Le pétrole objet de consommation ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le pétrole objet de consommation ?

Le pétrole objet de consommation gaspillé sans y réfléchir est, peut-être, en train de rendre inaccessible tous les bienfaits potentiels qu’il contient. Croire savoir est pire que de ne rien savoir. Cette pente suicidaire est facilitée par les dangereux esprits conformistes. Bref, le monde semble dirigé, pour le moment, par qui en sont plus qu’incapables de le diriger.

..

Pertes de temps que de le déplorer – ce qu’il faut faire c’est de présenter une vision complète des possibles de l’Humanité. Qui démontre que c’est là que se trouve l’étoffe des vrais dirigeants. Afin que qui veut prendre ses responsabilités se préparent dès aujourd’hui. Nous entreprenons, ainsi, de mieux décrire le pétrole – tout d’abord, en faisant connaissance avec lui. Précisément. « Il résulte de la dégradation thermique de matières organiques contenues dans certaines roches : les "roches mères" du pétrole. Ce sont des restes fossilisés de végétaux aquatiques ou terrestres et de bactéries s’accumulant au fond des océans, des lacs ou dans les deltas. Appelés "kérogène", ces résidus organiques sont préservés dans des environnements où les eaux sont dépourvues d'oxygène, se mêlant ainsi aux sédiments minéraux pour former la roche mère. Pendant des dizaines de millions d’années, de nouveaux sédiments vont continuer à s'accumuler, entraînant la roche mère à de grandes profondeurs. Généralement entre 2500 et 5000 m et sous l’action des hautes températures qui y règnent, le kérogène se transforme (craquage thermique) en pétrole liquide accompagné de gaz. A plus de 5000 m, le pétrole "craque" à son tour et se transforme en gaz. »

Les clés pour comprendre les sources d'énergie

..

Ensuite, nous ajoutons un bref regard inédit sur son potentiel futur si négligé !..

Voyez une tâche d’huile gâchée sous un véhicule. Le véhicule s’en va et nous jouissons de toutes les irisations. Le pétrole est donc – aussi - un facteur de connaissance optique : ce qui montre toutes les couleurs devient un chemin qui opte optique. Le pétrole gâché, humilié, maltraité en sait, pourtant, bien plus que nous. Un témoignage ? Allons-y. « Je suis un peintre qui a découvert assez tôt que la peinture détient des aspects qui sont en avance de préoccupations sur celles des sciences. Ce sont comme des mises en pratiques qui n’ont pas attendu la théorie. Moi-même je pense que mes peintures sont des diapositives qui doivent être vues très agrandies sur de grands murs. En effet, j‘ai expérimenté que – avec le pétrole et ses dérivés – il y a effectives émergences de parties invisibles de la réalité. Comme le grain de l’infiniment petit. Le savoir-faire c’est de chercher les glacis, les dépôts liquides joints avec le geste sûr du zen intérieur et laissés à sécher, et tant de microtechniques afin que le pétrole « éveille » les pigments des couleurs à la lumière universelle. Les pigments – oui mais pas tous. Certains dilués ne sont que de la gadoue, je ne déclinerai pas les noms. Les bons pigments sont ceux qui, dilués, sont réellement magnifiés. Ils se rendent proches de la chair de l’invisible. Qui est lumineuse. Et comme je sais et vois tous les aspects thérapeutiques de la peinture je « sais », simultanément, que :

*** // Le pétrole reste source de futurs médicaments que la vision d’abrutissement de la société écarte de nos attentions actuelles. Nous ne sommes pas encore dans le niveau de conscience qui permettra de comprendre le chemin pétrole- nouveau médicament. Ou autres développeurs de nos bien-êtres, des déploiements de nos facultés mentales et corporelles ou d’atteintes d’équilibres intérieurs devenus congruents. Penser « dans » la paix !.

..

*** // L’usage actuel, absolument déraisonnable, complètement insensé, prouve que la société n’a aucun sens des affaires et que de tolérer le gaspillage régressif du parasitisme capitaliste est un train de ressembler à un se faire complices d’un danger contre l’Humanité. » Merci à ce témoignage. Témoignage qui quitte, si utilement, les rails tous tracés, qui sont posés là afin que nous n’apprenions jamais rien de sérieux. Soit d’applicable immédiatement. De transformable. De nourrissant. Puisque tout le monde sait que, seulement, celles et ceux qui sortent du cadre possèdent une vraie pensée…totalement vécue.

..

…………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%…

..

