Notre Q.I. collectif est en régression ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Notre Q.I. collectif est en régression ?

Il y a baisse du Q.I., qui est une mesure de l‘intelligence. Mais comme à l’habitude le problème ne peut être évacué en chargeant qui subit de ce qu’il subit comme si c’était de sa…faute. Les causes sont toutes externes. Soit la pollution de l’air et l’alimentation. Là, impossible de rendre les victimes responsables uniques de leurs maux. Nous allons approcher de plus près cette problématique !

« Atlantico: La moyenne du QI français a chuté de près de quatre points entre 1999 et 2009. Et votre recherche pointe du doigt les perturbateurs endocriniens. Pourquoi et comment les perturbateurs endocriniens font-ils baisser notre Q.I.?
..

Barbara Demeneix : L’un des principaux facteurs de cette baisse de QI est l'exposition dès la vie fœtale à une pollution chimique diffuse notamment à des mélanges de perturbateurs endocriniens.

..

Certains de ces perturbateurs endocriniens interfèrent sur le fonctionnement de la glande thyroïde. Ils agissent sur les voies endocriniennes qui sont essentielles pour le développement du cerveau. Or les hormones thyroïdiennes sont connues pour moduler l’expression des gènes pilotant la formation de structures cérébrales complexes comme l’hippocampe ou le cortex cérébelleux.

..

L’atteinte est particulièrement grave lorsque cela touche un enfant in utero (une femme enceinte dans les premiers mois de grossesse) ou un enfant dans les premiers âges de la vie.

..

Pourquoi une-baisse de-4-points-du QI-moyen-francais-entre-1999-et-2009 : nous devons changer-d'urgence-nos-habitudes-de consommation !

..
Y a-t-il d'autres facteurs environnementaux qui font baisser notre Q.I ?

..

Il y avait le plomb. Mais heureusement, on ne trouve plus de plomb dans l'essence aujourd'hui en France, Europe généralement et aux Etats-Unis. Certains pays l'utilisent encore dans l'essence ou dans les peintures, mais d'une façon générale cette composition est en diminution. Depuis le retrait de l’essence plombée, la plombémie moyenne est descendue chez les enfants américains autour de 15 microgrammes par litre.

..

Malgré tout, on constate une augmentation des maladies neuro-développementales et une baisse du QI. Ma conclusion est la suivante: les perturbations viennent d'autres facteurs que le plomb.

..

On peut citer la combustion du charbon qui produit le mercure, aussi produit par l'activité minière de l'or. Le mercure peut inhiber l’action des enzymes qui potentialisent ces mêmes hormones… Il agit aussi comme perturbateur endocrinien.

..
Cette baisse généralisée des Q.I est-elle inquiétante ? Si oui pourquoi ?

..

Bien sûr. Une fois qu'un enfant est né avec un point de QI en moins, c'est irréversible. »



Des millions de points de QI collectif perdus : comment les toxines attaquent nos cerveaux

……………………….****************************************

L’exposition aux métaux lourds et aux substances chimiques loin de diminuer augmentent sans cesse. Et impossible d’aller s’oxygéner à la campagne. Les illégaux pesticides vont aussi nuire à notre santé. Le problème est que la pire des pollutions se trouve dans l’air. Invisible. Pesticides comme voilà les ennemis de nos cerveaux. Avoir des enfants et permettre que ces produits ne soient pas partout interdits en devient un crime, une faute grave que nous commettons envers le futur de nos enfants. Et de ceux des autres. Après les abeilles, on découvre que les hommes sont aussi victimes des perturbateurs endocriniens présents notamment dans les pesticides.

..

Et ce n’est pas qu’en France que cette baisse du QI est constatée : également en Norvège, au Danemark, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Australie, en Suède…etc. Partout où il a pesticide il y a baisse de Q.I.. Et comme tout le monde le sait, au niveau européen, la législation stagne. Les lobbies sont plus importants que la santé publique ! Ces atteintes à la santé ne sont pas prises en compte !

..

