Pourquoi les bonnes nouvelles ne plaisent pas aux dirigeants ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pourquoi les bonnes nouvelles ne plaisent pas aux dirigeants ?

L’ivraie c’est vrai fait le tri entre le bon et le mauvais. Pour l’information il doit en aller de même. Les bonnes nouvelles - elles ont un nom c’est…les solutions. Être juste contre est lâche et facile, et n’apporte pas grand-chose. Être pour, par contre, c’est déjà plus courageux, nous nous impliquons plus, nous nous exposons aux critiques et cela va tellement plus loin que de contester (dans l’inertie la plus complète) l’existant. Bien mené, ceci peut même changer les lignes, les dispositifs, les fronts oui les choses.

..

Un article, un site, une vidéo – plus toute la mémoire de ce blog qui n’a pas écrit un article (sur 4 000), sans y joindre les solutions qui découlent de la présentation objective de la situation. Dont la rubrique la plus nourrie s’intitule….« solutions à notre portée » (pour le tout de suite…suffit d’étendre la main – en différence avec des solutions à construire sur le plus long terme !). D’où l’appréciation assez répandue sur ce blog… «souvent pertinent, intelligent et objectif ». Soit qui présente toutes les thèses et les fronts avec la même honnêteté. Quitte à ne pouvoir apporter aucune solution pour telles idées et telles autres, ce qui, effectivement les déprécie. Mais ce n’est pas par volonté sociale. Juste par la logique de l’imbrication des faits.

..

………………………….***************************************************

..

L’article ? - Environnement (loi biodiversité, fin du chalutage profond), science (exoplanètes, la preuve des ondes gravitationnelles d’Einstein), société ( plutôt timides : un peu moins de publicité, si peu, plus d’homophilie, culture). Le site ? La première femme aborigène (Linda Birney) à être députée en Australie, pendant que, après 37 ans de luttes juridiques, les Larriaka (aborigènes) récupèrent leurs terres. Le tribunal administratif de Toulouse vient d’annuler l’arrêté d’utilité publique du barrage de Sivens. La Cour d'appel fédérale canadienne conclut que le gouvernement canadien a failli à son obligation de consulter les Autochtones avant de donner son feu vert au projet d'oléoduc Northern Gateway, pour acheminer le pétrole bitumineux de l'Alberta vers la côte ouest. L’Uruguay a remporté son long conflit contre le cigarettier Philip Morris, qui lui réclamait 25 millions de dollars (près de 22,5 millions d’euros) en compensation des prétendues pertes occasionnées par la stricte réglementation antitabac locale. Un rapport émis par l’Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les Réfugiés de Palestine au Proche Orient (UNRWA) a confirmé la grave détérioration sous divers aspects de la vie à Gaza, conséquence du siège continu imposé par Israël à la Bande durant les dix dernières années. Israël est enfin accusé. La Norvège devient le 1er pays au monde avec une « déforestation zéro ». L’Australie interdit les tests de cosmétiques sur les animaux. Opposé à la prétendue politique migratoire de l’U.E., MSF refuse l’argent européen. En Espagne, à Badalona, une élue musulmane célèbre un mariage…gay. La Bolivie dit non aux milliers de poules offertes par Bill Gates au motif « qu’ils ne dépendent pas des poules et qu’ils ont progressé », confirme…M César …Cocarico ! Non cela ne s’invente pas. Panama papers et, (afin de demeurer dans les p !) Palmyre préservée. Faisons avec : afin d’obtenir bien plus et tellement mieux réparti (donc bien moins pour les infiniment trop riches qui mettent la planète en danger !)…

..

Les-bonnes-nouvelles-de-2016

..

Ainsi que le site « Bonnes nouvelles (Victoires)"

..

Le site Les.bonnes-nouvelles.be

..