A titre de comparaison : oui tout comme le pétrole aura, lui, mis des centaines de millions d’années de dépôts de végétaux, entre autres, avant de sortir hydrocarbure – et que nous sachions si peu de ses propriétés organiques. Physiologiques. Peut-être peut-il donner naissance à des remèdes encore inconnus ? Peut-être. Quoi qu’il en soit un peu de pétrole sur le sol nous montre des irisations extrêmement complètes – plus que tout arc en ciel en tout cas. Ce qui avoue que de nouvelles visions et de possibilités de nouvelles conceptions sont bien contenues dans ce liquide toujours méconnu. Le pétrole. Alors que, en un peu plus de 70 ans, nous avons déjà brûlé la plus grande partie de ce qui a demandé tant de temps et de patiences alchimiques. De sédimentations de la Nature afin de parvenir au pétrole. Le faire partir en fumée c’est créer du rien, du néant : impossible de prétendre que c’est de l’économie, du futur conservable, un accroissement du progrès, une augmentation de biens qui durent…c’est même le très exact contraire !!!

…………………………………*********************


Et bien pensons ensembles. Nous devons tous nous surpasser. Pétrole futur remède ?

1) - De nombreux médicaments sont faits à partir du pétrole et de ses dérivés : l’aspirine, certains antibiotiques, la moutarde azotée (traitement de cancers), mais aussi de nombreux antihistaminiques, antibiotiques, médicaments psychotropes. Les liants de comprimés, revêtements de pilules, bouchons et autres emballages contiennent également des dérivés pétrochimiques. La quantité de produits pétroliers reste faible pour ces applications et le prix du pétrole n’a qu’un faible impact sur le prix des médicaments. Des alternatives existent pour produire ce type de molécules, mais il peut y avoir des ruptures d’approvisionnement momentanées pendant que la filière se réorganise. Existent les risques d’indisponibilité de certains produits.

….

De très nombreux équipements et consommables sont également fabriqués à partir du pétrole : prothèses, seringues, supports de radiologie, tubes de perfusion et de dialyse, cathéters, poches de perfusion, gants chirurgicaux, lubrifiants, alcool, brosses à dents etc. S’ajoutent également le suremballage et l’utilisation systématique de produits jetables. Qui aurait dus être pris en compte et éradiqués. Le prétendu profit n’est pas un guide puisqu’il égare. Normal, il repose massivement sur une société de…gaspillages généralisés. Le pétrole ne doit pas être gaspillé. Mais pensé rationnellement.

..

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-resilience-du-systeme-de-sante-en-france-56011821.html

2 ) - Comprendre le principe actif des remèdes ? « Pour le doliprane, le principe actif sera alors le paracétamol, qui a sur le corps humain un effet antalgique (diminue la douleur) mais pour des douleurs légères il a un effet anti-inflammatoire. A ce principe actif s'ajoutent les excipients lui donnant une couleur, un goût ou une forme spéciale, permettant une meilleure digestion ou encore permettant d'avoir un effet plus rapide sur l'organisme. Ces excipients n'ont aucun effet thérapeutique. On a par exemple pour le doliprane des amidons de riz ou encore de la félatine. Finalement chaque médicament est sous une formulation spécifique. La formulation est en quelque sorte la forme du médicament et la manière de le prendre. On peut alors avoir des comprimés, des gellules, des sirops. Pour le doliprane, la formulation peut être en sachets ou en comprimés. »

...

3) - Le futur de ces principes actifs ?

« Le pétrole brut passe par la tour de distillation afin de donner plusieurs couches comme la couche naphta qui sera donc utilisée dans les médicaments. En effet, cette couche naphta peut être vapocraquée et donner alors des alcènes. Les alcènes sont des types de molécules particulières, qui ont des atomes de carbone et des atomes d'hydrogène, ce sont alors des hydrocarbures. Seulement, elles possèdent une double liaison entre les atomes de carbone. Parmi les alcènes on retrouve par exemple l'éthylène.

..

Ces alcènes descendant du vapocraquage de la couche naphta, vont pouvoir s'assembler à d'autres alcènes et ainsi former un polymère. Un polymère est un ensemble de monomères. Pour illustrer, on peut prendre l'exemple des légos. Un monomère est une pièce de légo et un polymère est alors un assemblage de plusieurs légos. Un exemple très connu de polymère, c'est l'ADN et les monomères sont les nucléotides qui s'assemblent pour former l'ADN. »

..

Pétrole et médicaments

4) – Les développements de la pétrochimie – chimie et pharmacie ?

..