Or les connaissances ne laissent aucune place à l’ambiguïté !...« Dans Le Cerveau endommagé (…416 p., 25 mai 2016), la biologiste Barbara Demeneix (CNRS/Muséum national d’histoire naturelle) montre comment la perturbation du système hormonal par une multitude de substances présentes dans notre environnement domestique (solvants, plastiques, etc.) ou dans la chaîne alimentaire (pesticides, additifs, etc.), peut altérer la construction de certaines structures cérébrales, notamment au cours de la période intra-utérine.

..

Le-cerveau-endommagé-par-les-perturbateurs-endocriniens ?

..

La chercheuse, dont les travaux sur le système thyroïdien sont mondialement reconnus, travaille depuis plus de dix ans sur la question. Elle a ratissé toute la connaissance, de l’épidémiologie à l’épigénétique en passant par l’endocrinologie et la biologie du développement ; elle conclut à un lien fort entre l’exposition généralisée de la population aux perturbateurs endocriniens — ces substances capables d’interférer avec le système hormonal — et l’augmentation d’une variété de troubles neuro-comportementaux (troubles de l’attention, hyperactivité, autismes, ..etc.).

..

Faillite réglementaire

Depuis longtemps, elle s’attend à ce que ses idées soient confortées par un début de baisse, dans la population générale, des capacités cognitives. Désormais, nous y sommes, même si d’autres causes que les contaminants chimiques ne sont pas à exclure…
..

S’il faut évoquer, aujourd’hui, les travaux de Barbara Demeneix, ce n’est pas seulement à l’occasion de la parution française de son livre. C’est aussi et surtout que la semaine passée a marqué le dernier épisode en date, et l’acmé, d’une interminable faillite réglementaire.

..

Mercredi 15 juin, avec, au compteur, deux ans et demi de retard et une condamnation de la Cour de justice de l’Union européenne, Bruxelles a proposé des critères d’identification des perturbateurs endocriniens — critères qui permettront de les retirer du marché. Hélas, la proposition de Bruxelles exige des niveaux de preuve presque impossibles à atteindre pour déclarer une substance « perturbateur endocrinien ». Les sociétés savantes, les ONG et certains États-membres sont vent debout.

..

Bruxelles n’a pas compris qu’il ne s’agit plus de prendre des mesures de précaution, mais des mesures d’urgence. Nous ne le voyons plus seulement par les hausses d’incidence des maladies hormonales « classiques » (cancers hormono-dépendants, diabète, infertilité, etc.) : nos cerveaux et ceux des générations futures, condition sine qua non de notre intelligence collective, sont en première ligne.

..

…………………………...%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

Voici où nous en sommes. Tout semble clair. Et les évidences sont sans cesse à ressasser – la santé c’est la nourriture. Les négligences portées aux aliments sont donc des agressions directes contre les citoyen-ne-s de la République. La nourriture se cultive et ne se fabrique pas – et si vous la fabriquez vous êtes faussaires. Or, comme la vie est plus importante que l’argent – faussaire de la vie coûte, pénalement, tellement plus que des faux billets. Enfin, la Nature c’est ce que nous buvons et mangeons – à chaque fois que la Nature est souillée et pillée c’est un atteinte directe aux êtres humains. Ce pourquoi – et définitivement – tout ce qui concerne la santé et la nourriture doit être arraché aux mains irresponsables de l’argent. Qu’il soit conscient, cet argent, ou non de ses méfaits envers notre santé importe peu – santé et nourriture, impérativement doivent devenir des biens communs. Il n’existe plus que ZÉRO CONFIANCE à cet égard envers quelque forme de privé que ce doit. Et ceci restera définitif !

..

Puisque voici que l’argent inconscient et irresponsable porte – AUSSI – atteinte à nos cerveaux, à notre intelligence, au patrimoine que nous devons transmettre à nos enfants – la goutte a fait déborder tous les vases !

..

………………………...*******************************************

..

La problématique se cristallisant dans le défaut de prise de décision. C’est là que l’irrationalité maximum sévit (argent plus important que la vie)…Entendons, alors, ces mots, prononcés il y a bientôt 230 ans, et dont nous avons l’impression qu’ils viennent d’être formulés à l’instant tant ils décrivent si précisément notre époque !

..

