Comment penser rend plus qu’heureux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment penser rend plus qu’heureux ?

Oui, pouvons-nous vraiment trouver le bonheur en pensant ? Ici, nous entrons dans la tendance de la « pleine conscience ». Ce qui peut s’appeler, aussi, enfoncer les portes ouvertes. Tous les apports des génies le scandaient : penser c’est le bonheur éternel. Et, à part l’amour vrai (si rare !), rien ne l’égale sur Terre. C’est gratuit, sans effets secondaires et, grâce aux neurones-miroirs d’un usage illimité. Pire (ou mieux selon l’angle) : la recette « basique » du génie est transmissible. C’est couper les circuits des douleurs « inutiles ». Et booster tous les circuits des plaisirs à fond. Dans le détail c’est faire le contraire des faussaires hédonistes : leurs gloutonneries désordonnées n’amènent qu’à l’état de satiété – soit de l’écœurement corporel. Pire. Certains d’entre eux sont en état de satiété permanente : autant dire de nausées, goûts trop amers, cœur mort, corps parcouru de sensations désagréables…etc. Nous vous évitons la totale. Et entrons dans la partie vraiment transmissible des génies.

Le génie se construit un système neurobiologique. L’inné et l’acquis, selon la formule, c’est 50 % chacun. Et, en conséquence, le génie c’est beaucoup d’efforts afin de faire éclore le potentiel de l’inné. Voyions, ici, comment ?

..

La dopamine qu’utilisent les synapses du plaisir est nettement déclenchée par l’effort créateur. Ce n’est donc pas une substance inerte à avaler passivement. Mais tout le corps tendu et rassemblé VERS la création. Les résultats sont bien l’excitation maximum du circuit de récompense cérébral qui déclenche, alors, deux phénomènes très bénéfiques :

..

**** La production d’endorphines, ces molécules du bonheur, ces hormones de renforcement du bien être global, qui offrent de sentir l’euphorie émotionnelle (porter bien en étymologie que l’eu-phorie), de la paix mentale ou du bien être physique. La créativité offre ceci et sans prise de la moindre substance chimique extérieure. C’est nous-mêmes qui les produisons en nos corps…

..

http://fr.wikipedia.org/wiki/Endorphine

..

*** La dopamine, ce neurotransmetteur, se voit aussi sécrété en très forte quantité…cette hormone de la récompense est connue des accros au sport. Or, le génie est un trop méconnu grand athlétisme !!!

..

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dopamine

..

Le génie c’est donc qui a la plus grande usine chimique (à fonctionnement très alchimique)…et qui la contrôle, en plus, malgré toutes les injustes persécutions à son égard, le mieux du monde…

Ce qui advient AVEC le génie ? C’est la rencontre des quatre trésors intérieurs : synapses du plaisir circuit de récompense endorphine et dopamine. La stimulation se voit renforcée par chacun de ces quatre pôles. Imaginez les quatre ensembles : c’est la vie du génie. Les gratifications entrainent par boucles rétroactives une hyper activité cérébrale. Et cette hyperactivité cérébrale augmente les gratifications. Par son succès recommencé, l’acte créatif réactive ces boucles en boucle. Boucles qui, elles, motivent à fond pour plus de travail créatif. Et ce sans fin, la stimulation de récompense est mise en activité dès l’acte créateur. Et l’acte créateur trouve une récompense en lui-même. L’un entraine l’autre comme l’autre gratifie l’un !!!

Le génie c’est le maitre du plaisir immense, gratuit et sans effets secondaires. C’est la Nature qui rit en lui… c’est l’univers qui brille à…travers lui. C’est l’état le plus épanoui de la vie dont le but reste de haire de l’univers une immense pensée !!!

C’est donc que le génie par son EFFORT sait réamorcer perpétuellement le circuit de récompense. Intuitivement, il connaît et reconnait tous les mécanismes neurobiologiques qui le stimulent sans cesse. Par l’unité tête corps cœur. Puisque – tout simplement – ces mécanismes neurobiologiques appartiennent, massivement, au système du plaisir qui appartient lui au cerveau émotionnel, les limbes du cerveau limbique. Si négligé par les pseudos intellectuels secs et sans imagination qui nous privent tant de ces génies…soit ceux qui possèdent un réel et insurpassable savoir-faire pour la production volontaire d’endorphines et de dopamines naturelles. Oui naturelles – sans autre effet secondaire qu’une vie intense, un cœur dilaté et des émotions à fleur de peau. Le génie c’est celui qui aura remplacé toutes drogues artificielles par son work un progress permanent. C’est cet effort l’immense plaisir qui ne s’use pas !!!

