Méfaits incroyables de la propagande par un exemple, ici, en direct

Publié le par imagiter.over-blog.com

Méfaits incroyables de la propagande par un exemple, ici, en direct

Lorsque des commentaires s’allongent et ne concernent absolument pas l’article « commenté » ni aucun des liens ajoutés à lui. Non ce n’est pas possible ? C’est juste l’aveu indirect que l’article n’a pas été lu et les liens aucunement ouverts. Comment alors même avec intégrale omniscience y répondre ? Aussi, ces commentaires se démontrent révélateurs de l’étendue des ravages de la propagande dans l’émetteur ou l’émettrice (et de rien d’autre…). – En effet, attrapant un mot au hasard, ils déversent, alors, tout ce que la propagande a déversé, préalablement, en eux. Toujours à côté de la plaque de la réalité décrite. Et qui représentent – si paradoxalement – l’éloge inattendu de l’article ainsi « dé-commenté »…il y en avait donc vraiment besoin de cet article !!!

http://www.imagiter.fr/2015/06/la-permaculture-qui-nous-veut-du-bien.html

Voici le texte !!! Très fouillé sur l’épuisement des terres. Et la claire chute constante et régulière de l’activité organique des sols …due à l’agriculture intensive, sa désastreuse utilisation de la mort chimique, dite engrais, sa méconnaissance inexcusable des lois de la vie des sols, etc…. Et pourquoi donc, où sont les résultats ? Pris, juste en exemple, ses propres mots et ses prétentions sur la suppression des famine par son modèles, etc – voilà donc – en contrepoint - le bilan catastrophique …1 milliard d’affamés et 3 milliards de carencés…sous entendu - détruire stupidement les richesses…naturelles pour un tel échec. Non !!! En 1800, 200 millions d’affamés. Nous permet, raisonnablement, de remettre en doute ce modèle qui coûte si cher et ne rapporte rien…à la vie globale dont la nôtre !!! Que de la mort…

Avant le démarrage - voici « l’ours » oui la présentation de l’article invitant à lire l’article. Trop résumé, très condensé, ne soulignant que quelques points (et en omettant beaucoup plus) le lire seulement ne permet en aucun cas de COMPRENDRE tout l’argumentaire de l’article. Sa structure de raisonnement qui, normalement, demeure le centre principal des commentaires …A votre avis, peut-on faire mieux ? (Comparer ce long article lis en lien et le bref résumé ci-dessous)…

« Avec une chute constante et régulière de l’activité organique des sols – alors que les sols hébergent 80 % de la biomasse mondiale – nous constatons des atteintes inquiétantes à la survie de la vie. C’est d’avoir abandonné le modèle agro-sylvo-pastoral le plus performant qui ait jamais existé sur Terre pour un modèle simpliste qui nous ramène 6 000 ans en arrière pour l’agriculture – qui aura causé ce retentissant échec. Pourquoi les engrais chimiques sont très dangereux pour la fertilité des sols. Que provoquent la disparition des vers de terre, la déforestation, la minéralisation de la terre, etc. ? Ici, nous avons développé toutes ces interrogations afin de trouver les modèles alternatifs à mettre en place. Puisque l’agriculture intensive ne respecte pas les lois biologiques, que ses productivités réelles restent bien inférieures à celles des agricultures traditionnelles qui n’utilisent, elles, aucun engrais. Qu’elle ne nourrit que très mal le 1 milliard d’affamés et les 3 milliards d’humains carencés. Et que donc elle a perdu absolument toute crédibilité. Voir, ici, les conditions favorables de son remplacement imminent… »

Voici la chaine des commentaires – nous mettrons entre crochets […] les preuves que l’article n’est pas lu et que le commentaire n’est donc qu’auto-centré. Soit on apprend beaucoup sur la personne et absolument rien sur l’article…

1 - « Quand il avance avec pour seul argument des points d'exclamation [ strictement aucun point d’exclamation dans l’ours présentatif de l’article] que l'agriculture traditionnelle nourrissait mieux les hommes c'est archi-faux, [ absolument pas : c’est, vu la mort accélérée des sols, « va nourrir »]…. il y avait des famines tous les 50 ans... au moindre aléa climatique.[ c’est omettre les pillages, les spéculations des « affameurs » et tant d’autres causes historiques] »