« La source de tous nos maux, c’est l’indépendance absolue où les représentants se sont mis eux-mêmes à l’égard de la nation sans l’avoir consultée.

..

Ils ont reconnu la souveraineté de la nation, et ils l’ont anéantie.

Ils n’étaient de leur aveu même que les mandataires du peuple, et ils se sont faits souverains, c’est-à-dire despotes, car le despotisme n’est autre chose que l’usurpation du pouvoir souverain.

..

Quels que soient les noms des fonctionnaires publics et les formes extérieures du gouvernement, dans tout État où le souverain ne conserve aucun moyen de réprimer l’abus que ses délégués font de sa puissance et d’arrêter leurs attentats contre la constitution de l’État, la nation est esclave, puisqu’elle est abandonnée absolument à la merci de ceux qui exercent l’autorité.

..

Et comme il est dans la nature des choses que les hommes préfèrent leur intérêt personnel à l’intérêt public lorsqu’ils peuvent le faire impunément, il s’ensuit que le peuple est opprimé toutes les fois que ses mandataires sont absolument indépendants de lui.

..

Si la nation n’a point encore recueilli les fruits de la révolution, si des intrigants ont remplacé d’autres intrigants, si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections. »

..

Robespierre, 29 juillet 1792. »

…………………………………******************************

..

Une fois de mieux, sans équivoque possible ! A croire que le Q.I. personnel de ces politiciens a encore plus baissé que la moyenne collective ! Là est le mal, là est le remède. Les politiciens ne doivent plus prendre nos santés en otages (ce que ne font jamais les grévistes !), et – pire - pour des intérêts privés indéfendables (ce que ne font surtout pas les manifestants !). Jusqu’à preuve du contraire le « mandat » d’un mandataire élu temporaire du peuple c’est de…défendre uniquement l’intérêt général !

………………Veillons à ce que leurs fonctions cognitives (notamment la mémoire)

..

………………………….ne dysfonctionnent plus à ce sujet, désormais !

..

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - AUSSI - <<<<<<<<<<<<<<<<<<

..

Attention-ces-ingrédients-peuvent-empoisonner-votre-cerveau.

..

des poisons pour le cerveau

..

Le-cerveau-véritablement assiégé-par-les-perturbateurs-endocriniens

..

La plainte contre Bruxelles est définitive : ces députés, dépassés par les événements et en contre-feux se prétendant tout savoir , ont dépassé les bornes de la trahison de leur propre mandat.

….

Radio /La-tête-au-carré du-29-juin-2016

..

29 juin 2016 – La tête au carré – Une émission radio sur … "Quel est l’impact de la pollution sur les capacités cognitives, l’intelligence et l’augmentation des troubles neuro-développementaux ? »

..

, …………………………………….***********

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

..

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

… Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

le cerveau assiégé - inversion de la courbe du Q.I.

le cerveau assiégé - inversion de la courbe du Q.I.

Barbara Demeneix

Barbara Demeneix

La folie collective est de "croire" que qui plaint les autres et perd tout le temps à chialer avec eux est plus...efficace que qui va faire appel à leur cerveau, le nourrir d'informations solides, lui ensemencer la mémoire, le motiver pour réfléchir et...augmenter lourdement son fardeau (plaindre ce n'est pas si fatigant!)...Nous payons tous très cher cette grave erreur car qui veut vous rendre plus intelligent, plus conscient, plus lucide et déterminé vous "aime" beaucoup plus (oh oui !) que qui va vous offrir une dose de compassion (de laquelle il ne restera rien...d'utile !)...et puis s'en va !...

La folie collective est de "croire" que qui plaint les autres et perd tout le temps à chialer avec eux est plus...efficace que qui va faire appel à leur cerveau, le nourrir d'informations solides, lui ensemencer la mémoire, le motiver pour réfléchir et...augmenter lourdement son fardeau (plaindre ce n'est pas si fatigant!)...Nous payons tous très cher cette grave erreur car qui veut vous rendre plus intelligent, plus conscient, plus lucide et déterminé vous "aime" beaucoup plus (oh oui !) que qui va vous offrir une dose de compassion (de laquelle il ne restera rien...d'utile !)...et puis s'en va !...

paru le 25 Mai 2016

paru le 25 Mai 2016

inversion de la courbe du Q.I.

inversion de la courbe du Q.I.