N’est-ce pas incroyable ? Sur Terre nous avons des maitres du plaisir intense qui ont compris que ressentir + penser = le plus grand des aphrodisiaque perpétuel !!! ..

..

Répétons pour tous les sourd dingues actuels ! N’est-ce pas incroyable ? Sur Terre nous avons des maitres du plaisir intense qui ont compris que ressentir + penser = le plus grand des aphrodisiaque perpétuel !!! …Et ?

Et notre époque de trop grand masochisme social ose « on ne publie pas les génies, on ne les diffuse pas, on prive tout le monde de ces indispensables génies » (sauf ces 1 % qui n’ont rien compris à la recette, qu’ils ont cru se monopoliser, et vivent tellement plus triste que l’on imagine !!!)…oui nous sommes privés de ces trésors de l’Humanité. Comment sans frais matériels vivre, quasiment tous les jours, l’extase et sans effets secondaires ?

Oui oui oui le génie qui, par son dispositif intérieur, SAIT déclencher le plaisir permanent et la vie intense. Tout en contrôlant le RENFORCEMENT auto-stimulé du circuit de récompense. Preuve, s’il en est – notre époque de très grandes persécutions des génies a oublié que leur « récompense » se trouve déjà dans leur propre stimulation neurohormonale de récompense + de quotidien plaisir intense…donc que ce sont les persécuteurs qui …se persécutent eux-mêmes !!!

..

Oui ils pourraient nous les apprendre et transmettre ces techniques du bonheur – si nous ne les avions pas tant meurtri et abimé de stupides injustices. Si nous n’avions pas usé d’une structure d’anti-communication totale qui ne peut vraiment pas motiver des personnages qui vivent la récompense intérieure à volonté. Nos hochets ne peuvent guère les passionner. Seul un minimum de respect, de calme et d’écoute apaisée pourrait, peut-être, les attirer à nous transmettre…le TRÉSOR absolu !!!

Eux seuls vivent la pureté en tout. Et ne se transmettent bien que les projets sans frottements ni parasites : donc ce qui reste pur…

Ils peuvent vivre intérieurement la biologie du corps tel un voyage interplanétaire, ils peuvent suivre les circuits des émotions et se mouvoir cosmiquement d’émouvoir. Etc. Ce qui représente le plus grand des aphrodisiaques que de savoir ressentir (équilibres sentiments et émotions = tout coule sans friction comme une grande rivière intérieure)…Une existence multipliée d’elle- même et qui s’amplifie sans cesse….

A quoi le génie ajoute de suivre toutes les structures de raisonnements, les architectures d’argumentaires en incluant tous les points de vue juxtaposés. Et faire la synthèse de tout cela. Nageant « dans danse » tous les savoirs tels des poissons dans l’eau. Oui la pensée c’est la plus grande des extases. Frottant tous les concepts l’un sur l’autre et les sensualités immenses de les nourrir…le plus grand des aphrodisiaques existant. Et sans mentir ni tricher. Puisque être raison demeure un milliard de fois supérieur à avoir raison – la raison n’étant pas un objet on ne peut jamais « l’avoir ». Clair ? Que c’est lâcher la proie pour l’ombre que cette anti-civilisation actuelle? Avoir raison n’est que l’écume et le déchet de « savoir » tous les savoirs…tandis qu’être demeure insurpassable et dire qu’ils jettent comme «abstraite » la sensualité des concepts…le sens reste sensé, enfin !!!

En conséquence avoir appris et apprendre en permanence récompense intérieure + sensualités en tout même dans les prétendues abstractions – c’est le summum. Et ça le reste !!!

..

Alors, à choisir une vie à jamais ardente ou un morne bulle d’égoïsme ?

..

