Voter et vivoter après ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Voter et vivoter après ?

Les résultats des élections et de la COP 21 arrivent presque en même temps. Abstentions qui dominent pour les votes. Dirigeants qui se sont abstenus d’être sérieux et vraiment constructifs pour la Cop21. Des résultats qui nous parlent ?

Voter ? Des attentes démesurées et complètement folles proviennent de ce que tout est fait à l’envers. Bon, il y a ces représentants pour FAIRE. Mais pourquoi ne pas la «faire» collectivement que cette législation même de la vie collective ? Sans toutes ces haltes inutiles qui ne sont que pertes de temps démocratiques. Puisque si c’est pour élire la démocratie – il est bien plus efficace de la mettre en pratique tout de suite. De ne plus se gaspiller par des intermédiaires. Ces intermèdes.

..

Une Constitution nouvelle peut être construite tout de suite. Avec comme premier article : « Tout ce que la Terre donne gratuitement ne peut être monopolisé par aucun homme ni groupe d’hommes si c’est à but lucratif. Leurs seuls services, alors, peuvent être dédommagés. ». Ce qui démontre tellement de nouvelles organisations mentales ou économiques plus que possibles. Espérées. Mais surtout que la bonne gestion des biens donnés par la Terre ne passe pas, obligatoirement, par l’encombrement retardataire de l’enrichissement massif de quelques uns. Ce n’est pas de la gestion rationnelle des ressources juste un détour irrationnel qui fait perdre tant de temps pour la résolution vraiment raisonnable des problèmes sérieux. Le profit, dans ce sens, n’est pas sérieux du tout. Puisque, collectivement, c’est un coût reporté ailleurs. Et non un gain véritable pur de tout frottement. Trop inattendue découverte ?

..

……………………………………….****

..

Ces nouvelles approches mentales « résolvent » tout. A à la fois, l’effondrement hypocrite de la COP 21 sur les « (dés)engagements ». Comme la non prise en compte adulte et rationnelle des abstentions électorales. Toutes deux basées sur une folie dangereuse toujours autant refoulée. Dans l’engagement final, le mot « commerce » doit y être banni jusque vers l’implicite. Ne pas l’inscrire dans l’accord final alors qu’il reste omniprésent ( mais clandestinement). Et dominant. Ce qui complète, par exemple, la haute trahison de la Commission européenne lorsqu’elle a, scandaleusement, pourchassé les services publics à but non lucratif, en les accusant, frauduleusement, de « monopoles ». Alors que « monopole » est une appellation commerciale inadéquate pour un service public. Ce qui a permis l’établissement, si illégitime, des monopoles et oligopoles privés qui ligotent la planète. Et auront séquestré toute la COP 21 – au final. Tous les non-votes, eux, demeurent, si majoritairement, opposés à leurs illégalismes.

En effet ce privé-là refuse toute concurrence libre et non faussée. Ils la faussent et empêchent toutes libres initiatives comme toutes libertés de manœuvre. Ce qui annule, en une seconde, la main invisible des marchés et son omniscience autorégulatrice par essence. Par la…dérégulation donc ? Or il n’y a plus de marché du tout – donc survient la nécessité d’interventions publiques pour dompter la folie furieuse de ceux qui ont le cerveau brûlé du fanatisme de croire que l’argent et le profit (ce coût vrai) sont plus importants que la vie. Pensée plus folle que toute la folie.

La vie reste supérieure au commerce, c’est la loi implacable de la raison. Le commerce qui ne « sait » pas cela (ou, le sachant, lui désobéit sciemment !) doit être dompté comme une bestialité flagrante. Soit régulé, sommé d’autocontrôles et d’auto-limitations, de soins drastiques envers ses propres délires antisociaux de prétendus gains illimités pour quelques uns. La position centrale du commerce dans la société doit être annulée pour non sérieux, pour non responsabilité finale, la frivolité mentale et l’incapacité à prendre en compte les réels besoins collectifs. Le commerce doit être énergiquement remis à sa place.

….

De ceci découle limpidement que le commerce ne peut absolument pas diriger le monde. Et donc la gestion du climat…La manière irrationnelle, et donc sans argument, qu’il a eu de saboter le futur de la Cop 21 et toutes les élections-marketing en dit bien suffisamment sur son inaptitude centrale. Enrichir n’importe comment quelques uns n’est pas une politique. Du tout. Juste un escamotage. Il faut, alors, suivre le diagnostic et le conseil de Fernand Braudel : une société où plus du tiers du fonctionnement est monopolisé par le commerce n’est pas…durable. Maintenu au maximum du tiers des activités collectives, le commerce demeure, toutefois, très bénéfique.

..

………………………………….*****

..

L’incapacité structurelle du commerce à dire le réel collectif étant partout reconnue nous pouvons remettre l’universel dans la Constitution. L’article 2 dira la hiérarchie du réel. « La vie est toujours supérieure au commerce. La Nature est toujours plus urgente que les profits, ce coût exporté plus loin. L’Humanité doit être l’objet de la civilisation et non l’argent ». Deux petits articles et toute la direction de la civilisation de changer à 100 %. Il faut dompter plus que fermement l’argent. Le traiter en animal irresponsable et destructeur - c’est vraiment prendre sa problématique par le bon bout. Nous devons le dresser et non le laisser nous dresser les uns contre les autres. Remettre ce fanatisme trop dangereux à sa place de seul serviteur. De le dessaisir de contenus qui le dépassent complètement.

