La Terre oubliée depuis 43 ans ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

La Terre oubliée depuis 43 ans ?

Celle qui devrait être notre grande amie, notre nid admiré, notre pourvoyeuse en gratuités, voire notre Mère – ne semble guère préoccuper la majorité des têtes humaines. Comme si elle n’existait tout simplement pas. Y’a pas photo…Exactement, aucunes nouvelles de recherchées depuis…1972…nous n’avons rien à faire de sa santé. 43 ans après – toujours aussi majestueuse dans sa robe de lumière – une nouvelle photo de sa paix intégrale ! Nous sommes tou(te)s coiffé(e)s au poteau !

Y explose , pourtant, le manque complet d’attentions de l’Humanité à son égard. Tant de photos prises du ciel et aucune d’elle. Tant de photos de ces guerres inexcusables qui piétinent, barbarement, sa peau – et aucune d’elle. Passent avant elle tous les scandaleux bénéficiaires de la mort des autres. Oui, pas une guerre qui ne s’avoue pour autre chose que l’illégale possession « privatisée » (incompatibilités flagrantes entre ces deux mots – tout privé en réPublique ne peut avoir qu’une pouvoir de propriété…limité ! )…La Terre se contente juste d’aligner toutes les « propriétés » de la matière, ces caractéristiques bénéfiques qui font vivre la vie…Essentielles propriétés de la matière ( tout le bénéfique potentialisé en elle) – et réalités « fictionnelles » les auto-proclamées propriétés humaines. Qui ne peuvent « servir » qu’afin de faire respecter et protéger les « propriétés de la matière ». Celles qu’aucune science ne saura surpasser !!! La Terre c’est bien la totale adulte et nous les enfants. Plus ou moins cancres !

43 ans sans la Terre - nous en voyons les résultats.

...

Pourquoi de prétendus dirigeants toujours autant obstinés (qui rabaissent, sans cesse, l’Humanité à un niveau qui n’est pas le sien !), obstinés à ne pas connaître et reconnaître la hiérarchie des vraies valeurs ? La Terre détient une gigantesque valeur – les profits (ces coûts cachés reportés ailleurs) quasiment aucune. Sinon d’être la mesure de la circulation réelle des talents (selon Adam Smith, la « vraie » richesse d’un pays est ses talents…et surtout pas l’argent qu’il faut retirer de tout total sinon la richesse calculée « serait comptée deux fois » !!!). La Terre nous est essentielle : une civilisation « sans » profits mais avec abondances collectives ne peut qu’être très largement supérieure…

..

....................................****************.******************

...

L’histoire d’une rencontre avec la Terre ?

..

Quand La Terre sera faite chaque pays sera beau

Et chacun aura le sien

Et chacun aura le sien.

..
Un œil sur la carte du monde
La Terre ce qu'il y a de plus réel ne s'y trouve nulle part
Sinon dans les pointillés entre les pays


Oui la Terre juste de minuscules pointillés
Ainsi ce qui est le plus réel se trouve toujours supprimé

Par les délires des prétendus dominants.

..

Quand La Terre sera faite chaque région sera belle

Et chacune aura la sienne

Et chacune aura la sienne.

Le fait insistant que la Terre (unité réussie de la Raison) ne se trouve nulle part sur…Terre – plaide, fermement, contre l’idéologie dominante. Cet idéalisme extrêment dangereux qui n’aura passé son temps qu’à fuir les réalités…entrainant, ainsi, le monde à la quasi catastrophe.

..

………………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%....

..

1969 - L’histoire d’une rencontre avec la Terre ?

Un témoignage rationnel – enfin !... « En 1969, j’étais très jeune – mais réputé de maturité précoce et de grande sensibilité (traduit en français, je ne m’occupais que des « choses des grands » - sauf de leurs conneries… où, là, j’allais plutôt visiter la sensibilité réceptive de toutes les merveilles vivantes, d’humanités ou de sensations sensationnelles. Qui ne le sont que parce qu’aucun désir de possession ne vient en polluer la réception !). Oui. Lorsque la télévision en noir et banc s’est mise à diffuser des images de…l’espace – je suis resté scotché. Une gigantesque émotion m’a submergé. Et elle ne m’a plus quitté durant des heures et des heures. Je me suis endormi gavé d’images émerveillées. En me créant un stock de paix paisible pour des années et des années.

