Rêves de brèves (3)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Rêves de brèves (3)

Le futur est avec nous. Nous savons faire basculer la vision. Nous avons la clef des solutions. Et notre état intérieur affiche un taux de satisfaction exponentiel.

..

Cette rubrique neuve le démontre. Saisissant dans tous les secteurs de la société des actualités…INUTILISEES. Faire de l’info pour les entasser dans l’infertilité sociale de bribes décousues qui ne servent à rien ni personne. Sinon occuper illégitimement l’espace public. Malheureusement pour eux, toujours par des pétards mouillés.

..

L’inventivité maximum – par exemple, qui est passionné par cette rubrique peut y participer. Avec mention ou non du nom ou de l’alias. Suffit de nous sculpter un texte accroché à une actualité « réactivée » avec un lien vidéo ou autres (ou sans – ceci n’est qu’une suggestion) et nous allons faire péter les écrans offshores. L’interface : vous voyez affichés « vos » chiffres, escamotés toujours à la baisse. Et « leurs » chiffres : vos scores réels qui ne leur plaisent pas du tout, du tout, et qu’ils dissimulent donc. Comment le savoir ? La position sur les moteurs de recherche qui incluent (plus ou moins) tels chiffres de clics. Clair ? Positions qui ne correspondent pas à « vos » chiffres – aux « leurs » oui…Ils sont bien dans les cordes à patauger dans le toujours plus…de déloyautés…Bref comme disait la brève ! nous avons le vent porteur

..

Bien, chaque rêve de brève nous offre une leçon. Les sons leçons. Ici – au lieu de pourrir sur pied à n’être que contre – se propulser dans la nouvelle civilisation où nous ne pouvons qu’être pour. Très constructif – ce vieux système, sans plus le moindre intérêt, tombera tout seul comme un fruit blet. Arts tous martiaux. Règle inflexible : ne jamais consacrer plus du ¼ (prendre son quart de veille) de son temps (de « notre » temps) aux prétendus dirigeants. Ne sachant pas se diriger eux- mêmes sûr qu’ils ne peuvent diriger personne…

..

Ainsi, trouver l’autre côté des questions. Ne pas dire à bas les pesticides – ce qui peut faire stationner infertilement des années. Mais que mettre à la place et tout de suite – ce qui commence à abolir et à empêcher les agressions de la peste des pesticides en remplaçant par autre chose. La nouvelle civilisation est abondance d’idées. Le système obsolète radote les mêmes rengaines rances. Seulement – dans la posture du grand tricheur – il matraque sans cesse, envahit tous les espaces de son vide. Son slogan à vivre de rire c’est : RIEN A DIRE MAIS ON LE DIT SOUVENT !

..

Aussi - sur le modèle de la forme qui inForme…ne pas dire à bas les pesticides mais par quoi remplacer les pesticides – 3 autres articles sculptés !!!

..

…………………………..***********************************

1_ ) - *** Couverts comestibles ?

..

« Cela n'est un secret pour personne : les couverts en plastique à usage unique représentent un véritable problème écologique. De part leur bas coût, ces objets sont en effet utilisés en masse au détriment de l’environnement. Difficiles à recycler et à réutiliser, ils terminent le plus souvent dans un incinérateur de déchets lorsqu'ils ne sont pas abandonnés, par négligence, en pleine nature.

..

Solution-contre-le-gaspillage- du plastique non biodégradable ?

..

Pour préserver notre planète, la solution est simple : il convient de ne plus s'en servir.

..

Dans ce contexte, un entrepreneur indien a trouvé une autre solution moins radicale et plus ingénieuse. Narayana Peesapaty a récemment présenté sa nouvelle alternative aussi bien d'un point de vue pratique qu'économique : les couverts comestibles. Baptisés Bakeys, ces ustensiles sont fabriqués à partir d'un mélange cuit à sec de plusieurs céréales comme le millet, le riz et la farine de blé. La recette, 100% biodégradable, ne prévoit ni produit chimique, ni conservateur. Il assure pourtant aux couverts une durée de vie d'environ trois ans une fois fabriqués. Ils peuvent par ailleurs être utilisés avec des sauces, soupes et boissons chaudes sans ramollir. »


..

Solution qui ne gaspille plus une seconde à être contre – mais fonce dans se montrer vraiment pour…les solutions alternatives ! Des solutions qui laissent les problèmes loin derrière. Sans gloser inutilement dessus !

……………………………….%%%%%%%%%%%%%%

..

..

*** 2_ ) – Délits contre l’Humanité ? Ne pas favoriser les transports en commun !

..

..

