Appellations illicites ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Appellations illicites ?

Lorsque l’on voit des oligarchistes - qui détournent les lois de la Républiques pour les illicites intérêts monopolistiques des trop riches - oser s’appeler « Républicains », nous savons que c’est une appellation illicite. Ils sont, farouchement, antirépublicains et pour les féodalités et les privilèges illégaux. Nous ne pouvons accepter cette publicité mensongère, ce contrat verbal avec intention de gruger les clients, cet accaparement monopoliste de « nos » valeurs par des voyous mentaux. En clair, qui accepte cette appellation illicite, se montre complice de délinquances anti-républicaines.

Lorsque des anti-socialistes, qui cherchent à battre la droite dans toutes ses bassesses, persistent à se nommer « socialistes » on sait que c’est une flagrante appellation illicite. Pire : l’insistance cynique (mais sans issue) à ricaner j’ai tout trahi !!! Ils sont, farouchement, antirépublicains et pour les féodalités et les privilèges illégaux. Nous ne pouvons accepter cette publicité mensongère, ce contrat verbal avec intention de gruger les clients, cet accaparement monopoliste de « nos » valeurs par des voyous mentaux. En clair, qui accepte cette appellation illicite, se montre complice de délinquances très anti-républicaines.

..

Nous sommes clairement de véritables républicains et eux pas. D’authentiques socialistes et eux pas. Nous seuls pouvons demander des comptes, veiller au respect des valeurs et contrôler des appellations. S’il y a des voyous (toujours plus en costumes- cravates) nous devons dire ce sont des voyous. La corruption, c’est connu, ça commence par l’abus d’appellations illicites et ça fini par des ententes illicites !!!

Ce qui rejoint le grave délit « d’ententes illicites » que la loi rend répréhensible. Ce pourquoi de nommer, en se croyant tout permis, un citoyen de « complotiste » (appellation illicite), nous met en face d’un double délit : diffamation et utilisant une appellation illicite puisqu’il y a bien là des «ententes illicites » entérinées par la Justice. Des complots avérés étant bien des ententes illicites. Aussi, nous voyons bien là en face le ridicule indépassable d’accuser qui subit et explicite un complot se voir tout recouvert de…délinquance. Accusation fausse = diffamation ! Un peu comme si l’automobiliste qui écrasait le piéton l’accusait « d’accidentisme » ? S’il ne s’était pas fait blesser il n’y aurait pas d’accident – l’automobiliste oligarchique à tous les droits. Même de souiller la respectablité de sa victime. L’on sait que le ridicule ne peut que leur desservir aux illégaux « politiquement correct » : contraindre à utiliser un vocabulaire dénaturé, mensonger, illusoire reste un million de fois plus « délinquant » que de dire…merde. Donc les politiquement corrects (par leur abus d’appellations illicites) sont des formes de délinquants ? Que oui !!! Qui leur résistent, par contre, sont les braves défenseurs de la santé mentale publique…à féliciter chaudement.

Suffit donc de nommer « ententes illicites » (fermement punies par la loi) ce qui pourrait être perçu comme complot – et, tout d’un coup, nous nous trouvons dans le haut du pavé, le droit légal à pointer les scandales, par les formulations sérieuses, responsables et citoyennes. Puisque si les « ententes illicites » sont punies par la loi les ex-complots (ces flagrantes « ententes illicites ») sont aussi punis par la Loi. Oui qui les COMMET, les utilisent et en fait l’éloge frauduleux. Et surtout pas ceux qui voudraient juste nous en informer. De ce fait et désormais - tous dénonciateurs de « complotistes » (dorénavant mot vide) se montre couvert de ridicules intensifs. Ils sont dans la fraude complète, dans l’absence de moralité, dans l’intention délinquante de nuire aux autres. La loi contre les « ententes illicites » va, désormais, les poursuivre pour complicités et recels de preuves. Ils ont l’air malin ces anti-citoyens. Les appellations illicites existent…

Et le délit est bien d’être « comploteur » et non l’objet du terme diffamatoire de « complotiste ». Le monde redevient à l’endroit. D’un côté il y a bien des « ententes illicites » et de l’autre les tentatives de faire…entendre le licite. Des voyous abusifs et de respectables citoyens !!! L’accusation aura inversé la direction du doigt : et le bon sens en redevient soulagé. Enfin, les vrais délinquants sont poursuivis

..

