Pourquoi toutes nos solutions sont chez les exclus ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pourquoi toutes nos solutions sont chez les exclus ?

Il y a comme récurrence de ce rappel permanent du réel : c’est ce que nous excluons, que nous rejetons, que nous stigmatisons, que nous rabaissons illégalement – qui nous sauve. Nos sauveteurs sont les exclus. Un petit retour en arrière démontre que ces exclus présentaient toutes les garanties et qualités…pour ne pas l’être. Mais que la persistance, de notre côté, de sentiments très bas (envies, jalousies, mesquineries, égoïsmes et tant d’autres) – allié à un simulacre de pensée. Où nous radotons ce que nous n’avons ni vécu ni compris et qui nous rend psychorigides, pervers narcissiques, ahumain, sans empathie ni universalité de comportements, etc. – les auront exclus. Sans droits à le faire. Sans légitimités. Et sans aucun bon sens. La preuve ? Le retour du refoulé où nous ne pourrons nous en sortir sans l’aide des exclus ? Mais, après tant d’arbitraires et d’affronts, comment les inciter à se motiver pour cela ?

La réponse est en chacun-e d’entre nous !.

..

Quels seront les aides de la réalité (que nous avons aussi exclu pour les enfantillages de l’inadmissible société de consommation – sacrifier tant de vrais êtres humains pour des simulacres d’illusions uniquement…narcissiques !) ? La réalité nous aide déjà par ce savoir des récurrences que c’est ce que nous excluons, que nous rejetons, que nous stigmatisons, que nous rabaissons – qui nous sauve. Dans la pensée c’est exactement pareil c’est le tiers exclu (1/3) qui remet la pensée à l’endroit. Lui rend la vie et la fertilise. Politique, économie, santé, etc. etc. le phénomène s’y retrouve aussi et encore ! Cette aide nous permet de nous concentrer sur l’essentiel : abandonner d’urgence l’individualisme monstrueux d’égoïsme suicidaire – et retrouver…l’individu tout nu sans …isme ! Et puis redevenir…vivant, vibrant, attentif, attention-né, chaleureux, empathique, en phase, etc. etc….

Les malheurs de la planète viennent de la ‘(pré)dominance de notre forme d’esprit (qu’il s’agit d’espérer …vite abandonnée, quittée, abolie..). Les exclus ayant été exclus, ne participent pas à cette forme d’esprit. Ils n’ont pas été contaminés. Ils sont restés sains. Intacts. Incorrompus. Ce pourquoi notre nœud mental si malsain (je refuse ce réel que je ne veux pas voir, je refuse de savoir les conséquences de mes actes – je zappe qui est sain et porteur de solutions concrètes, je refuse de prendre connaissance des solutions) ne peut guérir qu’en SORTANT de notre stupide auto-enfermement. Et en retrouvant l’océan sans limite des collectivités. Finies les iles illusoires. Si cela peut représenter une pause pour mieux repartir – en aucun cas, ceci ne peut se prétendre la base d’une organisation sociale. Si tout le monde reste seul dans son coin, la société a complètement disparue. Il ne reste plus que des victimes égarées après l’explosion majeure. Pour le moment, elles semblent droguées aux illusions malsaines…mais lorsqu’elles vont ouvrir les yeux…la chute…à l’intérieur des vies intérieures. En aucun cas, dans la réalité globale protégée par les êtres si conscients que nous persistons encore (pas pour longtemps ?)…à exclure …de nos modes de pensée, de rejets de la sensibilité ou de la force de mémoriser ! Sans eux/ elles nous ne nous en sortirons pas. Il faut juste le temps que cette évidence nous…parvienne.

..

Ce pourquoi les solutions sont chez les exclus.

..

En matérialisme, nous ajouterions …parce que nous avons aussi (concrètement) exclu les solutions. Qui, elles, refusent tout enfermement. Tout accueillir, mentalement, est la garantie flagrante que nous mettons bien toutes les chances de notre côté. Exclure c’est clairement se tirer une balle dans son propre pied.