La voiture tue l’air et provoque toujours plus de décès par l’air pollué. Les solutions alternatives sont plus que déloyalement ignorées et délaissées. Ainsi, les transports en commun prouvent l’absence de volonté de les adapter entièrement aux besoins concrets. Gaspiller l’argent avec des moyens de répressions qui ne sont pas rentables du tout : des études ont prouvé que « coûte moins cher » la gratuité des transports dans le métro parisien que de garder activée la répression si contre-productive. Répression qui, en plus, nie, niaisement, la réalité des buts : sauver la vie de l’espèce humaine et donc limiter sans cesse la pollution de l’air. Et rien d’autre et surtout pas le profit. D’autant plus que vient s’y ajouter un argument fort : les transports en commun c’est BON POUR LA SANTE. Des millions de claques perdues pour les illégaux (ils ne sont pas représentatifs ni élus et ne peuvent donc – sinon comme des putschs et des coups d’états – imposer des Lois !) oui les illégaux lobbies du privé

..

Comment les-transports-en-commun-favorisent-la-perte-de-poids ?

..

« Les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (Royaume-Uni) ont étudié l'état de santé et le poids de 150 000 britanniques et la manière dont ils se déplaçaient tous les jours.

..

Si les individus qui vont tous les jours sur leurs lieux de travail à pieds ou en vélo sont plus minces que les autres, les utilisateurs de transport en commun maintenaient aussi un poids plus faible que ceux qui prenaient leur voiture. Les femmes pesaient 900 grammes de moins que les autres et les hommes 2,2 kilos de moins. Une perte de poids due à tous les trajets obligatoires à faire à pieds quand on prend les transports. On peut aussi augmenter cette mobilité en montant une station après ou en descendant celle d'avant.

Les résultats de cette étude confirment les conclusions d'une étude japonaise présentée à la conférence annuelle de l'American Heart Association d'Orlando (Etats-Unis) . Elle révélait que les sujets qui prennent les transports en commun réduisaient leur risque de souffrir d' hypertension et de diabète de 27 % et 34 % respectivement, comparativement aux autres groupes. (voiture ou vélo). »

..

Si c’est si bon pour la santé, il est très grave de ne pas l’utiliser. Et – comme le but inavouable c’est le profit du très petit nombre c’est maintenir (illégalement), avec toujours plus de dommages pour notre santé, la voiture…individuelle (ce déni de l’existence de la…société !) – il faut abandonner ce but. Les transports en commun c’est MIEUX pour notre santé et celle de la Nature – remplaçons les voitures…individuelles par des véhicules…collectifs. La Raison retrouvée ! ………….

..

…………………………..%%%%%%%%

..

*** // 3) - Vivre sans la peste des pesticides !

..

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), "il y aurait chaque année dans le monde un million d'empoisonnements graves dus aux pesticides et environ 220 000 décès" rappelle Générations Futures.

« Pour limiter notre exposition [aux pesticides], il est possible d'adopter des habitudes et des gestes simples, selon l'association. Il s'agit par exemple de peler systématiquement les fruits et légumes issus de l'agriculture traditionnelle ou d'opter pour les produits de l'agriculture biologique , qui garantit un mode de culture sans produits phytosanitaires. Au quotidien, vous pouvez également troquer les insecticides contre des huiles essentielles (huile essentielle de géranium contre les moustiques, huiles essentielles de lavande contre les puces et les araignées...), ou encore adopter des techniques naturelles de jardinages.

..

Médecine : quelles-alternatives-aux-pesticides ?

..

Face aux inquiétudes croissantes de l'impact des pesticides sur notre santé, et à l'occasion de cette Semaine des alternatives, l'association Générations Futures propose d' interpeller les médecins sur cette question pour recueillir leurs avis de professionnels. »

Afin d’approfondir encore, le lien ci-dessous démontre qu’un modèle économique sans la peste des pesticides est tout à fait viable.

..

En effet, l’usage des pesticides repose sur la paradoxale méconnaissance du principal outil de travail, la terre !.

Et-si-nous-bannissions-les-pesticides

..

A parcourir rapidement ceci déplie : «( …) les engrais verts se substituent aux engrais chimiques. Ce couvert végétal permet, en plus, de capter l’azote et les minéraux essentiels à la fertilisation des sols, de maintenir et protéger la terre en hiver. »


Ensuite, il s’agit de… « favoriser la présence d’insectes pour limiter les pesticides. » Mais pas n’importe comment : une connaissance profonde des cycles de la nature permet de choisir les insectes utiles qui contrent la propagation des nuisibles

..

