L’afantaisie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’afantaisie ?

L’afantaisie ? C’est quoi cette tocade ? Avec le a une absence mais une absence de caprice, de lubie ? En fait ceci surgit de l’anglais et sa phantasy, fantasy, qui a plus le sens d’imagination donc d’images, que de frasques…et l'aphantasie (aphantasy) souligne, alors, l’absence…d’images. Il y a des êtres humains qui n’ont aucune image dans la tête ! Ce sont comme des aveugles de l’imagination. Plus de projecteur intérieur qui diffusait les images mentales. Oui ? Déjà qu’une bonne partie de nous ne savait pas trop que nous avions dans notre cerveau la faculté de former des images (ou même de provoquer à volonté ces images mentales) – le fait que pour certain-e-s ce soit le noir intérieur nous est encore plus lointain.

..

C’est que cette découverte de l’afantaisie (et son appellation en aphantaisie venue du grec) ne date que de…2010 !

..

L’actualité vient de réactiver, grâce à un des fondateurs de Mozilla Firefox, ce nouveau savoir. L’aphantaisie c'est ce qui est arrivé à Blake Ross, l'ingénieur à l'origine du navigateur Mozilla Firefox. « Dans un post Facebook publié la semaine dernière, Ross fait part de l’impact qu’a eu sur lui l’article du journaliste Carl Zimmer publié en juin 2015 dans le New York Times. Ce dernier évoquait un phénomène mystérieux connu sous le nom d’aphantasie, selon le terme fixé en 2010 par une équipe de chercheurs en psychologie et en neurosciences cognitives de l’Université d’Exeter dirigée par Adam Zeman. »

..

L'aphantasie-cette-étrange-maladie-qui-empêche-de-former-des-images-mentales

« L’aphantasie, comme son nom l’indique, caractérise « un défaut d’imagination » soit une incapacité à former des images mentales. Lorsque vous êtes affecté par cette maladie, vous faites l'expérience d'une sorte de cécité psychique : impossible de vous représenter un lieu, une personne, une scène, si vous ne l’avez pas devant les yeux.

..

L’image mentale joue un rôle prépondérant dans la mémoire, la rêverie et la création. Vous y aurez recours si l’on vous dit « dessine-moi un mouton, » «décrivez-moi votre agresseur, » «es-tu bien sûr d’avoir éteint le gaz ? », ou encore «je veux les plans demain matin sur mon bureau ». En effet, l'image mentale sert à fixer une idée, un concept ou une représentation dans votre esprit afin que vous puissiez l'examiner en détail pour résoudre un problème ou vous rappeler d’un détail. C'est un processus tout à fait normal pour la plupart d’entre nous. Mais pas pour tout le monde.

Si Blake Ross a pris la peine d'intervenir sur les réseaux sociaux, c’est qu’il n’avait jamais réalisé qu’il était victime d’aphantasie. D’une part, il ne connaissait pas le terme (qui englobe des déficiences assez variées encore mal définies d’un point de vue clinique), mais surtout il n’avait jamais réalisé qu’il existait quelque chose comme « des images mentales. » En l’absence de stimuli visuels, Ross n’a jamais vu ni imaginé quoi que ce soit. Il est même incapable de rêver. Saisi d'horreur à la lecture de l’article relatant le cas d’un homme de 65 ans ayant perdu la capacité à former des représentations mentales après une angioplastie coronaire, Ross a alors posé des questions à son entourage, en hâte, afin de vérifier s’il avait vraiment un problème, et si oui, en quoi celui-ci consistait exactement. En outre, il a harcelé un ami sur le chat Facebook à 2h du matin.

..

« Si je te demande d’imaginer une plage, comment tu décrirais ce que tu vois mentalement ?


- Ben j’imagine une plage, quoi.


- Un concept de plage, c’est bien ça ?


- Il y a des vagues, du sable. Des parasols. C’est une scène reposante.


