de crédits, les expertises mensongères et l'hypocrisie des faux bons sentiments. De cette civilisation du faux-semblant, notre démocratie de caméléons est malade, enfermée dans ses normes et propulsée dans l'enfer d'un monde qui tourne à vide. Seules l'ambition de la culture et l'audace de la liberté partagée nous permettraient de créer l'avenir." Sinon – plus d’avenir !!!

Notre civilisation peut réellement mourir de ce trop d’impostures :

…les anticonformistes salutaires et salubres…

………………………………….. se dévoilent, alors, en être les uniques défenseurs !!!

…………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/ , onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L’Économie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Nul n’est contraint de suivre la société d’imposture !!! Tous les anti-conformistes triomphent …

Publié dans méthodes de pensée

Commenter cet article

lewebtvbouquetfrancophone 31/03/2015 22:03

Bravo, il me semble que vous avez trouvé le mot le plus juste...
Je trainais avec moi dans mes constats écrits journaliers des tas de mots du genre: oligarchie, énarchie, dictature, mensonges, corruption, escroqueries, etc...
Votre mot a tout résumé d'un coup d'un seul, et votre texte m'a libéré d'un grand poids que j'avais sur le cœur. Merci pour cet article courageux qui mériterait d'être de notoriété publique s'il ne l'est pas déjà...

imagiter.fr 05/04/2015 21:26

c'est un côté peu abordé : pourquoi consacrer ainsi de son temps pour diffuser gratuitement ? Oui afin d'enlever des poids, d'abattre des obstacles, de parvenir à plus de compréhensions, etc, - bref à faire le maximum pour que, par réalisme (et non idéalisme), la société change profondément !!! Merci de ce commentaire...en effet, voir reconnu le but poursuivi rend plus...léger !!!