Absolu : l'ab-soluble ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Absolu : l'ab-soluble ?

Toute solution serait ce qui est soluble ? Mais soluble dans quoi ? Le terrain précèderait le phénomène ? Le virus ne viendrait pas du réel ? Etc. La « gradation naturelle » des évènements devient ce qui doit remplacer le mot hiérarchie devenu bien trop destructeur ? Tout le monde (ou presque) aime le mot hiérarchie parce que …elle/il ne sait pas quoi mettre d’autre à sa place ? Justement ! Et – en même temps – ce mot les déçoit au-delà de toute imagination puisque si la hiérarchie était « naturelle », spontanément issu de la vie, nous aurions avec l’élégance de la simplicité :

..

** 1) - D’immenses chaines qui aident tous ceux des rangs dits inférieurs à soi à s’y hisser plus haut. Hausser. Progresser. Monter. S’élever. Et cela à tous les niveaux. Un véridique système hydraulique de l’évolution qui fasse de tout progrès un…progressisme ! Un système d’harmonies comme musicales de toutes beautés. Or, boum, patatrac, verres brisés partout, grandeurs des grands nulle part - c’est utilisé, la hiérarchie, en sens inverse. Pour empêcher l’égalité des chances, pour foutre les ascenseurs sociaux en pannes, pour tricher partout, pour se conduire d’une manière si peu…hiérarchique ! Oui bassement et déloyalement et partout.

..

** 2) - De plus – le supposé rôle de la hiérarchie c’est d’extraire « le meilleur » de tout. Soit le plus empli de bonté et d’équanimité ! Or, c’est pire que l’inverse, encore. Du seul fait que ces escrocs ( à la hiérarchie !) se prétendent « supérieurs » (à quoi ?) ils volent tout l’argent des plus faibles. Or une hiérarchie évolutionnaire c’est « j’ai plein de qualité intellectuelles – je laisse DONC l’argent à qui en a bien moins que moi, de ces qualités ». Si ce n’est pas comme cela que cela fonctionne (la prétendue hiérarchie c’est toujours le pire du pire !) c’est que jamais la hiérarchie n’a été… « naturelle », innée, infuse héréditaire, native ! Et que, comme le racisme (et tant d’autres rabaissements pas le haut (soit la bassesse morale en actes !) – la déplorable hiérarchie est une « invention », une fabrication artificielle, un leurre produit de toutes pièces !

..

** 3) - Dans le holisme des explications, nous avons encore, méthodologiquement, besoin de hiérarchie (à cause du sens protecteur, noble ou thérapeutique qui y siège encore ! Pas des comportements indignes des prétendus…supérieurs ! La honte sur Terre !) – contentons-nous donc de…la « gradation naturelle » des évènements et des éléments (sans le versant répugnant de la domination avec préméditation ! Oui préférons les gradations non désirées. Ce qui n’est pas le cas de la hiérarchie qui signe une autocratie très malvenue ! Et ces « valeurs » cupides qui n’ont rien à y faire sinon de se montrer braquages par…effractions ?

..

……………………**********************************************

Voici qui remet à l’endroit le monde à l’envers des prétendus dirigeants ! Ensuite ? Les conformistes de ce monde à l’envers ! Visitons-les !

..