Aujourd’hui nous revoici face au vote où l’on vivote. Où l’on ne fait pas ce qu’il faut faire. Tout reprendre en mains. Et abandonner de tels votes plus représentatifs du tout. Supposés nous trouver nos meilleurs représentants, ces représentants ne nous représentent plus du tout. Mais travaillent juste pour une minorité complètement ennemie des intérêts du plus grand nombre. Que ces prétendus représentants ne représentent plus du tout. Tout cela parce que pour eux, loin d’être « sacré » le vote n’est qu’un tremplin pour leur…carrière. Carrière si indéfendable. Carrière dans quoi ? Le respect de la représentation de tous ? Le respect de la sacralité des élections et de la mise de celles-ci au service de l’intérêt général ? Etc. de faire de la politique un métier les contraint à trahir toutes les lois de la République et du peuple souverain.

Nous devons passer au post-représentatisme. A l’élaboration de lois communes prises et décidées en commun. Les motivations à cette nouvelle organisation de la société sont multiples. Dont le sabotage futur de la COP21 par le commerce même. Le mot « commerce » y est, cependant, devenu un non-dit honteux et scandaleux. Il est entré dans ces « immondices » du pouvoir décrits par Georges Bataille. Il ne doit pas être inscrit dans la résolution finale de la Cop 21. Même s’il reste inclus dans le fonctionnement global de la société.

http://www.bastamag.net/COP21-comment-le-commerce-international-a-pris-le-pas-sur-l-urgence-climatique

..

http://www.bastamag.net/Negociations-climat-1-5oC-Chiche

où les « non-engagements » actuels ne peuvent conduire qu’à un réchauffement global de + 3 C° ?

Avec de tels désengagements (et non engagement) la température globale risque de monter à…3 ° C en plus. Rappelons qu’à 2 ° C nous pourrons tout juste survivre. Alors à 3 ° C c’est la mort collective assurée. La frivolité irresponsable du commerce sénilise un qu’importe la vie, un on s’en fout de la durabilité de la nature et du climat seuls propices aux humains – pourvu que le profit continue. Seuls des ivrognes peuvent s’exprimer ainsi…et le mot commerce en est devenu une véritable honte. On doit le cacher même s’il vit en parasite complet face à la Vie, à la Nature, à la Terre et son Humanité. Et toutes les gratuités qui nous ont toujours précédés…le commerce ne sait que …marchander marchand afin de ne jamais…s’engager.

……………………………………….***

https://fr.news.yahoo.com/climat-hollande-exhorte-communaut%C3%A9-internationale-%C3%A0-faire-d%C3%A9cisif-114747275.html

Oui si l’accord final de la COP 21 a l’aspect attrayant de ce qui devrait être et non de ce qui est – c’est pour cette seule raison. L'accord entérine bien l'objectif très ambitieux de contenir le réchauffement "bien en deçà de 2°C". Il appelle même à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5°", par rapport à l'ère préindustrielle, une demande entendue des pays les plus vulnérables. Ce but reste très favorable et devra toujours être rappelé aux dérapages du commerce toujours aussi immature…C’est que les modalités d’applications, elles, déchantent et disent tout l’inverse…Oui puisque la liste de qui va supporter les contraintes d’auto- restrictions a déjà…exclu les compagnies aériennes et la plupart des multinationales. Alors qui va mettre en œuvre pratique ce projet encore…virtuel ? Qui a un jardin de 200 m² ? Ou qui alors ? Des États mis sous séquestre par les multinationales ? Etc. Et c’est là – dans la rencontre de l’impuissance de la société à inclure la massivité adulte de ceux qui ne font que se tenir à s’abstenir et le secret trop inavoué de la Cop 21 – que le mot « commerce » soit toujours exclu de l’écriture des désengagements. Ce qui, malgré tout, reste une avancée collective. Puisque ce mot entre dans ce qui crée… le scandale, le non fréquentable, le honteux et l’effondré.

………………………………………….*****

..

Les désengagements de la COP 21 comme le déni maladif de la réalité massive de l’abstention ne nous concernent pas du tout…

……La direction du monde nous convient tout à fait et bien mieux !

..

……………………………………..%%%%%%%%

…….<<<<<<<<<<< ANNEXES désannexées **** >>>

..

..

https://fr.news.yahoo.com/climat-hollande-exhorte-communaut%C3%A9-internationale-%C3%A0-faire-d%C3%A9cisif-114747275.html

« Pour limiter les dérèglements du climat - multiplication des vagues de chaleur, des sécheresses, des inondations et fonte accélérée des glaciers - l'accord entérine l'objectif très ambitieux de contenir le réchauffement "bien en deçà de 2°C". Il appelle même à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5°", par rapport à l'ère pré-industrielle, une demande des pays les plus vulnérables. Jusqu'à présent, les 2°C étaient visés. »

..

http://www.bastamag.net/COP21-comment-le-commerce-international-a-pris-le-pas-sur-l-urgence-climatique

..

http://www.bastamag.net/Negociations-climat-1-5oC-Chiche

les « non-engagements » actuels sur qui doit s’autolimiter en priorité ne peuvent conduire qu’à un réchauffement global de + 3 C° ?

http://www.bastamag.net/Operation-climat-saisir-le-bonheur-de-peur-qu-il-ne-s-en-aille

..

http://www.bastamag.net/Politique-climatique-les-syndicats-francais-sur-la-voie-escarpee-de-la

http://reseauinternational.net/la-triste-realite-de-la-politique-americaine/

..

…………………………………………….%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et"L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Voter et vivoter après ?
Voter et vivoter après ?
Voter et vivoter après ?

Publié dans gouvernance mondiale

Commenter cet article