- Mais ce n’est pas vraiment une image ? Il n’y a rien de visuel ?


- Bien sûr que c’est une image. Une image dans mon esprit. Où est-ce que tu veux en venir ?


- C’est en couleur ?


- Oui…


- Ça arrive souvent que tes pensées s’incarnent de manière visuelle ?


- Euh, des centaines de fois chaque jour ?


- Oh mon Dieu. »

..

Pour lui, apprendre soudainement que les autres humains sont capables de visualiser des choses les yeux fermés était un peu l'équivalent de réaliser « tout le monde a des branchies, sauf moi. »Tout ce temps-là (30 ans, précisément), Ross s'était persuadé que ce que l’on désignait sous le terme d’image mentale correspondait en fait à une métaphore, une manière de parler, et que personne n’était vraiment capable de « voir » un amant absent ou de compter des moutons avant de s’endormir. Son rapport à l'art, à la littérature et à l'invention n'était qu'un immense quiproquo. Il passait à côté d'une dimension essentielle de l'existence.

..

Blake Ross explique qu'il est incapable de former mentalement l’image d’un visage familier. Sa mémoire lui permet de se souvenir d’une collection de caractéristiques associées à une personne, comme la couleur de ses yeux, sa taille, le fait qu’elle ait ou non des taches de rousseur ou une démarche hésitante. Mais ces caractéristiques, il ne peut pas se les imaginer, seulement les apprendre par cœur. Il ne connait que des concepts décomposables sous la forme d'un ensemble de faits. « Lorsque je ferme les yeux, tout est noir. Un noir total, absolu, qui emplit chaque recoin de mon cerveau, » déplore-t-il.

..

Et cela ne concerne pas que les sensations visuelles. L’ingénieur est également incapable de se rappeler une mélodie, une sensation tactile ou l'atmosphère de tel ou tel lieu. C’est sans doute pour cette raison qu’il ne rêve pas. « D’une manière générale, je ne fais aucune expérience sensorielle mentale. Penser à une plage ensoleillée ne me détend pas ; imaginer une araignée géante ne me donne pas la chair de poule. Je ne peux pas me rappeler l’odeur de la pizza, ou la texture d’un velcro […]. Mon activité mentale consiste en une narration continuelle débitée sur une voix monocorde. »

..

Pour une personne ayant une imagination vibrante et tressautante, le fonctionnement mental de Blake Ross est très difficile à concevoir. Comment est-il seulement possible de ne pas savoir à quoi ressemble un cheval ? Une jungle ? Un château-fort ? En outre, lorsqu’il veut se représenter quelque chose de manière précise, il lui faut d’abord penser à un concept, puis à un adjectif, et enfin, un verbe. Par exemple, un lama soyeux qui bondit. Mais comme il est incapable de visualiser le charmant animal, il lui faudra apprendre l’expression « un lama soyeux qui bondit » pour pouvoir s’en souvenir plus tard. Le plus étonnant est sans doute malgré son aphantasie, il est capable d’exercer un métier qui exige un effort créatif constant pour inventer et améliorer des logiciels : pour cela, il doit s'orienter de manière rationnelle dans un réseau de concepts et de raisonnements.

« Pour moi, lire l'article de Carl Zimmer, c'était revivre ma puberté. Remettre en question toute mon identité. » explique Blake Ross.

Peut-être que ce soir, pour la première fois sans doute, vous serez heureux de pouvoir vous rappeler les moments pénibles de votre journée sans avoir eu besoin de les apprendre sous forme de phrases complètes. À moins que vous ne veniez de découvrir que vous êtes, vous aussi, êtes touché par l’aphantasie. »

..

Ce phénomène explique-t-il beaucoup d’évènements que vous auriez rencontrés dans votre vie ? Les témoignages, dont nous recevons un grand nombre et nos propres voyages dans toutes les sphères, nous permet d’affirmer que…oui ! Cependant, l’article ne parlera pas beaucoup de cet aspect du phénomène. Seulement de la compréhension et de …l’imagination active. Et de son absence-écran-noir !