Même si cela n’apparait pas au premier coup d’œil, en général se sont eux les extrémistes…ces conformistes si inconscients de leurs conformismes – ceux qui se font passer pour des suivistes, des rationnels par imitations, - mais qui se trouvent toujours dans le « tout ou rien » (soit c’est tout blanc soit c’est tout noir », l’extrémisme du dualisme intégral - soit 0 soit 100, aucun intermédiaire), dans l’exagération frénétique en tout acte. Ni leurs comportements ni leurs paroles ne viennent jamais d’une réflexion mais d’un calcul toujours très mal fait sur qui « sera vainqueur. Et pourquoi très mauvais calcul » ? Sinon parce que n’étant jamais dans la réalité mais dans ses apparences – le ressentir charnel, les frémissements sur la peau de changements de rapports de force ne lui seront jamais sensibles. Bref, ce n’est pas afin d’approfondir une telle étrange psychologie si loin de vivre vraiment la vie, que nous effectuons ces raisonnements. Juste afin de dresser le contexte suffisamment balisé. Car c’est dans ce contexte seul que se profile – comme du blanc sur fond noir ou un visage éclairé dans une semi-obscurité ambiante – l’absolutiste ! Oui le vocabulaire même des absolutistes ( que ce soient des prétendus dirigeants ou leurs conformistes) ne veulent pas du relatif (la perpétuelle gestation démocratique !) …En effet, le vocabulaire de l’antonyme d’absolutiste est….relatif ! Ce qui nous met en relation…avec. Et relatif vient du verbe relater – relater dont nous pouvons faire une relation. Mettre en relations. Bref, l’horizontalité du réseau ou du rhizome dont il n’est nul besoin du concept « hiérarchie » afin de les expliquer ou décrire ! Relatif c’est ce jeu entre toutes les relations qui en permettent la relation relatée. L’absolutisme c’est la statue figée, le concept dogmatique, l’inertie sociale qui ne permet à rien d’être relaté, de se trouver dans le relatif mouvant et changeant des évolutions de relations humaines et sociales. Tout est congelé – du moindre geste jusqu’aux plus grandes cérémonies tout est codifié, durci dans des règles irrationnelles. Et intouchables. Ce pourquoi il est impossible de…discuter avec un conformiste – ce robot de fer. Aucun débat (même avec des règles codifiées !) ne lui est supportable. Son manichéisme c’est un seul a raison, et c’est lui, ainsi que les maitres qu’il sert dans une servilité mécanique. Pas d’intermédiaire. De média. De médiateur. De position médiane. D’inter-médiaire. De moyenne qui devient un moyen d’agir…que de l’absolutisme extrémiste que le prétendu…conformisme. La plaie et le boulet de la société. Il ne mouille jamais sa chemise. Il ne donne jamais rien de lui. Juste un miteux vautour des victoires des …anticonformistes. Qu’il vit avec des 50 ans de retard ! Et, à part cela, il ne serait pas fou ?

..

Ce pourquoi nous avons toujours affirmé qu’un conformiste est un être très dangereux : il peut détruire toute la société pour ce qu’il ne comprend pas. Et avec aucune prise où un accrocher un début de raisonnable, de raisonné, de raisonnement. Tandis que les contestataires (plutôt prétendus tels - seul les absolutistes contestent le droit des autres à…relativiser de tells …opinions) oui ce contestataire diffamé est le défenseur, toujours en première ligne de la société. D’ailleurs, un signe ne trompe pas – lorsqu’il n’y plus de contestataires – la société S’EFFONDRE bel et bien ! La solution c’est de sortir tout de suite de la folie du Tout ou Rien ! La posture des irresponsables !

..

Prétendus dirigeants et conformistes oui participent d’exactement la même grave…corruption. Ils sont les ferments si nuisibles qui empêchent la vie en société. Voyons pourquoi, Les promesses sont sacrées et n’engagent que qui les émet. Tout professionnel en politique devrait donc être…promptement démissionné pour rupture unilatérale de sa promesse…qui l’engage. Puisque lors de sa…campagne électorale, il l’affirme que c’est son… « engagement » – ce qui décide justement de voter pour lui…Un engagement ne « tient » donc que par le respect de ses propres promesses ! Engagement qui donne envie de…s’engager à son tour. Oser que les promesses n’engage que qui les écoute est un acte antisocial extrême, un attentat inexcusable, le pourrissement de la société par le haut, par l’arrogance, les formules péremptoires, le mépris, l’irrespect et la grossièreté des prétendus dirigeants ! S’ils ne tiennent pas leurs…engagements – plus rien ne tient, ils désengagent ceux qui les suivaient, et tout devient déviances vers l’anomie l’inertie et l’anarchie dans son sens très négatif. Ce sont eux les vrais fauteurs de troubles. Les conformistes copient ces désastreux voyous par le haut en tout. Un conformiste n’a aucune parole, ne produit que e la défiance : prêt à trahir pour un nouveau conformisme (qu’il croit si à tort devenu…dominant) son ancienne posture. Et ainsi toute sa vie – une trahison continue. Son ton cassant casse tout : il se prend pour un roi absolutiste qui sait tout – alors qu’il ne sait strictement expliquer, rien partager ou faire ressentir. Tout reste rigide et inhumain ! Il radote juste un slogan qui passait par là, le radote sans le comprendre. Son arrogance mal famée, son mépris, son irrespect et sa grossièreté sont les mêmes que les antisociaux prétendus dirigeants. Leurs illégaux absolutismes terrorisant doivent être combattu et vaincu !

..