S’ajoute, un témoignage qui nous démontre que des humains se vouent réellement à nous faire savoir tout ce qui arrive de bien « Depuis toujours, je suis décalée avec cette société. Arrive un âge où l’on se pose et on se dit : « Je ne suis pas le problème, mais je fais partie des solutions.» Depuis, je suis en quête de personnes ouvertes d’esprit, des humains qui aiment le monde, qui le respectent, des hommes qui savent que nous sommes nés de la nature et non là pour la diriger ! Depuis, c’est comme une évidence, la vie c’est, se nourrir, s’aimer. Vivre d’amour et d’eau fraîche, comme si chaque jour était le dernier. Depuis, j'ai créé un blog et une cblog et une chaîne avec un seul unique but, montrer une autre façon de vivre. Prendre le temps de se poser, de voyager, d’aller à la rencontre des autres peuples, ne plus avoir peur, d’être curieux, d'être autonome, de boycotter les grandes enseignes, de respecter la nature... Dans ce contexte où l’on nous montre que des images de peur, de racisme, de barbelées j’aimerais montrer que d’énormes initiatives bénéfiques existent ! ». Très intéressant, non ?

..

Nous sommes bien dans un monde inversé : devant le flot incessant des mauvaises informations, il faut fournir un fort effort afin de leur juxtaposer de bonnes nouvelles. Les mauvaises nouvelles sont donc « privilégiées » par rapport aux bonnes. Oui, les bonnes nouvelles ne plaisent pas aux dirigeants ! Et ce tropisme contamine la société entière : ainsi, si nous voulons moins d’histoires, moins de critiques, moins d’épines et d’oppositions nous nous présentons toujours…tristes. Nous n’avons que des problèmes, mal ici et là, ça ne va pas bien, problèmes en tout. Rien ne brille et tout est noir. Calmés, les conformistes frénétiques nous foutent la paix. Par contre, si l’idée pleine de santé nous vient de dire que nous sommes infiniment heureux, que nos vies sont si intenses que nous n’avons pas besoin de voir la télé, que nous n’aimons pas les grandes surfaces, que nous préférons construire nos vies nous-mêmes, etc., la meute nous tombe dessus. Il lui faut détruire tout cela. Conclusion : il est interdit d’être heureux. Tirer la gueule est une preuve de bonne insertion dans cette société pervertie. Ce pourquoi il apparait, soudain, à quel point faire circuler de bonnes nouvelles est un acte extrêmement efficace et révolutionnaire afin de lutter contre la société corrompue. Déjà pour soi-même cela donne de la force. Et, pour les autres, ceci booste leur imagination, allume leur verve et ouvre en grand le robinet des solutions. Loin du fardeau à trainer de découragements et de fatigues obtenu par l’avalanche ininterrompue des nouvelles dépressogènes. Rompons toutes ces chaines là !

..

…………………………*******************************************

..

Et c’est là que nous sommes devenus aptes à…réorganiser joyeusement toute la société. Là, les bonnes nouvelles pleuvent sans arrêt. Les prétendus dirigeants veulent faire croire qu’ils sont incontournables (ils nous prouvent que non !), qu’il n’y a pas d’autres alternative que le système (ils nous prouvent qu’il y a tellement d’autres organisations sociales de possibles et que la leur est la PIRE et la plus invivable)...Ainsi, leurs gesticulations afin de faire continuer l’escroquerie les rend toujours plus insupportables – leur propagande devient contreproductive, une réclame pour les changements massifs, un aiguillon permanent pour agir contre eux, etc. D’en plus, d’étaler à quel point ils sont antidémocratiques, les grands ennemis de la société – ce pourquoi ils ne peuvent, en aucun cas, diriger la réPublique !

..

Comment organiser la société – en partant des problèmes d’aujourd’hui soit en les subvertissant tous ? Ici - c'est la vidéo placée en 2 ! Analyse hyper critique...

..

Pour l’agriculture le modèle intensif a prouvé qu’il est le moins efficace, le plus dommageable à la nature et le modèle le plus…stupide. En effet, face à la complexité infinie de la nature, toute spécialisation restera nettement insuffisante. Croire qu’une action isolée (l’usage des pesticides) puisse maitriser le processus s’est définitivement ridiculisé. Tandis que la permaculture a prouvé que nul besoin de pesticides si nous savons agencer différentes espèces de plantes entre elles. De plus, face au désastre pour la vie, de l’agriculture intensive qui dévitalise les sols, leur fait perdre leur fertilité – donc aboutit au constat que leurs rendements ne peuvent que baisser, qu’il leur faut, à la fin, détruire toute vie pour faire du …puéril bénéfice. Et que – à l’évidence – afin de nourrir toute l’Humanité il nous faut du bio et de la permaculture. L’agriculture intensive aura toujours menti et tenté de dissimuler toutes les données qui la condamnent. L’organisation sociale obsolète qui va avec est amenée à disparaitre. Tout le monde doit participer à la protection de la nature (que cette agriculture industrielle a tant attaquée !) – et surtout pas des spécialistes séparés

..