***

..

Donc plus précisément encore ?

« D’où vient l’aphantasie ? Est-ce un défaut neurologique, une maladie dégénérative, un problème fonctionnel, un problème structurel ? La combinaison de facteurs psychologiques et neuropathologiques ? Le trouve-t-on aussi bien sous une forme innée que sous une forme acquise ? Les chercheurs ont du mal à se prononcer avec précision pour le moment, faute d’un nombre suffisant de sujets à étudier. Il faut dire que les personnes victimes d’aphantasie ont la fâcheuse tendance à ne jamais prendre conscience de leur condition, puisque apparemment, on peut vivre une vie parfaitement normale sans jamais mobiliser d’images mentales. En 2009, une étude portant sur 2500 sujets à évalué à 2,1/ 2,7% la proportion d'individus affirmant de pas posséder d'imagination visuelle, mais il faudra attendre des études plus rigoureuses pour pouvoir s'en assurer.

..

Le diagnostic d’une « incapacité à visualiser » existe depuis longtemps ; on en trouve les premières traces dans la littérature à travers les descriptions de Galton dans son ouvrage Statistics of mental imagery publié en 1880. En outre, les médecins s’accordent sur un fait : il n’existe pas d’un côté les personnes possédant «un œil mental» et de l’autre, les personnes qui n’en possèdent pas. Le plus probable est qu’il existe un gradient dans la netteté des images mentales que nous sommes capables de former. Certains pourront faire défiler de véritables films HD dans leur esprit, tandis que d’autres n’auront droit à des images diffuses, floues, évanescentes. Dans le cas de l'aphantasie, évidemment, on ne voit rien du tout.

Blake Ross n’est pas été le premier à avoir été bouleversé par une révélation tonitruante sur les limites de son imagination. Le premier article de vulgarisation de Carl Zimmer sur le sujet a interloqué des dizaines de personnes, qui se sont empressées d’écrire au magazine Discover pour expliquer qu’elles étaient, elles aussi, mentalement aveugles. C’est à ce moment-là que le rôle de médiateur du journaliste prend tout son sens : Zimmer les a dirigées vers les scientifiques compétents qui ont eu suffisamment de sujets sous la main pour publier une étude plus significative que leur étude de cas de 2010.

Les sujets ont donc répondu à un questionnaire (Vividness of visual imagery questionnaire) leur demandant de répondre à des questions telles que : « Visualisez un ami ou un proche que vous voyez souvent. À quel point les contours de son visage, de sa tête, de ses épaules et de son corps sont-ils précis ? » « Visualisez un lever de soleil et examinez les détails de votre image mentale avec soin. À quel point la représentation du soleil se levant au-dessus de l’horizon dans un ciel brumeux est-elle précise ? » Même s'il ne suffira pas à tirer des conclusions sur les formes de l'aphantasie et ses caractéristiques étiologiques et épidémiologiques, les réponses des sujets nous rappellent un fait essentiel : nous avons tendance à penser que notre manière de penser, de raisonner et de percevoir est universelle. Or, il n'en est rien. Derrière chaque paire de mirettes se cache un imaginaire qui ne ressemble à aucun autre. »

..