Le tout ou rien, soit l’extrémisme déguisé en intégration sociale parfaite - alors que c’est zéro ou cent. Soit la complète désintégration sociale par le haut, celle que nous vivons maintenant. Le 0 ou 100 : il n’y a aucune position intermédiaire, donc même la réalité y est expulsée. Ce qui signifie trop clairement qu’il n’y a pas de solution possible. Ni d’ab-solution. Aucune solution n’est 0 ou 100, elles sont toutes intermédiaires ! C’est ainsi – qu’à partir seulement de mots et de concepts (les plus dangereux ceux des conformismes…), toute la société est bloquée depuis tant d’années. En informatique, le « tout ou rien » signifie que l'information à traiter ne peut prendre que deux états (marche / arrêt). Seuls ces deux niveaux logiques sont possibles, d'où l'appellation commande tout ou rien (en anglais : bang–bang-control ou on–off-control). Nous voyons bien là notre descente collective dans l’infantilisme complet. Seuls d’autres mots et d’autres concepts peuvent dénouer la situation suicidaire actuelle ! Aussi – afin de déboutonner l’impasse énorme et d’activer les solutions, nous avons retrouvé l’absolu, l’ab-soluble, comme l’absolutisme – ici des conformismes ! Ce texte nous fait rencontrer le côté sombre de la société. Société devenue de plus en plus lâche. Si elle n’ose pas affronter en face les vrais problèmes. Nous le faisons pour elle. Tous les résultats se trouvent ici.

..

……………………..........**********************************************

Maintenant que, de toute notre chair, nous ressentons et comprenons mieux comment la société fonctionne – revenons à ce premier Absolu – ce qui n'est soluble en rien du tout, l'ab-soluble, Ab – préfixe qui marque la privation. Absolu qui n’est soluble dans rien du tout. Qui demeure inaltérable. Qui n’a aucun ENVIRONNEMENT. Donc pas…d’acquis, d’apprentissage ou d‘évolution possibles. Le monolithe noir. Absolu ? Ce qui demeure figé dans son imperméabilité, comme le dessinait déjà Empédocle. Tout au contraire, solution appelle forge, mélange, fonte, fusion, alliance, panachage, union ou mariage des non semblables…Toute une méthodologie nouvelle pour les circuits de décisions collectives…

..

La civilisation occidentale doit quitter d’urgence ces mentalités de surplomb, de morgues, d’absolutismes antisociaux. Pour entrer dans les métissages, les coopérations, les mélanges, les projets collectifs, la fin de l’absurde dictature des intérêts privés trop coupés de la réalité… Comme elle doit se passer de ces décideurs qui viennent d'avouer fortement qu'ils sont les causes majeures de tous les problèmes "planétaires" ? Comment peut-on résoudre un problème lorsque votre masse même crée sa prolongation et son accroissement ? "Sortir du cadre" – tel que le conseille la psychologie scientifique – c'est quitter, au triple galop leur mentalité. Celle qui se montre source principale de tous les problèmes…celle qui crée les sales habitudes, les aveuglés travers et les perversions insensées qui détraquent systémiquement la civilisation…pourrie par le haut. Absolutiste haut. Le comble de l’irresponsabilité : se vouloir séparé de toutes les conséquences de ses exactions de dirigeants. Absolubles !

..

Enfin, afin d'entrevoir la dénouement le plus définitif, la plus globale et la plus éradiquante solution (ne pas enlever tout le kyste du problème le fait repousser encore plus vite!) – NE SURTOUT PAS UTILISER LES ANALYSES ET FAUSSES SYNTHESES QUI ONT PRODUIT CETTE SOCIETE BLOQUEE .…soit, absolument incompétente aux solutions. Puisqu’elle ne sait rien..relater. Ni rien mettre en …relations. Son déni maladif de la relativité nous met tous en grand danger !

..

De ces points clés – il ressort qu'afin de sortir vraiment des problèmes il faille interdire l'accès aux décisions résolutoires et aux solutions résolvantes à tous ces irresponsables "responsables". Donc toute la personnalité forme, déjà, ombre à la réalité et retarde la claire vision du problème. Se croyant (faute de feedback ou d'espèce de "fou du roi" !) omniscients – ils font "de leur personne" la clé de toute solution !!! Ces extravagances sont payées très cher par toute la collectivité…

..

Alors que tout le monde paraît savoir que "toutes les apparences sont trompeuses" beaucoup s'enlisent dans la fanatique croyance aux…uniques apparences. Les tromperies prolifèrent mais plus dans les discours que dans la…réalité !

..

Voici – vous avez là assez d'éléments pour oser vous regarder en face et admettre, courageusement, si vous êtes de ceux qui accumulent, amoncellent, entassent les problèmes…ou si vous vous tenez du côté de ceux qui génèrent, impulsent, inspirent et stimulent les solutions ???

