Les censurés hantent les censeurs

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les censurés hantent les censeurs

Il n’est pas sûr que la position de censurés soit la pire. Sauf si, inadéquatement, nous le prenions mal. La preuve de la situation « imprenable » du censuré/e vient juste oui d’arriver. Genre oui ça m’arrive…d’arriver. Cela m’arrive puisque ceci a été envoyé. Mais si ça m’arrive ce n’est pas moi l’expéditeur. Qui alors ? Et le mystère enfle…

..

La vidéo jointe (grâce à M.B.) fait état que « l’économie serait une religion ». Obligatoirement. Comme cela de but en blanc – un pur ovni. Extraterrestrement tombé…Nul ne sait d’où cela vient et où cela va. Pas d’explication consistante et nulle genèse de ce concept incongru. Le seul point demeure que les censurés hantent vraiment les censeurs. A en devenir obsessionnels. Un des motifs très peu connu des censures c’est le : je veux le garder pour moi tout seul, que personne d’autre ne le sache, « donc » je censure. Mais, après du temps, ceci semble tant bouillonner, mijoter, cuire, ça cogne et veut absolument sortir. Trop ressassé…D’où…pulsent…en démonstrations hachées et pas très cohérentes, des lambeaux de textes censurés. Du fait de leur très percutantes démonstrations…D’où le cheveu sur la soupe de « l’économie est obligatoirement une religion ». Mieux explicité en un : « On ne peut pas comprendre l’économie si on ne voit pas que c’est une religion ! » D’accord mais d’où cela surgit-il ? Il y a bien une origine ! Exactement. Tout procède de ce qui précède…il y a bien, aussi, un contenu – or, nous sommes devant le vide complet !

..

Pas pour longtemps. Le seul document, à notre connaissance, qui aura avancé (avant cette vidéo) que …Le capitalisme est une religion masquée…(1ère partie du livre…) est…

…oui, et avec ces chapitres :

- 6 - Prédestination et égoïsme : genèse du capitalisme

- 7 - La Religion capitaliste : se débarrasser mentalement

des autres

- 8 - Actuel destin de la prédestination et de lʼindifférence.

..

(Comment devenir un(e) athée du capitalisme, 1998-1999 – Gilbert Guingant). Son pitch argumentaire est : si je suis riche c’est grâce à mon mérite. Le dieu m’aime parce qu’il me rend riche et il n’aime pas le pauvre parce qu’il les laisse pauvre. Je ne dois pas aller contre ce dieu – donc ma dureté inhumaine envers les pauvres…ajoute à mon mérite. Qui en devient plus grand.

Lisons, sur le champ, une page du livre-source (…nous nous rappelons oui le censuré qui hante ses censeurs !) et nous goûterons le son authentique (qui ne se peut imiter) du concept.

..

Puisque… «L’amour est anonyme donc non violent (...) Comme la beauté et la vérité, il n’est pas du domaine des possessions (...) Tel est l’amour. En lui il n’y a pas de

temps, d’espace ou d’identité. C’est l’identité qui apporte la haine et la guerre et qui construit les murs autour des gens, autour de chacun, de chaque famille, de chaque communauté (p.184 - Krishnamurti, La Révolution du silence-). » Murs dont nous venons de voir les terrifiantes origines. Concurrence, compétition: se soulèvent des millions d’aliénés hurlant hourra - 1 gagnant 9 999 perdants ! La compétition se dresse très exactement comme l’exact opposé de la démocratie où il n’y a plus de perdants. La concurrence se profile, aussi, comme le ferment venimeux de l’égoïsme monstre dans chaque individu séparé de tous les autres. Car «la guerre est fondée sur la compétition, sur la rivalité, sur la concurrence», trivialise Charles Péguy. Et, par contre coup, la réalité se devant toujours d’être complète, la paix reste fondée sur

l’association, sur la mutualité, sur la contribution individuelle, la complémentarité solidaire.

..

Actuel destin de la prédestination et de l’indifférence

..

