De l’électricité dans l’air ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

De l’électricité dans l’air ?

Ou plutôt dans l’eau. Et si la vie sur terre était née d'un choc électrique produit par des "conduits" au fond de l'océan? Une récente étude menée par une équipe de la NASA renforce une théorie scientifique sur les origines de la vie formulée une première fois en 1989 par Michael Russell.

« L'étude, menée par Laura M. Barge et Michael Russell, a été publiée dans la revue scientifique allemande Angewandte Chemie. Elle démontre comment ces "évents" -aussi connus sous le nom de monts hydrothermaux, ces cheminées qui évacuent une partie de la chaleur produite par la Terre - peuvent générer de l'énergie capable par exemple d'alimenter une petite ampoule en électricité.

La vie aurait donc pu naître grâce à ces constantes secousses électriques qui jalonnent le fond des océan. Les "évents" fonctionneraient comme une machine en perpétuel mouvement. Cette machine recracherait de l'hydrogène et du méthane, qui, combinés avec le dioxyde de carbone, formeraient ensuite des molécules puis des protéines. »

http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/28/origines-de-la-vie-monts-hydrothermaux-etude_n_8049244.html?utm_hp_ref=france

Après avoir démontré ce processus vital, l'équipe entend s'intéresser à ce qui nous concerne au tout premier chef : au chemin qui mène des protéines à une forme de vie intelligente.

%%%%%%%%%%%%%L

……………………………………………****

Cette hypothèse scientifique remet en cause trop d’habitudes de pensée pour être acceptée rapidement. Nous avons assemblé, dans cette optique, des documents écrits et visuels qui permettent déjà de se former une opinion. Nous y ajoutons 3 témoignages (arc électrique, mémoire en tant que champ électro-chimique, et puissance de l’électricité du regard) :

D’abord, un témoignage insolite, recueilli auprès d’un ami, sur l’arc électrique : « Pendant longtemps, cela a été une aventure que d’aller chez le dentiste, il devait débrancher ses appareils électriques, je me frottais les dents avec du bicarbonate de soude…car, chaque fois, qu’il introduisait sa roulette dans la bouche j’avais une décharge immense. Je visualisais très bien la forme de cet arc électrique très actif. Il fallait l’interrompre rapidement puisque le temps le renforçait toujours plus. Et la douleur de même. Cela a duré pas mal de temps, et un jour cet arc a disparu. »

Témoignage à confronter avec les 2 vidéos : une ou un CD est comme « mangé » par l’arc bien visible. Comme si c’étaient des pinces qui enserrait toute la galette afin de se la dévorer. L’autre qui renforce la certitude visuelle de la puissance électrique. Et l’idée que de constantes secousses électriques puissent provoquer la vie en devient nettement plus accessible.

D’autre part, la connaissance de la mémoire en tant qu’immense « champ électrique » ajouté aux échanges chimiques, permet de bien visualiser un tel évènement. L’électricité mémorielle - celle qui impulse « l’influx nerveux », la rapide circulation de l’information. Ajoutée aux échanges chimiques qui ressembleraient à une ville immense avec des millions de feux tricolores fonctionnant à la fois. Chaque feu laissant passer ou non le « message » chimique qui ouvre ou non le passage. La vie née d’une mémoire gigantesque la précédant ? Ou bien la mémoire aurait très bien pu copier sa morphologie fonctionnelle du modèle de la vie. Tous ces éléments, plus l’extension future des recherches sur les protéines, nous convainquent de la possibilité ouverte que la vie soit surgie d'un choc électrique produit par les monts hydrothermaux au plus profond de l’océan. La question non résolue demeurant : quel étaient les dosages du mélange hydrogène, méthane, dioxyde de carbone et le processus de sa formation de protéines sur lequel le choc électrique a pu réveiller la vie. La ramener à la mémoire. Faire émerger à la conscience. Entrer les mécanismes autorégulateurs dans la durabilité d’une vie qui se transmet ?

..........................................................***

Enfin - et parce que ce phénomène naturel n’avait jamais été jamais pensé ni expérimenté – comme les origines électrique et géothermique de la vie, une nouveauté inédite.

Oui, une expérience que si peu de personnes ont tentée, alors qu'elle semble banale. Il suffit de regarder quelqu’un dans les yeux, ne serait-ce que quelques minutes sans discontinuer, pour avoir le sentiment d’éprouver quelque chose de fort.

Voyons cela de près , si l’on peut dire !