Suffit d’apprendre avec QUI SAIT…

..

Pour une vie de bonheur intégral – PUBLIONS ET DIFFUSONS LES GÉNIES !!!

..

************************%%%%%%%%%%%%%%%%%%%*****************

...

Ceci c’est la part qu’offre dans le compréhensible immédiat chaque génie. Oui, le génie diffamé par ces grotesques grossiers personnages manie au milligramme près tous les circuits. Toujours laisser un laps de temps au corps pour qu’il fasse…ce qu’il a à faire. Régénérer les circuits des plaisirs. Autant dire que les extases des génies les amène un milliard de fois plus loin que les ploucs hédonistes. Cela « se recharge » normalement – et après ce temps de patience, la science de nouveaux envols chamaniques autant que scientifiques. Utiliser les neurones-miroirs c’est toute une …science ! Comme tout un art !

Mais ceci ne sert à rien – les grotesques de la consommation s’étaient précipités sur l’info « plaisirs à foison » sans le « annihiler les circuits douleurs ». Il ne s’agit pas, bien entendu, de couper ses nerfs. Mais de les délester de toutes charges inutiles dont la pire est…l’ego ! Soit toutes les angoisses qui se domptent comme des fauves. Des narcissismes encombrants (avoir…besoin d’un nom, d’un pays séparé, etc. ce n’est pas vraiment…sérieux), des enfermements de l’égoïsme (cette prison mentale qui sent le…renfermé). Des mésusages de la pensée (apprendre à éjecter les pensées qui ne « servent à rien » (certains pourquoi – pas tous, etc. ), se couper des propagandes des dirigeants (ne vivant qu’en créant des fausses peurs, des faux problèmes qui ne perdurent que parce que…leurs solutions déjà connues sont empêchées d’être mis en œuvre – de fausses promesses, etc – ce n’est que de la pensée...morte que nos corps n’ont pas à drainer, etc.)…Plus ? plus des foules de techniques : alchimiser son corps afin de distiller les…meilleurs goûts, les sons qui font sonner toutes les harmonies en même temps, la peau brassée par les grands airs, les odeurs quasiment extraterrestres, etc.)….de se créer la vie vraiment sauvage (courses sans limites, corps surpassés, envols chamaniques, etc.) – mais sans viser aucune compétition. Avec un corps très respecté dans ses besoins. Bref, des milliers d’activités répertoriées nulle part dans la société de consommation. Et qui font que penser (à lui seul) nous …aura installé une civilisation complète. 1) Qui nous rend inaccessible à toute propagande 2) qui nous fait comprendre à la vitesse de la lumière toutes les manipulations 3) et qui nous offre une vie souveraine auprès de laquelle RIEN de cette société n’a le moindre attrait, etc.

Et ceci en ayant expulsé de soi toutes les « passions triste (envies, jalousies, fureurs, jugements, désirs de nuire, etc. etc.). Toutes les pensées « ennemies » genre c’est impossibe (essayons – nous verrons bien) comme tous les amers défaitismes du genre « rien ne changera jamais » (il en aura fallu des changements pour qu vous profériez une telle insanité !)…bref, tout un travail colossal de reconstruction intérieure. Les résultats ? Inespérés…Une cie intérieure où tout est fluide, pas de frottements. Le rendement mental est maximum. Avec utilisations très performantes des géniales facultés de « simulations » du cerveau. Les neurones-miroirs permettent de tout vivre dès que nous avons la clef. Oui de faire des sauts périlleux dans sa tête. De ressentir telle sensation sans la situation qui va avec. Il suffit de la créer de toutes pièces en ayant repèré tel circuit en soi, telle distillation chimique, telle ambiance de penséee qui précèdent. Et déclenchent la sensation en vrai. Qu’importe que des « ignorants » (dans le sens de qui ne veulent rien savoir – non de qui ne savent as !) nomment ceci d’imagination – pour les corps les résultats sont bien concrets. Et succulents. Ceci est un des apports géniaux des génies..

