Le F.N. ne sert plus à rien ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le F.N. ne sert plus à rien ?

Oui à rien du tout. Pour deux motifs principaux (le taux de fécondité devenant négatif et les « non-résidents détenant 52 % des avoirs français sont ceux qui « prennent le pain des français avant qu’ils le mettent en bouche »). Donc les « créneaux » du magasin idéologique du F.N. sont dégarnis ? C’est bien cela ?

Sauf que, ajouté à la faute politique grave ‘(gouverner c’est prévoir c’est pour cela que la France peut avoir des histrions au pouvoir) – c’est désormais, face au futur commun, que le F.N. ça en fait un « encombrant ». Obsolète. Hors du coup. Inutilisable. Vraiment tout ira mieux sans sa présence qui met la grosse honte …inutile. Non seulement il ne nous parle pas de problèmes réels mais il barre l’accès aux solutions. La « faute » politique vaut disparition.

..

…………………………………………*** I ** -

La fécondité ? Aussi basse qu’après la catastrophe qu’est une guerre (tant que des évaporés n’entendent pas que toute guerre est une catastrophe, voyez, nous sommes sans cesse harcelés par celle supposée être finie en…1945..nous n’avancerons pas d’un millimètre). Car l’image a basculé : ce n’est plus « dehors les immigrés » mais … « bienvenue les entrants ( ex-immigrés) »…et – s’ils ne répondaient plus – ce serait un s’il vous plait les immigrés, venez donc chez nous !!! On fait appel à leur générosité, ben voyons. Nul ne peut dire, alors, que le F.N. en comité d’accueil va être « vraiment » adéquat. Ce qui veut dire ? Que son anachronisme, son idéologie vieillotte d’un autre temps, ses absurdités factuelles, vont « faire tâche ». Contre-productif, le F.N. dessert le pays ? Sa disparition devient la seule solution. Son blabla est plus que démodé. A côté de la plaque…

http://www.atlantico.fr/pepites/66-millions-habitants-en-france-et-taux-natalite-au-plus-bas-depuis-fin-premiere-guerre-mondiale-953552.html

..

………………………………………*** II ***

..

Ce sont les non-résidents qui prennent le pain des français. Le F.N. nous a égaré. A croire que ça pouvait être calculé. Les immigrés « concrets », ceux que nous voyons en vrai dans les cités non seulement ne « coûtent rien » au pays mais lui…rapportent. Sur les trois postes – santé, famille, retraite- il y a deux postes positifs , « santé » (les immigrés cotisent plus qu’ils se font rembourser) et retraite (il y a une partie des immigrés qui, devant la complexité des démarches pour « les droits à la retraite », et…pressés de quitter le pays …ne reçoivent pas tout ce qui leur ai dû…donc bénéfices pour le pays). Seul la « famille » (tant mentie par les médias dominants) montre un déficit. Sauf que le total global montre, lui, une entrée d’argent, pour le pays. De l’ordre de 1,46 % à 2,60 % selon les années. Tandis que les non-résidents ? Ceux du « secret bancaire » ? C’est spoliation directe !!!

Sur le secret des détenteurs de la dette française :
La dette de la France, un secret bancaire ?

Le F.N. ne nous a nullement renseigné sur les « vrais » bouffeurs du pain des français. Il nous a plus qu’égaré. Le chaos dans les mentalités. Très contre-productif pour le pays. Les ennemis de la France ne sont pas PRÉSENTS dans le pays. On ne les trouve pas dans « nos » quartiers. Ils ne sont pas là en vrai. On nous aura fait haïr les bonnes personnes. Les « mauvaises » ne viennent jamais en France : elles lui pompent son fric de loin. Sans « nos » immigrés, bien là, vivant, en général, plus pauvrement que nous – normal, plus exploités et essorés – oui sans eux le pays serait PLUS PAUVRE. Et on les persécute en plus. Tandis que, sans ces « non-résidents », le pays serait bien PLUS RICHE : et on les honore et on leur aplani la route (pas nous mais les prétendus élites, ces dirigeants qui se trompe sur tout. Dont le F.N. ? Dont le F.N.)…le F.N. nous a fourvoyé sur de fausses pistes. Donc des « non perturbants » par leur présence (il n’y en a aucune) nous dévalisent au maximum. Quelle tragique erreur de diagnostic politique. Pouvons-nous excuser un parti qui ne connaît rien du réel ? Le soupçon « l’on-t-ils fait exprès ? » s’amplifie du fait que le F.N. est très pro-capitaliste. Le peuple qui courbe le front. Et dit merci quand on lui fait les poches. C’est son image paternaliste oui ou non ? Surtout pas des citoyens libres !!!