Entrer dans une nouvelle civilisation c’est vivre au quotidien l’intériorisation de la faculté de se représenter toute la diversité humaine. D’où la folie intégrale des conformistes de toujours exclure des débats ces êtres complets qui savent envisager de nombreux « états d’êtres », des consciences autres et des émotions très différentes des leurs propres. Prodigieux. Lors d’un débat, ces esprits qui pensent très vite savent faire la jonction, oui la synthèse entre les pensées adverses, voire agressivement opposées, qui se formulent devant nous. Prendre le meilleur de chacun-e et le mêler, ave dextérité, au meilleur des autres…Avec eux de la discussion… jaillit la lumière. Ainsi qu’une espèce de nappe diffuse de sensations très agréables qui se fait sentir à nous comme un nouvel état affectif non connu (…que nous nommons, en attendant, d’amour social !). Bref, avec eux (la société actuelle qui vit globalement, et dans tous les milieux et âges, dans un mensonge assez généralisé – et donc rejette LE MEILLEUR D’ELLE- MÊME !) oui avec ces rejetés-parce-que- brillants tout débat est vraiment…constructif. Alors, imaginez un donnez-nous notre débat quotidien !

..

……………………………*************************

..

..

Un autre approche, plus mainstream, sur … « Le syndrome est encore méconnu, mais il concernerait de nombreuses personnes, dont Blake Ross, le cofondateur de Firefox Mozilla.

Fermez les yeux. Imaginez une plage: de sable fin, ou rocailleuse, peu importe. Imaginez la mer et la couleur du ciel. Rassurez-vous, l’objectif n’est pas de vous hypnotiser. Mais seulement de vous faire prendre conscience que si vous y êtes arrivé sans peine, vous avez là une capacité que les afantaisistes n’ont pas: construire une image mentale, se représenter un lieu, un visage, une forme.

..

Vivre-sans-musiques dans la tête-: aphantasie-afantaisie

..

Dans un article publié directement sur Facebook, Blake Ross –co-fondateur de Mozilla Firefox– confie «ne jamais avoir visualisé quoi que ce soit de sa vie»:

..

Blake Ross est donc atteint d’un syndrome —dont le nom est encore incertain— mis en lumière par des chercheurs en neurosciences en juin 2015: l'aphantasie ou l'afantaisie, au choix. Baptisé selon le grec φαντασια, la traduction allemande du mot grec, Phantasie fait référence à l'imagination. Avec le préfixe «a», il devient donc question d'absence d'imagerie mentale. Difficile pour l'auteur de ne pas y voir aussi un souvenir d'enfance: le film Fantasia.

..

Jusque-là, le développeur pensait que l’ensemble de l’humanité connaissait le même sort. Il a fallu que le New York Times s’intéresse la même année aux conséquences d’une opération sur un patient de 65 ans, qui avait subitement perdu la capacité de visualiser le visage de Tony Blair –entre autres–, pour que Blake Ross se rende compte qu’il était, lui aussi, afantaisiste et que, par conséquent, il appartenait à une minorité d'humains. […alors que, toutes et tous, dans certains domaines, nous sommes vraiment en minorité et dans d’autres vraiment en majorité – combien d’entre nous en tirent les leçons humaines ? Dont le respect incorruptible pour les minorités…donc pour nous-mêmes ! Trop évident pour cette société qui ne veut vivre que dans le..flou? ].

..

Blake Ross ne souffre pas de troubles neurologiques ou ophtalmologiques. Il fait juste appel à sa mémoire sans visualisation, en se souvenant de certaines caractéristiques physiques quand il s'agit du visage de quelqu'un, comme la couleur de ses yeux.

..

Pas de rêves, ni de musique dans la tête

Après cette révélation s'ensuit une insomnie, provoquée par la curiosité d’en apprendre plus sur les expériences de ses amis encore en ligne sur Facebook. Blake Ross constate alors avec stupéfaction que sur 74 amis contactés, 71 décrivent sans difficulté la construction d’une image mentale en utilisant spontanément les mots relatifs aux «images». Seules trois personnes contactées par Blake Ross ont l'imagination aveugle :

..

«Nous avons lancé un fil de discussion pour comparer nos tics et nos particularités –un tas de “MAIS OUI!”, d’“EXACTEMENT!!” et de “wow toi aussi?”– et j’ai senti la chaleur transcendante que je n’avais connue qu’une seule fois auparavant: quand un gamin geek un peu isolé débarque de Floride et rencontre un groupe de développeurs californiens qui semblent simplement “le comprendre”. C’est le sentiment de trouver les siens

..