2 – « Tu confonds les causes et les conséquences. Évidemment l'agriculture satisfaisait mieux les besoins physiologiques de l'Homme et pour des raisons simples, ils ne pouvaient pas contrôler leur espace mais simplement s'y adapter. D'ailleurs malgré le fait que apparemment il y avait des famines tous les 50 ans cela n'a pas empêche tes ancêtres de survivre et de construire biologiquement l'être que tu es aujourd'hui. »

1- « Comme ça n'empêche pas les gens d'aujourd'hui d'avoir une descendance nombreuse (bien plus nombreuse) qu'avant. [Faux, le taux de fécondité est en forte chute en Europe et même négatif en Allemagne où il n’y plus remplacement de la génération des parents]…La démographie parle d'elle-même [ !!! mais qui l’écoute alors]…Maintenant je ne vois pas en quoi l'agriculture traditionnelle satisfaisait mieux nos besoin en s'adaptant seulement à l'espace (ce qui est faux par ailleurs, l'homme modifie l'espace depuis des millénaires, l'antiquité le moyen âge sont des époques d'intense défrichement). Quel lien logique ? [ Il est dans le premier mot de la présentation – si les sols n’ont plus de vie – comment avec le modèle d’agriculture dominant nourrir la population ? Il ne le pourra pas du tout ]…[A noter que, dans l’esprit des propagandés, la logique n’appartient pas au raisonnement, à la structure interne des arguments entre eux, à leur congruence…non non c’est eux la logique (et donc la propagande) – si nous ne sommes pas la photocopie de ce modèle si anti-modèle nous ne serons pas logiques. Bien, au contraire nous le sommes très fortement. Autrement comment répondre, en une phrase, à ce lien logique : pour nous la binarité n’est pas la pensée du tout (parfois, juste un procédé rhétorique utile)…c’est toujours, au moins, 3 occurrences (ou plus) que la pensée…ici bilan méconnu de l'agriculture traditionnelle (tout est dans l’article – donc oser le « lien logique » c’est avouer sa non lecture !) et surtout :

*** Sa production est très efficace : ainsi pour le riz 12 tonnes à l’hectare. Oui il y a des siècles. Aller sur internet voir les productions de 2015 nous lisons « records battus à…11 tonnes/ha)… parait que l'agriculture traditionnelle avait déjà battu ces records !!!

**** Sa protection des sols est la plus efficace jamais connue depuis 6000 ans d’agriculture. Le modèle agro-sylvo-pastoral possède tant de vertus sur l’équilibre des règnes de la vie que cette vérité en semble occultée. En face, l'agriculture intense (à la production inférieure, à la destruction par stupidité inexcusable des sols…etc) menace complètement la vie. En effet, 80 % de la biomasse est dans les…sols !!!

N’est-ce pas, ainsi, exagéré de ne JAMAIS parler de l’article dans un commentaire ?

2 « Forcément qu'ils ont une descendance plus nombreuses, ça s'appelle l'évolution, plus tu avances dans la construction plus il y a de briques. Logique. L'agriculture traditionnelle satisfaisait mieux les besoins physiologiques car l'Homme n'était pas aussi conscient [faux - tout ce qui vient d’être mis en audit prouve une grande conscience des gens du passé – et parfois, plutôt, en 2015, un rétrécissement de la conscience…] tout simplement, l'animal qu'il y avait en l'homme prenait ce dont il avait besoin. Forcément que l'Homme modifie son espace depuis des millénaires car de toute manière qui fait effet fait disparaitre, tout étant donc une question de degré mais depuis la révolution néolithique donc le passage de notre statut de chasseur-cueilleur a celui de sédentaire, le fait que l'on soit moins en mouvement nous fait désirer TOUT et n'importe quoi. Nous sommes rentre dans une sur-analyse de l'objet (nourriture) qui entraine toutes les conséquences que l'on connait aujourd'hui. L'agriculture traditionnelle était en relation intime avec... la tradition et son seul but était de satisfaire nos besoins primaires. Aujourd'hui les restaurants ont des étoiles, nous allons chercher notre nourriture dans les supermarchés, nous dégustons, nous apprécions, nous évaluons, nous concevons ce que la nourriture doit être, alors qu'avant c'était l'inverse la nourriture devait être pour nous concevoir [si le but était de satisfaire nos besoins primaires en ne prélevant que pour ces besoins… sûr que l’agriculture traditionnelle est nettement…en avance sur nous. ].

