La force est trop souvent forcenée ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

La force est trop souvent forcenée ?

Si, dès l’abord, la force tant vantée semble avoir trop à voir avec la folie, les excès, les irrationalités, les dérangements, les déséquilibres ou les absurdités - voici qui oblige à savoir pourquoi ?

Ainsi, bien souvent les forcenés qui admirent la force née dont on ne sait d’où, ne font œuvre que de bulldozers saccageant tout sur leur passages. Pendant que celles/ ceux qui semblent ne pas avoir de force usent leur énergie à réparer les dégâts de ces écervelés. La force semble déjà une absence de pensée. De sens. Comme d’imposer du n’importe quoi sans s’occuper des résultats. Or (aussi) les médias fous ne veulent valoriser que la force (…c’est qu’y’a plus d’images, hé con §). La triste conclusion de ce premier assaut contre la force c’est son INCOMPÉTENCE à comprendre la subtile société, les vies individuelles à protéger, les trésors de l’intelligence, de la patience ou de l’écoute, etc. Bref, c’est l’épaisse brute qui fout un coup de pied, bestial de bêtise, dans la fourmilière. En braillant « ça résout tous les problèmes – en les cachant à notre vue ». On brouille tout et vivent les embrouilles…Vraiment ? Alors qu’ils viennent d’afficher, à pleines vitrines, qu’ils ignorent tout, mais tout, de la vraie vie.

Et n’ont, donc, surtout pas à se monopoliser l’information ni le savoir, ces biens communs, ces biens sacrés. Observez que, depuis trop d’années ce sont les brutes acéphales du capitalisme qui se démasquent comme les vrais destructeurs de la société. Oui les vrais voyous que nous devons combattre. Et les faire retourner dans leur trou. De complète folie furieuse. Même si la police (l’honnête – pas l’autre) semble encore se tromper de cible. Ils en viendront à arrêter les vrais fauteurs de troubles (commanditaires des meurtres de civils, commanditaires de grands réseaux dits de drogues (les légaliser, c’est les ruiner, hé crétin pire que con ! La prohibition c’est que « pour eux », pas pour « protéger » les populations, mises plus en danger par le marché noir, hey triple crétin plus que bouché !!!), de nuire à l’information pure, de « bloquer » le savoir collectif, d’empêcher l’édition d’éditer les génies et que les vrais artistes enfin soient connus…la Fête étant devenue enfin mondiale, etc.). Que les « commanditaires » à arrêter jamais les exécutants…Les dégâts anticivilisés, créés par ces complets incultes de commanditaires, signent leur nuisance irréfutable. Il faut stopper la route à la force parce qu’elle est devenue forcenée…

..

Ce qui déduit que, dans la civilisation, il y a bien quelque chose de SUPÉRIEUR A LA FORCE. Puisque ce quelque chose peut la faire retourner dans son trou ?

Nous n’arrêtions pas de vous dire que les médias ne donnent plus AUCUNE vraie information – à la fin, vous allez le vérifiez. Simple : vous ne les écoutez plus, vous ne les regardez plus, etc. vous vérifiez à quelle vitesse ils tooooooombeeent ? Nous que nul ne nous écoute ou nous regarde notre puissance intérieure augmente toujours. Nous ne sommes donc pas drogués à l’attention louche (et pas claire) des autres. Les spectateurs doivent sentir le mépris intégral qu’ils suscitent. Ce mot doit devenir cuisant…être d’une classe moyenne c’est déjà avouer que, quelque part, qu’on est toujours un délinquant…social. Conclusion ? Notre chemin est carrément fertile. La direction (dire direct) parait la bonne. Celle qui fait du bien autour d’elle. La venelle des médias parait corrompue d’un bout à l’autre. L’emprunter c’est se rendre malade…on vous prévient et vous semblez, pourtant, aimer vous faire avoir jusqu’au trognon ???? Donc acte-uel…

Quelle est donc cette puissance sur laquelle toute force, dépitée, vient se briser ? Comment cela fonctionne. Pourquoi la force n’a jamais été étudiée à l’université ? Qui semble bien ne pas couvrir beaucoup de « champs » de savoirs utiles ? Et s’égarer dans des conformismes antiscientifiques ? Pourquoi pourquoi coi coi coi ? Etc.

Comme d’habitude, vous allez tout savoir ici. Mais aux prochains épisodes…

..

Ce qui fout K.O. la force ? La tranquillité.

………………………………..Tranquillité des pensées et harmonies des sentiments…

………… Enfin, rien de prévus pour les cons contents d’eux-mêmes !!!

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

La force est trop souvent forcenée ?
La force est trop souvent forcenée ?

ici, pas possible de trouver des vidéos raccoleuses et peu morales sur des appelés ‘forcenés » qui, étymologiquement - fors, hors de et sen, sens – ne semblent pas correspondre à la force irrationnelle et irresponsable qui veut nous dominer.

cynisme, nous voilà ! Métaphore trop exacte de la consommation...irresponsable et nuisible.

comment on remet la force à sa place de...minable ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article