Si Blake Ross écrit cet article, c'est aussi parce qu'il s'est heurté, dans le meilleur des cas à la curiosité sinon à l'incompréhension de certains proches, et a voulu répondre à leurs questions. Il explique ainsi qu'il n'arrive pas à se figurer la forme (même la plus simple: un triangle, par exemple), qu'il ne rêve pas –ou en tout cas, qu'il est incapable de visualiser ses rêves au réveil–, qu'il n'arrive pas à dessiner, qu'il saute les descriptions physiques dans un livre, qu'il ne se souvient pas des plages de Miami où il a pourtant grandi, qu'il n'a pas le sens de l'orientation, qu'il n'arrive à visualiser le visage de ses ex-copines, qu'il n'a pas de musique dans la tête...

..

…………………………..........**************************

..

Pas de musique dans la tête ? La musique fait donc appel à …l’imagination ? Et qui a le plus d’images dans la tête « entend » le mieux et apporte le plus à la collectivité ? C’est ce qui arrivé avec Mother, un être exceptionnel à la visualisation si forte qu’elle…entrait dans d’autres cerveaux. Même à distance ? Oui même à distance. D’où la splendide « radio star » - suffisait d’écouter la radio…sans images et l’auditeur/ trice si Mother écoutait, « recevait », par les ondes, les images les plus belles qu’ai vécu l’Humanité. Evidemment, des crétins absolus se sont vanté que la vidéo a tué la radio star . Vraiment ? Pas vraiment (sauf dans leurs têtes si vides !) oui uniquement dans ce domaine malsain de l’image…plastifiée – Et la perte aura été…immense que plus personne ne transmette ainsi (par les ondes pacifiques)…la beauté de sa vie intérieure. Oui ? Et que dans ce système imbécile de profits nuls, de solitudes d’enrichissements séparés, d’intérêts sordides partout – oui cette Mother qui aura tant apporté et n’aura jamais pu avoir la place qui lui revenait (normal ! rien dans ces milieux irrespirables qui puisse attirer…mais tout qui repousse !)…et qui a même dû détruire son don de visualisation intégrale vu tous les vampires d’énergie plus que malsains qui commençaient de lui tourner autour que les publicités mensongères du stupide star system (tout le monde séparé de tout le monde) avait diffusé ! La perte de son don est donc une catastrophe pour tout le monde. Nous sommes un peu comme dans…le noir ! Et cet article permet de ressentir tout ceci…plus d’images « naturelles » plus de « bonnes » musiques ?

..

« Tout commence en 2010 lorsque le neurologue Adam Zeman de la Faculté de médecine d’Exeter (Royaume-Uni) et des neuropsychologues du département des neurosciences cognitives humaines de l’Université d’Edinbourg rapportent dans la revue Neuropsychologia le cas d’un patient de 65 ans, baptisé MX (initiales modifiées en réalité). Cette personne a commencé à présenter ce syndrome quatre jours après avoir subi une angioplastie coronaire, un geste consistant à dilater de l’intérieur une artère du cœur obstruée. Au cours de cette intervention, il avait ressenti une brève répercussion dans sa tête et dans son bras gauche. Les auteurs estiment que ce patient a sans doute fait alors un "subtil événement ischémique" (un bref accident vasculaire cérébral affectant probablement l'hémisphère droit), ayant eu pour conséquence une dissociation entre les régions cérébrales antérieures nécessaires à la production des images mentales et les régions postérieures notamment impliquées dans leur perception.

..

Vivre-sans-images-dans-la-tête

..

