Comment nos mécanismes de défenses cognitives nous nuisent ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment nos mécanismes de défenses cognitives nous nuisent ?

Ce qui veut dire que – à partir du moment où nous prenons entièrement conscience de ceci – ces mécanismes de défenses inscrits en nous nous servent bénéfiquement de nouveau. Évidemment, avec 2 ou 3 petits changements de mentalités ! Comprenons, une fois pour toutes – hors accident physiologique, notre cerveau n’est parasité par rien (ni égo encombrant, ni cupidités aveuglantes, ni dérégulations stupides)…donc, toujours a priori, il se débrouille toujours mieux que nous. C’est donc (à 95 %, sans doute) toujours à nous d’apprendre. Et non à lui. Par contre – et c’est l’humour de l’univers gigantesque – nous pouvons « tromper » notre cerveau dans son fonctionnement. Simuler du faux et recevoir ce que nous…voulons ? Vous commencez à saisir ce que veut dire «se connaitre soi-même» ? Se montrer « moderne », être contemporain de son époque, en phase, dans le courant, dans le vent, voire en avance – c’est juste de bien manipuler (dans le sens positif d’utiliser à bon escient le tableau de bord) son cerveau. Moins nous sommes égoïstes et plus nous y …réussissons rapidement d’ailleurs !

..

Cet article commence, de la sorte, par montrer que certain(e)s d’entre nous ont déjà surmonté toute la problématique. Et que leur chemin est plus prolifique que d’autres ! Avant d’exposer le grave problème. Oui, comment nos mécanismes de défenses cognitives nous sont, parfois, très ennemis ? Nous empêchent d’effectuer les changements très salvateurs ! Et comment, par nos interventions judicieuses, ils peuvent cesser de l’être, ennemis, et redevenir bienfaisants !

..

C’est parce que nous avons des habitudes de mal savoir que nous savons mal. Une d’entre elles c’est de suivre l’opinion des autres lorsqu’ils sont…nombreux (s’ils sont nombreux ils ont automatiquement…raison ! Ah bon ? Vous croyez ?). Or tout est or et un seul, ou peu, peuvent avoir raison et la majorité non. Ce n’est donc pas très futé que d’abandonner son esprit critique parce qu’ils seraient nombreux à l’avoir déjà fait l C’est même placer en situation très critique son esprit…ce qui n’est absolument pas nécessaire !

..

Puisque, une fois de mieux : nous pouvons surmonter tous nos mécanismes de défenses cognitives. 1) en les connaissant à fond (tout égoïsme retarde cette prise de connaissance) - 2) en « expérimentant » directement tout ce qui concerne notre tête - 3) après avoir expérimenté ce qui peut tourner tel (ou tel) mécanismes de défenses cognitives à notre avantage – le mettre en pratique.- 4) user systématiquement du « je simule une fausse piste pour que le cerveau s’enclenche bien et je…l’obtiens, non la fausse piste mais le bon chemin ». En clair : je ne « trompe » pas le cerveau je l’aide juste à franchir un gué. Et comme je vis avec, je surmonte moi-même l’obstacle. C’est ainsi. On peut « jouer » à être sage et l’on restera une image plate et serrée dans la non liberté de mouvement. Ou nous tentons, humblement, toutes les expériences qui « rendent » sages. Nous ne sommes sages « qu’après » pas avant ! Et, au bout…notre sourire paisible avale tout l’univers. Disons – tout cru – que la pensée occidentale reste un obstacle. Ce n’est pas une âpre accusation mais un serviable constat !

..

