présentation de la re-Présentation ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

présentation de la re-Présentation ?

La représentation que les autres se font de nous reste primordiale – ces truismes d’évidences font de la sagesse à trop bon compte – en fait, nous n’en savons rien à 100 % mais ça fait joli sur le papier. L’être pur, que nous possédons à l’intérieur de nous, submergé par le nombre ? Qui ne veut rien dire, ce nombre, puisque une infime minorité détient le maximum de richesses sur Terre. La preuve que le nombre et la majorité ne sont absolument pas respectés, reste attestée ici : le nombre n’est plus une preuve du tout…La représentation que les autres se font de nous resterait primordiale. Si nous nous dressons sur nos racines les plus profondes ce n’est plus vrai du tout…sauf si nous changeons, radicalement, de civilisation sociale et humaine. Cela a nom démocratie* – que nous ne vivons absolument pas dans nos corps…

* voir vidéo 1…

Les autres c’est, dans ce contexte, plutôt propagandes, pressions, conformismes, suivismes, manipulations…bien peu de positif !!! Rien d‘essentiel n’a encore été dit : devant le gigantisme des vieux concepts nous ne plions plus. Nous les mettons à bas. Le fait que trop peu ai entrepris, de tout leur corps, d’abattre l’idéologie dominante laisse dubitatif. Le confort sordide derrière les apparences ? Le plus grand courage reste d’affronter la pensée. Qui refuse « qu’on lui prenne la tête » a une âme de collabo !!! Il nous faut un remuement jusqu’aux racines de nous-mêmes.

La « représentation » que les autres se font de nous reste primordiale. Or, dans le contexte décrit, qu’importe l’avis de qui n’est qu’égaré dans les apparences. Puisque le fond de cette observation sur la « représentation » touche le fond de notre être…Soit les autres nous vandalisent, s’annexent et séquestrent nos vraies vies. Soit nous reconquérons nos territoires intérieurs. C’est que NOTRE VIE INTÉRIEURE vaut plus que tout l’or du monde. La protéger c’est commencer la nouvelle civilisation !!! Les pratiques d’autrui ne sont plus que de leurs uniques responsabilités : et il n’y a vraiment pas de quoi être fier qu’ils obligent les autres à la servitude. Qui n’est plus volontaire alors !!!

La « représentation » comme prison mentale devient un concept immense à effondrer !!!

Suivons la trajectoire de la démonstration qui dessine la démonstration de la trajectoire. Comme méthode donc. Commençons par une précise définition de notre cru concernant l’image - « l’image : à l’intérieur de nous, la présentation silencieuse mais dont nous sommes ABSENTS va, devant l’effroi de l’insoluble, s’accrocher à une image ». L’image, dans le contexte de manipulations si inégales, est une ENNEMIE. Oui de ce trajet de trajectoire suivons la flèche - donc l’image tend à nous RE-présenter. Pourquoi présenter naturellement et authentiquement de suffit pas ? Il faut éloigner tout ce qui est vécu directement. La subjectivité n’est plus la ligne la plus avancée de la connaissance ? Là où le savoir peut se fonder ? L’objectivité ayant été trop souillée par les indignes propagandes !!! Accepter la rePrésentation politique ou sociale est donc un preuve de mauvais fonctionnement mental !!! Il y a renversement intégral de la pensée.

La normalité c’est l’anticonformisme. Seule preuve que nous luttons bien pour tout le monde. Donc pour l’émancipation collective. Séquestrateurs et recéleurs de notre re-présentation c’était les autres.qui nous connaitraient tant mieux que nous ? Suffit de faire la liste de la…panoplie…conformiste et ils « savent » tout***. Au point que cette représentation de nous n’a plus besoin de nous. Même pour nous « représenter », agir en notre nom, soi-disant défendre nos intérêts propres. Nous n’avons plus le droit de nous présenter direct, d’être présent à tout, de vivre concrètement dans le vrai présent. Etc. L’image (sa représentation) à donc PRIS NOTRE PLACE. Ce pourquoi, actuellement, l’image est notre pire ennemie !!!

Phagocytés (par elle), nous sommes bien expulsés et exclus de notre propre vie – l’inertie plastique morbide nous recouvre et nous sépare de l’ardeur vibrante de nos vies.

**** En fait, ce sont elles/ eux les vrais flics et pas les uniformes. Chassons-les de nos cœurs et la police devient obsolète (sa « représentation » s’éloigne et s’efface !!!)…

Si tout n’est que représenté (jamais présenté en instantané !), si nous ne vivons qu’en représentation de surface, superficielle superficie sans étoffe de vécu. Quand vivons-nous donc ?

Cette répétition (la DITE représentation) oui cette répétition n’exige que toujours plus de pétitions. La pétition non écrite de la surrection de nos corps !!!

La représentation des choses ne peut rien connaître à notre être ?

Alors la représentation politique – encore moins !!! http://fr.wikipedia.org/wiki/Repr%C3%A9sentation

Sauf dans la vraie démocratie (voir la vidéo 1) qui n’existe nulle part…

…mais est, comme jamais, à la portée de nos mains !!!

………………..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

……………………..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

…………………….

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

présentation de la re-Présentation ?

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article