Lorsque nos gènes préfèrent la relaxation ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Lorsque nos gènes préfèrent la relaxation ?

La méditation réduit grandement notre stress en modifiant l'expression de nos gènes. Une découverte plus qu’utile donc mais « qui ne rapporterait pas grand-chose ». Nous ne devons pas entrer dans ce rétrécissement gigantesque de la vision de la vie par l’aveuglement causé par l’argent – mais comprendre et utiliser à fond tout de cette offrande gratuite de la vie.

Nous l’avons conçu en 3 points cette réception adéquate du cadeau !!! :

1 - **** Comment la méditation modifie le fonctionnement de certains gènes et comment le pratiquer ?

2 - **** Les gènes s’expriment différemment selon les saisons

3 - **** Les effets du stress sont transmis par les gènes

I - La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes

La bonne nouvelle tient en une phrase : « pratiquer la relaxation (méditation, respiration profonde, yoga ou prière) active certains gènes qui contrecarrent les effets biologiques du stress, et en inhibe d'autres aux effets opposés. L'étude, publié en Mai 2013 dans PLoS ONE, a été menée par Dr. Herbert Benson, directeur émérite de l'Institut Benson-Henry et professeur agrégé de médecine à la Harvard Medical School.

Notre homme travaille depuis un certain temps sur le sujet. Et cette étude confirme les précédentes. Après des séances de relaxation, des modifications dans l'expression de certains gènes des participants à l'étude ont été constatés : des gènes liées aux mitochondries (les batteries qui alimentent la cellule en énergie), à la production d'insuline (qui régule la libération du sucre dans le sang), aux télomères (espèces de chapeaux chromosomiques qui ralentissent le vieillissement génétique), à l'inflammation, à l’immunité...

La méditation fait briller les chromes aux hommes

Une autre étude concomitante à celle du Dr. Herbert Benson a été réalisée par des chercheurs du Massachusetts General Hospital (États-Unis) et du Beth Israel Medical Center Deaconess (Israël), publiée également dans PLoS ONE, concerne l'influence de la relaxation sur l'expression des gènes impliqués dans les troubles inflammatoires de l'intestin ou du côlon. 48 patients ont ainsi été soumis à des séances de relaxation de groupe durant 9 semaines, en plus d'un exercice matinal de 15 à 20 minutes. Là encore, les résultats sont sans appel. Selon les pathologies, de 200 à 1000 gènes ont vu leur expression modifiée. Certains (ceux favorisant les réactions inflammatoires) ont été endormis, d'autres (ceux inhibant ces réactions) activés. Et les patients relevèrent tous une nette atténuation de leurs douleurs. "La relaxation réduit l'expression d'un certain nombre de gènes directement liés aux processus inflammatoires responsables des maladies" conclut Towia Libermann, co-auteur principal de l'étude.

Le Dr. Herbert Benson déclarait, lui : ,"Nous avons en nous une capacité innée, qui nous permet de contrer les effets néfastes du stress". "C'est fantastique", a quant à lui affirmé le Dr Mladen Golubic, un autre ponte du Centre de médecine de mode de vie à la Cleveland Clinic, qui n'était pas associé à l'étude. Benson recommande la pratique de la relaxation de dix à 20 minutes par jour. "Ce devrait être une habitude quotidienne", dit-il, ajoutant: "Les gens ont fait cela pendant des millénaires. Nous avons maintenant une base scientifique pour prouver sa valeur. C'est merveilleux d'être en vie pour voir cela". »*** A méditer et éditer. Enfin , un retour au vrai réel complet. Et l’accès à de bénéfiques conseils, jusqu’à aujourd’hui, si avarement prodigués.

A remarquer que, sur les milliers d'études génétiques publiées chaque année, seules quelques-unes portent sur le fonctionnement réel des gènes, en relation avec la physiologie et la psychologie des individus. Être indubitablement utile pour la vie quotidienne ne semble pas vraiment être leur fort.

http://www.lesmotsontunsens.com/la-meditation-influe-sur-les-genes-14195

**** tout ce qui est mis entre guillemets « … » provient de l’excellent site http://www.lesmotsontunsens.com/.....Qu’il en soit fortement remercié.

II - Les gènes s’expriment différemment selon les saisons

Ce qui saute aux yeux d’abord c’est que les gènes …s’expriment. Ils semblent manier la liberté d’expression et agir différement selon les environnements. Le génome n’est pas un immobile document jauni que nous ne pouvons pas mouvementer. C’est tout l’inverse. Les visions bougent…Au lieu de s’égarer dans les impasses de l’argent…si abstrait – poursuivons le tangible, le palpable, l’existant, le concret : nous pouvons AIDER nos gènes en leur offrant les environnements qu’ils préfèrent. Encore une excellente nouvelle que l’argent ne peut absolument pas mettre en pratique. Du temps, de la patience, aucune attente chiffrée sur le retour sur investissement…oui et le cadeau arrive !!!