Il faut dire que la sensation dominante c’était que je me sentais à 100 % en pays…connu. Enfin chez moi. L’intérieur comme l’extérieur. Le réel me convenait (encore aujourd’hui) avec la Terre unifiée (les pays n’étant que l’enfermement égoïste et aveuglé des personnalités qui refusent l’ouverture véridique de la conscience). Soit la Terre de la Paix rayonnante. Puis l’univers : le mot « espace » ; « dans » l’espace me trouvant écroulé de rire pour des…heures. Pourquoi - nous sommes « en dehors » de l’espace ? Il y donc un en dehors de l’espace ? Un mur obtus nous en séparerait ? Et dans l’espace c’est « dedans » ? Comment fonctionne, alors, ce dans, c’est quoi son verbe : dans danse – danse dans. Comment ressentons-nous l’espace ? Eh bien, l’espace est…espacé. Ce qui veut dire que l’espace entre chaque espace se touche telle une distance. Une géométrique, géographique. Il n’y donc pas un espace global ? Intégré, intégral ? Et nous en serions resté au mot espace connoté…comme le mot qui sent fort la forêt sombre, l’inconnu lointain et flou, le mystère de ce qui n’est jamais à notre taille, les légendes nébuleuses, etc. – semblent le suggérer ? Puisque – logiquement – le mot « espace » ne veut…plus rien dire. Si…la Terre n’est pas « dans » l’espace ? Elle est où alors ? Extra terrestre ? Et si la Terre est extraterrestre il n’y a plus d’autre extraterrestre possible ! Et – etc. – ainsi, je recevais cet univers qui s’unifie lui-même, qui se mange et se remange dans des distillations toutes plus émerveillantes les unes que les autres, qui oui demeure lui-même, un, un uni, et un autre un, la cohésion, la cohérence, la solidité du solidaire, l’union des cœurs…etc. L’univers me semblait un voyage et – ensuite - je l’ai tout voyagé à moins que ce soit lui qui m’ait voyagé. Tant l’envol aérien me semblait le mode de transport…spatial. Il existe des chamanismes qui apprennent comment s’envoler tels des oiseaux…et, donc, y’en a même qui l’ont vu voler !...il n’y a rien besoin d’autre qu’une intimité complète (adhésions de conscience, de sensation, de but, de pensée, de vie, etc) avec l’Univers – pour voler comme un oiseau. Son accueil se montre, alors, à la taille de notre confiance en lui. La Terre me semblait une lampe de chevet dans le noir du corps de l’univers. Ce n’est que plus tard que j’ai rencontré le soleil et su que nous pouvions le…boire. Le boire afin de le stocker en nos corps et réutiliser ces réserves à bon escient. L’univers me semblait (toujours !) une gigantesque distillation de merveilles où – le plus rationnellement du monde – nous pouvions nous préparer…

Les plus succulentes émotions

Les sentiments les plus épanouissants (d’envols évidemment)

Les sensations les plus diversifiantes

Les pensées les plus gigantesques, etc.

..

Et m’y employai, croyant que tout le monde faisait pareil (comment , en effet, ne pas goûter le trésor qu’est l’univers et celui qu’est la Terre ?).

..

C’est que la Terre est la plus percutante expérience de Paix…définitive. Il est donc inexcusable que de gigantesques rassemblements mondiaux n’aient pas été mis en place afin de célébrer la Paix mondiale. A travers l’image…si apaisante de la Terre ! La regarder c’est boire la paix à longue gorgée. Et cet amour inconditionnel qui brille !

Une fois éveillé de cette rencontre révélatrice, je croyais que tout le monde avait transmuté grâce à la vision magnétique de la Terre vue d’en haut (l’espace étant en haut ( ?)). Et, durant des jours et des jours, je voulus partager ce trésor de ressentis intérieurs avec tout le monde – moi le mature précoce – et je mis très longtemps avant d’admettre que ces cœurs desséchés, ces émerveillés éteints et mornes, ces esprits gavés de vulgarités (surtout ceux qui se croient si…raffinés et agissent si… bassement !), oui tous ces si peu humains n’avaient RIEN VU. Rien reçu…pas de rencontre avec la Terre…Elles/ ils étaient restés fermés à tout. Un bunker d’obstinations irrationnelles. Aucune émotion ne les avait soulevé, pétri tous leurs organes, opéré les massages internes de l’apaisement, agrandit toutes leurs sensations proprioceptives à la taille de tout l’univers. Et que rien n’était passé, n’avait pu passer – et, concrètement « ne s’était »…passé !!! Rien. Je restai à vie avec le contact hyper sensuel avec la Terre – assez sensuel pour emplir à vie la structure future de toutes les pensées d’avenir à venir. Et eux la poussière desséchante des méfiances sans réels motifs…

..

