Les surprenantes lenteurs d’esprit des élites. -

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les surprenantes lenteurs d’esprit des élites. -

**- Lorsque la télévision peut être utilisée telle une lucarne thérapeutique afin de voir la désintégration mentale des tenants du système ? C’est du moins ce que précise le témoignage suivant, provenant d’un connaisseur des médias qui ne veut pas s’identifier, préférant laisser la place aux mots. Que voici …«A l’examen de la vidéo n°1, j’ai aperçu cette lenteur à comprendre, ce retard à capter, à entrer dans l’argument de l’autre, propres à ces élites intellectuelles qui sont censées parler pour nous. Ce surprenant diagnostic m’a obligé à en rechercher les causes. D’abord, l’inattendue perception du vide de leur vie intérieure. Ensuite, le discernement de leurs vies plus somnolentes que la moyenne – ce qui semble provoqué par les gavages en tous genres de leurs corps – mais semble issu, aussi, de l’auto-admiration qui tient les pensées, intuitions, émotions créatrices en dehors de la centralisation autiste d’eux-mêmes. En effet, le manque de décentralisation de leur ego leur est néfaste. Les extériorisations complètes leur demeurent impossibles. A la tête de tant de mensonges répétés sans arrêts. De secrets d’argent, de rangs sociaux, de prébendes et de privilèges plus ou moins bien mal acquis – le repli sur soi de la peur des autres s’avère les déconnecter du monde commun !!!

** - cet article « Les surprenantes lenteurs d’esprit des élites » fait partie de l’ensemble d’études regroupées sous le titre «Pourquoi vivons-nous dans une époque voyou (2) ? »

Ce qui rejaillit dans le degré de compréhension des choses. L’affleurement d’une lourdeur d’entendement. Qui s’entrevoit dans la persistance, chez eux, d’anecdotes pour eux seuls parlantes. Qui occupent et cristallisent leurs brins de pensées désorganisés -sans structure utile. Pour les relier entre elles. Si loin de l’interactivité d’internet – de ces compréhensions instantanées, à croire qu’il y ait comme des transmissions de pensées – à ces véloces participations à la création d’une pensée commune. Cette rapidité à plonger toujours dans le sujet, à repérer tout ce qui y sonne comme la bonne monnaie du futur, à fulgurer des trajectoires des arguments, etc. – n’est jamais vécu par ces élites…ralenties toujours : comme désertées de toutes présences dialogiques !!! Non, nous n’avons plus que des personnages si égarés dans leurs tropismes personnels.

Auxquels l’on doit tirer les mots de la bouche – habitués qu’ils sont à se conduire comme des handicapés des médias. Secondés par des présentateurs-béquilles. Sans les honneurs ni les respects que, jusqu’à hier, ils ressentaient comme naturels – ils/ elles donnent l’impression d’être complètement nu-e-s. Toujours plus inadapté-e-s…Ne fournissant plus aucun effort afin de communiquer et de comprendre les autres !!!

L’ensemble montre des personnages… freinés, enrayés, retardés, décélérés oui ralentis. Ce qui n’avait jamais encore été explicité !!! Ces surprenantes lenteurs d’esprit des élites. Oui, tels la perte de cet ensemble de facultés qui vives qui forment l’art de savoir penser !!!

Et leurs travers d’INADAPTATION pleuvent par centaines. Déjà, ces manières de tout considérer comme naturel, normal, banal dans l’effroyable exploitation du genre humain– tout n’est fait que pour elles/eux – ce qui, malheureusement, ajoute une taie d’aveuglement sur tous leurs regards. Leurs mots laissent affleurer leurs poncifs : l’expert est là parce que cela leur convient, les pauvres ne sont que des détails que l’on peut repousser de la conscience, leur trop de richesse prouve leur intelligence innée – d’où congélation de toutes les curiosités, les rendant inapte à découvrir le génie, le trésor humain dans la graine – etc. etc. La hideur de l’utilitarisme nous soulève, d’ors et déjà, de dégoûts…

Phrases issues d’un ensemble de conforts narcissiques, de paresses personnelles – leur pensée lente et lourde ne fait que lézarder au pâle soleil du vide intérieur. Incapables de se mouvementer en sachant, par exemple, englober du même regard les tenants et les aboutissants d’un phénomène. Les conséquences dommageables de tels de leurs comportements. Les résultats désastreux de telles de leur mentalité sur l’unité de la société. De tout ceci, il en ressort que ce n’est jamais par devoir moral, par sens aigu des responsabilités, par acceptation des obligations sociales, qu’ils défendent quoi que ce soit. Non, ils vivent en autarcie mentale et en plein désert affectif !!!

Que ces prétendues élites n’agissent et ne pensent que juste pour le moelleux de leurs nonchalances individuelles – voici qui disqualifie gravement toutes leurs paroles. Toujours plus hors réel. En rien elles/ ils n’ont de racines profondes. Leurs pseudos convictions sont emportées par le moindre souffle. Le nihilisme (‘ne croire à rien + posséder le goût de détruire autrui) devient le socle commun de leur noosphère. Leur but : ne jamais être mis en face, physiquement, des conséquences de leur si déraisonnable style de vie anti-humain…

Évidemment – s’ils sentent que leurs intérêts sont menacés, se dégainent des pensées réactives qui semblent courir plus vite. Mais ce l’est dans un tel chaos désordonné – où il reste impossible de dénicher une structure d’arguments cohérents – qu’ils/elles ne peuvent vivre que dans des monologues contre-productifs. Juxtapositions étanches de ces soliloques inutiles. Sinon pour la parade et la vanité…

Inaptes à tout feedback, à toute vérification de boucles d’informations – même lorsque le phénomène bruisse sous leurs nez – ils restent déconnectés du vrai réel. Ainsi les statistiques ne sont… crédibles….que lorsque la catastrophe est déjà passée. Et a semé ses désastres. Toujours trop tard. Cette attitude qui peut sembler pondérée, prudente, sage, modérée, circonspecte, vigilante, en est toute l’inverse : ils ne pensent jamais aux autres. Aussi n’en ont, pour ces autres, nulle retenue, précaution ou attention. Ils ont atteint le niveau le plus dangereux de l’égoïsme. Celui du blockhaus que plus rien ne peut raisonner. Faire réfléchir !!!

La monstruosité qui constitue, alors, leur personnalité pouvait intimider d’en rechercher les méthodes qui conduisent à la connaissance – ceci est fini !!! Le regard froid peut analyser chaque détail qui construit cette personnalité d’échec pour tous. La catastrophe que constituent de tels monstres est passée : ils ont tout perdu – nous pouvons donc les examiner afin de comprendre comment ils ont pu avoir une telle influence. Et ce qui, en nous, a accepté leur règne de corruption tous azimuts. Afin de se prémunir, dans le futur, de tels ennemis de tous. Psychosociaux !!! »

…cette vidéo oui aura permis d’apprendre tout cela sur ces personnages prétendus inaccessibles. Le désir d’en connaître plus encore - nous permettra de poursuivre ce nouvel art d’examiner par des analyses de terrain !!!

………………………………………..que vous découvrirez en (3)…

….

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les surprenantes lenteurs d’esprit des élites. -

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article