« Il y a près de vingt ans, une étude du psychologue américain Arthur Aron avait déjà montré les puissantes émotions provoquées par le regard prolongé. Certains estiment même qu’il pourrait rendre amoureux. Une nouvelle expérience, effectuée dans des conditions de lumière précises, a constaté des effets psychologiques importants, comparés par les chercheurs qui l’ont mise en place à la prise de LSD. Rien que ça, oui.

http://www.slate.fr/story/106013/regard-yeux-lsd

Cet effet puissant m’a tout de suite intéressée mais pas tellement étonnée. Il y a quelques années, en 2010, j’avais eu l’immense chance de voir la performance de Marina Abramovic, The artist is present. C’était la première fois que j’allais à New York, et comme j’apprécie l’art moderne, j’étais donc allée au Moma, sans connaître par avance les expositions temporaires qui s’y trouvaient. En entrant, j’ai vu une grande foule, attroupée autour d’une scène sur laquelle il ne semblait rien se passer. Deux personnes, assises chacune sur une chaise, se faisaient face et se regardaient. L’une d’elle, Marina Abramovic, était vêtue d’une sorte de grande toge ou robe blanche. Pourquoi donc tout ce monde regardait-il ces deux personnages immobiles, cette scène où il ne se passait rien?

Car sur scène, le vide apparent était en fait un plein bouillonnant d’émotions. En regardant nous-mêmes ces yeux, nous pouvions percevoir le voyage extraordinaire que chaque participant effectuait, et l’artiste avec eux. Ces regards étaient d’une force captivante, les orbites semblaient abriter des montagnes russes de calme, d’émerveillement, de surprise, de compassion, d’attirance, de générosité, et mille autres émotions. Parfois, des larmes coulaient doucement, d’autres fois, des sourires profonds s’esquissaient, d’autres hommes et femmes étaient aussi secoués de sanglots ou de rires qu’ils essayaient de réprimer, la consigne étant de bouger le moins possible.

Je ne sais pas combien de temps je suis restée à regarder cette interaction : peut-être une demi-heure, peut-être une heure, ou peut-être plus. Je n’ai pas pu moi-même plonger dans les yeux de Marina Abramovic en face-à-face, pour une raison dont je ne me souviens plus clairement: il me semble que la liste d’attente était très longue, ou bien il n’était plus possible de s’inscrire, je ne sais plus. Je me rappelle aussi m’être assise quelques minutes sur le rebord à regarder dans les yeux l’ami qui m’accompagnait, et avoir ressenti la puissance de ce simple mais désarçonnant dispositif. Je me souviens en outre avoir ressenti une grande joie, comme une incitation à ouvrir les yeux sur ce qui m’entourait, et à revenir à l’essentiel. »

........................................................***

Assez spéciale comme facette inutilisée de la vie, non ?

...

en tout cas, de rester toujours ouvert-e face à l'inattendu - ne peut que nous rendre...

....................bien plus sociable et toujours intéressés par les autres..

.

………………………………………..…****

Documentation complémentaire :

Electrochemistry of Inorganic Precipitates Formed in Self-Organizing Chemical Systems

http://ma.ecsdl.org/content/MA2014-02/27/1545.abstract

Pyrophosphate synthesis in iron mineral films and membranes simulating prebiotic submarine hydrothermal precipitates

..

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S001670371300690X

..

http://vie-dans-les-abysses.e-monsite.com/pages/adaptation-aux-temperatures/

..

http://www.comoria.com/3489/Mont_hydrothermal

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos" (d’où sont extraites les images sur la mémoire utilisées dans l’article), "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

des plumes sous l'eau- pour voler cers où - plumes des espèces carnivores comme la Kiwa Hirsuta. (voir le lien vie sousmarine profond dans l’article)

des plumes sous l'eau- pour voler cers où - plumes des espèces carnivores comme la Kiwa Hirsuta. (voir le lien vie sousmarine profond dans l’article)

De l’électricité dans l’air ?

Géothermie Bouillante : Quand la chaleur de la Terre produit de l'électricité. Les eaux de mer et de pluie qui s'infiltrent en continu dans le sous-sol des environs de Bouillante se réchauffent, en profondeur, au contact des roches volcaniques. Elles constituent un formidable réservoir d'énergie, potentiellement inépuisable. L'exploitation de cette énergie permet aujourd'hui aux centrales géothermiques de Bouillante de fournir 10% des besoins électriques de Guadeloupe (Guadeloupe, 2005). © BRGM

Sécurité électrique : Protection contre l'arc électrique dangereux

CD spectaculairement "mangé" par des arcs électriques

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article

carrelage savoie 05/09/2015 11:46

Bonjour, je trouve votre blog très intéressant .Merci pour les informations.

imagiter.fr 06/09/2015 21:16

Bonsoir, grand merci de avoir avoir été utilement utile.