N’oublions pas l’Afrique

Publié le par imagiter.over-blog.com

N’oublions pas l’Afrique

Une demande immense dans les yeux

Une demande dans les yeux immenses.

Tout semble nous tirer vers l’immensité : gigantisme des sentiments, feux des passions, grandeurs des soleils, vélocités des comètes dans les poussières dorées…etc.

Le continent des extrêmes où l’on apprend à vivre vite le plus vite.

Mêmes les raccourcis coursives et coursés vivent. Vite.

Vite évite si bien les lourdeurs des êtres sans cœurs…

Vite invite si bien à la toute l’Afrique.

N’est-ce pas là le berceau de la famille humaine

Notre mère première y

fut assise sur de la terre latérite. Depuis,

les arbres se cherchent en percussions

ininterrompues.

Les tams tams entament les pourparlers :

oui la Fête Mondiale

doit commencer en Afrique

et se communiquer comme une

trainée de foudre…tout partout

partout tout. Depuis,

les arbres se cherchent en percussions

et répercusions

...

Africa, la véritable

richesse mondiale.

Africa, àfrica, afrika, Африка, 非洲, Afrika ar C'hreisteiz, أَفْرِيقيا,

Afryka Północna, Afryka Południowa,

Nyugat-Afrika, अफ्रीका, talaith Rufeinig, Afrikas horn, ectca.

Afrique afrique afrique…

...

Depuis nul n’en oublie

ni n’en omet la chaleur de

l’amour. Nous sommes si proches d’une transformation globale !!!

Aider l’Afrique c’est s’aider soi-même.

Aimer l’Afrique c’est s’aimer soi-même.

Les personnages sans cœur viennent, ainsi, de tout perdre !!!

…………………………………………………..***

..

Ajouts sur l’Économie afin…d’économiser de la place …(ce délire nommé Économie semblant, tous les jours, devenir secondaire comme une résidence !!!). Faut le mettre en backstage

1)

http://www.info-contre-info.fr/societe/erreurs-de-calcul-supercheries-economistes-fmi-se-trompent-temps-18545314241160

2)

*** - la déraison économique ; tous les chiffres sur l’Afrique sont faux ?

http://www.legrandsoir.info/voici-pourquoi-toutes-les-statistiques-sur-l-afrique-sont-fausses.html

Extraction d’extraits ?

..
« Comment tous les chiffres sur l’Afrique sont faux ?

Nous venons de voir que dans l’ensemble, les chiffres et les statistiques fournis par la quasi-totalité des pays dans le monde sont faux. Et ils ont quelque chose en commun, c’est d’embellir les situations économiques, souvent catastrophiques. Il existe une manière encore plus discrète de rendre ces chiffres encore plus fabuleux. C’est de trouver un souffre-douleur, un « boutoukou », un « Mougou », un « Belge » comme on le dit dans le milieu de la finance à Wall Street, un pigeon qui ne pige rien à qui on va attribuer des chiffres tout aussi faux, mais à l’inverse.

..

Pour comprendre comment les chiffres des statistiques ne correspondent à rien du tout, posons 2 questions très simples pour l’année 2014 :

  1. Quels sont les 10 pays les plus riches du monde ?
  2. Quels sont les 10 pays les plus pauvres du monde ?

Pour être certains que nous n’allons pas demander à des communistes de la Corée du Nord et l’autre à la Suisse, avec des réponses contradictoires, posons ces questions à 3 organismes dans la même ville : Washington. Et ces organismes sont : La Banque Mondiale (BM), le Fond Monétaire International (FMI) et la CIA avec son fameux World Factbook. Le World Factbook est une sorte d’Almanach que le centre pour l’espionnage extérieur américain : la CIA publie chaque année en présentant pour chaque pays, la situation politique, économique et militaire.

A la première question, ces 3 organismes n’arrivent pas à se mettre d’accord. Chacun d’eux a une idée différente sur les 10 pays les plus riches du monde. A la deuxième question, surprise ! Ils sont tous unanimes pour dire que ce sont les pays africains qui sont les plus pauvres du monde.

Je vais vous expliquer pourquoi ces organismes mentent sur l’Afrique. En voici 3 raisons principales :

Source des données : dans la réponse à la première question, les données sont fournis par chacun des pays. Alors que ces organismes ne prennent jamais au sérieux les chiffres communiqués par les pays africains. Ils fabriquent alors dans leurs cuisines de Washington, par supposition et extrapolation, les chiffres sur l’Afrique.

Incohérence des faits : Les pays dits riches, sont ceux qui disposent de toutes les institutions, possible pour traquer les différentes opérations qui vont rentrer dans le calcul du PIB. Alors qu’en Afrique, le manque de ressources fait souvent qu’il n’existe même pas le département de statistiques dans certains pays. La conséquence logique aurait donc été que ces 3 organismes soient d’accord entre eux pour déterminer les pays les plus riches et être divergents là où les chiffres font défaut justement.

Or on constate plutôt que c’est le contraire qui se passe sous nos yeux, sans que quelqu’un puisse s’indigner d’un tel mensonge brut, bricolé, mal agencé et trop évident. Cette unanimité sur l’Afrique est suspecte et nous indique à croire que la décision de mettre l’Afrique au bas de l’échelle ne résulte d’aucun chiffre remonté depuis les territoires, mais d’une simple supposition et ajustement, de la part des gens qui n’ont jamais mis les pieds en Afrique et qui ne la connaissent qu’à travers des films racistes qui peignent une Afrique toujours sauvages et où les animaux sont mille fois plus importants que les humains.

La plupart de ceux qui élaborent depuis Washington des chiffres sur l’Afrique, sont des racistes blancs qui ont besoin d’une Afrique pauvre pour justifier l’existence même de l’institution qui les paye. Alors on abonde à outrance, dans le sens des fantasmes de la supériorité raciale, avec une Afrique à terre qui signifierait le triomphe de la race de celui qui élabore ces chiffres. »

Cela suffit donc pour mettre K.O. le capitalisme… O.K. ?

……………………………………****

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et"L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

N’oublions pas l’Afrique
N’oublions pas l’Afrique

la vraie richesse n’est pas matérielle : il était une fois l’Afrique.

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article