Notre cerveau, en effet, est un véritable cadeau que la Nature nous a fait. Bien peu vivent avec ce cerveau en sachant à 100 % que c’est un vrai trésor : à nous donc de le découvrir et non l’inverse. Le seul détail est que si le cerveau était complètement adapté aux âges préhistoires - il existe, en 2 016, des routines de fonctionnements qui ne se sont pas modifiées depuis ces âges lointains et qui peuvent, dans notre arrogant entêtement à jamais nous ADAPTER, nous jouer…des tours, de sales tours ! Tout notre blog, mais dans le concret, nous présente ces bienfaisantes transformations. Afin de démontrer à quel point nous sommes aux prises avec la vraie réalité - nous en avons recensé un certain nombre publiés ces derniers jours :

Comment nos mécanismes de défenses cognitives nous nuisent ?

C’est cela le sens de la censure il n’y a pas d’autre – ne sont censurés que les «contaminateurs» bien faisants…évidemment que le peuple censure aussi, il se goure en large aussi, surtout si leur est demandé…un effort, un labeur de la tête, de se démener, de faire plus que la dose, etc.…et alors ? Qu’importe - si nous pigeons haut que la porte qui conduit loin passe par les…injustes censures ! Et que donc nous ne nous sommes pas trompés de…route ! Et les censeurs oui…

http://www.imagiter.fr/2016/07/une-pareidolie-ou-notre-incapacite-devant-les-cadeaux.html

..

Notre respect largement insuffisant envers notre cerveau - cet immense cadeau de la Nature - représente la première des...pollutions ! Celle qui entraine toutes les autres....

...

https://youtu.be/T6LODGLPR5U

..

Cette vidéo prouve que c'est notr hier qui empêche nos demains ! Faut le faire oui c’est parce que nous avons des conceptions périmées datant d’hier (par exemple, faut pas s’organiser) que nous ne pouvons RIEN construire aujourd’hui ! Donc il n’y a pas de problème insoluble – il y a juste des cons, mais des cons qui passent sans arrêt de nouvelles couches sur leurs conneries…en s'auto-admirant qu'eux, au moins, ne sont pas cons !

..

http://www.imagiter.fr/2016/07/une-image-emargeait.html

Le fait que quasiment personne ne comprenne ce que c'est que...l'émergence, émerger, le tout qualitativement supérieur aux parties - au point d'en devenir...d'une autre nature ! oui cette lacune de grave incompréhension égare trop de têtes...alors qu'il ne suffit "que" d'écouter qui a "émergé" !

http://www.imagiter.fr/2016/06/comment-les-prejuges-sont-des-illusions-d-optiques-2.html

..

Il n'y a pas d'illusions d'optiques puisque nous les voyons. C'est le fonctionnement du cerveau qui ne semble pas adapté - alors, qu'en fait, il nous adapte pour les grandes transformations cérébrales actuelles ! Parcourir, ici, comment...

etc.

..

………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

La situation alors en 2016 ? Certain(e)s d’entre nous ont fait le saut quantique…on changé de « niveau » de conscience ; oui sont déjà dans le nouveau cerveau plus adapté. Évidemment – faute d’arbitre nous précédant – impossible de savoir si la transformation est effectuée à 10 %, 50 % ou…100 %. Cependant, la PREUVE est là ? Ce cerveau rend bien plus heureux, serein, immense, bardé de ressources nouvelles, etc. et le démontre, dans l’agilité joyeuse avec laquelle il résout tout ce qui parait problème – qu’il reste toujours un somptueux cadeau. Pourtant, que se passe-t-il ? Les pionniers continuent à se faire malmener par des conformismes sans issue ( et les prétendus libérés laissent faire dans leur inertie mortelle du faut pas s’organiser…). Conformismes illégaux utilisant comme armes stériles les phrases de leurs frères en esprit d’il y a des siècles. Ou un seul. Contre ces vrais transformateurs. Donc avec une malhonnêteté insupportable, ils croient niquer les réel sachants d’aujourd’hui. Ceux qui vivent vraiment la mutation, putain de pas merde ! Parce ces écrivains et penseurs (utilisés sans leur avis afin de nous barrer la route !) sont nos amis, nos confidents, nos frères de luttes et que ces conformistes (à leur époque…) étaient leurs plus sournois ennemis. Leur légitimité à user de l’œuvre de nos prédécesseurs est bien nulle. Et non avenue ! Donc – en bref – qui sait et peut nous TRANSMETTRE les trésors est emmerdé (pour rien !) par de vils escrocs. Et alors ? Eux ne sourient jamais d’extases. Et ne rient pas, non plus, de…bon cœur (vu que c’est une qualité qu’ils n’ont pas… le cœur…alors…un bon…leur parait inaccessible !).