Si loin de tout cela la prédestination égoïste devient l’autorisation transcendantale de racketter, détourner à son seul profit le système dont nous sommes tous créditeurs, dépouiller les autres en toute tranquillité. La Religion capitaliste (ce refus de l’arbitre politique) se dessine ainsi telle l’antidémocratie achevée. Ce pourquoi cette Religion capitaliste intolérante ne survit que par la diffamation et la censure. Pourtant, la Fin de cette Religion de l’égoïsme intolérant est déjà entamée. La prise de conscience que son seul fondement demeure religieux (aucun fondement scientifique possible !), avec toute l’accumulation répulsive qui s’est effectuée ces derniers siècles sur ce vocable, va lui revenir comme un boomerang. Le capitalisme égoïste et asocial va enfin être submergé par notre dégoût. D’autant plus que sa traînée catastrophique va émerger en plein jour.

...

1- L’égoïsme monstre vient de trouver son sociologique descriptif dans un livre quasi incompris «L’Économie mondialisée» de Robert Reich. Beaucoup s’y sont précipités, avidement, comme sur un nouvel alibi pour disculpation effrontée et non-action sociale nihiliste (prédestination fataliste et indifférence arrogante à la misère par la Religion intolérante des «indulgences»), la «mondialisation» empêche d’agir dans chaque pays (alibi) sans pourtant prémunir que tout soit fait pour augmenter les

inégalités injustifiables (ailleurs) - étrange que la non-action puisse tout de même agir, n’est-ce pas ? (p. 30 – Comment devenir un(e) athée du capitalisme, 1998-1999 – Gilbert Guingant)." Livre que nous trouvons sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 2.

..

Et les personnages qui…reçoivent la structure argumentaire la reprennent sans discernement…parce que cela sonne bien. Sauf que si l’économie était une religion …il faudrait s’en montrer athée rapidement.

..

………………………………..*******************************

..

Ensuite, l’assertion l’économie n’est que mensonges. Oui mais pourquoi mensonges ? Tout n’y est que mensonges de la présentation aux prétendus raisonnements – mais le pourquoi où se trouve-t-il ?

..

3 raisons sculptées (toujours en bas de nos articles du blog) clament :

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Et tout le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/… le dit clairement…la non science de l’économie n’est qu’un monologue « non réfutable » selon Karl Popper. Ce n’est donc pas une science…Son but ? L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ! Pas un mot de vrai, il n’y a aucune « théorie » capitaliste, pas d’argumentaire du tout. Ce n’est qu’un brouillage permanent afin de, pendant ce temps, faire tout à fait autre chose. Opacités des transactions financières, dépénalisations de tous ses graves délits, paradis fiscaux illégaux, aucun d’impôts payés, assistanats exagérés des Etats, utilisations maximales des infrastructures payées par tous (sauf les fraudeurs trop riches), etc. – entre autres ! Etc. La prétendue « science » économique c’est exclusivement afin de cacher l’essentiel qui est : qu’importe le contenu puisque c’est un dogme. Un dogme donc par définition indiscutable. Et que le capitalisme secrète une unique politique de despotisme qui n’accorde aucune liberté…ainsi « si le marché est libre c’est parce qu’aucun de ses agents n’est libre ». Il n’y a strictement aucun choix puisque c’est lui qui dicte « les comportements et de comportements il n’y en a qu’un – obéir à l’argent ! ».

Nous vérifions à quel point la censure peut se voir hantée par les censurés!

..

En effet, si nous voyons plus clair dans cet ovni (l’économie présentée par le capitalisme n’est qu’un mensonge d’un bout à l’autre) c’est bien parce que nous nous sommes passés en premier et avons empli de tant de sens et de contenus cette assertion qui peut paraitre gratuite. Mais, lorsque habitée et parcourue dans tous ses aspects de tout l’existentiel, ne l’est plus du tout. Et tout ceci reste notre apport évident !

..

Ainsi le confirme, dans la liste des livres très pluridisciplinaires disponibles sur freethewords (et qui figurent à son sommaire http://www.freethewords.org/), ceux qui touchent l’économie :

« The afunfairs are the afunfairs »

" La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" "L'anticommunication comment ça fonctionne ?"