« Une étude menée « par des chercheurs de l'Université de Cambridge et publiée dans The Scientist, révèle que l'expression des gènes humains varie non seulement pendant la journée mais aussi tout au long de l'année. En été, certains gènes (9 sur les 16 étudiés) liés au système immunitaire s'expriment bien mieux qu'en hiver, et ce, quel que soit l'hémisphère dans lequel les cobayes se situent. Quant aux pays proches des pôles comme l'Islande, l'expression des gènes se montre erratique. Reste à savoir s'il s'agit là d'une variation "naturelle" ou d'une réponse physiologique à l'agression d'agents pathogènes extérieurs, bien plus nombreux et belliqueux en hiver. Quoi qu'il en soit, l'activité génétique s'adapte bel et bien à l'environnement, climatique ou infectieux. »

Au fur et à mesure des découvertes, notre génome apparaît - pour sa plus grande partie - comme un catalogue de possibilités dans lequel pioche notre organisme pour adapter ses réponses physiologiques à notre état, et à notre environnement. Et non une bible dans laquelle notre avenir est gravé au burin.

Nous pouvons vraiment AGIR…oui si la méditation était brevetée, tout le monde la pratiquerait et cela rapporterait des milliards. Mais elle ne l'est pas... A bon méditeur... salut. »*** Ce n’est donc pas pour rien qu’il y a un ministre du Yoga en Inde !!!

Tout ces gigantesques potentiels gâchés et perdus parce qu’ils n’entrent pas , a priori, dans la catégorie bien trop étroite, passéiste et inefficace « profit »….qui ne paraît pas être suffisamment ouverte pour accueillir tout notre futur !!! Aider nos gènes c’est donc bien changer de…paradigme !!!

http://www.lesmotsontunsens.com/nos-genes-s-expriment-differemment-selon-les-saisons-et-notre-etat-de-relaxation-15486

III - Les effets du stress sont bien transmis par les gènes

« L'effet était connu, mais la cause restait mystérieuse : une équipe de chercheurs japonais vient de montrer comment les conséquences physiologiques d'un stress - ou de l'exposition à un produit chimique - se transmettent sur plusieurs générations, sans altération de l'ADN.

Nos gènes, qui composent nos chromosomes, constituent des modes d'emploi utilisés par nos cellules pour synthétiser des protéines. Selon leur association - ou non - avec certaines molécules, ils peuvent se présenter sous forme active ou inactive. Environ 97% de nos gènes sont aujourd'hui considérés comme "non codants" ou "dormants".

L'équipe de Shunsuke Ishii, du Riken Tsukuba Institute au Japon, a observé qu'en présence de produits chimiques ou de facteurs de stress environnementaux, les drosophiles réagissaient en activant certains de leurs gènes non codants : une protéine (ATF-2 pour les intimes) se détache de la structure et "libère" le gène. L'ADN n'est pas modifié, mais le gène est devenu actif. Et cette altération se retrouve aussi dans les spermatozoïdes et les ovules, ce qui a pour effet de transmettre la modification aux générations ultérieures.

Quand les gènes prennent la mouche...

Concrètement, en chauffant des œufs de mouches, ou en les trempant dans de l'eau salée, entre autres tortures, les chercheurs ont pu constater que les modifications induites étaient transmises aux rejetons. Mais lorsque les héritiers s'accouplaient avec une génération non stressée, l'altération disparaissait. En exposant deux générations de suite aux stress, les effets se prolongeaient : l'altération a affecté les trois générations suivantes.

Conclusion : l'adaptation à l'environnement se transmet de génération en génération. Sans passer par la case "ADN". L'année dernière, une étude scientifique décrivait le même effet chez la souris, sans toutefois en expliquer le mécanisme. Cette nouvelle trouvaille pourrait donc aussi s'appliquer à l'Homme. »***

http://www.lesmotsontunsens.com/les-effets-du-stress-se-transmettent-par-voie-hereditaire-10693

Les effets du stress est bien transmis par les gènes. Nous pouvons donc agir bénéfiquement sur nos stress si nuisibles…

…… en changeant enfin raisonnablement et consciemment…d’environnement !!!

…..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

7 à dire...

7 à dire...

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article