Il n’y a bien que la délinquance capitaliste pour faire croire que tout est difficile (penser à tout le monde est…complexe mais pas …difficile ! Le complexe n’est pas, obligatoirement, difficile)…Tout est difficile surtout de…changer de style de vie ! C’est simple : tout au contraire. Certain(e)s sont un peu en avance sur nous. Et alors nous n’allons pas chier des pendules à quartz. L’immense chance c’est que le capitalisme a perdu tout attrait : « son » argent ressemble à de la « fausse » monnaie (zéro qualité ne peut en résulter). Donc – en fin – avec notre esprit critique que les prétendus dirigeants nous ont tant aiguisé (donc contre leurs intérêts, les grands distraits !) – recevons ces pionniers et leurs transmissions…de nouveaux cadeaux de la Nature (toujours aussi gratuits que ceux de tous les passés !). Et point barre – tout reste simple pour qui a le cœur droit. Et ne fourche pas de la langue…

Donc du simple encore en veux-tu en voilà ? Ce n’est pas QUI DIT qu’il faut suivre mais CE QUI est dit. Par conséquent, se taper les textes. Tous les meilleurs : encore plus gratifiant de gratitude si un tri nous est offert par des pionniers. La joie donc la réjouissance – puisque la joie réjouit c’est-à-dire fait plus jouir que tout autre forme incitée. Et lorsque nous sentons et ressentons en nous se développer la rapidité de compréhension, la jouissance augmente. L’habitude d’ouvrir des textes entiers dépasse par mille la simple lecture d’une courte phrase. Normal il y a tous les raisonnements dedans. Soit le 3D de toute la beauté du monde. Et donc les mauvaises routines de refuser de lire punissent qui se les inflige. Œuvre vient d’ouvrir. Livre vient du mot libre (déLivre), comme libraire (celui qui ouvre la liberté) le clame haut et fort. Pas question de suivre ces masochistes qui ne se font du mal qu’à elles/eux-mêmes. Se priver de lire c’est se mettre en prison. Leurs mécanismes de défense (ne jamais prendre connaissance du nouveau) les enferment encore plus dans leur prison mentale. Ce n’est pas d’y entrer avec eux dans la cellule qui les aidera - c’est se montrer très visiblement à l’extérieur !

Le deuxième problème sera (comme nous le verrons !) la fuite devant toute… SYNTHÉSE. Prenons, tout d’abord, connaissance de la problématique résolue, et haut la main, par certains d’entre nous ?

..

La plupart des personnes rationnelles ayant un minimum de connaissance scientifiques admettent que la situation de notre survie est dramatique. Du bouleversement climatique à l’extinction massive des espèces, de l’agro-industriel à la dévitalisation des sols, etc. les symptômes devraient être manifestes aux yeux de ceux qui sont assez…courageux pour les garder ouverts. D’ailleurs, la plupart reconnaissent verbalement que quelques années de plus de « business-as-usual » nous condamnera à la catastrophe…collective. Or - que se passe-t-il donc en « vrai » ? Nous avons les faits, des montagnes de preuves scientifiques avérées et de puissants outils de raison à notre disposition – mettre en place une stratégie efficace et permanente de sauvetage de la planète devrait donc être la…partie très facile de la lucidité. Il ne suffit « que » de changer de style de vie. Pas la mer à boire pour des grands garçons comme ça. Et non cela bute maladivement juste…à cause des circuits de réceptions des informations et d’analyses qui ne fonctionnent plus du tout. Mais se placent dans le déni obsessionnel. Qui ressemble fortement aux régressions infantiles. A l’image de se cacher derrière un tronc d’arbre plus fin que soi « afin qu’on ne me voit pas »…le même auto-illusionement du…« je ne veux rien savoir du réel (comme cela il n’existera pas) ». Notons que plus ils « savent » plus nos étranges adultes…refusent d’agir. Et de ne changer « que » de style de vie. Ce qui est vraiment bien peu ! Cet article prouve que tous ces circuits cognitifs dysfonctionnels peuvent fonctionner…sainement de nouveau !

