La tête n’en fait qu’à son corps ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

La tête n’en fait qu’à son corps ?

L’inversion d’expressions si usées que nous ne les visitons plus et les acceptons sans plus d’esprit critique – oui inverser les expressions afin de les faire résonner au plus profond de toutes nos fibres !!! Et de nous libérer de tout ce qui enferme, rétrécit, abrège, aveugle, réduit, asservit…

Évidemment, et sans réfléchir, on dit « le corps n’en fait qu’a sa tête »…ce qui semble si anti-cartésien !!! Et qui avoue, ouvertement, que c’est la tête qui doit diriger, elle semble se trouver partout dans la moindre expression. Et non le corps. Flots de paradoxes surtout sis dans les fondations de la pensée ?

Au lieu de préférer l’image dans les mots oui dans les concepts – beaucoup trop préfèrent l’image invasive, omniprésente, envahissante et parfois ennemie – dans les yeux. Image qui nous séquestre le regard qui n’est plus libre pour autre chose. Qui nous durcit le discernement - privé de ses marges de manœuvres.

Les mots, eux, conservent une étonnante souplesse et reprennent l’initiative chaque fois que nous les écoutons. Au lieu du trop d’évidence de l’image qui nous empêche d’agir - lorsque déversées sans arrêts oui ces images – le mot montre, avec arrêts, une nourrissante profondeur qui vient sans cesse à notre rescousse. En bref, le mot est ami de nos liberté et bien- être – pour l’image il reste impossible de l’affirmer.

De l’expérimenter ouvre, à l’instant, les regards sur des terres en friche : La tête n’en fait qu’à son corps ? Défrichons et creusons…

Prolongeons

La bouche vient à l’eau ?

Ce serait « l’eau vient à la bouche ». Ce qui n’est pas si évident que cela de s’exprimer ainsi !!! Où se trouve les canalisations, la robinetterie ? Pas de réponse possible en fait…« L’eau vient à la douche » paraissant bien plus utilitariste !!!

Perdre la tête – tête de la perte ? Ce qui profile tout un feu d’artifice d’autres sens occultés : rien d’essentiel n’a encore été dit !!! Téter sa tête comme d’un sein le biberon – décide que si nous absorbons de la nourriture vocalement, la tête nous nourrit, aussi, et largement par toutes sortes de liquides inexploités. L’avantage des mots c’est qu’ils ne nous cachent jamais rien – tandis que l’image est, avant tout, un trompe-l’œil, une machine à leurrer !!!

Oui ? Bon en résumé cela donnerait – ça me rentre par les oreilles ?

Oui si « ça me sort par les yeux »…

Encore ? La fleur de peau « avoue » vraiment les plantes… de pieds. Ne pas y croire c’est zapper sur l’écorce…cérébrale. Pire sur le…tronc. Tronc qui nous respire absolument. Branches non des branchies mais des bronches…tout le vocable corporel dit, limpidement, l’importance du végétal en nous !!!

Se peler le jonc, etc. (suite de cette partie dans l’article 2 sur le même thème !)

Et quoi de plus…naturel, en somme, que nous soyons plus végétaux que nous croyons… les plantes sont surpuissantes …elles font pousser l’air frais !!! Oui les jacinthes d’eau lagunaires nettoient les eaux usées les transformant en nourritures et oxygènes…et (ce que l’on cache à notre arrogance insupportable)…Oui le génome du moindre grain de riz contient deux fois plus de gènes que nôtre génome. Oui 2 FOIS DE GÈNES que nous.. Ses gènes incluent, de ce fait, sa propre vie oui mais, en plus, ce que nous ne possédons pas : la protection de la vie en général…nous, en général et sauf exemples pas assez nombreux , nous détruisons plutôt la vie, sa biomasse, sa biosphère, sa biologie, son écologie, etc. Le mental non verbal des plantes semble donc bien moins…égoïstes que nous !!!

Que vient-il de se passer et qui ressemble bien à un « miracle » ? Nous avons repris les faits mais en les décrivant tout différemment : cette fois-ci, « en collant » à la réalité, nous retraçons, énonçons et montrons un existant complètement opposé à nos habitudes obsolètes » !!! Les mots auront servi de découvreurs, d’analyseurs, de synthétiseurs, d’ingénieurs, d’architectes et de constructeurs de ce réel tellement mieux reconstitué – en clair, les mots sont les vrais « maitres d’œuvres »…et les images, malheureusement, des asservisseuses !!!

Ainsi - une simple nouvelle description du monde, des causes et des effets etc., ABOLIT – à l’instant - donc toutes les arriérations actuelles du « système » si obsolète (il ne « comprend » plus rien à rien !) : c’est en cliquant qu’on devient forgerons !!! Toutes les solutions du réel ont toujours été « simples », limpides et lumineuses…oui les mensonges ne sont que tortueux !!!

Une preuve encore ? En cas de vie dans l’espace - ce sont les plantes qui vont créer dans l’espace des conditions de vie pour…l’humain…déjà, ce sont 2 fois plus de rendements que sur Terre avec 20 jours en moins. Et tout ceci, juste en reconstituant les graines qui germent, qui produisent des fleurs, etc. comme à partir de leur conservation lyophilisée !!!

Un monde sans plantes serait une vie totalement bruyante oui …discordante – les plantes SONT la musique…puisque sans elles plus d’odeurs, plus de textures et de densités si suavement sensuelles – de celles qui font tous les goûts et les odeurs !!!

Sans elles pertes terrifiantes oui de ce qui est l’élégance des qualités. Juste la tête désincarnée d’un technocrate ou d’un financier : bref, un monde pire que l’enfer.

…..Sans harmonie des sons, sans goût, sans odeur et sans peaux caressées !!!

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/ , onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article