« Le roman de l'économie: pas un mot de vrai »

« L’intelligence indestructible du capitalisme ? »

« Où trouver encore du sérieux ? »

Et, surtout, le diptyque « RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE » ainsi que

« LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc) »

Quelle très abondante matière qui éclaire donc plus cette vidéo que l’inverse…Le message est central ? « Economy, the contrary of reality »…l’économie est le contraire de la réalité. Ainsi, en écoutant cette vidéo nous y avons bien trouvé tous nos déchiffrements premiers. Tous nos apports confirmés. Et nos élucidations portées plus loin. Seulement ce sont des affirmations (religion, mensonges) qui demeurent vides. Sans contenus concrets. Et qui demandent clairement de passer par nous afin d’obtenir la compréhension entière. J’assume à 100 % d’avoir été pionnier en la matière. Et maltraité juste pour cela…des traces documentaires et filmées en demeurent pour que tout esprit curieux puisse le vérifier concrètement…

…………………………….**********************

Les quiproquos mêmes signent que le palimpseste de départ aura été le livre dont nous parlons. Ou un résumé. Ou des extraits. Ou tout autre support, etc.…mais la certitude est là… Comment devenir un(e) athée du capitalisme est l’inspiration ultime de cette vidéo.

..

Les quiproquos si comiques ?

Ce n’est pas « sortie de l’économie » du tout – mais économiser l’Économie, s’en passer complètement, dont il s’agit. C’est grâce à nos épargnes affectives et intellectuelles, que nous pouvons nous « épargner » ce détour inutile. Ce n’est donc pas une volonté particulière qui peut conduire vers ce salutaire abandon - mais les concepts qui se décollent tout seul de nous. Par inutilité organique…l’économie se dépouille d’elle-même puisque la seule économie qui tienne un peu – ce sera «l’économie de la nature » lancée par les physiocrates. La seule économie qui importe c’est celle de la nature : fertilité des terres, tous moyens de la conserver, enrichissements des sols, protection de la flore, respects des équilibres homéostatiques de l’environnement, eau, air, la Terre comme patrimoine commun à respecter sans faille, etc.…à côté l’économie « humaine » reste un sous sous sous-système de «l’économie de la nature » qui n’a pour tâche que …les règles de la…maison (en l’occurrence de la Terre) selon l’étymologie. Oikos la maison et nomos, les règles, l’administration, l’ordre : qui est donc de « s’occuper de la maison » (de la Nature).

..

Ce qui fait découler que la seule tache des savoirs pragamatico-empiriques – nommés « économie » - sont de répartir et de partager tous les avoir communs constitués des dons de la Nature. Et de protéger prioritairement les services irremplaçables qu’elle nous rend…pour cela nous n’avons absolument pas besoin d’économie (ou cette création incessante de faux problèmes et de faux débats) mais bien de…société et de social. De société qui vive en société…et à 100 %.

……………………………….............*****************

..

Les « délires » sur la monnaie, de même, ont tous déchus dès que tout ratio, ratio de rationnel, a été perdu. Ratio qui est mesure et raison prouve que la monnaie n’a conduit qu’à perdre le sens…des mesures ! Ainsi, si la monnaie est la mesure de la richesse, en aucun cas elle n’est la…richesse. C’est prendre une vessie pour une lanterne, et l’obscurité pour la lumineuse proie. Nous ne sommes riches que de nos patrimoines communs – l’argent toujours solitaire, jamais fécondé puisque infécondable, demeure bien infertile. «L’économie de la nature », d’ailleurs (la seule qui prévale), se passe très bien de…toute économie financière. C’est un vêtement superflu, parasitaire et…inutile (sans valeur)… Partir de réPartir économise l’Économie. Socialement inutile.

..