..

………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

« Notre premier problème est que la majorité de nos solutions et stratégies actuelles ne s’attaquent pas ni ne reconnaissent la cause radicale de nos problèmesla civilisation industrielle. N’ayant pas pour cible la cause profonde du problème, tous ces efforts sont manifestement voués à l’échec, ou, au mieux, du palliatif (des solutions de fortunes, temporaires).

..

Ce sont nos fonctionnements mentaux de "tranquillisations" qui nous mettent en grand danger

Notre second problème c’est que notre incapacité perpétuelle à reconnaitre et à mettre en place la seule solution réaliste que nous ayons ne relève ni de la raison ni de la logique, et est profondément ancrée dans la partie animale de nos cerveaux. Nous sommes, après tout, des créatures biologiques faillibles, esclaves des processus de sélection naturelle à l’origine de nos comportements de survie au fur et à mesure de millions d’années. Ainsi, les mécanismes intriqués de protection ou d’auto-illusionnement sont à blâmer. Le fait que notre mode de vie requiert des morts et une destruction systématique – et pour cette raison, qu’il doive être démantelé – est simplement trop lourd à gérer, et les hormones de stress déclenchent alors une réponse biologique fondamentale visant à restaurer la tranquillité mentale à tout prix. Conséquence ? Nous nous accrochons aux faux espoirs rassurants selon lesquels les technologies « vertes », les changements dans nos habitudes de consommateurs, ou le bon parti politique nous sauveront un jour, d’une façon ou d’une autre.

..

Affronter ces réalités est profondément traumatisant et déstabilisant. Des études sur l’fMRI (IRM fonctionnelle) ont montré que ce genre de détresse cognitive active les mêmes aires du cerveau que les violences physiques : le cortex insulaire et le cortex cingulaire antérieur. Dans ces études, ces zones étaient activées lorsque les gens faisaient l’expérience d’un rejet social de leurs pairs. Dans une autre étude, ces mêmes zones étaient activées chez les gens qui observaient une photographie de leur ex-partenaire amoureux, dont ils étaient récemment séparés. Des chercheurs, en Italie, ont remarqué qu’observer la détresse sociale d’un autre individu activait des réponses douloureuses similaires à travers l’empathie.

..

Robert Trivers, théoricien de l’évolution et professeur à Harvard, s’intéresse à la science de ces mécanismes de défense profondément ancrés, dans son livre Deceit and Self-Deception (Tromperie et Auto-Illusionnement, en français), et souligne « qu’il s’agit de bien plus que d’une simple erreur de calcul, d’une erreur de sous-échantillonnage, ou de systèmes valides de logique qui tournent mal de temps à autre. Il s’agit d’auto-illusionnement, c’est-à-dire d’une série de procédures de biais qui affectent tous les aspects de l’acquisition d’information et de l’analyse. Il s’agit d’une déformation systématique de la vérité à chaque étape du processus psychologique ». En d’autres termes : nous manipulons la vérité afin de réduire notre responsabilité personnelle et de rationaliser l’inaction, condamnant ainsi nos réponses pour qu’elles demeurent inappropriées et ineffectives. Trivers souligne que « le système immunitaire psychologique ne cherche pas à réparer ce qui nous rend malheureux mais à le contextualiser, à le rationaliser, à le minimiser, et à mentir à ce sujet… L’auto-illusionnement nous piège dans le système, nous offrant au mieux des gains temporaires tandis que nous échouons à régler les vrais problèmes. »