..

Il n’y a pas de plus grande sottise que d’exclure. Qui va inclure cela, rapidement, dans sa tête ? Tiens donc – infiniment plus que nous l’espérions. Nos espérances étaient trop petites. La réalité, elle, inclut tout…ou ce ne serait pas la…réalité ! Exclure, par inférence, c’est la mégalomanie maniaque qui veut se faire aussi grosse que l’œuf du bœuf. Qui se montre insurgée au réel, émeutière de la vérité, dangers « publics » à force de trop de privatisations. Menteuse compulsive par effet systémique. S’enfermer dans sa bulle c’est entrer dans la prolifération infinie des problèmes ! Dont nous possédons, nous, justement, les recettes pour nous en sortir ! Voyons comment ?

…..

…………………….%%%%%%%%%%

..

Ce sont les poussières des déserts qui empêchent que les océans ne deviennent un …désert. Et que l’Amazonie ne périclite…

..

L'affaiblissement-des vents-du Sahara-risque-de réchauffer-les océans-européens ?

..

Notre formule, ci-dessus, c’est pour faire image. Et donc rassemble plusieurs données en un raccourci un peu vertigineux. Mais chaque mot, dans son contexte, va s’avérer véridique Le but est devenu d’illustrer le… Pourquoi toutes nos solutions sont …chez les exclus ?

..

Pourquoi sans le désert (supposé tel) du Sahara notre survie se bancalise ? Ses poussières oui ses poussières transportées par ses vents !

..

« Elles bloquent le soleil et fertilisent les océans

..

Ces poussières, soulevées par des vents comme l’harmattan dans le désert du Sahara, arrivent parfois sur les côtes européennes. Même lorsqu’on ne les voit pas, elles jouent un rôle important pour les océans, dont elles assurent la fertilisation, pour les températures, en bloquant les rayons du soleil, et sur le développement des cyclones dans l’Atlantique.

..

Or, il faut s’attendre à ce que ce subtil équilibre entre précipitations au Sahel, oscillation de pression, topographie et phénomènes climatiques comme El Niño, soit perturbé dans les prochaines années : « Statistiquement, quels que soient les scénarios climatiques qu’on regarde, il y aura une décroissance des poussières transportées dans les 100 prochaines années », explique Cyrille Flamant, chercheur au CNRS qui a participé à l’étude.

..

Bon pour la santé, pas pour le climat

..

Moins de poussières dans les airs, c’est un soulagement pour les populations du nord de l’Afrique ou du Moyen-Orient, qui ont développé des problèmes asthmatiques. Mais le déficit de poussières aura des effets moins bénéfiques sur le climat : « Les températures de surface des océans risquent d’être plus chaudes et l’océan atlantique risque d’être plus propice au développement de cyclones tropicaux dont certains viendront affecter le climat de l’Europe. Il pourrait y avoir plus d’événements extrêmes sur nos côtes », estime Cyrille Flamant.

..

Les poussières jouent un rôle de parasol qui bloque les rayonnements du soleil et contribuent ainsi à faire baisser les températures : moins de poussières, ce sont donc aussi des températures au sol plus élevées, explique le chercheur. Mais ceux qui risquent le plus de pâtir de l’absence de poussières, ce sont les océans. Aujourd’hui, plus de la moitié de la poussière déposée dans les océans provient des terres d’Afrique du Nord. « Ces poussières amènent du fer aux océans donc boostent leur productivité, explique Cyrille Flamant. On aura certainement moins de bloom phytoplanctonique », donc moins de vie dans les océans. »

..

………………………………….%%%%%%%%%%%%

..