« Un polymère est un enchaînement répété de molécules. Elles sont issues du cracking (méthode qui consiste à casser une molécule organique complexe en éléments plus petits) du pétrole. Quand on polymérise ces molécules de base (des monomères), c'est-à-dire qu'on les attache les unes aux autres, on fait de grandes molécules. Elles peuvent également venir de la nature, comme la cellulose ou l'amidon. Afin de visualiser pleinement ceci ? Montrer un verre affreux rempli de pétrole et comprendre que ce pétrole, très sale, va être utilisé dans les voitures et qu'il va également servir à faire des médicaments et des polymères, entre autres choses. Le pétrole est l'élément de base pour fabriquer des polymères.

..

(…) Les polymères vont transporter le principe actif et le libérer directement sur la cellule concernée. Évitant ainsi les effets secondaires sur le reste du corps. Il va être enrichi par des fonctions permettant de cibler une cellule précise. »

..

………………………….%%%%%%%%%%%%%

Maintenant que ,nous avons frôlé tout ce potentiel dont nous pouvons nous priver. Bêtement et bestialement. Pénétrons dans la réalité du corps du pétrole qui enlace trop la société. Si nous détaillions un peu ? D’abord ces 59 % du pétrole qui ne servent qu’aux transports. Et qui vont même augmenter jusqu’à 63 % dans les prochaines années. Plus 10 % si nous ajoutons les transports militaires non comptabilisés, traditionnellement, ici. C’est là ce que nous pouvons modifier nos comportements très largement. En changeant complètement d’organisation sociale…

..

…Ensuite, les usages du pétrole ?

dans le domaine industriel, le pétrole sert avant tout à alimenter des chaudières, qui elles-mêmes servent :

soit à produire de l'électricité,

soit à chauffer des matériaux en direct (par exemple des fours à verre),

soit à produire de la vapeur qui va réchauffer de manière plus "douce" des composés divers (jusqu'aux pâtes pour faire des cosmétiques)

puis, très essentiellement le chauffage des bâtiments, logements ou locaux tertiaires, pour lequel il n'est probablement pas nécessaire de faire un dessin pour expliquer de quoi il s'agit, mais aussi le fioul des engins agricoles, le carburant des engins de chantier ou militaires s'ils ne sont pas comptabilisés avec les transports (aux USA les moyens militaires consomment 10% de ce que consomment les transports civils), et des bricoles diverses (peut-être bien l'essence des tondeuses à gazon !),

..

enfin le domaine "non énergétique" concerne l'utilisation comme matière première par la pétrochimie. Cette dernière est impliquée dans la totalité de ce que nous consommons désormais, puisqu'elle produit :

des plastiques que l'on retrouve absolument partout ( environ 99% des matières plastiques et une majorité des textiles (nylons, polyesters, etc.) sont issus de la pétrochimie), mais de l'électro-ménager aux saladiers, des fenêtres aux chaussures, des voitures aux meubles et aux stylos, des emballages alimentaires aux textiles synthétiques ; même la lingerie qui doit nous faire tant fantasmer, c'est du pétrole !

des huiles, utilisées par toutes les machines industrielles, les véhicules terrestres, les avions, les bateaux,

et encore des cires, solvants, détergents, engrais azotés, bitume (sans pétrole, plus de voitures certes, mais aussi plus de routes...), et encore d'innombrables produits dont nous n'avons pas idée tant que nous n'y avons pas un peu réfléchi.

..

extraits de les utilisations du pétrole.

............................................%%%%%%%%%%%%*******

...

Le pétrole a bien envahi et monopolisé tous les produits du quotidien. Si nous ne créons pas une hiérarchie de priorités (en optant pour la diminution maximale de la part du pétrole dans les transports) – nous allons tout perdre en voulant tout garder.

..

Ayant pris conscience de l’omniprésence du pétrole – jetons un regard sur les secteurs de la société qui sont comme en première ligne.

..

L’habitat et les bâtiments publics

Les GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié (butane, propane), issus du raffinage du pétrole ou du traitement de gaz naturel, sont utilisés en bouteilles pour la cuisson des aliments ou le chauffage domestique. Le fioul, qui est également issu du raffinage du pétrole, est encore beaucoup utilisé pour le chauffage.

..

Les travaux publics

Le secteur de la construction routière utilise 90% de la production mondiale de bitume, produit issu des pétroles lourds. Par ailleurs, les engins de travaux publics utilisent fréquemment du gazole.

..

Les secteurs de l’agriculture et de la pêche

De nombreux engrais et pesticides sont issus de transformations pétrochimiques et les machines agricoles fonctionnent souvent au fioul domestique (tracteurs, moissonneuses, etc.) tout comme les bateaux de pêche.,…. etc.