Lorsque nous sommes confrontés au problème bien réel de l’effondrement écologique que notre culture entraîne, une grande quantité d’auto-illusionnement et de déni est nécessaire afin de justifier l’inaction et simultanément de préserver une image de soi qui soit éthiquement bonne. Dans ces situations, nous sommes victimes de ce processus trompeur amplement documenté qu’est le biais de confirmation : notre tendance à interpréter toute information nouvelle comme validant nos croyances et théories préexistantes. […ce pourquoi, dans ces cas-là, qui dit la vérité est exagérément et violemment rejeté – un peu oui comme s’il nous dérobait, volait un objet très personnel, vraiment intime (nos dénis du réel !) !]. Des chercheurs de l’université d’état du Michigan et de Géorgie ont par exemple remarqué que lorsque des gens qui croient des choses en raison d’informations erronées sont confrontés aux faits corrigés, ils changent non seulement rarement d’avis, mais ont, en plus,…

…………….. tendance à être encore plus certains de leurs opinions erronées. »

..

...

Plus il est démontré aux auto-illusionnés qu’ils ont tort, plus ils veulent avoir tort. Toujours plus. Un peu comme si ces erreurs (dues aux dénis et reniements du réel) représentaient un…refuge, un nid trop douillet ?

..

Avoir été hyper instruit ne sert plus alors à rien (toute la grille des revenus en devient hyper frauduleuse ! Ils ne guident personne, ils égarent tout le monde et doivent plutôt…rembourser !)…

…Seuls les comportements réels comptent. Les leurs sont…désastreux !

..

………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

……..>>>>>>>>>>>>>>> ----- <<<<<<<<<<<<<<<

..

La recherche-en-soins-infirmiers d'urgence ?

..

Notre résilience, notre capacité à faire face aux tensions, aux conflits, aux dangers perçus à l’intérieur de nous ou dans le monde extérieur, mobilise 2 types d’opérations mentales, les mécanismes de défense et les processus de coping. Les mécanismes de défense sont des processus mentaux automatiques, qui s’activent en dehors du contrôle de la volonté et dont l’action demeure inconsciente, le sujet pouvant au mieux percevoir le résultat de leurs interventions et s’en étonner éventuellement. Au contraire, les processus de coping, mot traduit en français par stratégies d’adaptation ou processus de maîtrise, sont des opérations mentales volontaires par lesquelles le sujet choisi délibérément une réponse à un problème interne et/ou externe…nos paresses abusives dans le « coping » ne peuvent plus jamais être excusées. Arrêtons d’être plus automatisés que le roi !

...

De la bonne utilisation des mécanismes de défenses qui donnent tellement de fausses sécurités que nous sommes vraiment en...grande insécurité !

..

Mentalités par ces protocoles soignées… surtout…«Style de Vie Type A : impatience, hostilité, compétitivité, caractère extraverti, «speed», sujet aux pathologies cardiaques. Style de Vie Type C: incapacité à verbaliser les émotions, sentiment d’impuissance ou de perte de contrôle, caractère introverti, sujet aux pathologies cancéreuses ou au diabète. » Sans omettre tous les styles de vie mixtes soit une majorité mais non écrasante des humains. Que font donc les autres à ne pas réagir efficacement ? Eux ne sont pas malades que l’on sache ! (hier soir ce lien existait - vu l'extrait du dessus - ce jour il n'existe plus... selon la mince explication de la suppression-nettoyage périodique des données...rions un peu en gardant tout de même !)

..

Les-mécanismes-de-défense-et-d'adaptation-: psychologie-et-santé

..