1 - Bon ça devient de la métaphysique... l'évolution technique et l'évolution biologique n'ont rien à voir. [contre-vérités flagrantes : et le « biopouvoir » ou « la bioéconomie » il en est fait quoi ?] On aurait très bien pu stagner techniquement au fil du temps les courbes démographiques montrent des sauts et des révolutions, c'est bien parce que des méthodes de production plus productives se mettent en place, il y a 10 000 ans, au 18 eme siècle. au 19 eme, dans la 2 eme moitié du 20eme.. ». [faux c’est toujours MOINS productives puisque les sols sont détruits et que les terres dégradées c’est 1 milliard pour le seul 20 ème siècle. Pour 1 milliard pour 6000 ans d’agriculture. Comme il ne reste que 1,825 milliard d’hectares de terres cultivées avec 15 000 millions de m² de dégradés par an – évident que l’avenir si le modèle reste inchangé n’est pas rose]…

2 – « Bon ça devient du conditionnel, observons la réalité objective : Bien sur qu'elles ont un lien, quand tu marches à 4 pattes et quand tu te relèves sur deux ton approche de la vie est différente ce qui entraine dans tous les cas une évolution des techniques de nutrition, quand l'homme s'est relevé sur ses deux pattes ils pouvaient chasser des proies plus grosses car il avait modifie son équilibre. Les sauts et les révolutions que tu décris ne sont qu'en partie relie avec les méthodes de production tu ne parles a aucun moment de l'environnement, n'as tu pas remarque que les zones de malnutrition sont situées sur le terrain du Sahara, du désert de Gobi, du désert de Kalahari, d'Atacama et j'en passe... Le problème est simple l'agriculture intensive est une tout simplement une mise a mort [ oui….] car elle est mal répartie, l'agriculture traditionnelle qui elle produit pour soi et a ses propres fins était, est et sera le meilleur choix. » ….oui et pas un choix de gaité de cœur mais celui, plus triste et pondéré, de la raison !!!

1 - Je ne vois pas en quoi l'agriculture intensive est une mise à mort [faute d’avoir LU l’article], beaucoup d'affirmations péremptoires [ ?] dans ce lien qui n'est parfois même pas écrit en français...
Il reste qu'on est sous-nutri dans les zones d'agriculture tradi, ce n'est pas le cas dans les zones d'agriculture intensive, donc les faits parlent d'eux mêmes, [eh bien ces faits parlent contre ce commentaire en tous cas] d'ailleurs il y a dans une de tes phrases un demi-aveu : "elle est mal répartie" CQFD. [ C’est Que Fuir

le Réel sème le Doute ???]

Tu as très mal regardé la carte, le Sahara est mieux nourri que le Congo en dépit de la pluviosité. L'Atacama appartient au Chili où la malnutrition oscille en 2 et 4 %... et le désert de Gobi est en Chine où il n y a aucun problème... donc voilà.

http://www.economiesolidaire.com/wp-content/uploads/2013/06/Carte-de-la-Sous-Alimentation-dans-le-Monde.jpg

Légende : 1 milliard d'être humain mal nutri, ce n'est pas à cause de l'agriculture intensive puisqu'elle n'existe bien moins là où on trouve le plus de déficit.

Et puis 1 milliard mais combien d'individus en plus ?

2 - Tu le fais exprès, c'est sûr... En plus tu me parles du Congo dont tout le monde connait la situation, tape congo+pillage+agriculture sur google et reviens parlote ; mdr tu dis "la Chine ou il n'y a absolument aucun problème"… la carte que tu as attaché a ton premier commentaire démontre le contraire mdr. Un peu de cohérence stp... Et puis ce soir quand tu mangeras ton diner qui a été vérifié des dizaines fois, qui contient des saveurs des 4 coins du monde (alors que tu n'as pas même pas mis la main a la pâte) grâce aux travail d'esclaves modernes, ton agriculture intensive tu la repenseras autrement.

