Renverser la pensée économique fossilisée depuis les années 1970 ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Renverser la pensée économique fossilisée depuis les années 1970 ?

Une partie d’entre nous n’était même pas née. Vous avez beaucoup grandi (faut espérer) et mûri et appris. Et pas l’économie dominante momifiée dans le même âge sans le moindre changement. Or, depuis 45 ans, tout ce qu’elle disait s’est avéré complètement faux. Voire socialement dangereux ! Et, pourtant, ce sont ces idées-là qui mènent toujours le monde en plein sommeil mental. Comment dénouer ce mystère épais ? Dans l’article, il est exposé une méthode - qui évite un livre entier – méthode qui nous fait vérifier en direct cette incroyable aberration.

Oui , l’inertie intégrale (et suicidaire pour les autres) des économistes dits « orthodoxes » ?

Alors que les robots boursiers agissent en un millième de seconde, leurs idées théoriques économiques mettent 10 ans pour changer une virgule. Et encore. La léthargie est totale. Et, en un mot, criminelle. C’est qu’il y a une incompétence intégrale à prendre des décisions ainsi privé de tout fil conducteur. La société n’est pas en attente scolaire et nous ne sommes pas dans un cours magistral où tout le monde doit se taire pour prendre des notes – Nous devons agir agir et encore agir. Ce décalage extravagant ne peut surgir que de mauvaises intentions – l’économisme universitaire ne correspond plus à aucune réalité. Certains ont consacré des années à apprendre ces théorèmes surannés et plus que dépassés…oui du vide abusif. Ils ne veulent pas lâcher ce vide. Et, cependant, ces théoriciens las, dont la réalité a contredit toutes les démonstrations – demeurent les plus cités par les @lasses moyennes. Leur « fonction » n’est donc plus du tout de vérité mais bien d’anasthésique. Vérifions-le.

Les citations suivantes en seront tirées du lien ci-dessous…« Fubini a ainsi comparé le classement de décembre 2006 avec celui de septembre 2015, afin de déterminer si les citations de travaux d’économistes avaient été modifiées par la crise de 2007-2008 et ses conséquences. Pour lui, « ce n’est pas le cas ». Il estime même que « l’influence intellectuelle exercée par ceux dont les théories ont été le plus clairement démenties demeure absolument intacte ». Vivre tant au dehors de la réalité ?

..

« En effet, des auteurs tels que Robert Lucas et Eugene Fama continuent d’être largement cités, et progressent même au classement ! Or ils sont tous deux célèbres pour leurs élucubrations, Lucas pour prétendre que les agents économiques sont rationnels même dans leurs prévisions (contrairement aux économistes, plus rarement…rationnels !), et Fama pour affirmer que les marchés financiers sont « efficients » – sans qu’une définition précise de ce terme ne soit proposée, comme le relèvent Bernard Guerrien (Université Paris 1) et Ozgur Gun (Université de Reims Champagne Ardennes). Ainsi, note Fubini, « Lucas et Fama ont tous deux progressé dans les classements RePEc [ site de citations des économistes***] , passant respectivement de la 30e à la 9e place, et de la 23e à la 17e .

…..

*** voir le site Ideas.RePEc.org (Research Papers in Economics)

(…)

Mais on notera tout de même que même dans ce classement des auteurs fondamentalistes du marché comme Andrei Schleifer (3e) et Robert Barro (4e) sont très bien placés, Jean Tirole étant 11e alors que Joseph Stiglitz n’est que 24e, Dani Rodrik 106e et Thomas Piketty 259e ! » Voici qui décape complètement les têtes molles

Ici, nous touchons aux preuves en direct de cette congélation des idées dominantes (dramatiquement identiques avant et après la crise systémique de 2008) ? « Si nous utilisons celui pour décembre 2015, nous obtenons les taux suivants de présence des mêmes personnes pour chaque cohorte (décembre 2015 et décembre 2006) :