Dangers affichés des perturbateurs ENDOCRINIENS -  tableau

Dangers affichés des perturbateurs ENDOCRINIENS - tableau

Tableau d’alertes aux médecins…

Tableau d’alertes aux médecins…

3 données indiscutables - et pourtant les "costumes-cravates" discutent....!

Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle et spécialiste des hormones thyroïdiennes, Barbara Demeneix a cofondé WatchFrog, une société qui commercialise des têtards fluorescents capables de détecter des perturbateurs endocriniens. Barbara Demeneix illustre comment la recherche fondamentale sur des questions très ciblées, comme la métamorphose des amphibiens, peut mener à des applications très concrètes répondant à un besoin de société et créant des emplois dans le domaine de la surveillance environnementale des perturbateurs endocriniens.

Barbara Demeneix est biologiste, directrice du département Régulations, développement et diversité moléculaire (1) au MNHN de Paris. Spécialiste des hormones, elle a développé des méthodes innovantes pour détecter in vivo la présence de polluants environnementaux. Sa réussite phare ? Des têtards transgéniques qui deviennent fluorescents en présence de polluants perturbateurs endocriniens. « Alors que l’analyse chimique classique ne permet de mesurer que quelques substances prédéfinies, ces biomarqueurs prennent en compte l’effet cocktail de la globalité des polluants présents dans l’eau », souligne-t-elle. A l'occasion de sa médaille de l'innovation 2014, décernée par le CNRS, elle évoque sa recherche

Les perturbateurs endocriniens sont des composés dans l’environnement tels que le bisphénol A, le distilbène et de nombreux pesticides qui altèrent les fonctions du système endocrinien. Les sources d'exposition sont nombreuses, ubiquitaires et difficiles à maîtriser, et leurs conséquences biologiques sont complexes avec des effets délétères sur la santé. Ces effets sont multiples et propres à chaque perturbateur endocrinien tels qu’une altération des fonctions de reproduction, des tumeurs des tissus producteurs ou cibles des hormones (thyroïde, sein, testicules, prostate, utérus, etc), une modification du sex-ratio. Les effets peuvent être visibles dès l’enfance si l’exposition est précoce pour se perpétuer chez l’adulte. Des effets trans-générationnels sont aussi très fréquents car les cellules germinales sont souvent touchées. Les perturbateurs endocriniens affectent également fortement le système nerveux. Ils entraînent des changements cellulaires et moléculaires ainsi que des anomalies de l’expression des gènes conduisant à des altérations du développement cérébral et à des troubles du comportement. Ils altèrent les fonctions cognitives et affectives, ainsi que les comportements sociaux. Des analyses épidémiologiques chez l’Homme ont montré une association entre l’exposition à de fortes doses de perturbateurs endocriniens et un faible quotient intellectuel. Certains des mécanismes d’action ont été révélés par des études expérimentales chez les animaux. Les perturbateurs endocriniens interagissent avec les systèmes hormonaux, soit directement en se liant aux récepteurs hormonaux cellulaires et en mimant l'action d’hormones telles que les œstrogènes et la testostérone pour s’y substituer dans les mécanismes biologiques qu'elles contrôlent ou en empêcher l’action, soit indirectement en modifiant la production, le stockage, la diffusion et l’élimination des hormones naturelles. Ce cours décrira les principaux perturbateurs endocriniens, leurs mécanismes d’action et leurs effets délétères sur le système nerveux.

Dans l'agglomération de Grenoble, l'équipe du chercheur Rémy Slama constitue actuellement une cohorte de couples mère/enfant. L’objectif : opérer un suivi et déterminer les effets de l'exposition à la pollution atmosphérique et aux perturbateurs endocriniens sur la grossesse et la santé des bébés. Environ 700 femmes seront recrutées durant leur grossesse et le suivi se poursuivra jusqu'à 3 ans après la naissance.

ce sont surtout les paroles de la chanson qui illustrent le texte...

Cerveau et alimentation

Publié dans qui fuit le réel

Commenter cet article