Et, en plus concis donc bien moins explicatif…

…………………………….*******************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

….. Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Voici le mal central de notre société – elle a intérêt à le regarder en face. Les coups de pieds au cul ne se perdront plus ! La société est inadaptée (refus actif des informations, fermeture du cercle de son attention) – elle va cesser de l’être…les « extérieurs » sont définitivement là pour la rappeler à l’ordre de la réalité…

Voici le mal central de notre société – elle a intérêt à le regarder en face. Les coups de pieds au cul ne se perdront plus ! La société est inadaptée (refus actif des informations, fermeture du cercle de son attention) – elle va cesser de l’être…les « extérieurs » sont définitivement là pour la rappeler à l’ordre de la réalité…

nous allons expliciter plus en détail ce mal central

nous allons expliciter plus en détail ce mal central

le minimum à ressentir pour les thérapeutes en grand de la société

le minimum à ressentir pour les thérapeutes en grand de la société

à transposer – symboliquement – à qui refuse déraisonnablement de changer de style de vie. Les correspondances sont bien trop nombreuses, n’est-ce pas ?

à transposer – symboliquement – à qui refuse déraisonnablement de changer de style de vie. Les correspondances sont bien trop nombreuses, n’est-ce pas ?

même transposition opératoire d’un élève dit en difficulté – vers qui refuse, come un cancre obtus, de changer de style de vie  Même pas de commencer.

même transposition opératoire d’un élève dit en difficulté – vers qui refuse, come un cancre obtus, de changer de style de vie Même pas de commencer.

les comportements déraisonnables de refus ne sont jamais comptabilisés chez les dites classes moyennes et supérieures – ces comportements sont (méthodologiquement) réservés aux dites basses classes. Pourquoi ? Et, surtout, c’est tellement PIRE les refus chez les classes supérieures ! Leurs méthodes semblent donc être submergées de négligences, d’étourderies et d’une absence complète de méticulosité. Temps de les rabrouer fermement ?

les comportements déraisonnables de refus ne sont jamais comptabilisés chez les dites classes moyennes et supérieures – ces comportements sont (méthodologiquement) réservés aux dites basses classes. Pourquoi ? Et, surtout, c’est tellement PIRE les refus chez les classes supérieures ! Leurs méthodes semblent donc être submergées de négligences, d’étourderies et d’une absence complète de méticulosité. Temps de les rabrouer fermement ?

l’autruche avec des bras – non non non je ne veux pas voir le réel !

l’autruche avec des bras – non non non je ne veux pas voir le réel !

le manque d’attention comme allant du côté manque de respect – jamais attentif, jamais attentionné, jamais préoccupé des autres, jamais à l’écoute, jamais prévenant (donc prouvant qu’il est déjà prévenu), jamais serviable, etc. Oui tout ceci peut atteindre aussi quelqu’un qui SAIT BEAUCOUP. Il n’est pas à l’abri. Venant donc de découvrir que nous sommes « de la même humanité » ce sont donc les ex-qui savent beaucoup qui doivent DONNER L’EXEMPLE du changement collectif de style de vie. Qui est plus indiqué qu’eux ?

le manque d’attention comme allant du côté manque de respect – jamais attentif, jamais attentionné, jamais préoccupé des autres, jamais à l’écoute, jamais prévenant (donc prouvant qu’il est déjà prévenu), jamais serviable, etc. Oui tout ceci peut atteindre aussi quelqu’un qui SAIT BEAUCOUP. Il n’est pas à l’abri. Venant donc de découvrir que nous sommes « de la même humanité » ce sont donc les ex-qui savent beaucoup qui doivent DONNER L’EXEMPLE du changement collectif de style de vie. Qui est plus indiqué qu’eux ?