Mais les découvertes de ce que nos imaginations détraquées placent, si stupidement, dans l’inutile, le sans valeur et le sans impact – mais en se trompant trop largement…Ainsi, la forêt amazonienne ne pourra survivre sans le Sahara. Les océans vont perdre beaucoup de vie s’ils n’y a plus ses tempêtes de sable. La vision bascule : nous plaçons les futilités au pouvoir et mésestimons les piliers de soutènement. Le problème avec les exclus c’est qu’il faut attendre un drame pour que leur manque hurle oui que ces prétendus exclus sont si vitaux et si nécessaires pour notre vie. Qu’elle soit climatique, intellectuelle, économique ou affective ! Oui comment sont rassasiés les besoins de la Terre ? Par les artificiels parasites qui frivolisent ou par d’apparents humbles travaux qui tiennent, pourtant, l’édifice sur leurs épaules ? Les dépendances réelles ne vont pas dans le sens qui nous a été fait croire. Certains pauvres sont plus nécessaires pour la survie que n’importe quel riche !

..

Les preuves en abondent…« La forêt amazonienne ne pourrait survivre sans le Sahara. Aussi étrange soit-elle, la connexion entre ces deux écosystèmes que tout sépare […comme les exclus par rapport à nos aveugles intelligences], à commencer par un océan, est bien réelle. La NASA vient ainsi de publier de nouvelles données satellites démontrant à quel point la forêt amazonienne est dépendante du Sahara, le plus grand désert du monde.

..

Les pluies diluviennes arrosant la région amazonienne ont un défaut : elles empêchent le phosphore de se fixer au sol. Le sable du Sahara fournit ainsi un substitut précieux qui permet à la forêt amazonienne de rester fertile."

..

La-forêt-amazonienne-a-besoin-du-sahara-pour-survivre-

"Dans son communiqué de presse, la NASA explique que sur les 182 millions de tonnes de sable soulevées par les vents, 27,7 millions atterrissent de l’autre côté de l’océan Atlantique. Mais la fourniture en fertilisant naturel est assez irrégulière. Les chercheurs ont ainsi démontré qu’elle pouvait varier de près de 86% en fonction des niveaux de pluviométrie observés dans la région du Sahel : plus il y pleut, moins la quantité de sable emportée par le vent est importante. Conclusion insolite: la santé de la forêt amazonienne dépend donc en grande partie de la météo de cette région du sud du Sahara. "Le monde est petit," conclue Hongbin Yu, "et nous sommes tous connectés.".... Dans la réalité insistante il en est ainsi – mais dans la vie sociale ? Il semble que les prétendus dominants soient dangereusement déconnectés de la vie quotidienne. Et que les aliénations augmentent d’autant que nous nous rapprochons des sommets. Comme ils se permettent d’exclure sans times ni raisons, par seuls caprices – leurs exclusions, toutes plus stupides les unes que les autres, créent infiniment de dommages à la société. Ces prétendus dirigeants ne survivent que par toutes ces nuisances qu’ils se permettent de répandre. Seuls « leurs » exclus peuvent, au départ, réparer tous ces dégâts de sources prétendues dirigeantes !

..

………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%%..

..

En nécessitons-nous des signes de cette désorganisation de la société par le haut ? De ces arbitraires mises au désert de ceux qui comprennent le mieux le futur et les solutions qui nous y conduiront avec le moins de dommage. ? La méthode probante de penser c’est de relier tous les secteurs sociaux et de les lier par exubérance de sagacités ! Deux modèles nouveaux…

..

..

On-prend-les-mêmes-et-on-recommence

..

1 ) - Non on - nous ne recommençons pas - il y a des formules qui avouent tout et cherche à détruire tout esprit critique par hypnoses et rapts des libidos – non on ne prend pas les mêmes et non on ne recommence pas. Tout simplement parce que l’on ne commence pas. Rien. La routine est devenue illégale. Qui aura créé tous les problèmes de ces dernières années ne peut prétendre les réparer demain. Il ne peut que les continuer en pire…c’est donc un devoir citoyen que d’en protéger la société. Une société auto-bloquée et qui exhibe ses addictions droguées lourdes ne peut survivre (et nous avec). Et, de ce fait majeur, les solutions aux élections vidées de tout sens comme de toute…représentativité – sont chez les exclus du vote. La majorité de la société ! Qui se remet ainsi à l’endroit…

……………………………..%%%%%%%%%%%%%%%

..