Depuis - la Terre m’est devenu un argument disponible pour absolument toutes les conversations !!! Elle ne m’a jamais quitté comme je ne l’ai jamais quitté. Sa force reste la mienne. »

…..

………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

Après ce témoignage bouleversant qui dévoile à quel point la Terre est la plus percutante expérience de Paix…définitive. Et que 1969 aura été une chance énorme de gâchée par les prétendus dirigeants et leurs (non)élites autoproclamées. Des ploucs du cœur, des lourds de la sensibilité, des châtrés du savoir-vivre…et que depuis cet acte manqué - le monde est devenu sourd et aveugle. Aveugle à notre APPARTENANCE COMMUNE à la même Terre. Sourd au fait simple que nous sommes tous descendants de la même souche : donc toutes et tous parents ! Trans-parents ! Aveugles au fait qui en découle que toute guerre est une aberration, une immaturité d’enfants qui ne veulent plus écouter les adultes. Que le racisme est une maladie de raisonnement : puisque, de fait, il ne peut y avoir de races séparées dans la MÊME espèce. Sourd au fait que la Terre exige, pour notre survie, l’unité mondiale, la paix mondiale, la juxtaposition non conflictuelle de toutes les créativités, le respect intégral de la protection de la Vie et de la Nature. Dans la hiérarchie la Terre nous est SUPÉRIEURE : il n’y a que les insurgés qui se prétendent dirigeants, les grands fauteurs de troubles, les briseurs de paix sociale, les nihilistes anarchistes (sens négatif), oui les véridiques ennemis de la civilisation pour ne pas ADMETTRE que la seule hiérarchie raisonnable soit…celle des valeurs. Où la Terre est une valeur bien supérieure à nous. Et où l’Humanité réunie et unie est le seul niveau de …conscience collective qui puisse goûter cette distillation supérieure…Cela se nomme – même si en réalité elle n’a pas encore commencé à exister – l’Humanité. Le tout qui « comprend » toutes ses parties. Disloquées sans ce tout.

..

Et donc plus qu’inexcusable demeure qu’AUCUN effort n’ai été entrepris vers le vivre ensemble. Vers le apprendre la Paix mondiale. Qu’aucune maturité commune, qu’aucun Progrès qui progresse concrètement, qui progresse progressiste, n’aient existé. Qu’aucun immense rassemblement n’ai vu le jour pour…savourer ensemble la Terre. Savourer c’est savoir jusqu’au fond des vérités ! Etc.

Inutile de poursuivre la liste de ce qui n’a pas été fait et reste injustifiable. Les dirigeants prétendus sont les ennemis en actes de la Terre…L’essentiel aura, de la sorte, été laissé en jachère : comment prouver, plus clairement, le manque d’amour total des prétendus dirigeants pour la Terre ? Depuis 1972, ils auront préféré multiplier les guerres pour le seul bénéfice d’une poignée d’inutiles – plutôt que d’entrer dans la beauté convaincante de NOTRE planète. Pas une seconde de réflexion sur le fait que de vivre l’expérience Voir la Terre crée…la Paix…Et 43 ans après ? Le satellite DSCOVR, arrivé au point de Lagrange L1, a transmis sa première image de la face éclairée de la Terre. Il n’y avait pas eu de vues globales montrant la totalité de notre planète depuis celle des astronautes d'Apollo 17 en…1972 ! Soit 43 ans de régression civilisationnelle !

………………………….***********************************

…..

..

« C'est la première fois, depuis 1972, qu'une telle photographie nous parvient. La dernière en date, est restée célèbre, baptisée «la bille bleue» elle a été prise par l'équipage de l'Apollo 17 a plus de 45 000 km de distance. Les astronautes, en voyage vers la Lune, avaient réuni toutes les conditions le soleil derrière eux, le globe était parfaitement éclairé. Depuis - les autres photos de la planète bleue étaient principalement des assemblages d'images provenant de satellites.

..

