Comment l’utilitarisme ne connaît rien à la vie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment l’utilitarisme ne connaît rien à la vie ?

L’utilitarisme est foncièrement étasunien. C’est se précipiter, en manquant 90 % de la pensée; sur le « à quoi ça me sert à moi ? » Se croyant très malin et perspicace de ne pas participer à tout l’univers. De s’emprisonner dans un bulle plus que minuscule…Exemples probants ? Le sommeil c’est une perte de temps, il ne sert à rien. Penser est inutile. Sentir encore plus. Etc. Le rêve ce n’est pas réel ? Erreur fondamentale – pour le corps, oui le corps, sensations, émotions et sentiments du rêve sont très présents, très vécus et si ressemblants avec la vie vigile. L’utilitarisme ne connaît rien à la vie. Pour lui qu’est-ce qui existe alors ? Uniquement « ce qui me sert à quelque chose à moi ». Et qu’est-ce qui est supposé me servir ? « Tout ce qui ne m’enrichit pas ne sert à rien ». Etc. Imaginons donc un monde dominé par l’arriération mentale utilitariste ? Pas de bol pour nous, on dirait bien, que c’est déjà fait…la vaste pensée utilitariste d'origine aura été rétrécie à des égoïsmes aussi mornes qui font régresser la civilisation ? Ayant, à l’évidence, perdu même toute racine sociale. De complets étrangers- aliens partout… Oui le gigantesque univers et les merveilles de la terre souillées par des ex-intelligences aussi mortes. Qu’ont-ils fait de l’Humanité ?

..

Tout va mal alors ? Sauf ces avalanches de bonnes nouvelles : le discrédit total de ces prétendus « réalistes » bouffis d’irréalismes flagrants, manquant furieusement de sens pratique, jamais concrets, ouverts, attentifs aux autres et à la…réalité. Enfermés, murés dans leur idéalisme sauvage de l’argent qui s’auto-reproduit à l’infini, qui s’auto-insémine comme la fertilité de la nature. Pures lubies chimériques que « leur » argent ? Oui, la fiction de l’argent, de l’argent, oui la…fiction puisqu’il n’existe pas « dans » la réalité. Nulle part dans l’univers, non plus. Juste dans la sphère humaine. Oui cette fiction nous démontre qu’ils n’ont vraiment aucun sens…des réalités. L’utilitarisme est un idéalisme nocif. L’argent est bien un volume social non extensible. Ce qui veut dire – pratiquement – que si un prend trop les autres ont beaucoup moins, et même pas assez. Profits, pensées de malades ? En effet, il ne s’agit pas d’un enrichissement mais d’un …appauvrissement du plus grand nombre…faut il baigner dans l’angélisme irresponsable de se prendre pour un dieu qui « mérite » tant d’être trop riche ? Alors que c’est une destruction de la société par frivolités, caprices, irréflexions, irresponsabilités, immaturités, etc. dont il s’agit. Clair que - rationnellement – ces névrosés des liens sociaux ne …méritent pas ces richesses. Si mal acquises.

Voyons plutôt…

..

http://2ccr.unblog.fr/2015/08/16/les-milliardaires-vous-remercient/

…(en remerciant M.B.)

..

…………………………………….%%%%%

Ce n’est pas nous, humains, qui avons créé la Terre ni la Vie ou l’univers. Donc, au départ, nous n’en savons rien de la réalité de la vie. Ainsi, vérité de la vraie vie : sans le sommeil nous nous serions auto-pollués depuis longtemps. Et aurions disparu de la surface de la Terre. Dormir nous sauve la vie…La présence exagérée des utilitaristes dans les débats publics nous met, elle, par contre, en grand danger. L’utilitarisme ne connaît rien à la vie. Voici un tout début de liste de leurs méfaits :

..

**** - Contraindre les adultes à devenir toujours plus puérils en offrant toute la dictature de la consommation aux enfants toujours plus jeunes. Les preuves d’une manipulation nocive sont les hurlements rageurs et « trop » colériques de cette enfance « maltraitée » par les tortures de la publicité que nous percevons dans toutes les surfaces de vente. Ce genre de méfaits est en train de se payer très cher. Inaptitudes de la majorité des adultes au réel complet. Enfermement mental de ceux-ci dans une bulle très nuisible qui s’appelle « imiter à tout prix les enfants manipulés par la publicité ». Au lieu de les contrer, de les arracher aux mains irresponsables de l’obsolescence programmée, de les déconditionner de la secte fanatique de l’hyper-consommation, bref, de les aimer pour eux-mêmes…en leur disant non et en plaçant, énergiquement, les limites !

..

**** - http://www.imagiter.fr/2016/01/en-effet-il-y-a-des-effets.html

..............................................%%%%..

..