Le patient MX est alors devenu subitement incapable de faire apparaître consciemment des images mentales, comme celles d’amis ou de proches. Il ne présente pourtant pas de déficit cognitif. Les examens neurologiques, ophtalmologiques et psychiatriques sont normaux. Ce géomètre à la retraite, habitué durant toute sa vie professionnelle à se représenter dans son esprit toutes sortes d’habitations, a soudainement perdu la capacité de générer des images visuelles intérieures, aussi bien volontairement que spontanément. A tel point que ses rêves sont devenus vides de contenu visuel. A peine croyable ! »

..

Plus si la jonction facultés naturelles de perception à l’arrière de la tête et productions d’images mentales à l’avant – n’existe plus !

..

« Il manque à ces personnes pour ainsi dire un œil dans le cerveau (mind’s eye) [cette jonction !]. Elles sont dépourvues d’imagerie mentale, cette forme singulière de représentation permettant à l’esprit humain d’éprouver consciemment une expérience quasi-sensorielle. [Le sensuel dans la tête avec un « goût » d’air frais…]. En effet, quoi de plus naturel lorsque vous pensez à un objet, ou que vous essayez de vous souvenir d’un événement récent, que de produire mentalement une image plus ou moins vivace. De même, si l’on vous demande de quelle couleur sont les yeux de vos enfants ou ceux de votre mère, il est plus que probable que vous visualisiez intérieurement une image au moment même où vous répondez, alors même que vous connaissez évidemment la réponse. C’est cette capacité à produire des images mentales volontaires qui manque aux individus atteints d’aphantasie. Les activités inconscientes d'imagerie mentale […et conscientes productions d’images dans sa tête…cela se nomme savoir utiliser son imagination, la stupidement diffamée…] peuvent cependant être préservées. Dix sujets ont ainsi déclaré ressentir spontanément des « flashs » lorsqu’ils sont éveillés ou lorsqu’ils rêvent.

..

Par ailleurs, 14 des 21 participants ont indiqué avoir du mal à se souvenir d’événements autobiographiques. Ces déficits étaient toutefois compensés par une importante capacité en expression orale, en mathématiques et en logique. Répondre à la question « Combien y a-t-il de fenêtres dans votre maison ou votre appartement » n’implique pas pour ces sujets qu’ils dessinent mentalement l’objet concerné et qu’ils « voient » cette image mentale. Ils y parviennent, disent-ils, parce qu’ils « le savent », « s’en souviennent » ou qu’ils font appel à des représentations non-visuelles. Lesquelles ? Mystère…[…Pas complet : ce sont des souvenirs construits à base de formes géométriques très fines qui…reviennent ! ]

De nombreuses questions restent en suspens, soulignent les chercheurs. Quelle est la fréquence de l’aphantasie congénitale ? Cette absence d’imagerie mentale volontaire depuis la naissance s’accompagne-t-elle d'autres perceptions sensorielles augmentées (synesthésie) ou d’un trouble de la reconnaissance des visages (prosopagnosie congénitale) ? Quel est l’impact de l’aphantasie sur la personnalité de l’individu et son humeur ? Existe-t-il plusieurs formes de ce syndrome ?

..

On peut espérer que les techniques modernes d’imagerie médicale permettront de mieux comprendre les anomalies cérébrales qui sous-tendent l’aphantasie. En 2010, l’IRM fonctionnelle du patient MX avait montré une activation cérébrale différente de celle des sujets contrôles lors d’une tâche consistant à faire appel volontairement à son imagerie mentale, en l’occurrence à imaginer le visage d’une personne connue dont il entendait le nom. Les chercheurs britanniques avaient enregistré chez MX une activation réduite des régions cérébrales postérieures en même temps qu’une augmentation de l’activité des régions frontales. Des résultats interprétés comme une tentative de compenser le déficit d’imagerie mentale volontaire par un effort cognitif plus important par rapport aux sujets normaux.

..

………………………………….*****************

..

Eh bien ! Nous avançons à très grand pas. Comme si nous avions la méthode qui maitrise toutes les méthodes ?

