Une sculpture végétale qui se mange avec goût ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Une sculpture végétale qui se mange avec goût  ?

Oui c’est l’arbre aux quarante fruits. Qui joint, à la fois, des techniques artistiques et tout l’art du greffage. L’opportunité s’est présentée lors du rachat d’un verger aux variétés très rares. L’extrême attention portée sur la conservation des goûts, inclus dans ces raretés, protégées par l’artiste, est à remarquer : c’est tout le contraire de la nourriture insipide industrielle. Qui ne se plongera plus jamais dans la réelle saveur du savoir (même étymologie).

L’aventure de ce pionnier est transmise par lui-même et donc reproductible. Notamment en permaculture.

D’abord un peu d’historique :

« Cette plante très particulière porte sur ses branches 40 variétés différentes de fruits à noyaux : des pêches, des prunes, des abricots, des cerises ou encore des nectarines. Un fait parfaitement visible à l’œil nu puisque toutes les feuilles ne sont pas de la même couleur. »

http://www.dhnet.be/buzz/divers/cet-arbre-etonnant-produit-40-varietes-differentes-de-fruits-55b0ee1e35708aa437256653

« A l'origine de la naissance de "l'arbre aux 40 fruits", l'on retrouve Sam Van Aken, professeur d'art dans une Université américaine. En 2008, l'homme apprend par hasard qu'un verger situé à proximité de chez lui va être abandonné. Il décide alors de le racheter afin que les variétés très rares de fruits qui étaient présentes ne s'évanouissent pas dans la nature. Et quitte à les sauver, pourquoi ne pas les regrouper sur un même arbre ? A force de patience, il parvient à mettre en place son idée en utilisant une technique de greffe appelée "chip budding", peut-on lire sur MaxiSciences. "Cette technique consiste à prélever un petit morceau d'un arbre possédant la variété, en prenant soin d'inclure un bourgeon. Ce petit morceau est ensuite attaché ou greffé sur une branche de "l'arbre de travail". Il est laissé en place durant tout l'hiver jusqu'à ce que cette dernière "guérisse" et intègre pleinement le greffon". «

Après cinq ans de travail, plusieurs " arbres aux quarante fruits " voient le jour. Les personnes qui ont pu s'en procurer un ne cachent pas leur joie. Elles peuvent en effet s'approvisionner en fruits toute l'année puisque toutes les variétés ne mûrissent pas en même temps. (voir les vidéos jointes à ce sujet).

http://www.samvanaken.com/

Ensuite, ce qu’il faut savoir sur la méthode de greffage employée :

La greffe en chip-budding fait partie des greffes dites « à œil », tel l’écussonnage. Elle peut s’effectuer à œil poussant ou à œil dormant.

Et le tout en images appropriées (dans le lien ci-dessous et les vidéos jointes ) - ses atouts par rapport à l’écussonnage qui incitent à vanter ses mérites :

http://www.greffer.net/?p=409

http://www.rustica.fr/articles-jardin/bouturage-vivaces-arbustes-et-autres-plantes,2108.html

Le greffage consiste donc, normalement, à mettre en contact étroit les tissus d'une ou plusieurs plantes pour qu'ils se soudent entre eux. Le greffon développe tige et feuilles, le porte-greffe fournit les racines. Ce procédé permet de reproduire les végétaux qui ne se reproduisent pas fidèlement, par semis, ou à bouturage difficile. La grande difficulté à découvrir un autre exemple de tant de greffes sur le porte-greffe - afin de répondre sur la viabilité des arbres porteurs de tant d’espèces de fruits, à la fois – restreint les garanties d’une telle aventure.

Enfin, en contraste complet, le dernier envoi de Greenpeace sur les pommes en hypermarchés :

http://www.maxisciences.com/pomme/ce-que-cachent-les-pommes-vendues-dans-la-grande-distribution-selon-greenpeace_art35131.html

http://www.lepoint.fr/sante/comment-la-nature-fait-du-bien-a-notre-sante-mentale-29-07-2015-1953183_40.php#xtor=CS3-190

Conclusion : en joignant tous les savoirs utiles, allons-nous changer le monde…

………………………………..… en une Nature qui se mange entièrement ?

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

40 fruits à noyaux sur le même arbre ?

40 fruits à noyaux sur le même arbre ?

greffe appelée " chip budding "

This is Chip Budding. For more on where to get scion material from, please see my other video, ''bud graft scion material selection'' Budding is done in August. Here I show how to clone a variety. The purpose of the rootstock is to control vigour / growth.(The ultimate size of a mature tree depends on the rootstock that feeds it. ) It is also possible to use budding to add more than one variety of the same fruit, thus making a 'family tree' or a 'fruit cocktail tree

Sam Van Aken’s approach to ideation and art making follows a highly disruptive process that interrupts, confuses and transforms the common sense of practices, the established order of things. This process, which Van Aken explored at the IdeaFestival, is reflected in his two current bodies of art work: A Hole in the Sky where he attempts to alter the actual weather by using a plane to punch holes in clouds and produce the phenomena known as Jacob's Ladder and The Tree of 40 Fruit, which is a single tree that has the capacity to grow over 40 different varieties of stone fruit. Attempting the miraculous, these bodies of work draw from many sources.

autres sculptures végétales....

Commenter cet article