Une série de dix images de toutes les couleurs du spectre chromatique (de l'ultraviolet à l'infrarouge) ont été prises. La photo finale résulte du mariage de trois images distinctes et permet de montrer la planète dans sa diversité. Sur la photo on distingue nettement le continent américain et les eaux turquoises des Caraïbes.

..

(…) Cette mission a pour objectif de mieux comprendre le phénomène des vents solaires mais aussi de scruter les changements à la surface du globe… «Cette première image démontre l'intérêt d'observer la Terre depuis l'espace» [ 43 ans pour comprendre cette évidence – toujours élever les débats - c’est tout de même exagéré ! ] a expliqué, le chef de la NASA Charlie Bolden. «En tant qu'ancien astronaute j'ai eu la chance [pourquoi ne pas l’avoir partagée alors ? ] de voir la Terre en orbite et je veux que tout le monde puisse voir et apprécier […dans 43 ans ? ] le spectacle [..faux ! la Terre n’est pas un spectacle, mais nos vies, nos cœurs qui battent…nos chairs intimes] de la Terre en tant que planète faisant partie d'un tout bien plus vaste.» Et comme le texte rationnel (ci-dessus) le soulignait. La Terre c’est l’ensemble complet et aucun pays ne peut se permettre le coup d’État de prétendre l’inverse. Les Nations Unies doivent être créditées pour IMPOSER LA PAIX à tout le monde. La Terre doit être apprise et reçue comme l’exigence universelle de Paix…sinon de faire se vautrer les prodiges dans les indignes postures de spectacles ne seront que TRAHISONS du meilleur de nous-mêmes. Ne laissons plus salir la Terre.

….


« Le célèbre astrophysicien américain Neil de Grasse Tyson peut s’extasier devant… «la Terre. Pas celle des globes des salles de classes avec des pays coloriés de toutes les couleurs bordés de frontières. Mais la Terre que seule une perspective cosmique peut offrir : des océans bleus -- des terres séchées -- Des nuages blancs -- les glaces polaires. Une planète ensoleillée, grouillant de vie et bordée par l'obscurité (...) L'homme pourra peut-être devenir le berger responsable, aux commandes de son propre destin et de celui de sa fragile maison appelée Terre.» Sortir par le haut ils disaient, alors qu’ils n’auront su que tout rabaisser, amoindrir, rapetisser, diminuer, décroitre, réduire oui disqualifier. C’est à ces prétendus dirigeants de changer, et )à 100 % - en aucun à ceux/ celles qui respectent hautement la Terre.

..

La Nasa dévoile une incroyable photo de la Terre.

..

A la lecture de ce lyrisme de bon aloi – sauf s’il n’est jamais suivi d’actions concrètes, de décisions…décisives, d’un avant et d’un après et ne s’inscrit que dans la régression mentale nommée « spectacle ». Celle qui congèle tout et nous cloue aux murs afin que nous laissions éternellement…défiler les images suivantes qui expulsent les précédentes. Et seront effacées par les ultérieures. Oui l’expérience véritable refuse les images qui ne soient pas qu’un…vecteur transitoire. Et non une installation dans la complète passivité. Il s’agit d’aimer la Terre de toutes ses fibres. Non pas de faire semblant. Ceci – afin de faire ressentir à quel point les médias dominants restent…en dessous de tout. En dessous de toutes les réalités. En dessous de tous les vécus. Puisqu’ils sont déconnectés des si adultes expériences en direct.

Et que, désormais, nous les surpassons globalement. Ainsi que le prouve – ce qui va nous servir de conclusion - notre témoin de vie. Depuis 1969, témoin qui a dû en accumuler des expériences. Et nous situer très haut l’exigence (ce sont de tels personnages les réelles…élites !). Ce qui aura, ainsi, une tout autre gueule que les médiocrités inadmissibles des sommets. Bref, ce qui brillera d’amour inconditionnel pour la Terre. Tout en demeurant la rationalité la plus raisonnable et la mieux raisonnée :

………..« La Terre est mon corps et mon corps est la Terre ! »

………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

..

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

La Terre oubliée depuis 43 ans ?
et toujours aussi peu d'amour inconditionnel - tous froidement planqués derrière les techniques !

et toujours aussi peu d'amour inconditionnel - tous froidement planqués derrière les techniques !

tant de lumières et aucun feu intérieur...

tant de lumières et aucun feu intérieur...

comme ici...

comme ici...

tant de débris et pas...d'abris.

tant de débris et pas...d'abris.

La Terre oubliée depuis 43 ans ?

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article