**** Lorsque l’utilitarisme actuel en vient à mentir sur tout ? Le sommeil est VITAL – l’argent non. C’est un moyen « temporaire » de faire société…actuellement, il détruit tout la société et tous les liens sociaux. Il n’y a donc plus moyen avec ce moyen devenu complètement… obsolète. Ainsi, ce que nous devrions savoir doit être activé pour notre santé…Le sommeil permet aux cellules cérébrales de nettoyer le cerveau de toutes les toxines accumulées durant la journée. Ce qui nécessite une telle dépense d’énergie qu’aucune autre activité n’est alors possible. Ce nettoiement mobilise tout notre potentiel. Nous y sommes le contraire de légumes – puisqu’en hyper activité…Pendant ce temps d’hyper activité de nettoyage - nous n’avons donc plus de possibilité de penser tout simplement. Seulement pendant le sommeil cette immense dépense d’énergie est donc possible. Les utilitaristes ont tellement tort : le sommeil vaut plus que l’argent. Aucun argent ne peut nous enlever les toxines quotidiennes du cerveau…

..

Voici des extraits de cette découverte que la sagesse populaire avait déjà pressentie – mais sans preuves à exhiber…« C’est une découverte d’importance que les chercheurs de l’Université de Rochester, aux États-Unis, viennent de faire. Leurs travaux, dirigés par le Dr Maiken Nedergaard, montrent en effet que les cellules cérébrales profitent de nos périodes de sommeil pour « nettoyer » le cerveau de tous les déchets et toxines accumulés pendant la journée. Cette découverte pourrait faire avancer la compréhension des fonctions biologiques du sommeil et permettre de trouver des traitements contre les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Un nettoyage qui nécessite de l’énergie à profusion.

« Alors que notre corps est endormi, le cerveau se met à accélérer son activité. Et les cellules cérébrales rétrécissent pour aider à cette opération de nettoyage des toxines résultant de l’activité des neurones pendant les périodes de veille » insiste le médecin. « En fait ce travail de nettoyage nécessite une telle dépense d’énergie de la part du cerveau qu’il ne pourrait pas se dérouler pendant que nous sommes éveillés. Nous n’aurions alors plus assez d’énergie pour articuler nos pensées correctement » explique le Dr Nedergaard qui ajoute, pour être sûr que l’on comprenne bien le mécanisme : « Imaginiez que vous organisiez une grande fête chez vous. Dans un premier temps, vous faites l’animation et vous vous occupez de vos invités puis, lorsqu’ils sont partis vous nettoyez la maison. Ce qui se passe dans votre cerveau, c’est la même chose ! »

..

Cette découverte ouvre donc la voie à de nouvelles recherches sur la maladie d’Alzheimer qui, comme toutes les maladies dégénératives du cerveau, est provoquée par une sorte d’intoxication des cellules cérébrales. »

..

http://www.topsante.com/forme-et-bien-etre/detente/mieux-dormir/ce-que-vous-ne-savez-pas-sur-votre-sommeil-608798

..

L’utilitarisme, ainsi dévoyé est, lui, une INTOXICATION grave dont nous protègent surtout les penseurs et les vrais écrivains… L’utilitarisme ne connaît absolument rien à la vie. Ne laisse t-il pas l’argent, inversé en pandémie très nuisible, prendre la place de nos sensibilités et intelligences ? Impardonnable…La République non empoisonnée à commencé par la…salubrité publique…et son Comité.

Et elle se régénère parce que nous savons

**…ce qu’est la salubrité publique

**…comme l’utiliser afin de protéger la société de nuisances et déchets radioactifs comme l’utilitarisme si dénaturé …

………………………..qui ne connaît strictement rien à la vie !

..

…………………………………….%%%%

……………….<<< AUSSI >>>>

http://www.scienceshumaines.com/l-utilitarisme-maximiser-le-bonheur_fr_23670.html

De fait il le minimise énormément le bonheur concret – bardé de préjugés, il nous interdit de vivre la majorité des expériences de vie…

………………………………………..%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

..

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitshttp://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment l’utilitarisme ne connaît rien à la vie ?
de l'utilité utile ?

de l'utilité utile ?

ce qu’il aurait dû être

Si le pragmatisme était si réaliste pourquoi demeure-t-il crispé autour uniquement des conservatismes les plus vieillots ? Pourquoi ne tente-t-il jamais autre chose que l’arriération du capitalisme, celle des inégalités si dommageables et du toujours plus la même chose ? Un pragmatisme sans jamais aucun changement cela fait, pourtant, désordre…Le pragmatisme ne devrait-il pas être une large ouverture d’esprit, progressisme, courage social et ambition de tout essayer ? Ce n’est donc qu’un masque pour l’immobilisme social le plus nuisible ? Une claire trahison du sens des mots

aucun changement sans un anti-utilitarisme lucide

la preuve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article