....

En dehors du transport quels sont les autres usages du pétrole (extraits)

...

……………………………********.%%%%%****

Dans la réalité tout est lié et c’est une dangereuse faiblesse mentale que de faire semblant de séparer des domaines du réel. Comme par exemple les conséquences terrifiantes de la société de tous les gaspillages et de l’obsolescence programmée. Et n’allons pas dire qu’il y a le moindre sérieux ou rationnel dans ces aberrations antisociales.

Le futur et son pic de production mondial des carburants liquides ?

..

Pour l'Europe il est vraisemblable que nous ayons déjà passé et dépassé le pic de la "disponibilité sur le sol européen", qui agrège production domestique (qui a passé son pic en 2000) et importations possibles (qui sont passées par un maximum quand la production mondiale de liquides s'est stabilisée, en 2005). A partir de maintenant un nombre croissant d'automobilistes ou d'aspirants-automobilistes va devoir faire avec un pétrole disponible en quantités décroissantes (et donc, si nous restons dans une économie de marché, des variations de prix un peu erratiques).

..

Sans omettre (dans le réel complet) que l'utilisation de ce précieux liquide engendre des émissions de CO2 qui perturbent le système climatique, avec des effets différés qui s'appliqueront à plein quand le pétrole sera bien moins disponible qu'aujourd'hui.

..

Il y a donc double intérêt mondial à diminuer significativement la part du pétrole dans les transports ( la pollution de l’air et conserver le pétrole pour des usages qui ne partent pas en fumée).

..

Oui - Il va falloir penser un monde où la mobilité, après deux siècles où elle a coûté de moins en moins cher, devrait suivre une forme de chemin inverse, aucun des substituts généralement avancés pour "remplacer le pétrole" (agrocarburants, liquéfaction du charbon ou du gaz, voiture électrique, etc) n'étant à même de prendre le relais en prix et en volume. Nous allons donc vivre une époque de complètes remises en question...or les prétendus dirigeants font barrage à tous les débats décorent de toutes médailles les suicidaires conformistes. L’acte premier est donc de sortir de la tête de tels dirigeants. Et de leur non-pensée à jamais disqualifiée. Ce qui nous conduit à nous préoccuper, enfin, des têtes qui nous AIDENT vraiment !!!

………………………………….%%%%%%%%%%%%%%

Ce qui nous permet de résumer un peu le cheminement….

Le pétrole permet des films. Films = visualisations. Savoir entrer dans « l’optique » du pétrile. Ce à quoi il opte. Le fait de peindre avec le pétrole fait émerger de la matière des visualisations de ce qui nous reste inconnu. Ainsi – que des « besoins » intrinsèques de la matière. Dont le pétrole. La peinture est aussi une démarche scientifique très sérieuse ( par d’autres moyens) qui sait pousser la matière à nous montrer ce que jamais celle-ci ne nous montra :

Les irisations

Les reflets (allié à la pensée « spéculaire »)

Les glacis (et leurs avantages pour la paix…définitive)

La vision même qu’a le pétrole de la vie (sans anthropomorphisme mais lectures de « ses » images)

Le microcosme rendu si concentré par les réactions du pétrole mélangé aux couleurs – devenu tel une saisie « scientifique » qui peut utilement être agrandie

Etc.

Et la certitude que le capitalisme, allié au bourgeoisisme, étale l’aberration de ne rien comprendre aux affaires et donc de toutes les rater les « bonnes affaires ». Ce qui hurle dans la vulgarité du regard : se précipiter sur les apparences afin de détruire la poule aux œufs d’or avoue une bêtise bestiale insurpassable. Ne pas se précipiter et aimer ce que l’on cherche est seul capable de créer ces nouveaux regards, ces imaginations giboyeuses, ces afflux de bonnes sensations qui accouchent de modèles neufs d’utilisation de la nature. La protéger c’est commencer une bonne affaire. La faire durer en comprenant ses besoins c’est encore une bien meilleure affaire. Comprendre qu’il n’y a aucun profit à ne plus avoir de ressources c’est, enfin, devenir un homme d’affaires. Celui qui va se préoccuper à fond de ce qu’il faut afin de ne pas user les ressources non renouvelables. Mais utiliser une partie de leurs propriétés pour diminuer ( voire supprimer ?) toute dégradation des volumes conservés – ceci est déjà la signature d’un vrai homme d’affaires. Donc anticapitaliste. Qui dit que qui s’abaisse au profit ne montre que sa grande faiblesse mentale. Et, surtout, avoue sa fainéantise cérébrale inexcusable de ne pas tout prévoir – ce qui l’exclut bien de la légitimité de diriger les autres. De fait, capitalisme et bourgeoisisme se sont exclus du sérieux de la personnalité et de l’universalisme du sens des affaires.