..

Voyons ses réactions au budget de l’État ? « Or l’évolution des taux d’intérêt a largement contribué à l’explosion de la dette publique française depuis trente ans. Aujourd’hui, la France finance sa dette à des taux très bas, à moins de 1 % depuis le début de l’année. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Sur la période 1998-2007, le taux moyen auquel l’État français emprunte sur le marché des obligations est, en moyenne, de 4,15 %. Et dans les années 1990, les taux atteignent les 6 % ! « Au début des années 1990, la politique de désinflation compétitive (ou du « franc fort ») menée par le gouvernement Bérégovoy pour préparer l’entrée dans l’euro, puis la crise monétaire due à la spéculation financière contre les monnaies européennes, se traduisent par une envolée inédite des taux d’intérêt », détaille l’audit citoyen de la dette publique. » Calculé pour ?

..

« Ces taux élevés ont évidemment profité aux créanciers de l’État français. Qui sont-ils ? Impossible de le savoir exactement. La Banque de France fournit simplement des informations sur la part des résidents et des non-résidents parmi les détenteurs d’obligations de la dette publique française (lire aussi : la dette de la France, un secret bancaire ?). En 1999, 28 % de la dette est détenue par des non-résidents. La proportion a plus que doublé en quinze ans. […ils ont vendu le pays…à des étrangers…mais pas du tout à des étrangers- émigrants – ils ne sont pas là les pillards de la France –

……………….on se demande à quoi sert le F.N. ? A rien. Nous on le savait déjà. C’est qui les ennemis de la France ? Ceux qui ne mettent jamais les pieds dans ce pays !!! Nous en a-t-il informé ? Bien au contraire…il aura semé partout la…confusion…].

…………. Et c’est au moment de la crise de 2008 qu’elle a dépassé les 60 %, sans revenir en arrière depuis. »

..
http://www.imagiter.fr/2015/12/les-chiffres-dechiffres-les-riches-seuls-pesent-sur-le-budget-du-pays.html
..
..
CONCLUSION générale ? Près de 60 % de la dette publique serait « illégitime » (comme le F.N. ? oui tout pareil, exactement le même schème logique…)…

..

« Aujourd’hui, les taux sont très bas, ils sont mêmes inférieurs à l’inflation. Mais cela n’empêche pas l’engouement pour la dette publique. Car elle constitue pour les banques prêteuses un gage dans leurs actifs pour obtenir de la Banque centrale européenne (BCE) des prêts quasiment à taux négatif », précise Pascal Franchet, du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM), contributeur de l’audit. « Mais cette baisse est fragile et un retournement du marché est possible. » Des taux d’intérêt qui repartent à la hausse signifieraient de facto une nouvelle augmentation en flèche de la dette publique française. « Il y a cette épée de Damoclès », analyse l’économiste Michel Husson. « Avec cette menace, les marchés financiers ont, de fait, un droit de contrôle sur les politiques publiques. » Conclusion ? La privatisation de la réPublique ne fonctionne que si on accepte leur blabla plutôt dément, Non ? Sinon banques fraudantes comme marchés fous ? On ferme et on nationalise. Pas un pli. En une seconde ? Il n’y a plus d’abonneur à la ligne que vous avez demandé ». Et basta !!! Vous croyez que le F. N. serait de quel côté ? Bingo, pas le bon…

..