Les économistes les plus cités sont toujours les mêmes

Taux de présence des mêmes personnes pour chaque cohorte entre décembre 2015 et décembre 2006

tableau_fubini.png

En conclusion, le renouvellement de ces citations (tout confondu) n’aura été que de… 28 %. Pitoyable. Tellement loin derrière le taux d’enrichissement illégitime et galopant des trop riches ! L’inertie abusive des idées semble suffisamment démontrée. Aucune réalité ne peut les arracher à leur enfermement drogué. Passons, dès lors, aux immenses dégâts sociaux que cette situation d’incohérences aura engendré. La culpabilité de ces économistes sera excessivement lourde.

……

http://www.alterecoplus.fr/economie/les-idees-economiques-un-marche-ferme-201601191113-00002892.html

Nous voici, enfin, dans le plus brûlant du sujet. Nous avons bien là une bombe entre les mains. Les idées économiques ont-elles été renouvelées par la crise ? Le constat désolant est que non, la congélation explosive est complète, la routine des reflèxes remplace la réflexion salutaire. En clair - les idées économiques mainstream constituent un manquement flagrant aux devoirs d’informer objectivement. « Un marché fermé » - la privatisation extrême du privé ? Dont voici les éléments très destructeurs :

1) - Fermeture sociologique de la profession. « Fubini relève ainsi que « seules quatre femmes figuraient au top 200 du classement RePEc en 2015. De même, les pays émergents – qui représentant pourtant plus de 90 % de la population de la planète et près de la moitié du revenu total en dollars courants – ne comptent que 11 des leurs dans le top 200 des économistes de septembre 2015. Par ailleurs, 10 de ces 11 économistes – à savoir trois Iraniens, quatre Indiens, deux Turcs et un Chinois – vivent et travaillent aux États-Unis ou au Royaume-Uni depuis leur vie étudiante ». Trop antiscientifiques comme comportements !

..

2) - Fermeture raciale de la profession. « Le reste des économistes du top 200 formulé par RePEc sont généralement des hommes, blancs, ayant la soixantaine ou plus. Aucun individu noir, qu'il soit Américain ou autre, ne figure dans le top 200 » . La science « nouvel ordre » c’est donc de tout fermer et de faire le contraire de la déontologie scientifique. Ce bunker idéologue en devient particulièrement répulsif. Si c’est ainsi qu’ils traitent la « science » économique – nous avons tous les droits d’avoir peur de telles déviances…Ces blancs, mentalement enfermés, nous outragent furieusement. Leur postures sont scandaleuses et les exclut, objectivement, du monde de la science. Le conformisme tue et tue à coups décuplés…

3) - « Ce constat met dans une drôle de perspective les discours sur la « nouvelle science économique », qui serait plus appliquée, plus modeste, moins fanatique du marché, plus ouverte aux sciences sociales… Il y a sans conteste du vrai là-dedans, mais le moins que l'on puisse dire est que ces évolutions sont beaucoup, beaucoup trop lentes. » C’est exactement ce qu’il faut marteler. La MÉCONNAISSANCE du monde réel domine ces fossiles nuisibles : sinon ces imposteurs se remueraient tout autrement si dans leurs têtes pénétrait la réalité. Par exemple, le vrai visage de la pauvreté, que leurs fausses théories n’arrêtent plus de rendre exponentielle, ne leur est absolument pas connu. Le lien suivant est largement suffisant afin de s’en rendre compte…oui que ce serait quand même mieux si les économistes les plus cités comprenaient, au moins, le monde dans lequel nous vivons ! Ce qui n’est, à l’évidence, pas du tout le cas.

http://reseauinternational.net/lholodomor-aux-etats-unis/

.4 ) – Et, enfin, afin de nourrir le sens des vidéos, toutes les catastrophes d’un monothéisme économique ? « A quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose » ? C’est la question posée par le « manifeste pour une économie pluraliste ». André Orléan, directeur de recherche au CNRS, en a dirigé la conception.