Quant à la gouvernance – toujours le même schéma d’inefficacité – ce sont les autoproclamées élites (qui nous cachent les vraies !), qui coûtent pourtant si cher à la société – qui s’auto-aveuglent sur tout. Les gouvernements enclavés dans de tels utopismes systémiques ne peuvent percevoir les effondrements en cours. Encore moins les expertiser. Toutes leurs agitations irréelles ne font qu’empirer les processus mais la mégalomanie sur leur « valeur » n’a jamais été aussi forte. Sauf que le regard de la majorité s’est décillé : les oligarchies sont le moyen le plus inefficace de gérer la société. Leurs durcissements caractériels en…dogmatismes les aveuglent sur la complexité du monde. Et ne parvient qu’au simplisme : tout réprimer = tout solutionner. Alors que de telles puérilités font juste saillir que tout ira bien mieux… sans les oligarchies..

..

Ne sont-elles pas incapables de percevoir (ces anti-élites) que d’apprendre à apprendre ensembles, en collaboration est le moyen le plus EFFICACE de semer la démocratie ? Démocratie par…amples implications toujours plus acceptées. Et non démocratie enfoncée à coups de matraques (ce qui reste une impossible logique – la matraque tue la démocratie et avoue la défaite complète de la manie)…Au lieu de l’étranglement dogmatique ( la preuve intellectuelle de l’inefficacité du système lorsqu’il « se resserre « dans l’enfantillage autoritariste) – nous avons une nouvelle éducation basée sur la certitude que la grande diversité des idées est le moyen d’inventer une démocratie… durable. Tout le monde étant, alors, convaincu du lien démocratie = diversité des idées. Ce pourquoi la « pensée unique » parait bien comme une maniaquerie compulsive, la perte de la bonne santé mentale. Ce sont les pensées multiples la bonne santé. L’élite avide d’argent veut tout…monopoliser (même les idées) et, par cette insistance à tout dérégler (autre mot pour déréguler – la Nature qui nous surpasse c’est partout …régulations. Sûr que de la déréguler la rendrait en très mauvais état) – c’est les prétendus dirigeants les…très grands fauteurs de troubles, les réels dangers publics !

Ce qui nous amène à la monnaie : l’argent « dé-géré » par les prétendus dirigeants dérègle tout, multiplie les blocages, les crises et les drames. Sûr que c’est dans la tête de ces dirigeants cela ne fonctionne pas du tout. En tout cas, une fois de mieux l’inefficacité absolue est maximum. Il existe de nombreuses alternatives (voir la vidéo) autrement EFFICACES. Le revenu de base sans rien désordonner, sans qu’il n’en coûte rien (ce ne sont que les flux réagencés d’une autre façon) va réintroduire la confiance sociale, va permettre – enfin – que les désirs et projets de chacun-e obtiennent un effet synergétique. Soit que la société entière soit gagnante de faire confiance aux individus qui la composent. Puisque les vertus privées font la vertu collective. Il y a aussi le dividende universel – soit les processus des plus-values enfin CONTRAINTS de se répartir, équitablement, entre tout le monde. Puisque – un verrou mental qui saute encore : tout le confort que nous voyons autour de nous a été obtenu…par les luttes des producteurs. Les luttes horizontales. Et ce ne sont pas les capitalistes (qui vivent en parasites mais ne produisent pas) qui sont à… l’origine de ces progrès mais bien les forces productives. Inventeurs spoliés y compris. Ainsi, qui ne va jamais manifester dans les rues est l’ennemi(e) farouche de son propre confort – car le confort c’est grâce au travail de tous nos ancêtres combatifs. Pas grâce aux rentiers ! Normalement, de tels inertiels déloyaux (les non-manifestants) ne devraient pas…profiter du confort créé par les producteurs !

..