Alors les enfantillages du lien suivant qui nous montre des enfants conformistes qui avaient des génies pour leur apprendre l’extase permanente et qui dégoisent on ne publie pas les génies. Bref, leurs recettes ne sont pas Cette oui cette recette (la bonne) c’est du produit trop allégé, qui ne sait pas de quoi il parle. Bon. Cela va dans la bonne direction mais attaché à la chaine des prétendues « bonnes manières » ne fait pas 10 mètres. Donc ne connait RIEN à la réalité. Qui propulse à 10 millions de kilomètres.

..

Vous, vous voulez savoir comment penser rend heureux A VIE – eh bien demandez directement aux génies. Mieux publiez –les…la diffusion faite….ceci aura créé une nouvelle noosphère VDR 2. Qui fera nous élever tous bien au-dessus de cette civilisation sans ressort. Sans idées et sans cœur.

Prévoyant l’arrivée de la tendance « pleine conscience » au titre dérisoire – il vous suffira – en un premier temps – d’entrer dans la rubrique « publication des génies » pour avoir les premiers rudiments. Non unifiés d’accord mais ayant le mérite d’exister en pleines ardeurs… ceci sur le blog très actif.

http://www.imagiter.fr/

Maintenant comparons avec ce que vous aurez droit (grisailles partout et pas de recettes qui fonctionnent) jusqu’à ce que vous ayez changé en vrai…

..

…………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%

« L'été dernier, des scientifiques de la Mayo Clinic aux États-Unis ont affirmé avoir trouvé la réponse : un programme en quatre étapes pour « une vie résiliente». Ces étapes incluent « d'entrainer son attention » afin de commander ses pensées et de « cultiver une résilience émotionnelle » en laissant suffisamment de place dans sa vie pour la gratitude, la compassion et l'acceptation.

..

Comment savoir penser rend heureux ?

..

Le programme, créé par le Dr Amit Sood, est peut-être nouveau [ ? ], mais les principes sur lesquels il est basé sont des pratiques de pleine conscience que les chercheurs considèrent comme la clé d'une vie plus heureuse depuis déjà plusieurs années […des millénaires plutôt…]. Une étude de 2011 publiée dans l’International Journal of Wellbeing a mis en avant un lien entre la méditation de pleine conscience et le bien-être, et une étude de 2008 a identifié certaines pratiques de pleine conscience comme étant des formes de traitements efficaces chez les patients souffrant de dépression.

..

« La vie est tellement régentée [supprimez le Régent en vous !], vous avez des rendez-vous, des plans et des gens à voir », explique Sam Pearce, instructrice dans le domaine de la pleine conscience qui possède deux spas dans le Yorkshire. Elle explique ainsi que la pleine conscience consiste à se déconnecter de tout cela […bien plus difficile que le mot le dit : voir la 1ère partie de ce texte sur la vie réelle des génies].

..

Prendre de petites mesures chaque jour afin de se détacher de tout le reste et essayer d'être plus attentif à certains aspects peut mener à une vie meilleure. S. Pearce partage ainsi quelques conseils pour débutants sur la pleine conscience :

Commencez à vivre en étant plus attentif

Commencez par vous suggérer [neurones-miroirs] à vous-même une idée qui vous sera bénéfique, explique S. Pearce. Et souvenez-vous que la pleine conscience n'est pas une question de jugement, alors ne soyez pas trop dur envers vous-même si vous trouvez cela difficile au début. « Il faut vraiment s'entrainer », explique S. Pearce, « car vous êtes vraiment conditionné par rapport à vos expériences passées […surtout celles de ne pas aller voir directement les génies…] ». Elle ajoute que les bénéfices valent le coup de se sentir initialement un peu frustré, alors tenez bon […nous c’est déjà fait, merci].

..

Puis, concentrez-vous

Sur tout. En vous lavant les dents, en conduisant, en respirant. « Il s'agit de trouver ce merveilleux centre de calme [enfin les 2 circuits c’est mieux, plus concret, mais si cela peut aider…] », explique S. Pearce. Elle suggère de se concentrer sur des tâches ménagères. « Si vous décidez de faire votre repassage, visualisez-vous en train de le faire, la couleur des tissus, la manière dont le fer glisse sur le vêtement. Il s'agit de prendre en considération chaque élément de l'action que vous effectuez et de vous concentrer là-dessus, au lieu de vous dire : Mon Dieu, j'ai encore 12 chemises et 4 pantalons à repasser et je n'ai fait qu'une chaussette ». Cette technique de « simulation » peut tellement tellement plus. Enfin, l’essayer avec concentration c’est l’adopter !.