afin de cerner l’ennemi

afin de cerner l’ennemi

l’Evolution ne peut que continuer à évoluer – c’est vraiment faire…l’enfant que de refuser à un moment (pour de puérils motifs)…de continuer à évoluer. Cela fait bien 40 ans que les esprits…enfantins nous empêchent …d’évoluer...collectivement Oui des gosses comme ça il y en a en politique, chez les financiers, ô les banquiers beaucoup, dans les médias ça pullulent, il y en a même chez les scientifiques. Il est temps de leur dire sèchement de la…foutre en veilleuse !l

l’Evolution ne peut que continuer à évoluer – c’est vraiment faire…l’enfant que de refuser à un moment (pour de puérils motifs)…de continuer à évoluer. Cela fait bien 40 ans que les esprits…enfantins nous empêchent …d’évoluer...collectivement Oui des gosses comme ça il y en a en politique, chez les financiers, ô les banquiers beaucoup, dans les médias ça pullulent, il y en a même chez les scientifiques. Il est temps de leur dire sèchement de la…foutre en veilleuse !l

disons plutôt par des...soins énergiques

disons plutôt par des...soins énergiques

le pouvoir qui ne sert qu’à se réserver illégalement la professionnalisation du politique (rejetée, si elle se rend « factieuse » soit agit comme milieu fermé et qui se met à part des lois, par la Constitution) fonctionne bien telle une…perversion narcissique. Les électeurs n’ont pas à subir une telle nocivité qui refuse de se soigner !

le pouvoir qui ne sert qu’à se réserver illégalement la professionnalisation du politique (rejetée, si elle se rend « factieuse » soit agit comme milieu fermé et qui se met à part des lois, par la Constitution) fonctionne bien telle une…perversion narcissique. Les électeurs n’ont pas à subir une telle nocivité qui refuse de se soigner !

il y en a bien trop qui stationnent en 4ème phase (sans vraiment avoir vécu directement les 3 autres)....des imposteurs !

il y en a bien trop qui stationnent en 4ème phase (sans vraiment avoir vécu directement les 3 autres)....des imposteurs !

Ne concerne QUE les fonctions automatiques du cerveau…mais c’est une chance dés lors que nous avons repéré ses circuits et apprenons à simuler (stimuler) d’autres. Notons, aussi, que tous les humains raisonnables (eh oui ! il y en a, ils sont même plus tenaces que les autres !) admettent que, pour l’humain, la très grande majorité des fonctions mentales sont, au pire, semi-automatiques. Bien peu sont à 100 % automatiques ! Ce sont uniquement la paresse mentale et le selfie du selfish qui font croire l’inverse. Ne nous faisons plus niquer par les puériles stories !

Ne concerne QUE les fonctions automatiques du cerveau…mais c’est une chance dés lors que nous avons repéré ses circuits et apprenons à simuler (stimuler) d’autres. Notons, aussi, que tous les humains raisonnables (eh oui ! il y en a, ils sont même plus tenaces que les autres !) admettent que, pour l’humain, la très grande majorité des fonctions mentales sont, au pire, semi-automatiques. Bien peu sont à 100 % automatiques ! Ce sont uniquement la paresse mentale et le selfie du selfish qui font croire l’inverse. Ne nous faisons plus niquer par les puériles stories !

Eh oui ! bonhomme, va falloir t’accoutumer : le cerveau fonctionne comme une immense ville – pas moins. Evidemment si tu ne connais à peine qu’un seul quartier, t’es mal barré. Mais remarques que la curiosité ardente a pour moteur… l’amour des autres. Là, il n’est jamais trop tard pour commencer. C’est fastoche : y’a aucune langue étrangère dans l’amour.

Eh oui ! bonhomme, va falloir t’accoutumer : le cerveau fonctionne comme une immense ville – pas moins. Evidemment si tu ne connais à peine qu’un seul quartier, t’es mal barré. Mais remarques que la curiosité ardente a pour moteur… l’amour des autres. Là, il n’est jamais trop tard pour commencer. C’est fastoche : y’a aucune langue étrangère dans l’amour.

pourquoi nous continuons à nous mentir à nous-mêmes ?

ce qui est vrai pour les individus l’est encore plus pour la société globale : sauf que nul ne semble s’aviser d’engueuler fermement la société qui se précipite dans la mauvaise direction. Non mais nier et dénier la réalité ne résoudra jamais les problèmes. La société a trop été gâtée, elle doit retomber sur terre. Même s’il elle va en récolter quelques hématomes…

la magie laïque de la ville des idées !