http://www.dailymotion.com/video/x2qadok_andre-orlean-a-jean-tirole-avoir-le-nobel-ce-n-est-pas-disposer-de-la-verite_news?start=3

...…

Et donc la clarté des solutions alternatives. Et pluralistes. Devant ces constats où les bras nous en tombent, la distance hurlante entre les vrais sachants et les imposteurs toujours en place commence à grincer de partout. La vitrine vole en éclat. Depuis tant d’années ces imposteurs déguisés en économistes n’apportent plus rien de « sérieux » ni de fondamental…Un seul schéma, et un savoir profond, derrière permet de tout exposer en bien moins qu’un livre…

..

Le graphique de l'économiste des inégalités Branko Milanovic. Repris, diffusé et commenté par James Plunkett… « Chaque élite à Davos devrait voir et comprendre ce graphique ». Ces anti-élites, elles, sont bien incapables, elles, de penser tout court !!! Alors ? Reste nous !!!

(suite après le graphique...)

Renverser la pensée économique fossilisée depuis les années 1970 ?

http://a141.idata.over-blog.com/5/41/03/82/A-Kelly-Brook/histoire-economique.jpg

..

La classe moyenne mondialisée n’y montre absolument aucune véritable croissance ces dernières décennies !!! Mais aucune d’aucune ! Escroqueries aux sommets ! C’est son patrimoine qui est entièrement dévalisé par les 1 % dont Oxfam parle (ces 1 % qui ont plus que 99 % dont inclus les ex-classes moyennes)

Nous pouvons, de ce fait, déduire que, structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser…sinon contre elles- mêmes…Ne persistent-elles pas, contre toutes les évidences, à soutenir ce 1 % qui les aura tant appauvri au point qu’elles se réfugient dans les orhodoxies anciennes – comme un usage d’anesthésiants. Orthodoxies qui ont, entièrement, créé la catastrophe actuelle, dont fait partie la dépossession déraisonnable du patrimoine des ex-classe moyennes passé à ce 1 %. Ce pourquoi elles citent, ces @lasses moyennes les auteurs les plus…incompétents. C’est qu’elles accélèrent le mouvement de leur propre dépossession…Et ne supportent plus, hystériquement, que nul ne signale leur claires incapacités dans le domaine de la pensée articulée !

Tout comme la mauvaise monnaie chasse la bonne - en économie pervertie, ce sont donc les mauvaises idées qui gouvernent, encore et toujours. Comment faire et par quoi commencer alors ?

« Oui mais voilà : pour parvenir à ces changements, il faut renverser*** la pensée économique sédimentée depuis les années 1970 qui nous a seriné que l’État était toujours et partout inefficace, que le déficit était toujours mal (sauf quand il était privé auquel cas on ne devait en aucun cas s’en inquiéter puisqu’il va être joué à la nationalisation des pertes), que la compétitivité était le Graal et non la coopération, que la priorité devait être accordée à la lutte contre les déficits et non pas à la réduction du chômage…etc.

..

*** Sur l’air du Tiers Exclu qui est tellement plus inclus que les autoproclamés inclus ? C'est le principe même du chameau manquant pour réussir un partage de 17 autres. En "prêter" un fait 18. Donc la moitié 9, le tiers 6 et le 9ème 2...et nous restituons le 18 éme chameau. Pourquoi n’est-ce jamais fait par ces détraqués qui se croient orthodoxes ? Pour nous, ainsi, le capitaliste est celui qui ne connait rien aux immenses affaires mondiales. Toujours enfermé dans un profit qui "coûte" très cher aux autres et, globalement, n’est pas un…profit. Démonstration ? « 7600 milliards de $ sont planqués dans les paradis fiscaux et échappent ainsi aux impôts de beaucoup d'états... si cet argent est caché, c'est qu'il n'en ont pas vraiment besoin selon moi....Donc en donnant une partie, je dis bien une partie des intérêts que leur rapportent cet argent aux plus démunis cela relancerait l'économie mondiale et créerait des emplois et des bénéfices qui au final retourneraient chez ces "grands tricheurs" qui, par le fait ne sentirait quasi même pas qu'ils ont donné..... Mais en attendant ils n'ont qu'une seule idée en tête, gagner un max de fric dans un minimum de temps, ils ne veulent plus, n'osent plus se projeter dans le long terme !" (un très chaleureux merci à qui nous a offert cette pensée qui permet de faire court avec le maximum d’impact !).‘