..

Et respirez

« La respiration est un aspect que nous tenons tous pour acquis », explique S. Pearce. « Si vous êtes là et que vous respirez, tout se passe plutôt bien. Je pense que c'est un bon mantra pour ceux qui stressent vraiment à un sujet ». Elle recommande de scanner votre corps, un exercice de pleine conscience qui consiste à « respirer à travers chaque partie de son corps ».

..

« Ça peut paraitre ridicule mais commencez par les orteils, jusqu'aux os de vos pieds, puis passez à vos chevilles, vos genoux, vos cuisses. C'est un exercice merveilleux. Vous pouvez l'effectuer pendant 15 minutes ou une heure, mais il s'agit vraiment de se concentrer sur sa respiration et de lâcher prise », explique-t-elle.

..

Adopter une attitude positive

Réussir à être heureux rien qu'en pensant [et en le…ressentant…] ne se réduit pas à une respiration calme et profonde. Le projet Action For Happiness recommande tout un ensemble d'étapes pour une vie plus [qu’] heureuse, ce qui inclut de définir des objectifs, d'apprendre régulièrement de nouvelles choses et de prendre soin de son corps [cerveau ] grâce à des exercices réguliers. D'après lui, une autre clé du bonheur consiste à se concentrer sur les choses positives de la vie afin de ressentir plus d'émotions positives (comme la gratitude et la compassion évoquées par le Dr Sood).

..

D'après la psychologue Barabara Fredrickson, si nous expérimentons trois fois plus d'émotions [sentiments, sensations et pensées aussi…] positives que négatives, nous entrons dans une « spirale positive » et nous sommes en mesure de nous épanouir. « Les émotions positives élargissent le potentiel en matière d'actions possibles, ouvrant notre esprit à un plus grand échantillon [disons à une immensité…] de pensées et d'actions par rapport à d'habitude », écrit-elle dans son livre Positivity: Groundbreaking Research Reveals How To Embrace The Hidden Strength Of Positive Emotions, Overcome Negativity, And Thrive.

..

Dans la même veine, Dr Amit Sood recommande l'astuce de la technique 5-3-2. Dès le réveil, pensez à cinq personnes que vous appréciez particulièrement dans votre vie, passez les trois premières minutes avec votre famille en les saluant comme si vous ne les aviez pas vus depuis longtemps et passez les deux premières secondes à souhaiter en silence le bonheur d'une personne lorsque vous la rencontrez.

..

Le bonheur ne peut pas être atteint du jour au lendemain, mais de petits changements pour être plus attentif dans la vie peuvent faire une réelle différence. »

..

…………………………….***********************************

..

Eh bien ! Cela va-t-il mieux ? Pas tant que cela ? De toute façon, vous n’avez plus le droit qu’à cela…vous privant, sans aucune excuse compréhensible, des apports gigantesques des génies vous ne pouvez obtenir que d’autres simulacres. Dépourvues de toute pensée de fond les recettes ne décolleront jamais. Conseiller c’est, de fait, connecter telle partie de vous qui a, par l’anti-éducation nommée « éducation », été séparée des autres…etc. et puisqu’il sagit de « pensée » en fomulant le tout toujours au mieux…sans faire de manières mais en allant toujours à l’essntiel…

..

Ici – vous avez donc la chance, devenue rare, de pouvoir comparer la vraie pensée et son imitation si peu efficace…

..

Ce qui lorsqu’il s’agit de prouver que penser rend plus qu’heureux parait assez..

….. ……étourdi, distrait, intattentif….oui –absent !

..

..

,…………………………………….***********

….

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - BONUS - <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

..

