Le peuple comme incapable de prendre des décisions politiques ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le peuple comme incapable de prendre des décisions politiques ?

Le capitalisme serait un manque flagrant d’éducation ? En fait, il y a vraiment de cela…ce poison est, en effet, instillé par des stratégies sournoises, dès l’école. Nous allons le découvrir ici. Il ne fait remonter que les pires aspects de l’être humain. Ce pourquoi les capitalistes sont, en fait, de sales gosses qui ont manqué d’éducateurs très fermes sur les principes.

Ce qui saute aux yeux, dès le premier regard, c’est la manière, qui se montre comme très honteuse, dont le capitalisme s’insinue bassement dans nos vies. A l’école c’est toujours caché. Et pour le fonctionnement de la politique l’exclusion ILLÉGALE de la quasi totalité de la population aura, pareillement, été menée sans débat ni trompette (ces petites tromperies qui font trop de couacs)…autant dire que le peuple n’est absolument pas concerné par le diktat dardant qu’il serait incapable de prendre des décisions politiques. N’étant pas du tout au courant, il s’est entrainé, en réalité, pour reprendre TOUTE la politique en main. Les mensonges politiques n’engagent que qui les émet : ceci ayant été dit dans son dos il n’a pas à s’en occuper. Il lui suffit de rester lui-même. Le peuple est plus que capable de prendre des décisions politiques.

D’ailleurs, il est en train d’en prendre. Actuellement.

Voyons comment toutes ces « vraies » actualités peuvent aller encore plus loin – jusqu’à la rupture complète avec l’Ancien Régime…C’est la pensée du commerce qui tente de détourner, par tous les moyens (intérêt matériel et/ou personnel), les individus de l’exercice du politique. Exercice qui est donc avoué, là, si crucial pour la perpétuation de cette escroquerie. Ainsi, aurait disparu la politique démocratique partagée au profit de la politique politicienne individuée et représentée, corruptible à dessein, pour les besoins du seul marché...Très marginal socialement. Et au clair détriment de l’écrasante majorité…comment est-ce possible s’il y a bulletins de votes ? C’est bien que les politiques « majoritaires » (sic) sont devenus les ENNEMIS irréversibles du plus grand nombre. Et ne prennent plus, par conséquent, que des décisions en leur défaveur. Décisions prétendues, ridiculement…majoritaires. Alors qu’elles ne sont prises que par et pour des…marginaux sociaux. Ainsi disparaît la chose publique pour être remplacée par l’affaire privée qu’est le Commerce. Ainsi la décision politique devient monnayable car professionnelle. Ainsi naissent les lobbies et meure la Publique République.

N’est-ce pas un peu trop raccourci ?

« Le reste n’est qu’une explosion. Une généralisation à toutes les structures de la société. À la fin du XVIIIème siècle en Europe, l’émergence bourgeoise tutoie les monarchies, la fin de la royauté amène au pouvoir, pour substitut hiérarchique suprême, l’entreprise capitaliste et ses médias, ses politiciens et ses groupes d’influence. Tous passeront avant un peuple dépossédé du Vote au profit de l’Élection – bien différente [ Clair que, dans nos chairs, nous sentons crier les différences…]. Les politiciens infantiliseront le peuple, le désignant comme ignorant en regard de députés n’étant pourtant manifestement pas omniscients [ en pleuvent les preuves : « n’importe qui » ferait mieux qu’eux…]. Edwy Plenel nous le rappelle d’ailleurs, l’argument de la compétence pour définir le peuple comme incapable de prendre des décisions politiques est un terrible mensonge : dans les tribunaux, les jurés tirés au sort restent constitués de gens du peuple et, il y a quelques décennies encore, ces mêmes jurés prenaient parfois des décisions de vie ou de mort. Pourquoi dénier cette compétence collective quand on en vient à la politique ? Comment croire disparu l’imaginaire athénien d’une société, bien critiquable par ailleurs, mais qui avait foi en un esprit collectif qui rendra tout le monde plus intelligent, en tous cas plus intelligent qu’une seule personne exerçant le pouvoir de décider. « Moi, président… ». Pourquoi refuser le tirage au sort, incorruptible et équitable, si ce n’est pour des raisons de domination ? »

http://www.fier-panda.fr/article/capitalisme

Oui et non – le découragement est anti-démocratique, surtout lorsque, comme maintenant le peuple à le vent arrière… dans tous ces tableaux de la catastrophe politique actuelle – bizarrement - il n’est que rarement fait mention :