.

Bref, quoi qu’en pense l’équipe de RePEc, en Europe aujourd’hui, ce sont toujours les idées des nuisibles Milton Friedman et de Robert Lucas qui dominent, et non celles des Économistes Atterrés, de Thomas Piketty ou de James. K. Galbraith (qui ne figure même pas dans le classement RePEc alors qu’il est l’un des économistes les plus intéressants de la planète) ». Trop exact – et si mal perçu par qui ne vit que dans les apparences de la société du spectacle !!! Et se fait donc déposséder de son patrimoine mental. Ne pas penser est le suicide crétin de l’individualisme…

En conclusion - Ce constat fondamental, et qui apparaît encore plus saillant d’avoir été vérifié aux yeux de tous, est donc ESSENTIEL afin de libérer le futur. Mais combien y sont parvenu ? Le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/

n’aura pas épargné ses efforts afin d’y contribuer…et avec un impact plus fort qu'on le croit !

C’est que nous pouvons déduire que l’image des économistes les plus utiles à tout le monde circule bien – mais que leurs raisonnements essentiels ne sont pas vraiment connus et amplement discutés. D’où leurs places dernières aux nombre de citations…

..

C’est le drame actuel – la plupart stagne dans les apparences trompeuses – comme si une photo pouvait nous apprendre quelque chose sur la pensée vitale ? Non, il s’agit de LIRE les vrais auteurs profondément.

………..C’est même le premier pas qui change le monde !

..

..

………………………………….%%%%%

..

>>>>>>> En bâtiment et en ANNEXES

..

http://www.telerama.fr/idees/jeremy-rifkin-ce-qui-a-permis-le-succes-inoui-du-capitalisme-va-se-retourner-contre-lui,117006.php

..

https://www.letemps.ch/economie/2015/06/26/une-taxe-transactions-financieres-pourrait-remplacer-impots-actuels

..

http://www.reporterre.net/En-Espagne-les-citoyens-font-plier-les-banques-parce-qu-ils-agissent-ensemble

http://alencontre.org/europe/comment-la-troika-et-le-gouvernement-grec-ont-viole-leurs-obligations-internationales-lors-des-memoranda-et-des-conventions-de-pret.html

Etc...

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

se taire c'est donc dire l'essentiel

se taire c'est donc dire l'essentiel

Renverser la pensée économique fossilisée depuis les années 1970 ?
la réalité ne trompe pas elle ne fait que contenir globalement toutes les apparences trompeuses - c'est bien mieux !

la réalité ne trompe pas elle ne fait que contenir globalement toutes les apparences trompeuses - c'est bien mieux !

c'est très antiscientifique que cette imposture

réponse dans l'article

s'ils prêtent à rire ce n'est que de leur faute. Sinon quel "intérêt" ?

tunique est la pensée unique - elle est a tout à cacher. Comme - nul ne peut avoir la moindre gratitude pour ses sordides magouilles...

aucun - la victoire est proche

une télé décalée dans le bon sens - là où on voit mieux...

l'article y répond...d'une autre façon

parce que eux répondent - ils ont ce courage oui

même ici...

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martin 21/01/2016 19:47

Tout à fait pertinent,j`irai voir les autres liens.Merci.