Comment l'auto-illusionement des prétendus élites égare tout le monde ? Inexcusable. Nous devons vite changer d'élites !.

comment les prétendues élites ne savent pas du tout utiliser leurs têtes et que pour cela nous devons les...démissionner ?

ce qui est vrai pour l'indvidu, l'est encore plus pour la société étourdiment...individualiste !

Commenter cet article

Milus Sapiens (FB) 22/07/2016 08:36

Connaissez vous le "syndrome de Stockholm" ? Ce phénomène étrange et incompréhensible où une victime tombe amoureuse, en admiration et totalement soumise, pardonne tout à son bourreau jusqu'à lui trouver toutes les excuses possibles et inimaginables et le défendre jusqu'à se battre, donner sa vie pour lui ? Il suffit d'un traumatisme suffisamment brutal, profond et/ou dans la durée (torture, viol, enfermement, privation de l'essentiel, précarité, humiliation, dévalorisation, acharnement banquiers, administratifs...) pour que les systèmes de défenses naturels ne puissent plus venir et que l'inconscient, répondant à l'immédiateté de la terreur et de la panique nous renvoie dans nos derniers retranchements: nos instincts de survie. Ainsi, une personne privée de tout, sans manger ni boire suffisamment longtemps pour être affamée, déshydratée, et donc en danger de mort, accueillera comme le "messie" ce bourreau qui enfin apporte un peu de pain et d'eau. Dans un langage plus "crash" (pour que tous comprennent): lorsqu'on t'encule douloureusement à sec depuis longtemps tu finis par avoir tellement mal que tu remercies platement celui qui y met un peu de vaseline ! C'est exactement ce même phénomène qui est à l’œuvre avec ces soit disant crises où l'on doit trouver normal que certains soient les seigneurs, des décideurs au nom "d'intérêts supérieurs" dans une opulence dégoulinante tandis que de plus en plus ont du mal à juste survivre. Ce conditionnement dure depuis si longtemps, toujours avec la même recette, que tu entends régulièrement "mais sois déjà bien heureux d'avoir un job, d'avoir un toit ou de percevoir un minima social" ou encore lire sur ces pages destinées aux prises de conscience et à l'indignation des excuses à ces "professionnels de l'ordre" qui frappent, blessent des femmes, des gamins et des gens exprimant leur révolte face au désespoir. Il nous faut urgemment prendre du recul et comprendre ces "conditionnements" riches en moyens de manipulation et d'aveuglement. Aucun système n'est "obligé" ni éternel, personne ne peut prétendre de "droit" avoir Plus qu'un autre car personne n'est ni Plus ni Moins qu'un autre et Tous avons droit de mettre en œuvre tout ce qui nous amène sur le chemin de notre épanouissement (à se répéter régulièrement : méthode Coué). Par contre, n'attends rien qui tombe du ciel, qui vienne d'un gouvernement ni de l'entreprise qui t'emploie car c'est avant tout de ton effort et de tes initiatives, tes créations, tes pensées, tes projets; de tes partages et de tes échanges que cela viendra, mais personne n'a le droit de t'enlever ça et c'est exactement ça qui est à l’œuvre aujourd'hui : "Taisez vous ! écoutez les infos, acceptez qu'on pense et décide pour vous, consommez en vous endettant, en restant bien malades et surtout Idiots pour ne pas voir qui vous enrichissez vraiment". Notre plus grand ennemi aujourd'hui est l' Arrogance et l'irrespect de l'humain et du vivant !