Les nouvelles formes de luttes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les nouvelles formes de luttes ?

D’un côté la dissymétrique confession de qui s’annonce très contre un mouvement d’idées mais l’abreuve, pourtant, de bons conseils. De l’autre un personnage en pleine manifestation et qui dit, à chaud, le fond de son cœur – sans chercher d’effets rhétoriques…

Eh bien, ils disent exactement LA MÊME CHOSE. Pas au mot près mais dans l’ordre de la direction de l’idée, oui. Pareil, identique, idem…sur de nouvelles formes de luttes !!!

Voyons et convoyons la vérification :

1) extraits du lien ci-dessous

« Faire de la politique, c’est également avoir un esprit stratégique, ce qui ne semble pas être le cas des organisateurs qui semblent agir par instinct et volonté d’appliquer le droit, mais contre l’état, les règles de bonne conduite et le respect ne servent à rien, la matraque du gendarme est toujours disposée à frapper sur la tête d’un défenseur de la liberté, car sa liberté à lui, est celle d’obéir à sa hiérarchie.

À moins que l'organisation de cette manifestation préméditée, ne soit qu'une volonté révolutionnaire au cœur d’une démocratie, et la donne serait différente, car le gouvernement Valls, n’hésitera pas à utiliser l’armée contre le peuple, M. Valls, le faux démocrate, utilisera des méthodes franquistes qu’il connaît bien, contre le peuple de France qu’il prétend défendre comme il le méprise, il nous le prouve quotidiennement avec ses comportements ombrageux et autoritaires à l’Assemblée.

Il existe d’autres moyens plus efficaces pour lutter contre le pouvoir.

En Espagne, "Podemos", le peuple a appelé à boycotter Coca Cola, l’action a chuté ; McDonald commence à quitter des pays d’Amérique latine, faute de clients ; Monsanto perd également de plus en plus de clients, la résistance passive est bien plus efficace que la violence des manifestations.

Retirer son argent des banques, refuser de payer l’impôt de façon solidaire et collégiale, refuser d’aller travailler afin de bloquer l’économie, refuser de consommer dans les super marchés et favoriser le commerce équitable et coopératif, renouer avec l’entre aide solidaire, toutes ces choses peuvent être faites tous les jours sans risquer la moindre interpellation, le moindre coup de matraque sur la tête, et avec une efficacité supérieure. »

http://blogs.mediapart.fr/blog/philippejandrok/180615/pourquoi-je-n-irais-pas-manifester-paris-le-14-juillet-2015

2) - De l’autre, ce moins calculé témoignage mais aussi dense qui commence ainsi :

« J. M., j'y étais et je ne fais partie d'aucun groupe. Je me suis intéressée au mouvement parce que j'ai des choses à dire comme bcp de personnes présentes. Nous sommes des citoyens lambdas et avons tous un point commun : ras le bol d'être gouvernés par des escrocs qui nous rackettent. Il y avait bcp plus de personnes que les merdias veulent faire croire. Nous étions séparés en raison des barrages des forces de l'ordre qui voulaient à tout prix éviter l'effet de masse mais si nous comptons toutes les personnes de tous les groupes on dépasse très largement les 200 ou 300. La désinformation bat son plein !!! Je suis une maman, j'ai 41 ans et je n'ai pas besoin d'un gourou pour m'exprimer mais dans cette pseudo démocratie il faut être nombreux. Je ne vais pas me révolter toute seule ! On s'attache à un groupe pour le nombre pas forcément pour les portes paroles »

Et se poursuit qu’il faille se relocaliser comme consommateur. Acheter directement aux producteurs locaux, agriculteurs, artisans et PME-PMI. S’organiser en réseaux d’achats. Qu’il faut se déconditionner des grands médias qui, avec leur irresponsable cupidité, nous incitent à la grande délinquance contre la Terre et sa survie. Ne plus jamais consommer selon leurs directives, mais tout repenser de A à Z de l’économie puisque ces merdias ne le font pas. Bref, se réorganiser les vies vers plus de réflexions, de collectifs et d’attentions aux conséquences de nos comportements. Donc en ne suivant plus jamais les ordres désorganisateurs des dirigeants.

Où réside la grande différence entre ces deux témoignages sur LES PRATIQUES à s’obliger soi-même à entreprendre ? C’est à chacun d’entrer dans ses propres efforts. Et non à perdre le temps commun à abreuver les autres d’impératifs à le faire…sans fournir la moindre preuve qu’on les précède sur cette voie !

Tout ce qui apparaît crûment c’est le désastreux comportement des dirigeants (intérêts trop privés, médias mercenaires et gouvernements) dans ce qui s’est passé le 14 juillet 2015 à Paris. Leurs conduites se seront montrées profondément dissymétriques et parfaitement illégitimes. Injustes et injustifiables. Ce n’est pas ainsi que l’on se comporte dans une République issue d’une Révolution. Tous les pouvoirs enfermés dans une tour d’ivoire déconnectée de la vrai vie et goinfrée d’égoïsmes sordides – ont perdu (et en quelques heures !) immensément de leur crédibilité. Le côté improvisé et quelque peu artisanal des manifestant(e)s aura produit, comme magiquement, un flot d’aveux spontanés. Et clair que ce n’est pas la manifestation qui sera mal jugée !!! se trouve la vraie intelligence du futur, à vote avis ?