1) - http://www.vie-publique.fr/forums/rub1308/formes-participation.html

Au fait que nous savons à quel point il existe, déjà, de multiples formes de participations politiques accessibles chaque jour (voir le lien). Mais d’une application toute dévoyée, inutilisée et biaisée : en clair il n’en est jamais tenu compte du peuple s’il y a avis contraire lors des prises de décisions. Seulement, et si piteusement alors, est tenu compte comme alibis, si ces avis semblent « conformes ». C’est donc la politique professionnelle l’ennemi - qui a tout à cacher. Elle.

2) - http://www.franceinfo.fr/emission/modes-de-vie/2012-2013/de-la-necessite-du-debat-et-de-son-enfermement-01-14-2013-16-45

Ici, le peuple se voit chargé et offensé à fond et ce au vu d’aucun argument précédemment débattu en public ni de résultat montré – mais, à l’opposé, jamais les prétendues élites aux résultats pourtant catastrophiques (ce qui remet fortement en cause leur statut « d’élites ») et aux pratiques antidémocratiques très illégales - ne sont jamais remis en cause. Même pour 1 % de leurs prédations. Apparemment ils n’ont pas l’usage du débat public. Il s’agit donc de le leur retirer entièrement !!!

3) - Aucunes mentions, non plus, des bénéfices collectifs flagrants qui surviennent lorsque le peuple prend part aux décisions. Comme notre article le soulignait :

http://www.imagiter.fr/article-pourquoi-le-grand-public-ne-participe-pas-aux-decisions-112904771.html

………………………………****

Partant du constat : lorsque les idées fausses sont majoritaires dans une société, que bien peu en ont pris conscience et que, en conséquence, les plus virulents, les plus figés, les plus sourds, les plus entêtés ou les plus fanatiques demeurent les porteurs "d'idées fausses"…la déréalisation collective augmente exponentiellement. Trop largement diffusées et massivement inoculées, que ces idées fausses. Qui sont donc de la fausse monnaie tirée par les banques officielles de la ...propagande.

Et, parallèlement, tout ce qui reste véritable - se voit non diffusé et marginalisé. Ainsi, la France demeure, en réalité, sous équipée en services publics et en nombre de fonctionnaires et l'on continue…sans le moindre argument de poids juste de creuses rengaines - à ne pas renouveler les fonctionnaires existants. Un débat public démontrerait que la « socialisation des pertes » - soit la « fonctionnarisation » des…spéculateurs-fonctionnaires y coûtent infiniment plus cher que les fonctionnaires qui eux restent utiles à la collectivité – est devenue le réaliste fond de la question.

Des exemples concrets existent de participation du peuple aux décisions collectives ….Ainsi, les pays où la sécurité alimentaire se voit être la plus grande sont bien ceux où le grand public est admis aux comités d'évaluation. D'ailleurs, le renforcement judicieux des réglementations est dû, principalement, à leurs interventions…Sans le peuple tout vire à la corruption et aux nuisances sociales aggravées !!!

……………………………………..****

Ce qui discrédite, à fond, tous les montages des médias mercenaires, des lobbies, des multinationales et autres transnationales, des pouvoirs financiers et des politiques (dont nous pourrions avec immenses profits collectifs nous passer…) :

PLUS LE PEUPLE PARTICIPE AUX DÉBATS PLUS NOUS SOMMES EN SÉCURITÉ (alimentation, santé, paix, anti-spéculation, justice, fiscalité, éducation, police, etc.).