« L’audit citoyen réalisé en 2014 a conclu que 59 % de la dette publique, à son niveau de 2012, provenaient des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs, et étaient donc illégitimes. « Si l’État n’avait pas réduit ses recettes et choyé les marchés financiers, le ratio dette publique sur PIB aurait été en 2012 de 43 % au lieu de 90 % », conclut l’audit. Et ce chiffre ne prend pas en compte le poids du sauvetage des banques par les pouvoirs publics après la crise financière de 2007-2008. Pour mémoire, le seul sauvetage de la banque Dexia a coûté 6,6 milliards d’euros aux contribuables français. » Déductions ? Tout ceci est illégal et doit être traité comme tel…

..
Solutions : qu’ils remboursent eux seuls les escrocs définitifs du prétendu « haut de la société »…
..
Pour alléger la dette, un impôt exceptionnel (et vraiment perçu) sur le capital privé

Vous croyez que le F.N. va appliquer cela ? Que non, il est trop pro-capitaliste. Aux pauvres de tout payer…A quoi « sert » le F.N. pour les pauvres ? A lui gonfler le crâne avec du vent !!! Et à laisser leur faire les poches.

………………………………………*** III ***

..

Enfin – le « regard froid » du voir les choses en vrai – si le F.N. était élu pourrait-il gouverner ? Eh bien non. Il n’y a pas assez de cadres « à la hauteur » pour constituer ne serait-ce qu’un gouvernement entier. Alors pour les postes clés et stratégiques dans le pays ? Que nenni. Pour le maillage des régions ? Encore moins. Au niveau des municipalités, il a été perçu une profonde inconnaissance juridique, une immaturité organisationnelle, une tendance à tout désorganiser. Quelques éléments brillants ? Faudra les mettre…ailleurs. Non – factuellement – le F.N. ne peut gouverner. Par manque de personnages à la hauteur. Ce n’est qu’un « pion électoral » qui départage des partis aussi obsolètes que lui, d’ailleurs, mais avec plus de corrompus. Et d’archaïques encore plus accrochés à des droits non acquis d’un tout autre temps.

Leur idéologie, au F.N., du « on se fout de la culture et des compétences, du travail discipliné de l’intelligence et du flair politique. Suffit notre savoir interne. Notre politique est en béton ! »…oui en laisse béton. Aucune stratégie (gouverner c’est prévoir) et 2 erreurs monstrueuses sur les besoins « réels » du pays en étrangers et sur qui « mange en vrai le pain des français » aura rendu inutile et…inutilisable un parti qui parle parle sans jamais apporter de PREUVES simplement concrètes …de ses racontars.

Tellement périmé qu’il faudrait exiger un remboursement des sommes qu’auront coûté au pays tout ce temps perdu. Un dédommagement global pour toutes les fausses pistes. Oui un dédommagement tel qu’il vaudra mieux déposer le bilan que de payer. Historiquement, tous les gangstérismes ont toujours été asséchés par la fiscalité. Le F.N. n’est peut être pas un gangstérisme mais son diagnostic aura beaucoup trompé et égaré. Et donc coûté une fortune nationale.

..

Ainsi – quel que soit l’angle sous lequel aborder la problématique…le F.N. ne sert plus à rien du tout…

…la métaphore de le mettre à la poubelle reste trop simpliste…

..

--- ///…....face au fait de bon sens qu’il va s’auto-disparaitre de lui-même

...

…lorsque l’on n’est plus du tout dans l’époque on sort sur la pointe des pieds !!!

….

……………………………….%%%%%%%%%%%%

..

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=T12F035

..

http://www.atlantico.fr/pepites/66-millions-habitants-en-france-et-taux-natalite-au-plus-bas-depuis-fin-premiere-guerre-mondiale-953552.html

..

Sur le secret des détenteurs de la dette française :
La dette de la France, un secret bancaire ?

http://www.imagiter.fr/2015/12/les-chiffres-dechiffres-les-riches-seuls-pesent-sur-le-budget-du-pays.html

...

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitshttp://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Le F.N. ne sert plus à rien ?
se mettre à la portée des électeurs - cela se nomme...

se mettre à la portée des électeurs - cela se nomme...

si elle rapporte c’est que ce n’est pas un coût ? Argument triomphe anti F.N.

nous ne partageons pas cette opinion… nous pensons l’inverse. Sur tous les vrais fronts aucune présence du F.N. Qui demeure dans la cour de récréation.

ce qui représente un scandale soit la spoliation cynique des pauvres…vous y voyez le F.N. ? Surtout éviter ces sujets centraux !!!

Publié dans qui fuit le réel

Commenter cet article