Facile c’est faire face ? (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Facile c’est faire face ? (2)

Tout est…trop facile. Aucun frottement : la réalité ne résiste pas du tout. Cela glisse sur des roulettes. Mais des roulettes qui nous roulent. Tout étant instrumentalisé afin de courir le plus vite au…paiement. Donc obstacles arasés, difficultés gommées, incidents dissimulés, etc. – mais le tout uniquement fantasmé, parole de miel et verso de fiel. Ce pourquoi dans le système tout-votre-fric-pour-moi-et-je-ne-serai-jamais (ou si peu) déclaré-« responsable »-de-ces-facilités-à-escroquer…oui les pauvres ! (…pendant que les médias vendus diffusent en muzak… « les pauvres sont des voleurs les pauvres sont des voleurs les pauvres sont des voleurs les pauvres sont des voleurs ! »). Description fidèle au réel ? Tentez de prouver l’inverse : qui refuse les facilités corruptrices du système le voit…bien en face. Impossible de se voiler les facettes – alors…Alors ?

..

Nous voici en plein dans l’épisode qui se nomme « Une facétie de face » – mais que nous préférons surnommer « la face facétieuse »…facétieuse parce qu’elle possède toutes les facettes ! Parce que la facétie c’est une des caractéristiques de la face, de nos faces ? Oui la puissance dissolvante de cette irruption pulvérise toutes les façades trompeuses. Façade façon face ? La géométrisation des mots – entre eux - n’est jamais prise en défaut…c’est nous qui ne savons pas voir GRAND ! Voir immense, voir gigantesque ! A la taille des décisives solutions. Changer à 100 % de société.

..

……………… …….......§§§ ****************************:::§§§§

..

Le facile est facial ? Faciès dit le facile. Faire face au facile ? Oui ce serait faire face au facial ? Le facial facilite donc le facile ? Le but est de refuser les soi-disant facilités du système : ce sont des pièges pour le faire continuer. Voyons-le en face, voyons sa face : mais n’entrons jamais dans le système, à l’intérieur ! Il n’y a rien à voir, que la machine rouillée d’acheter - vendre…Que cela puisse paraitre si difficile à assimiler, à comprendre, à absorber, oui à déchiffrer, n’est pas un obstacle qui tacle.. Comprendre c’est investir toutes les facettes, assimiler toutes les faces, augmenter les fronts divers, admettre qu’une seule façade ne peut soutenir le bâtiment tout entier, et que pour faire face le plus facile demeure de se figurer toutes les figures !!!

..

Et pas au sens figuré… Étant entendu que « figuré » l’est au sens « où on peut compter, le compter, les compter » ( to figure en anglais) ! Comptons donc là-dessus.

Faire face au facile ? Faire face aux facilités ? Est-ce si facile ?

………………………............§§§§ .********************************** §§§

..

..

Le facile a donc une face…quelle est, alors, cette face ? Si facile de le savoir. Au point que facile ne serait plus qu’une seule face. Une façon de face. Et non « toutes » les faces, exhaustivité au rendez- vous ! Toujours si facile une face…

………

De ce brusque face à face que peut-il bien en découler ? Pouvons- nous faire face au facile ? Est-ce plus facile après le face avec la face ?

C’est par la face que nous pouvons « faciliter » le facile…le facile c’est bien – le faciliter c’est mieux !!!

…………

Cet exemple de « facile face » - si fréquent parmi le langage (au point que fréquent se fréquente fréquente fois !) – nous acquiesce, toutefois, de tant faciliter l’émergence d’une nouvelle loi universelle.

Loi universelle qui se formule - « L’usage intégral du langage est possible »…sa récolte sera réellement multi-faces. Qu’est-ce à dire ? Que les mots, tels des prismes complets, nous ouvrent au tout facettes. Oui oui ces faces qui regardent, tout autant, l’univers du Sud, du Nord, de l’Est que de l’Ouest. Et - à chaque fois - un ensemble de données, de points de vues, de différentes appréciations, etc. se trouvent guidé et explicité, ultérieurement, par les mots. Qui, à notre différence, peuvent embrasser tout à la fois. Comme s’ils avaient, aussi, des bras dans le dos.

……………………..

Cet universel (qui danse dans chaque mot) représente les facettes des faces ! Tel l’œil multi-facettes de la mouche ou bien les dansantes boules à facettes. Boules qui resplendissent des micas de lumières dans toutes les dimensions et directions à la fois ! La rotondité des multi-miroirs se la faisant comme une représentation de tout l’univers. Mais tournée vers qui le verrait uniquement de…l’extérieur !!!

..

Voici pour le soi-disant « perdre » la face ? Ce qui va nous procurer que nous avons – malgré tout - de quoi légiférer en totalité. Aussi, pourquoi ne pas s’organiser afin de se remémorer : « mais dans quel tiroir s’est donc égarée cette face ? » Enfin, peut-on vraiment « perdre » la face si facilement ? C’est que cela prend de la place cette bestiole…

…………………….

Nous pourrions, encore et encore, dérouler et débouler ces fibres à l’infini que nous retrouverions toujours le même symbolisme – comprendre c’est investir toutes les facettes, assimiler toutes les faces, augmenter tous les fronts, admettre qu’une seule façade ne peut soutenir le bâtiment entier, et que pour faire face le plus facile demeure de se figurer toutes les figures !!! De miniaturiser notre sphère et de la scruter seulement de l’intérieur !!!!

