Les U.S.A. seraient-ils mis K.O. ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les U.S.A. seraient-ils mis K.O. ?

Ce qui induit un – par qui ? et un comment ? Les BRICS jouent et gagnent. Et complètement. Comment ? Obama a subi deux défaites très graves depuis Janvier 2015. Évidemment, aucun media anti-information (seulement « médias infirmation »…) n’en ont parlé. Ces défaites sont :

1) Alors que l’on croyait les états européens sous quasi-protectorat étasunien, avec de nombreux signaux comme un illégal espionnage en France et Allemagne qui n’ont entrainé aucune plainte de ces pays. Un traité Tafta de Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI ; TTIP en anglais) a été arraché antidémocratiquement, etc. et que toutes les toujours déloyales manoeuvres déstabilisatrices ( tels les flots de migrants en Europe…) semblent fonctionner, etc. – eh bien, défaite. Oui défaite retentissante. L’EUROPE QUITTE LA SPHÈRE DES U.S.A !!!

2) – En moins d’un an la tentative d’asphyxier la Russie a plus qu’échoué. Puisque la défaite cinglante d’Obama c’est que c’est la Russie qui mène désormais la danse. En effet, les médias dominants, n’accordant aucune liberté de manœuvre, que répondre lorsque la Russie propose (aux U.S.A.) d’unir leurs forces contre l’« État Islamique” ? Impossible de répondre non. Répondre oui c’est perdre la politique d’isolement diplomatique (tout faire sans jamais accord de l’O.N.U. et jamais de sanctions de celles-ci, etc.) qui semblait leur offrir un leadership.

3) – Une troisième défaite s’annonce. La Fed (soit le consortium caché des banques privées) a déjà perdu le contrôle de la monnaie mondiale…voir ci-dessous.

« L’orthodoxie économique, totalement discréditée, s’effondre

.Sur le plan géo-économique, comme anticipé le 2 janvier, la tentative d’asphyxier la Russie a échoué en moins d’un an. L’axe anglo-américain a alors tenté l’opération de la dernière chance: dompter la puissance économique chinoise en précipitant une grave crise des marchés, à partir de mi-juin. Fin août les mesures d’urgence prises et la vente de centaines de milliards de dollars de Bons du Trésor US ont rapidement stabilisé la situation. Les langues des financiers occidentaux se délient de plus en plus vite : il faut savoir quitter le navire à temps.

..

La BoJ, relai principal de la Fed, abandonne brutalement les QE ad infinitum, pour suivre la nouvelle politique orthogonale du premier ministre: Abe’s New Economic Plan Confounds Analysts, qui convient bien davantage aux BRICS.

..

Même le FMI désavoue officiellement les politiques monétaires de QE. » QE ? (Quantitative Easing, QE) soit d’ « assouplissement quantitatif ». Les banques centrales qui y ont recours n'utilisent pas ou ne sont plus en mesure d'utiliser les outils traditionnels de politique monétaire que sont la détermination d'un taux directeur, qui lui-même détermine le taux d'escompte ou le taux interbancaire et les réserves obligatoires des banques commerciales auprès de la banque centrale, et la manipulation de la masse monétaire au travers d'opérations d'open market. En particulier, l’assouplissement quantitatif consiste généralement en une expansion du bilan de la banque centrale au travers de l'acquisition d'actifs qui peuvent être des titres de créances obligataires, ou des actifs plus risqués comme des dettes dites d'agences, ou des titres adossés à des actifs comme des titres hypothécaires.

Résultats ? la Fed s’est avouée complètement vaincue : aucune hausse de taux, et le 27 septembre aveu de faillite intellectuelle : Yellen chart central bank problem.

………………………….Si c’est cela dominer le monde …

*******************

Donc reprenons le fil très bien tissé par le superbe article ouvrable avec le lien suivant :

..

http://www.mondialisation.ca/fin-de-partie-les-brics-jouent-et-gagnent/5479161

..

« 1) L’axe anglo-américain avait entamé l’année en tentant de renforcer son influence déstabilisatrice dans les états européens sous quasi-protectorat…

..

2) Puis le tournant stratégique a été la révélation d’une fracture profonde dans l’axe anglo-américain, par l’adhésion inattendue du Royaume-Uni à l’AIIB *. Remarquons que cette annonce a été faite par Osborne.

..