Encore prendre conscience de l’étendue des dégâts (une course en avant…) ouvre les solutions alternatives ! « En agriculture conventionnelle, les pommes reçoivent trente-six traitements par an, les betteraves, de seize à dix-huit. Et toutes ces particules volatiles peuvent atteindre les exploitations qui n’utilisent pas de pesticides. [la pandémie est largement anti-citoyenne ] (…) Pour se protéger des multiples épandages des champs voisins, les agriculteurs entretiennent arbres, bandes enherbées et haies autour de leurs cultures. »

..

Des actes simples mais tous coordonnés et mis en action ensembles permettent de vivre sans pesticides du tout. Evidemment, cette intelligence rationnelle avoue l’inculture complète de la terre, de son fonctionnement et de ses besoins des paysans à pesticides. Atteints d’une grande fainéantise intellectuelle ! Ce qui, évidemment, plaide encore plus fortement contre les pesticides – effets de la…bêtise tous azimuts !

Enfin, et ces le pot aux roses de découvert : « Les agriculteurs reprennent le contrôle sur la manière dont ils cultivent, mais aussi, dans de nombreux cas, sur la manière dont ils vendent. » L’aveu est clair : le système si nuisible de l’agriculture intensive (donc à pesticides) est celui imposé, barbarement et déraisonnablement, par le commerce. Là, aussi nous voyons des millions de vies sacrifiées pour l’indéfendable et trop puéril profit (ce coût réel mais reporté plus loin !).

..

De fait ce système est celui de la… paresse intellectuelle la plus virulente. Alliée à l’ignorance crasse de la réalité (ici, la terre qui préfère vivre…sans pesticides). Tout st dit : ce système est auto-piégé. Il ne peut que disparaitre (avec un gigantesque soulagement) dès que les adultes reprendront les choses en main !

http://www.villes-et-villages-sans-pesticides.fr/

..

oui une carte de France des villes et villages adultes : vivant – et mieux – sans pesticides ! Donc c’est possible ? Et pas qu’un peu. Beaucoup !

..

..

……………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

Démonstration est faite : 3 articles qui réaniment les prétendues actualités (les entasser stupidement pour qu’elles…ne servent à rien). Oui, qui redonnent sens, lient et relient tout à tout, expurgent des frivolités et autres niaiseries des prétendus dirigeants. Enfin, qui rendent…utilisables tout de suite et par tout le monde…des faits d’actualités abandonnés – loin de leur valeur d’usage…franchement c’est un évident grand succès

..

Malgré la lie des défaitistes conformistes (qui n’ont jamais rien vécu de PERSONNEL mais radotent de l’aliénation), oui malgré les pollutions conformistes – clair que nous tenons, fermement, les rennes en main…

..

Les routes du futur ne s’y trompent pas…

...

………..elles piaffent d’impatience de nous voir les dévaler !

..

…………………………………….***********

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

les cordons sanitaires existent

les cordons sanitaires existent

donc - logique symétrique - si "sans" pesticides préserve la santé, "avec" cela l'ATTAQUE agressivement !

donc - logique symétrique - si "sans" pesticides préserve la santé, "avec" cela l'ATTAQUE agressivement !

solution qui englobe toutes les solutions : changer et à 100 % d'agriculture !

solution qui englobe toutes les solutions : changer et à 100 % d'agriculture !

sinon - c'est le suicide collectif !

sinon - c'est le suicide collectif !

la Raison revient - la société de consommation c'est l'infantilisme irresponsable et la déraison partout...z

L’optimisme n’est pas le contraire du pessimisme mais du…cynisme (ce cœur pourri des prétendus dirigeants). Le pessimisme est une rêverie de luxe. Pourquoi alors les pouvoirs diffament tant l’optimisme ? Parce que nous y puisons les forces vives qui croient et permettent de changer le monde entier. Devant un(e) optimiste ces prétendus dirigeants savent…qu’ils sont vraiment foutus !

les méconnus...

alternatives qui - théoriquement - ont déjà mis K.O. l'agriculture intensive

c'est le contraire - l'inertie tue...

le plastique comme il ne veut pas l'admettre...

les alternatives (alter natives - autres naissances) prennent de plus en plus de place - LEURS justes places...

un vent de faut tout remplacer... ce système très néfaste pour la santé ....

ce qu’il ne faut surtout pas faire : la gratuité c’est bien moins cher que la lutte contre la prétendue fraude (rien ne comparable avec les indéfendables paradis fiscaux, réservés aux trop riches, toutefois !). Clair : la rationalité économique (préserver l’environnement) est supérieure à l’esprit unidimensionnel policier ( face aux flicages, la gratuité c’est moins…cher !). Les tenants du système n’ont plus RIEN à proposer…

changer d'organisation sociale c'est surtout pour...les enfants. Mais c'est vital.

Publié dans Victoires**

Commenter cet article