Facile dans ce dispositif mental de prouver que la pluralité des idées, la diversité des comportements font mieux que laïcité inerte. Ce mot n’a aucune efficacité s’il n’est pas un processus d’écoutes et qui sorte de l’usage politique désastreux actuel : non la laïcité ce n’est pas pour… faire taire mais pour…laisser parler dans les lieux publics réaménagés pour. Tandis que le système spectaculaire-marchand veut qu’aucun différend ne soit résolu – il veut une société en crise permanente et d’où la vérité est bannie – nous le prenons en flag’. Ce sont eux les vrais voyous. Ce sont eux qui mettent de l’huile sur le feu (les problèmes cela rapporte plus !). Pour leur argent sale ils sont vraiment prêts à tout ! La décentralisation se joint à des concepts comme « distribué » et « qui favorise l’émergence » afin de montrer que la décentralisation produit les anticorps aux voyous spectaculaires-marchands. La centralisation n’et pas un moyen démocratique de gérer. Juste de rassembler la répression : les centralisateurs ne connaissent que la société policière ce qui amène leur « niveau d’efficacité » au-dessous de zéro !

..

……………………………..********************************

..

Ainsi de juste – et à partir de l’existant, et pas sorti de but en blanc, d’un lieu n’existant pas – nous avons rassemblé (grâce à la bonne nouvelle de réorganiser la société) les preuves de l’INEFFICACIE partout des prétendus dirigeants. En tout, ils adoptent les pires des solutions. Ils sont aveuglés par la réalité concrète. Enfermés dans dogmatismes et autoritarismes -, ils « ne solutionnent » rien du tout. Ils ne sont à la hauteur de rien du tout, toutes leurs scandaleuses réformes (alors que c’est eux qu’il faut réformer) permettent de diagnostiquer une inaptitude au réel en tout. Et donc de ne semer (pour les autres) partout que des problèmes…tout ira mieux pour tout le monde si nous nous passons d’eux

En dair, ce sont les bonnes nouvelles qui DOMINENT le monde !

..

Supériorité sociale de l'optimisme ?

Le pessimiste croupit dans une minuscule sphère mentale – fuyant désespérément la complexité du réel – l’optimiste est le seul qui soit constructif et courageux ! Car il affronte le réel entier (non une parcelle présélectionnée) en face !

..

.............Les bonnes nouvelles DOMINENT vraiment le monde !

..

..

..............................%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

les alignements stellaires...

les alignements stellaires...

Déjà d’utiliser tout l’existant, en le recréant, cocréant, détournant, remettant en face des trous, revitalisant, transformant oui cela conduit à la bonne nouvelle. Preuve en dessous

Déjà d’utiliser tout l’existant, en le recréant, cocréant, détournant, remettant en face des trous, revitalisant, transformant oui cela conduit à la bonne nouvelle. Preuve en dessous

l’économie est fiduciaire – donc basée sur la confiance ! Prouvons-le…

l’économie est fiduciaire – donc basée sur la confiance ! Prouvons-le…

Le bon heur est arrivé donc plus de mal heur (de mauvais heurts)…

Le bon heur est arrivé donc plus de mal heur (de mauvais heurts)…

C’est un travers de la société parce que les dites mauvaises nouvelles cela fait gagner bien plus…tellement plus. Les gens heureux achètent beaucoup moins !

C’est un travers de la société parce que les dites mauvaises nouvelles cela fait gagner bien plus…tellement plus. Les gens heureux achètent beaucoup moins !

Palmyre protégée

Palmyre protégée

Le diversité de la vie - qui sommes-nous pour aller contre ?

Le diversité de la vie - qui sommes-nous pour aller contre ?

Comment organiser la société ? - Merci à M.B. pour avoir fait connaitre la vidéo...

Le 1er journal des bonnes nouvelles de la WebTV du mouvement commun vous emmène dans les locaux d'Enercoop, une coopérative qui fournit de l'électricité 100% renouvelable et qui porte un projet de réappropriation citoyenne de l'énergie.

mais il faut aussi ne pas se laisser intoxiquer sans esprit critique (au cas où)...

Vidéo un peu rêche pour qui est installé dans le confort...visuel. Mais le bon sens, la puissance des idées, le sens des formules, les apports massifs de cette existence - les font pleinement participer aux...bonnes nouvelles.

Publié dans economie et politique

Commenter cet article