..

Un peu comme si agissait un zoom visuel qui se resserre peu à peu sur le centre du phénomène.

..

« Malgré leur déficit important (9/21) ou complet (12/21) de l'imagerie visuelle volontaire, la majorité des participants décrivait une imagerie involontaire qui pouvait se produire pendant l'éveil, généralement sous la forme de « flash » (10/21) et/ou au cours de rêves (17/21).

..

Comment ce déficit-de l'imagerie-mentale ?

..

Quatorze des participants signalaient des difficultés avec la mémoire autobiographique. Le même nombre identifiait des forces compensatoires dans les domaines verbal, mathématique et logique.

..

L'aphantasie se révélera, dans des recherches futures, être une variante de fonctionnement neuropsychologique semblable à la synesthésie et à la prosopagnosie congénitale, croient les chercheurs. L'aphantasie peut avoir une certaine relation spécifique à ces troubles, la prosopagnosie congénitale étant associée à une capacité de visualisation anormalement faible et la synesthésie à une capacité inhabituellement grande.

..

Les descriptions données par les participants suggèrent que, dans certains cas, la mémoire visuelle est conservée même si l'imagerie visuelle est absente, tandis que d'autres ne fonctionneraient qu'avec des représentations non-visuelles dans les tâches de mémoire.

..

Des études cliniques précédentes ont suggéré l'existence de deux grands types de déficits de l'imagerie visuelle : 1) des troubles de la mémoire visuelle, causant à la fois l'agnosie visuelle et la perte de l'imagerie, et 2) le déficit de « génération de l'imagerie ».

..

Pièce manquante ? SYNESTHÉSIE ?

..

« Par exemple, des notes de musique, des timbres de sons, des lettres et des chiffres peuvent entrainer la perception de couleur, des goûts peuvent être associés à des formes tactiles, des sons peuvent susciter des odeurs. Les émotions peuvent aussi être associées à des perceptions sensorielles [et avec l’apprentissage des neurones-miroirs parvenir au …cerveau sensualisé, où chaque pensée devient…sensation !].

..

La synesthésie est le résultat de connexions atypiques […donc bénéfiquement anti-conformistes ] entre les différentes aires sensorielles du cerveau. »

..

La phantasie-syndrome-d'une-imagerie-mentale-impossible

..

…..

…………………………..*********************************

..

Et voici une partie d’un mystère encore résolue. L’exceptionnelle Mother (qui transmettait ses images mentales par les ondes) était synesthésique absolue (comme qui a l’oreille absolue en musique). Mais, à ceci, il ajoute (..toujours vivant mais sans sa visualisation intégrale !) de nombreux savoirs corporels. Ceux de la tradition mais de nombreux qu’il inventé (…par exemple « ‘danser avec les vagues » - soit permettre à son corps de se sculpter avec la résistance énorme des vagues qui ne font jamais de « faux » mouvements, en mouvant savamment ses jambes, etc.). Ainsi que l’apprentissage patient du cerveau…sensualisé….ce qui booste toutes les facultés de raisonner, de penser « concentré » soit toujours toute la page de la pensée présente tout le temps – soit perception instantanée que telle occurrence se déduit de tel fait et tel…etc. Tout cela comme des …respirations tranquilles. A quoi s’ajoute l’utilisation gustative (ou l’alchimique ?) des…émotions. Soit savoir se « concocter » des émotions à volonté. Etc. Pour ce que nous en savons (ce qui signifie bien qu’il y a encore tant de trésors dont nous n’avons pas pris conscience !).

Soit Mother = des trésors durables véritables (…le spéléologue parfait de la vie intérieure !) qui excèdent évidemment toutes les prétendues richesses du capitalisme non durable.

..

Quel dommage que cette société de régression absurde

… nous oblige à nous passer de tous les êtres d’exception qui existe !

..