1 - Non mais c'est quoi ce débat extraterrestre ? tu peux arrêter de dire absolument n'importe quoi ?
- je te montre une source fiable [mais très partielle para rapport à toutes les données soulevées par l’article ] avec son interprétation montrant que là où agriculture intensive il y a, il n y a pas de malnutrition contrairement à ce qu'affirme la source de base... [ faux – déjà 90 % des animaux morts en Europe. Oui ils ne trouvent plus dans les sols de substances…nutritives !!! Vu l’état des sols cela est en cours d’arriver très prochainement aussi pour les…humains]
- tu me dis que les autres zones sont des déserts.
- je te montre que non, en comparant les zones.
- tu pars sur la situation politique. faudrait savoir, au début tu as parlé des désert... pas de ma faute si tu choisis mal tes arguments...

La Chine c'est 11 % à l'échelle du globe ça n'a rien de catastrophique...

Et pour finir le super argument. tu me reproches de ne pas cultiver moi même mes produits... heu ouais c'est un crime de bosser dans le tertiaire ?
toi même tu fabriques ta bouffe ? tes assiettes ? te vêtements ? ton ordinateur ? et les produits que tu achètes, ils viennent d'où ?

Bref des attaques miteuses pour s'éloigner du sujet, là où l'agriculture intensive existe, il y a bien moins de problème d'alimentation, l'Europe est autosuffisante depuis 1972 sur l'agriculture intensive qui a réglé le problème. [en tuant les sols ? C’est supprimer la vie avec ce qui est devenu le sur-problème alors]

http://www.sciencealert.com/world-s-first-underground-urban-farm-opens-for-business-in-london

3 - Bon bah histoire d'en remettre une couche

concrètement moi j'propose l'inverse....
Des fermes hydroponiques ultra modernes !!

On peut les avoir au cœur des mégalopole ça utilise bcp moins d'eau que l'agri traditionnelle, pas de pesticides, on peut avoir des produit à pleine maturité en flux tendu quelque soit la saison et le climat sans aucun transport entre la production et l'achat par le consommateur....

BIM !!!
La permaculture à côté ça fait bricolo du dimanche... émoticône tongue .»

[ Faux- A la présentation d’un projet « chic » pour débranchés de la réalité – en hors sol donc gaspillant l’équivalent 12 calories d’énergie pour une seule alimentaire voici les dégâts. L’agriculture traditionnelle c’est ZÉRO ENERGIE utilisée, pas de processus entropique et intelligente conservation des richesses…naturelles)

2 – « mais c'est super !! Et concrètement ça profite à qui ? Première ouverture pour du business a Londres ? Claaassee ! Félicitez-vous bien hein les progressistes, tu paieras tout ça avec tes impôts émoticône wink Pendant ce temps ma vision des choses est partage par des hommes comme ça : http://www.consoglobe.com/plante-foret-lui-seul-cg

Depuis plus de 30 ans, il fait pousser des arbres sur un simple banc de sable. Le petit havre de paix de...

3 - « Avoir des fruits et légumes frais, qu'on peut acheter à maturité, cultivé avec très peu d'eau et sans pesticide, et à disposition sans transport
t'as réellement du mal à voir en quoi c'est une bonne chose ???

2 –« Tu vas comprendre : Hydroponie Inconvénients
Inconvénients économiques
L’adoption et le développement de ces techniques en agriculture industrielle, malgré leur grand potentiel de productivité, sont limités à cause de l’importance des capitaux qu’il faut investir pour qu’elles soient mises en place ce qui dissuade de nombreux paysans à les installer.

De plus, elles engendrent une consommation électrique importante.

Développement durable

Jean Ziegler et Michel Monette ont démontré l'impact négatif de la culture hors-sol sur les biotopes, la consommation humaine, le commerce mondial
Ce type d'agriculture fait largement appel à l’utilisation d'énergies fossiles participant encore plus au réchauffement climatique :

emploi massif de matières plastiques pour les bâches des tunnels, de paillage, de poches à substrat ;
fertilisation majoritairement à base d’engrais minéraux chimiques ;
emploi de chauffages de serres pour les productions de contre-saison.
L’imperméabilisation des sols engendrée par l'abri de centaines d’hectares de cultures accroît la baisse du niveau des nappes phréatiques. L’eau de pluie, alimentant normalement ces nappes, ruisselle directement dans les cours d'eaux et ne participe plus à l’alimentation de la nappe phréatique. Cela engendre une érosion des sols. Toutes les variétés de légumes et de fruits ne sont pas adaptées à cette technique. Son emploi, à long terme, ferait probablement perdre à l’humanité des variétés végétales obtenues après des centaines d’années de sélection. La mise en œuvre de cette technique, qui emploie des produits industriels manufacturés (tuyaux goutte à goutte, pompes doseuses d’engrais, pompe d’alimentation, bâche...) n’est pas envisageable pour les paysans pauvres des pays du Sud.