Il faut depuis lors identifier l’existence visible de deux groupes dirigeants au Royaume-Uni, tout comme le Pentagone s’est démarqué du département d’État américain :

..

  • un groupe sous domination US, avec l’état profond sécuritaire anglais (GCHQ, MI5, MI6, une partie de l’armée…), et Cameron, qui est partie prenante de l’axe anglo-américain ;

  • un groupe sous influence de l’establishment bancaire, avec George Osborne (nommé numéro 2 du gouvernement en mai), la BoE, la City, désormais opposé au premier groupe et qui pousse à un rapprochement accéléré avec les BRICS pour sauver leur peau, ayant compris la défaite inéluctable de l’axe anglo-américain.

..

2–bis : La Fed s’effondre sans dégâts pour le reste du monde et les U.S.A ne contrôlent plus la monnaie mondiale : voir ci-dessus…

3) Mais alors que nous pensions en janvier que toute l’Europe resterait encore paralysée en 2015, le “virage Osborne” a libéré un immense frein, et les États européens se sont rués au guichet de l’AIIB *. Et cet espace de liberté a entraîné d’autres velléités de retour à la souveraineté, en premier lieu l’Allemagne, qui prend la corde pour se rapprocher encore plus vite des BRICS :

4) Sur le plan géo-économique, comme anticipé le 2 janvier, la tentative d’asphyxier la Russie a échoué en moins d’un an.

L’administration Obama, profondément divisée (État profond américain vs Pentagone) sur la conduite à tenir en réponse à l’invitation de la Russie à unir leurs forces contre l’“État Islamique”, accepte finalement de renoncer à sa politique d’isolement diplomatique »

...

Et, du coup, "subi" la nouvelle géo-politique : trancher le nœud gordien qui étrangle l’Ukraine, la Syrie et l’Iran

"L’école russe a encore prouvé qu’elle produisait les meilleurs stratèges. La partie d’échecs qui menaçait de s’enliser se termine comme suit :

..

Du coup la France se dépêche de montrer qu’elle peut participer activement elle aussi au front anti-ISIL.**"

.............................<<<< merci à ce lien si perspicace >>>>>

...

http://www.mondialisation.ca/fin-de-partie-les-brics-jouent-et-gagnent/5479161

....

Conclusion :

…………………Si nous voulons, désormais, être vraiment informés sur le réel état du monde voir uniquement avec les… BRICS.

..

…………..Les U.S.A sont définitivement hors du coup.

..

…..Ils ne vont, bientôt, plus faire partie même des pays émergents…

…Et tous « leurs » médias sont complètement DÉPASSÉS par les évènements !!!

………………………………… ****

..

* ) – AIIB - La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (Asian Infrastructure Investment Bank, ou AIIB) est une banque d'investissement proposée par la République populaire de Chine dans le but de concurrencer le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement1 pour répondre au besoin croissant d'infrastructures en Asie du Sud-Est et en Asie centrale. Cette banque s'inscrit dans la stratégie de la nouvelle route de la soie, développée par la Chine.

..

** ) – ISIL ou ISIS ou Daesh c’est « L'État islamique » (en arabe الدولة الإسلامية, ad-dawla al-islāmiyya), abrégé en EI, est une organisation armée terroriste islamiste, d'idéologie salafiste djihadiste, qui a proclamé le 29 juin 2014 l'instauration d'un califat sur les territoires irakiens et syriens qu'elle contrôle. Son essor est notamment lié aux déstabilisations géopolitiques causées par les guerres en Irak puis en Syrie.

The Islamic State of Iraq and the Levant (ISIL; Arabic: الدولة الإسلامية في العراق والشام‎), also known as the Islamic State of Iraq and Syria (ISIS, /ˈaɪsɨs/) or the Islamic State of Iraq and ash-Sham,[29] Islamic State (IS),[30] or Daesh (داعش, Arabic pronunciation: [ˈdaːʕiʃ]),

..

........................................%%%%%%%%%%%%%%%

7éme sommet des BRICS  à Bashkortostan (Russie)  les 8 et 9 July 2015

7éme sommet des BRICS à Bashkortostan (Russie) les 8 et 9 July 2015

L'Europe court vers la nouvelle réserve monétaire mondiale...

Poutine et la Chine vainqueurs - Les U.S.A. les vrais perdants...il n'est que de voir les visages...

Le $ s'effondre - sans entrainer le reste du monde...

Osborne ne suit plus la politique de Cameron, aligné sur Obama....

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article