..

La face n’est plus perdue, alors – mais bien retrouvée !

Soit l’acceptation intégrale que toutes les solutions soient bifaces, trifaces, quadrifaces oui complètement multi-faces…Mais, concrètement, que signifient donc ces profusions inextinguibles de facettes ? Sinon qu’aucun sens ne peut demeurer figé dans un seul sens – pas de sens unique ! Les mots fonctionnent tellement plutôt tels des facettes et des facettes et des facettes dans la sphéricité de la polysémie….les facettes des faces ne peuvent avoir une seule face !!!

…………….

Chaque mot contient tout les autres…le langage fait toujours face !

..

La polysémie contient absolument toutes les solutions – mais qui, parmi les humains, dans leur démentiel orgueil, peut encore l’admettre ? Les mots ne sont pas là pour que nous les manipulions – seulement pour que nous les écoutions et y trouvions les sorties de tous les labyrinthes. Ils ne sont jamais des coquilles vides mais sont gorgés de tous autres sens que les nôtres. Tout simplement parce qu’ils contiennent absolument toutes les solutions – et que nous sommes « dans » les problèmes. Pas « dans » les solutions…Qui accepte cette situation (les mots n’ont rien à apprendre de nous – c’est l’inverse) reçoit, sur le champ, le plus trésor des trésors dont un humain peut jouir ! Il suffit de ressentir qu’un mot reste neutre par rapport à nos vouloirs et nos intentions. Il les…neutralise même. Il ne bougera donc pas : c’est à nous de le suivre et non l’inverse ! A nous de faire l’effort d’aller chercher …la solution en lui. Et, si cela paraissait difficile à entendre, de persister dans l’effort…l’effort d’écouter sans intervenir. Le sommet du sentiment de paix !

Refusant les facilités du système (qui pense que nous pouvons niquer les mots, les traiter comme des objets manipulables, qu’ils ne servent à rien d’autre que pour nous en servir, etc.) c’est entrer dans les…solutions c’est facile. Chacune à sa face facile – …

..

……………….suffit de s’habituer à les regarder avec respect !

..

..

.......%%%%%%%%%%%

..

…( la suite au prochain épisode)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>- AUSSI - <<<<<<<<<<<<<

..

Plus de sanglots, plus de slogans !

..

.Le marketing c’est tout est trop facile – trop de facilités pour être vraiment sérieux !.

...

..

…………………………………………….***********

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

..

afin de prolonger, en vous, les avantages de toute vraie confrontation de pensées – vous pouvez lire, aussi, les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", "Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "pas de plus sournois ennemi de la démocratie que le capitalisme ?", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie""2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités", "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Le coût d’une non intervention publique ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?", "Erreurs de stratégies (13) - vraie démocratie", "Socialistes sans socialisme réel ?", , "Avec toujours plus minoritaires ayant tout, ça peut encore durer ?", "A quoi "sert" tout cet argent ?", "On en a marre des gagnants ?", "L'argent des autres ?", "Travailler toujours plus ? "Menteur"!", ou même "L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide d’eux à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

de tels boutons cela devrait filer des boutons…

de tels boutons cela devrait filer des boutons…

Facile c’est faire face ? (2)
mais rien d'autre - difficultés de vie ouais ...

mais rien d'autre - difficultés de vie ouais ...

il voudrait être cru que les dépôts sont des...dettes (à coups d'intérêts...négatifs !). Non, mais des fois ! Rien n'oblige à les suivre das leurs folies, ni dans rien d'ailleurs...un dépôt c'est un avoir +, point // barre

il voudrait être cru que les dépôts sont des...dettes (à coups d'intérêts...négatifs !). Non, mais des fois ! Rien n'oblige à les suivre das leurs folies, ni dans rien d'ailleurs...un dépôt c'est un avoir +, point // barre

Savoir penser toutes les facettes à la fois c'est englober ce système piteux qui ne nous englobera jamais...

Savoir penser toutes les facettes à la fois c'est englober ce système piteux qui ne nous englobera jamais...

Facile c’est faire face ? (2)
apprenons comment se répandent les facettes...

apprenons comment se répandent les facettes...

partager tous les talents devrait devenir toujours plus facile

Facile de faire face – table de 9 : inverser le 123456789 en …987654321 (9,18,27,36,45,54,63,72,81)…etc. de tout dire simplement va nous introduire dans des mystères tellement plus..englobants. Le savoir ce n’est pas pour …punir l’élève qui ne sait pas. Mais admettre qu’il peut savoir, même par inadvertance, ce qui peut être utile aux autres. Attentions flottantes et non pas aiguillons empoisonnés du flicage des autres !…

faciliter la vie des autres....il y aura bien un immense total collectif des changements. Et...

facilités comme l’argent facile – à part que nous ne pouvons en redescendre après !

moto ambulance en Ouganda - toujours des idées... jamais diffusées. Qu'est-ce que nous attendons?

faire glisser nos photos sur le bois ...aller au plus simple c'est respecter le futur collectif...

grave cascade non prévue qui lui a…sauvé la vie !

Publié dans corps des langages

Commenter cet article