La question reste posée, dans les pays tempérés, de l'intérêt de produire à contre-saison alors que toutes les saisons couvrent des productions végétales vivrières adaptées. »

2 oui encore - « Vous ne faites que tourner autour du pot en cherchant toujours a mieux redéfinir l'espace-temps, vous entourez le problème mais ne le résolvez qu'a moitie, vous les progressistes a bonne conscience êtes déjà piégés. Mais je sais pourquoi vous avez peur de trouver le centre, c'est parce que vous croyez que la prise de conscience est un vol. La prise de conscience c'est ce rendre compte que l'Homme n'a a toujours essayé que de surcompenser ou décompenser l'état initial, la Nature, par ses interprétations qu'il a du Bien ou du Mal, mais dans cette quête il s'est perdu, on est en train de vivre un plan d'austérité environnementale et les solutions que l'on trouve ne profitent toujours qu'aux mêmes ! vous ne comprenez pas que vous rajouter de l'effet a l'effet ? Agriculture traditionnelle un point c'est tout. »

3 - Sur l'hydroponie j'avoue qu'il y a bcp d'infrastructure, et de logistique à avoir, mais la piste me semble intéressante

Il est vrai que ça peut être problématique niveau diversité des espèces...

Pour ton deuxième com dsl mais c'est du charabia pour moi

2 - « c'est simple, imaginons que la société soit une flèche empoisonnée. Le progressiste s'il se prend une flèche empoisonne pensera que son progrès sera plus intelligent s'il connait les données, la trajectoire, d'où est-ce qu'elle vient, qui l'a lancé etc... Il pensera qu'il est plus intelligent parce qu'il aura repéré et pris en compte tout ce qui peut construire son esprit critique et l'aidera a trouver une solution adapte et de mon côté ceux qui se la prennent... de la retirer ! Tout simplement ! C'est la différence qu'il y a entre l'efficacité et l'efficience en langage économique, l'efficacité vise a utiliser tous les moyens nécessaires pour atteindre son but (comme le coût de tes fermes hydroniquées par exemple) et l'efficience vise à utiliser le moins d'intermédiaires possibles. Get it ?

3 - Le but d'une flèche empoisonnée, c'est que justement la retirer ne sert à rien puisque même en la retirant on reste empoisonné...
Mais bon...

2 - Faut arrêtez de vous débattre les gars... xxx, si tu ne comprends pas le sens profond de ce que je dis demande des explications. Votre alliance internet fait pitié, ca s'entrelike comme des copines de lycée mdr.

1 - Question efficacité tactique le Dalaï Lama c'est assez moyen comme référence... j'ai compris ta philosophie punk-à-chien merci... en terme de complexité conceptuelle c'est pas vraiment Heidegger hein émoticône wink c'est juste que c'est totalement hors de propos... m'est avis que techniquement en agronomie tu n'y connais absolument rien émoticône unsure pour ça que tu recycles les critiques habituelles et à la mode des altermachins..

4 une première fois - juste un lien–

http://www.humanite-biodiversite.fr/article/hubert-reeves-l-ecologie-c-est-aussi-une-affaire-de-morale

4 – « Je trouve ta manière de procéder peut correcte. Tu te permets sur différents sujets de venir imposer ton raisonnement et ta science avec un raisonnement peu riche en "preuves scientifiques" comme tu nous le dit si souvent.

De plus je constate que ne pas être d'accord avec toi c'est signe de coups bas de ta part, tu attaques l'analyse des autres sans connaître réellement tes interlocuteurs et tu fais des jugements sur les fautes de français et discrédites toute une pensée (sur l'agriculture biologique) en te moquant des courant alter mondialistes sans prendre en compte que tu es possiblement dans l'erreur et que dans tous les pays du monde les projets fleurissent.

On est entre nous soyons plus agréables et dans l'échange et le dialogue ne paix.

A oui Hubert Reeves c'est un alter mondialiste bobo écolo aussi?