La rubrique « publication des génies » sur le blog http://www.imagiter.fr/

offre déjà tout ceci :

..

http://www.imagiter.fr/2015/10/pourquoi-devons-nous-rester-sensibles-au-sensible.html

http://www.imagiter.fr/2015/07/qu-est-ce-qui-peut-apprivoiser-l-humain-2.html

http://www.imagiter.fr/2015/05/la-realite-c-est-quoi-la-plus-grande-des-authenticites.html

http://www.imagiter.fr/2015/04/comment-trouver-rapidement-le-bonheur-2.html

http://www.imagiter.fr/2015/01/systematiquement-on-ne-publie-pas-les-bons-auteurs.html

http://www.imagiter.fr/2015/01/plaisirs-intacts-ne-pas-se-permettre-la-satiete-en-rien-comment.html

http://www.imagiter.fr/article-en-avant-ou-en-avance-121861888.html

http://www.imagiter.fr/article-je-suis-le-resultat-de-tous-vos-projets-119845024.html

http://www.imagiter.fr/article-du-danger-pour-la-survie-de-l-absence-de-genies-3-119371572.html

http://www.imagiter.fr/article-et-comment-atterrir-apres-s-envoler-118989580.html

http://www.imagiter.fr/article-simuler-votre-cerveau-nous-offre-toute-la-realite-le-cerveau-est-magicien-118198372.html

http://www.imagiter.fr/article-s-envoler-a-toutes-volees-118175163.html

http://www.imagiter.fr/article-pourquoi-la-pensee-c-est-l-action-117278804.html

http://www.imagiter.fr/article-on-ne-publie-pas-les-genies-115721733.html

http://www.imagiter.fr/article-les-gens-preferent-les-images-a-la-realite-115087337.html

http://www.imagiter.fr/article-la-fete-permanente-113818837.html

http://www.imagiter.fr/2015/08/etre-tout.html

http://www.imagiter.fr/2015/07/lorsque-nos-genes-preferent-la-relaxation.html

http://www.imagiter.fr/2015/01/le-systeme-neurobiologique-du-genie.html

http://www.imagiter.fr/article-la-conscience-donne-forme-a-la-realite-la-realite-donne-forme-a-la-conscience-115571142.html

http://www.imagiter.fr/article-des-sauts-perilleux-a-l-interieur-de-vous-memes-115179282.html

http://www.imagiter.fr/article-harmonie-rien-ne-nous-est-indifferent-113067855.html

http://www.imagiter.fr/article-pourquoi-naitre-dans-le-meilleur-1-2-112052440.html

http://www.imagiter.fr/article-un-cerveau-en-mosaique-qui-suit-une-evolution-en-mosaique-111114700.html

http://www.imagiter.fr/article-les-emotions-rendent-plus-intelligent-e-110776590.html

http://www.imagiter.fr/article-les-echanges-affectifs-d-infos-100769685.html

..

..

……………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

nous ne pensons jamais trop – mais mal, ineficaement et contre… nous ! Réparons juste l'erreur.

nous ne pensons jamais trop – mais mal, ineficaement et contre… nous ! Réparons juste l'erreur.

ce qui, deuis 40 ans, semble impossible à la majorité. Non, ils/elles ne veulent pas, masochistement, connaitre l’autre ruche !

ce qui, deuis 40 ans, semble impossible à la majorité. Non, ils/elles ne veulent pas, masochistement, connaitre l’autre ruche !

que faire loursque le flic et le maton c’est nous-mêmes égarés dans l’absurdité de se trop punir par un « on ne publie pas les génies » ?

que faire loursque le flic et le maton c’est nous-mêmes égarés dans l’absurdité de se trop punir par un « on ne publie pas les génies » ?

En effet, seul l'anticonformiste SAIT ce qu'il en coûte de penser - injustices, diffamations, persécutions et tutti quanti

En effet, seul l'anticonformiste SAIT ce qu'il en coûte de penser - injustices, diffamations, persécutions et tutti quanti

ce pourquoi le conformisme (qui ne sait pas comment penser) est devenu un hyper flicage...

ce pourquoi le conformisme (qui ne sait pas comment penser) est devenu un hyper flicage...

c'est parce qu'il y a neurones-miroirs qu'il y a civilisation...

yeux fermés nous le pouvons vivre aussi..

il est possible de le vivre tel que les images le traduisent

restons des bébés de génies toute la vie ou de génies qui revivent le génie naturel du bébé en expansion permanente – tout le temps…

l'illustration en contrepoint de l'article

Commenter cet article