Les causes des nuisances sont localisées…L'autonomie de l'expertise, qui se paie par la disqualification systématique, unilatérale et hypocrite de toutes les personnes externes qui veulent intervenir – ce qui se signe bien par une étrange terreur devant cette proche expertise de l'expert.

Très identiquement – la démocratie est si "universelle" qu'il ne faut plus en faire usage dans la moindre des petites décisions quotidiennes…Le « bonheur démocratique » oui cela existe. Et se répand vitesse V. Est-ce qu’est, alors, justifié que soit – systématiquement - court-circuitée l'opinion du grand public ? Il n’y a que les médias non interactifs qui parlent, il n’y a que – et sans la moindre ÉDUCATION – qui coupent, sans cesse, la parole à tout le monde (non, cela ne se fait vraiment pas !!!) Pourquoi donc le grand public ne participe jamais aux circuits décisionnels ?

……………Le pays le plus heureux est aussi le pays le plus consulté.

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

L’audit est déjà commencé depuis longtemps – prenez- en la disposition :

http://www.imagiter.fr/article-comment-font-ils-pour-saboter-toutes-solutions-122438220.html

http://www.imagiter.fr/article-l-optimum-social-122280212.html

http://www.imagiter.fr/article-ils-brandissent-les-deficits-comme-un-triomphe-122146412.html

http://www.imagiter.fr/article-jusqu-a-quand-pourrons-nous-survivre-sans-la-realite-121767256.html

http://www.imagiter.fr/article-developpement-bio-equilibre-121251121.html

http://www.imagiter.fr/article-les-marches-rendent-eux-memes-impossible-ce-qu-ils-exigent-120940741.html

http://www.imagiter.fr/article-l-argentment-largement-histoire-veridique-de-l-argent-120558818.html

http://www.imagiter.fr/article-lourdement-je-veux-ecraser-vos-elans-119969863.html

http://www.imagiter.fr/article-les-riches-coutent-tres-cher-a-la-societe-118029781.html

http://www.imagiter.fr/article-un-jour-c-est-son-projet-le-lendemain-le-tien-puis-le-mien-etc-112020017.html

http://www.imagiter.fr/article-nous-ne-sommes-plus-represente-e-s-115057154.html

52 % de la population ce sont des ouvriers et des employés. Et nul ne les représente. Bien au contraire, des syndicats, à la scandaleuse social-démocratie de haute trahison, toutes les MINORITÉS - qui séquestrent illégalement les pouvoirs - sont contre eux…

Ces minorités ne représentent absolument plus du tout la majorité ( le gouffre bée de partout)…elles ne représentent, d'ailleurs, personne – à part elles-mêmes. Au dernières élections législatives, le l’UMP ( si indigne de s’appeler …Républicains !!!) et PS (vu les 62 % d'abstentions des plus jeunes, les bulletins blancs injustement non comptabilisés et les non inscrit(e)s) n'auront totalisé à eux deux – par rapport à la population adulte totale – qu'un pourcentage inférieur à 30 % …ainsi ces minorités (trahissant très vite leurs programmes initiaux) soit pour être toujours plus inféodés aux U.S.A. (pays qui n’a clairement pas de « gauche » !!!) soit pour s'enfoncer dans la plus que déloyale social- démocratie (devenue l'autre nom du néolibéralisme) gouvernent, dans une prétendue alternance pire que nocive, à chaque seconde, CONTRE LA MAJORITÉ…

...

………Ce qui a changé ? C’est qu’elle en est, désormais, vraiment informée !!!

………………………………..%%%%%%%%%%…

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et"L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

La démocratie ? L'idée forte qu'un esprit collectif rendra tout le monde plus intelligent. Simple non ?

La démocratie ? L'idée forte qu'un esprit collectif rendra tout le monde plus intelligent. Simple non ?

as de plus grands ennemis de la vraie démocratie que les dirigeants aliénés de ce pays...

tout simplement parce que ce ne sont pas des...élites - juste des voyous antisociaux.

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

said 23/04/2020 19:17

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82