..

Ce n’est qu’une confusion totale qui se fait ses propres crocs en jambes.

..

…………………….**********************

..

Ce qui souligne à quel point le pétrole exige..

..

Un complet changement de l’organisation sociale.

..

……….Et des moyens de la diriger. Vers un futur de durée durable !

……………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

<<<<<<<<<<<<<<<< ENCORE >>>>>>>>>>>>>>>

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Eau-ondes-et-lumieres/couleur-des-taches-dhuile-ou-dessence/id-menu-12.html

...

Le pourquoi des irisations ? Le pétrole a un indice de réflexion de 1,5, supérieur à celui de l’eau (n=1,33)

...

http://www.relay-of-life.org/fr/pdf-files/rol_fr_chap04.pdf

...

ce que le cartel du pétrole et des médicaments ne veut pas nous sachions

Le futur se joue bien en Amazonie

..

Espoirs sur le stockage de l'hydrogène

..

..

Fonctionnalisation par chimie du "click"

..

Matériaux pour chimie douce à la lumière du synchrotron

....

Résonateurs de Mie par chimie alcaline..

...

……………………………………….%%%%%

..

..

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Le pétrole objet de consommation ?
Le pétrole objet de consommation ?
Le pétrole objet de consommation ?
Le pétrole objet de consommation ?
Le pétrole objet de consommation ?
tous ces paramètres afin de comprendre ceci

tous ces paramètres afin de comprendre ceci

et cela (voir annexes)

et cela (voir annexes)

le pétrole est organique donc appartient à la matière vivante

cette évidence doit être répétée et répèrée – car le profit N’EST PAS UNE CONNAISSANCE – juste une avidité tellement « ignorante »…

la science n'est pas nécessairement technologique - mais la technologie peut être vraiment anti-scientifique...

l’imagination n’a, malheureusement, jamais été au pouvoir et cela se vérifie : du pétrole électrique et des écrans organiques….

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kelly VERNA 09/05/2017 16:08

Salut chers internautes,

Je suis Kelly VERNA, étudiante en BTS Assistant Manager à Saint-Etienne. Cette année, je dois effectuer un stage à l'étranger. J'ai donc décidé de partir à Malte avec 3 amis de ma classe. Nous avions trouvé un logement sur un groupe Facebook : "Français à Malte". Nous avions alors posté une annonce décrivant notre besoin de logement pour 2 mois : du 07 Mai au 11 Juillet 2017. Suite à cette annonce, nous avons été contacté par une femme s''intitulant "Lynn Michelle Tungate". Elle nous a proposé un logement à Malte, incluant des photos et vidéos. Suite à plusieurs échanges, nous avons signé un contrat qui est bien évidemment faux, malheureusement je l'ai remarqué trop tard. Suivant la procédure décrit dans le contrat, nous avons effectué un premier virement de 1000€ pour la caution, le 02 Mars 2017. Puis nous devions en suite régler le premier mois de la location ; 1000€. Un de mes 3 amis a effectué un virement de 250€ le 28 Mars 2017. Mes deux autres amis et moi-même devions effectuer chacune un virement de ce même montant. Soit 4 x 250€ = 1000€. Mais nous avons découvert avant qu'il ne soit trop tard, que, cette femme dénommée Lynn Michelle Tungate s'avère être une arnaque vivante. Nous avons découvert par le biais d'une amie de ma classe, à qui elle propose le même logement sous une adresse postale différente à chaque fois. Évidemment, elle change de compte Facebook pour ne pas se faire remarquer. Nous avons 2 RIB de comptes bancaires différents, le premier virement était sous le nom de "Abdulhayyu Hamisu Lawal" étant dans une banque "Deutsch Bank" à Mannheim, Allemagne. Le deuxième virement, fait par mon ami, était sous le nom de "Lynn Michelle Tungate" dans la banque "Santander Consumer Bank" à Mannheim également. Pour arrêter cette saigné nous avions donc contacté un officier de la police judiciaire qui nous a aidé à déposer une plainte au niveau de l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL qui nous a aidé à se faire rembourser. Nous ne sommes certainement pas ses premières victimes donc nous demandons à toute personne victime de contacter cette Organisation pour que justice soit faite.

Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@perso.be

Merci pour votre lecture,

Cordialement

e-liquide pas cher 20/02/2016 08:48

meilleur e-liquide