Tout cela afin de continuer à vendre des produits dont personne n’a besoin.

..

..

…………………………..****************************

..

>>>>>>>>>>>>>>>>> AUSSI <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

..

Images mentales c'est quoi ?..

..

Prendre conscience des images mentales c’est, quelque part, déjà faire la paix mondiale.

..

Utiliser- les images-mentales-pour-augmenter sa mémoire ?

..

Sans image ou avec image, comme le dilemme de Caïn et Abel ? Au lieu de voir ce que l’on a, se focaliser sur ce que l’autre a et que nous n‘avons pas ? Il sur-visualise – je le mets en écran noir…et tout le monde est perdant… Et voici, résumée un peu de l’histoire secrète de notre époque !

Le-cas- si étrange-des-aveugles-de-limagination?

..

…………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il y a d’opinions très différentes moins le monde risque de se tromper ………………………

..

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

d'où...synesthésies...

d'où...synesthésies...

Les trésors réels de la vie intérieure sont bien là - mais nous nous égarons sur la...surface des choses !

Les trésors réels de la vie intérieure sont bien là - mais nous nous égarons sur la...surface des choses !

L’afantaisie ?
Détections des visualisations...

Détections des visualisations...

Contre 3 adversaires simutanément - sans voir et en 8mn , il les a battu juste à l'énoncé genre Tour g7 ! Visualisations impeccables, mémoire en avance !

Contre 3 adversaires simutanément - sans voir et en 8mn , il les a battu juste à l'énoncé genre Tour g7 ! Visualisations impeccables, mémoire en avance !

L’afantaisie ?
l'image projetée n'est pas une véritable image mais sa décharge chimique...

l'image projetée n'est pas une véritable image mais sa décharge chimique...

Dessin, qui, selon Blake Ross, lui permet de représenter un chat, un chien, un oiseau, Hugh Jackman et le Cookie Monster indifféremment depuis sa plus tendre enfance. Il est incapable d’un niveau de détail plus précis lorsqu'on lui demande de dessiner tel ou tel être vivant, car il lui est impossible de se rappeler à quoi ces êtres ressemblent.

Dessin, qui, selon Blake Ross, lui permet de représenter un chat, un chien, un oiseau, Hugh Jackman et le Cookie Monster indifféremment depuis sa plus tendre enfance. Il est incapable d’un niveau de détail plus précis lorsqu'on lui demande de dessiner tel ou tel être vivant, car il lui est impossible de se rappeler à quoi ces êtres ressemblent.

Contre 3 adversaires simutanément - sans voir et en 8mn , il les a battu juste à l'énoncé genre Tour g7 !

Comment visualiser des images vivantes en fermant les yeux ?

le contraire de l'afantaisie !

Très difficile à trouver une vidéo avec des visualisations de toutes beautés – d’où utiliser des » effets billard » – Le bit ? Trouver le concret atteignable parmi les fats de fatras ! .. Le troisième œil symbolise un état illuminé de conscience par lequel on peut percevoir le monde d’une manière presque surnaturelle. Cependant utiliser son troisième œil ne veut pas dire quille faille devenir mystique ou développer des pouvoirs surnaturels. Cela signifie avoir un grand contrôle sur son esprit et ses émotions et un profond sens de l’intuition sur le monde autour de soi. Malheureusement on n’acquiert pas cette capacité du jour au lendemain, il faut consacrer sa vie entière [faux, une partie de sa vie mais super bien organisée ] à cette pratique existentielle. Existentiel que si l’on ne la pas frôlé avant 50 ans…on a raté sa vie. Nombres d’handicapés médiatiques ont donc visiblement…raté leurs vies. Et ils voudraient que nous gâchions la notre à imiter leurs stupidités ? Non mais !

Une vie sans musique dans la tête ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyante 04/05/2016 15:09

Bonjour,
un petit mot pour vous dire que j’adore votre blog, alors je ne me prive pas !