Encore, le basculement de vision qui s’opère, à chaque fois, devant nous ? Ce sont les négligés, les oubliés, les maltraités qui nettoient la compréhension des faits. Et donc enclenchent tous les changements !

..

Qui-va-engueuler-les-enfants ?

..

2 ) - Rencontres avec les frivolités qui congèlent le futur ? Oui des questions si essentielles comme qui va engueuler les enfants ? – s’inversent et tout…commence ? Le triste titre « La fabrique des familles » (comme si tout était déjà instrumentalisé, mécanisé et que des familles « sans contenus » pouvaient être, décemment, prétendues exister ?)…Ce genre d’ouvrages ne paraissent qu’afin d’effacer la pensée majeure de « La police des familles », de Jacques Danzelot. On joue à la fabrique des familles (donc structurée déjà intérieurement par une idéologie policière) comme s’il y avait une inéluctabilité dans la déconstruction des familles…. Mais nous n’y voyons qu’une apparence extérieure. Qui engueule les enfants ? Que d’abord, la société de consommation nous rende nos enfants. Qu’elle séquestre et enrégimente. Avec ses si insalubres rôles qui enrôlent. La question devient alors : qui les enfants vont engueuler ? Nous leur expliquions sans prendre partie – nous verrons bien qui ils vont engueuler. Certainement pas les parents – sauf quelques cas de parents abusifs. Non. La société de consommation – cette perversité – incite les enfants à mépriser leurs parents. A leur imposer leurs choix farfelus et à les… engueuler, sans motif, si les parents ne…plient pas – et cet effondrement voudrait nous faire la leçon ? Il n’aura été qu’inversé les vecteurs de maturité : les enfants deviennent les parents pour le malsain et unique motif que ceux-ci « ne consomment pas correct », qu’il faut les…redresser, les rééduquer, etc. Ayant pris conscience que ce sont leurs pires ennemis qu’ils ont ainsi aidé eh bien ils risquent, ces enfants, d’engueuler dru la société de consommation…Les engueulades des enfants s’étaient trompés de cibles – ils n’en seront que plus denses !

..

……………………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

Ainsi cet article a obtenu la résonance prolongée…ce qui veut dire que qui l’aura vécu, sans résistance des préJugés, en restera hanté quelques temps…

..

Et, dans le meilleur des cas, sa pensée en ressortira plus naturelle et puissante.

..

..

…………………………………….***********

..

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - AUSSI - <<<<<<<<<<<<<..

..

Wikipedia. Tempêtes de sable

...

La-tempête-de-sable---explication-du-phénomène ?

..

Ce que nous ne savons pas sur les climats ?

..

Avec des extraits de films de « qu’est-ce qui fait les climats ? »

...

............................................*********************************

...

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Pourquoi toutes nos solutions sont chez les exclus ?
Pourquoi toutes nos solutions sont chez les exclus ?
zone de protection des sables du désert...

zone de protection des sables du désert...

comprendre c'est aussi ressentir

comprendre c'est aussi ressentir

notamment la barbarie infantile du "un écrivain que l'on ne connait pas ne nous manque pas" - faux ! archi faux ! le manque de sa fonction égare toute la société...

notamment la barbarie infantile du "un écrivain que l'on ne connait pas ne nous manque pas" - faux ! archi faux ! le manque de sa fonction égare toute la société...

la solution est pourtant bien signalée – ils l’excluent quand même. Oui l’exclusion c’est aussi bestial et inintelligent que cela !

la solution est pourtant bien signalée – ils l’excluent quand même. Oui l’exclusion c’est aussi bestial et inintelligent que cela !

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article