……….Nous serions donc comme les accusateurs et eux les accusés ?

..

Puisque tant d’autres êtres humains sont dans la soumission morale, intellectuelle, spirituelle, mentale. Ils se laissent accuser du fait qu’il n’y a rien qui puisse les accuser. En fait, vraiment rien. Procédés frauduleux de sidérations. Et utilisés par des doigts fraudeurs qui veulent juste détourner l’attention de leurs propres monceaux d’illicités. Oui, pourquoi tant d’apathies lorsque user du mot « complotisme » ou s’effondrer dans des ententes illicites sont aussi délinquants l’un que l’autre ? L’un s’apparente à de la diffamation si cela nuit à la vie des personnes. L’autre est un crime économique extrêmement grave. Et Adam Smith lui-même (le prétendu fondateur du capitalisme lorsqu’il en était l’ennemi) dénonçait les « ententes » des boutiquiers afin de déposséder les travailleurs de leurs droits à s’unir et se défendre. Adam Smith « complotiste » ? Jusqu’où va la bêtise qui s’y croit ?

L’humour de l’affaire c’est leur amalgame entre le très sérieux et le farfelu. Dans les années 1960-1970 aurait juste été nommé « farfelus » les complots d’extraterrestres, les confréries déguisées de comploteurs encagoulés listant tout le mal qu’ils voudraient à l’Humanité, etc. Que du farfelu. En effet, les non-comploteurs font bien pire. Notamment en contrevenant aux lois antitrust et aux ententes illicites, tout ce qui tend à créer des abus d’oligopoles et des refus de la « libre » concurrence. Là, ils sont clairement désignés comme accusés. Et qui informerait de leurs méfaits serait (soudain) le seul accusé ? Allons donc, le « complotisme » n’est pas reconnu par la loi puisque c’est un pur fantasme idéologique qui « avoue » (pourtant) que les capitalistes auraient tous les droits et nulles obligations de se soumettre à la loi. Bref, de la grande délinquance avouée…Dire « complotiste » c’est, dans ce contexte, s’avancer comme seul « réel » délinquant. Puisque – autre humour de l’affaire -, des personnages comme nous ne se sont jamais occupé de cette sous-pensée de toujours dénoncer…spectaculairement. Nous préférons les raisonnements bien charpentés. Avec analyses antithèses et synthèses. Des faits identifiés, démontrés et enchâssés dans une structure logique, vérifiable et reproductible. Et conservant la vertu de se dire « réfutable ». Ce que le dogmatique « complotisme » ne serait pas. Langage performatif qui dicte « sa » loi mais ne respecte jamais La loi démocratique. Ce qui a d’ailleurs attiré notre attention (disproportion exagérée des causes et des effets…) et nous a contraint à cette investigation de fond. Aux conclusions : la théorie complotiste est une vaste escroquerie et un mensonge anti-social qui voudrait s’institutionnaliser…

….

La loi est donc fermement contre l’appellation ‘ « complotiste » - une appellation illicite. Et d’amalgamer le farfelu avec le vrai sérieux, espérant, par cette corruption morale, « malfamer » le très sérieux – oui cette grotesque gesticulation disqualifie totalement qui l’emploie. Et honore qui en est visé. Parce que le capitalisme est lourdement accusé – et ce jusqu’à son abolition complète. Et qu’il a perdu tout droit d’accuser…

..

………………Il reste l’accusé véritable. Et nous ceux qui l’accusons…

..

La situation en est complètement inversée. D’autant plus qu’il accumule, dans le désordre et la maladresse, délits sur délits…

Donnant d’autant plus de grain à moudre à qui affirme que, devant la loi, dire « complotiste » est un réel délit de…diffamation (pas un mot de vrai).

..

Alors que sa misère miteuse théorique c’est juste un…bafouillage idéologique…

..

……………..………………………..irrecevable !

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

..

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Appellations illicites ?

Entente illicite pour maintenir de faibles quantités et une qualité médiocre: consommateur pris en otage et bénéfices garantis pour les opérateurs peu scrupuleux. Donc ces ententes existeraient sans rencontres préalables de comploteurs « s’entendant » pour une statégie commune ? Allons donc !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article