Motivations croisées donc : en fait, c’est « » sur le chemin de la conscience l’on parle ? Ce qui veut bien dire que, plus l’on aura élargi sa CONSCIENCE, plus, actuellement, nous devons ÉCOUTER les autres plus novices. Les prendre ils / elles en sont. Les précéder sur « leur » route mais sans s’appesantir sur notre cas. Légers et dévoués. Bref, faire tout l’inverse des leaderships, des demandes disproportionnées trop chargées sur autrui. Commencer par regarder son paillasson si l’on ne veut pas se profiler paillasse !!!

Voyons – dans le flot de tout ce qui arrive – la réelle émergence de toutes ces nouvelles attitudes. Si gorgées de futur !!!

1) - Toutes les catastrophes d’un monothéisme économique ?

Et donc la clarté des solutions alternatives. Et pluralistes.

« A quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose » ? C’est la question posée par le « manifeste pour une économie pluraliste » publié cette semaine. André Orléan, directeur de recherche au CNRS, qui a dirigé l'ouvrage est l'invité d'Objections.

http://www.dailymotion.com/video/x2qadok_andre-orlean-a-jean-tirole-avoir-le-nobel-ce-n-est-pas-disposer-de-la-verite_news?start=3

2) - Là où il y a vraiment le plus de partages ?

http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/07/vie-autarcie-ca-partage-260137

Les obstiné(e)s qui ont réussi à vivre en autarcie le partagent en abondance. C’est se libérer des illégales transnationales non pas se retirer de la vie collective. Tout succès se partage donc. Nous n’avons pas besoin des transnationales en fait. La preuve ce sont elles qui nous harcèlent par tous les moyens déloyaux et très déshonorants (pour elles) qui existent !!!

3) - http://www.legrandsoir.info/la-privatisation-du-terrorisme-est-en-marche.html

Comment les trop naïfs commanditaires se démasquent eux- mêmes ? Derrière des soi-disant actions menées par certains États (et pas d’autres ?) il y a TOUJOURS un consortium privé. Les arrêter et les mettre en prison ferme abolirait donc le…terrorisme !!! Pour le réalisme objectif – il n’y en a jamais eu d’autres.

4) - http://www.oulala.info/2014/04/nouvelle-etude-les-conspirationnistes-sont-sains-les-suiveurs-des-gouvernements-sont-fous-hostiles/

Une étude publiée le 8 juillet 2015 par les psychologues Michael J. Wood et Karen M. Douglas de l’Université de Kent (Royaume-Uni). Intitulée « What about Building 7? A social psychological study of online discussion of 9/11 conspiracy theories » - démontre que ce sont ceux qui accusent, maniaquement, les autres d’être conspirationnistes ou complotistes, sont…en fait, décrits, avec précision, par le stéréotype négatif du conspirationniste – un fanatique hostile scotché à la vérité de sa propre théorie personnelle marginale – . Oui ce sont eux tout cela. D’ailleurs, ces esprits retors, déloyaux et clairement anti-démocrates qui « dénoncent » les complotismes (qu’ils avaient, précédemment, créé de toutes pièces…) l’avouent :

« Si je vous appelle conspirationniste, cela importe peu que vous ayez réellement affirmé qu’une conspiration existe ou que vous ayez simplement soulevé un sujet que je préfèrerais éviter… En vous étiquetant ainsi, je vous exclus stratégiquement de la sphère où la parole, le débat et les conflits publics prennent place. »

Comment accorder encore un milligramme de crédit à qui prétend agir pour notre bien contre le complotisme ? Autant de malhonnêtetés ricanantes non cela ne se trouve que dans des cœurs dépravés !!!

Ce qui, hier encore, semblait aller de soi S’INVERSE actuellement et ne va plus du tout de soi : des mouvements de nausées et de répulsions envers les corrompus qui tenaient, illégitimement, le haut du pavé…

…………..…tendent à se plier de se multiplier !!!

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

pourquoi entrer dans les labyrinthes de leurs escroqueries ?

pourquoi entrer dans les labyrinthes de leurs escroqueries ?

autonomies pour une vie saine

autonomies pour une vie saine

effloresens - un des modèles pour vivre hors de la consommation destructrice

effloresens - un des modèles pour vivre hors de la consommation destructrice

le boycott ne suffit pas par lui-même....

pendant le boycott la vie reprend....

les efforts sont payants...

le boycott + autonomie de vie = cela marche

Ou bien comment l’on peut se tromper de cible : ce n’est pas tant l’argent qui importe que le réveil des consciences…Donc : …le dit… « Ils vous demandent de l'argent. Ils se prétendent "dissidents". Toutes leurs entreprises sont des commerces, des marchandisations d'une dissidence humoristique ou pseudo-intellectuelle. Ils disent vrai ? Peut-être, mais c'est une vérité sûrement très partielle, avant tout rémunératrice et aucunement libératrice ni fondatrice. Ce sont leurs poches qu'ils remplissent, pas une fonction de guide de l'humanité vers l'avènement de l'être, vers la communauté naturelle et juste. Tout ce qu'ils savent faire, c'est un spectacle starisé, c'est drainer des foules de fans. Ont-ils accompli autre chose ? TIREZ LES CONSÉQUENCES DES RÉALITÉS SORDIDES DE CES STARS DU SHOW-BUSINESS "DISSIDENT". »… Bon. Mais pourquoi n’avoir pas, aussi, calculé les impacts bénéfiques sur les prises de conscience ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article