D’où les francs délires finaux sur la « valeur »…concept jamais sérieusement abordé. Sinon, à un moment dans le réductionnisme valeurs = seulement des préjugés ! (l’économie n’est qu’une psychologie autoritariste). La base rationnelle vient uniquement de la matrice de la « valence » arithmétique, - +, surévalué dévalué, supérieur inférieur, etc. – en aucun cas « valeur » ne représente un concept scientifique…la vidéo « évalue » l’évaluation fraudée VDR si mal ! Jauger c’est juger – lorsque tirer au jugé et atteindre le centre de la cible c’est connaitre à fond le sujet ! Nous vous avons fait faire le tour du propriétaire comme on fit. Ce « champ de savoir » a été sillonné par nous depuis tant d’années.

..

D’où notre méthode de toujours prouver/ éprouver – non d’affirmer sans rien derrière (comme pour la religion incrustée obligatoirement dans l’économie !). D’où patience fait science, attendre l’actualité qui permet de mettre en action les concepts. Ou bien persévérer jusqu’à trouver l’angle de transmission précis et précieux…comme tous les livres de Free the words . Et, notamment, Comment devenir un(e) athée du capitalisme

..

…………………***********************************

…bref, sa DESCRIPTION de l’économie est attachante (surtout pour qui n’en connait pas quasiment rien) – pas les conclusions qui en sont tirées…Cependant la démarche va dans la bonne direction et ceci demeure le principal (...tout ce que nous avons fait précédemment est ainsi complètement confirmé !).

..

Par ailleurs :

Intéressante vidéo par les connaissances historiques très impertinentes. Mais toutes véridiques. Par la verve du verbe. La conviction. Et les raccourcis, venus comme des lapsus impromptus (tellement son esprit veut dire 2 choses à la fois) et qui soulignent, plutôt, que les censurés hantent tant les censeurs. Et que les apports des censurés s’en sortent toujours bien !

A faire connaitre comme une illustration introductive ou bien un complément utile (mais qui n’ont jamais le mot de la fin…) donc à Comment devenir un(e) athée du capitalisme…(qui l’a découvert, lui).

http://www.freethewords.org/…onglet 2.

..

Ensuite ce livre et tous les autres sur l’économie sur le site

..

……………………….. devraient utilement prendre la toute relève !

..

……………………………….************************

..

……………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

..

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

les ficelles du système sont vraiment trop grosses...

les ficelles du système sont vraiment trop grosses...

"la censure c'est pour notre sécurité" - c'est donc qu'à  L'EXTERIEUR existe un vrai monde entier ?

"la censure c'est pour notre sécurité" - c'est donc qu'à L'EXTERIEUR existe un vrai monde entier ?

c'est donc que géniale est la réalité qui (aux dernières informations) contient tous les gouvernements...et jamais l'inverse !

c'est donc que géniale est la réalité qui (aux dernières informations) contient tous les gouvernements...et jamais l'inverse !

Connaitre intimement la censure c'est l'avoir rencontrée dès sa tendre enfance : un certain nombre d'adultes ne supportent pas les enfants lucides mais tranquilles ! A ceux-là on ne la fait plus !

Connaitre intimement la censure c'est l'avoir rencontrée dès sa tendre enfance : un certain nombre d'adultes ne supportent pas les enfants lucides mais tranquilles ! A ceux-là on ne la fait plus !

c'est le censeur le mystère à ébruiter pas le censuré !

c'est le censeur le mystère à ébruiter pas le censuré !

Les censurés hantent les censeurs

Cette vidéo est l’objet même de cet article : ce qui veut dire que nous pouvons l’écouter avant ou après. Le texte présenté se défend de lui-même.

La vérité intégrale est que ce sont les écrivains et les penseurs qui rencontrent la censure la plus intégrale - bizarre, que soient évités non invités leurs clairs témoignages !

Les anciennes religions taxaient d'hérétiques qui allaient contre le dogme - c'est donc une vraie gloire que d'être hérétique. Et plus encore d'avoir été le tout premier athée de la religion capitaliste !

effets secondaires...

Ils avancent dans la bonne direction - mais sont-ce les véritables défricheurs ?

Certains apparents consensus ne servent à rien puisque personne n’a rien à y partager…la pensée spectacle ?

Le savoir commun mérite les meilleurs archéologues - ceux qui ont résisté à tous les dogmes et qui nous en ramènent des trésors...somptueux !

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article