Enfin le sujet. 70% des terres agricoles mondiales sont utilisées pour le bétail si ce n'est pas une preuve d'une mauvaise distribution des ressources et d'une sur consommation de notre part....bon se doit être faut aussi.

Franchement je te relis, point par point, pour répondre clairement à des dire mais tu dis tellement n'importe quoi que je sais pas par ou commencer.

Tu étais là il y a 6 000 ans?? Tu dois donc savoir parfaitement comment ils géraient leur agriculture??
Tu compares le Sahara et le Congo alors qu'en densité de personnes au km2 ça n'a rien à voir.
Tu dis que l'agriculture intensive est plus rentable que l'agriculture de type permaculture. Es- tu déjà allé dans une permaculture? De plus des tests ont été fais qui prouvent que sur de plus petites surfaces avec la permaculture on peut avoir un meilleur rendement

Je prendrais juste une chose une dernière chose que tu dis sur l'alimentation intensive et le fait qu'il y est moins de problèmes d'alimentation. Ça veut rien dire ce que tu dis...L'obésité, les carences chez les personnes pauvres dans les pays développés ça existent aussi (on a pas tous la même quantité et qualité de produits),

Pour conclure une alimentation intensive ne veut pas forcément dire, comme tu le dis, que nous n'avons pas de problèmes et qu'il n'y a rien à changer. L'obésité ---> des centaines de milliers de morts par an ça te parle http://www.sciencesetavenir.fr/.../video-obesite-quelles...? La sur consommation de sel/gras/sucre ---> des centaines de milliers de morts par an ça te parle? Les carences alimentaires chez les personnes pauvres en Occident, pas en Chine, ni en Afrique, en Occident, en France ---> des milliers de morts par an! Et tout ce qu'il découle d'une surproduction au niveau sanitaire, social et concernant notre écosystème (biomasse des sols, protection de la faune et de la flore, réserve d'eau et qualité de cette eau en sous sol etc etc etc) . Les rapports sur le lien alimentation/maladie sont sûrement faut pour toi j’imagine vu ton raisonnement simpliste de la situation qui consiste à dire, là ou l'humanité dénonce, là ou des rapports dénoncent, là ou des malades, des médecins dénoncent, pour toi tout va bien...

Heureusement les choses ne dépendent pas de toi émoticône wink

Nous devons soutenir les mouvements alter altermondialiste et autres plutôt que de cracher sur l'ambulance. Beaucoup de gens meurent aujourd'hui pour défendre nos écosystèmes (beaucoup en Amérique du sud se font liquider parce qu'ils protègent leurs forêts), beaucoup d'agriculteurs sont morts ou tombent malades du à des pratiques qui les rendent dépendant... Si tu veux des preuves je peux en donner. »

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150626.OBS1631/video-obesite-quelles-sont-les-complications.html

Ainsi s’achève temporairement cet échange de commentaires SANS le texte d’origine…D’où il ressort fortement les méfaits flagrants et dangerosité des propagandes – qui ne sèment que de l’antisocialité !!!

Oui – quasiment jusqu’au bout des commentaires – notre tendance naturelle au plus grand nombre d’entre nous c’est de désavouer cet article et de donner amplement raison à qui n’en sait strictement de la réalité montrée et démontrée dans l’article…- ceci est la raison unique de ce nouvel article. La société entière semble bien contaminée par ces corruptions mentales, morales, affectives ou émotionnelles. Les plus courageux/ses se doivent d’aller vérifier par eux/elles- mêmes !!! Puis, de le dire. Voici qui est fait…et, ici plus secondairement, prouve tant la nécessité de tels textes qui affrontent, en direct, les coups des personnes si inconscientes d’être manipulées par des propagandes insidieuses …

Est-ce grave ou non ? Est-ce juste la preuve d’une résistance naturelle au nouveau…paradigme qui se formule actuellement ? Ou bien se dénude, ici, la propagande telle comme un facteur de mort ?

…A tout le moins, pour un ensemble de virus dommageables à tout le monde !!!

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

http://www.planetenonviolence.org/photo/art/grande/7249255-11134319.jpg?v=1418059709

c’est lorsqu’il n’y pas de ministère de la propagande que la propagande prolifère le plus ?

http://mots.revues.org/10673

propagande : histoire d’un mot disgracié !!!

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

yes we can…

yes we can…

Publié dans Victoires**

Commenter cet article