..

De le clairement savoir – peut aussi vous offrir l'aisance enfin retrouvée de vous trouver à votre JUSTE PLACE ! Le chaos social actuel ne provient-il pas que ne nombreux individus ne sont pas du tout à la bonne place ?…ce qui attise le pire et empêche le meilleur !!!

Tant que la majorité n'aura pas affronté la réalité – inutile d'insister, tout peut virer, en un flash de seconde, au désastre collectif…Faudra bien, d'une façon ou d'une autre, que vous entriez dans les grands esprits actuels

..

…….Les seuls qui possèdent la clé globale qui ouvre les vraies solutions…

..

.……………………**********************************************

En effet, le préférable demeure de trouver des solutions qui ne créent pas plus de problèmes qu'elles en prétendent résoudre. Mais pour cela il faut avoir du recul – des êtres désintéressés sont, pour le moment, les seuls vraiment à leur place. Quelle que soit la solution, ils ne vont pas s'entrelacer à la solution, la pervertissant, l'affaiblissant, la corrompant, la débauchant, en dissipant tout l'impact prévu. Et osant le dangereux chantage c'est moi ou la solution ? Encore la folie du tout ou rien. Le simplisme du dualisme qui détruit toute la société !

Il demeure préférable que les nouveaux leaders soient des êtres de grande culture générale – toutes les études convergent à prouver que ceux- ci/ celles- ci restent les plus "humains", "globaux" et "attentifs" des décideurs. Lorsque le spécialiste (expert sur un infime détail et absolument crétin sur toute la réalité) se révèle brutal, irresponsable, très local et proprement inhumain

..

Eh oui ! sans littérature on ne "sait" pas penser. Et sans poésie encore moins décider. Qu'en dites-vous, avec vos ricanements d'arriérés et vos rictus archaïques ? Vous ne serez jamais "modernes" ni progressistes du Progrès !!! Dépassés par vos gratuites méchancetés et vous montrant STRUCTURELLEMENT dépendre de ces grands esprits et belles âmes. Comme vous l'avouez toujours : en temps de crises (entièrement provoquées par les …

………..……..sournois cancres, étourdiment nommés "dirigeants"…)

..

… ce sont les poètes d’absolu qui interviennent seuls face aux catastrophes

..

..

……………………**********************************************

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - AUSSI - <<<<<<<<<<<

..

N’oublions pas que l’univers est intégratif, incluant et n’excluant jamais – et tout ce qui est séparateur, discriminatoire, exclueur n’est PAS NATUREL. La Nature n’offre-t-elle pas tout gratuitement et pareillement à tout le monde ? Elle ne fait AUCUNE DISTINCTION entre les humains. Ne pratique aucune hiérarchie, séparation, discrimination, humiliation. Tout le vivant est de la même famille pour elle : il n’y a donc que les marginaux inégalitaristes, ces déviants graves qui se permettent d’agir en négation perpétuelle avec elle. Cela se nomme nihilisme, qui ne peut cacher sa haine du genre humain et représente les pires ennemis de la société, même s’ils sont, parfois, déguisés en prétendus dirigeants. La nature ne fait aucune différence avec qui boit de son eau. Elle n’installe pas de guichets « séparateurs » et…illégaux. Oui, comment ce qui reste gratuit parviendrait au « droit » d’une poignée de marginaux antisociaux de vendre ce …gratuit aux détriments de tous les autres ?

..

…..La propriété est pire que le vol - elle nie que la Nature soit…naturelle !

..

……………………**********************************************

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu..

notre regard est le centre d'une étoile

notre regard est le centre d'une étoile

L'énergie noire, le soleil noir, la matière noire : pourquoi sommes-nous dans l'ombre des réponses ?

L'énergie noire, le soleil noir, la matière noire : pourquoi sommes-nous dans l'ombre des réponses ?

soluble mais dans quoi ? La solution est un terrain liquide nécessaire à quoi ?

soluble mais dans quoi ? La solution est un terrain liquide nécessaire à quoi ?

Le véritable art abstrait n'est pas si abstrait que cela...l'autre n'est pas de l'art, juste du gribRouillage.

Le véritable art abstrait n'est pas si abstrait que cela...l'autre n'est pas de l'art, juste du gribRouillage.

La quête de l'absolu

La quête de l'absolu

représentation d'un absolu !

représentation d'un absolu !

Lorsque que la subjectivité transcende toutes les séparations sociales si artificielles ?

Lorsque que la subjectivité transcende toutes les séparations sociales si artificielles ?

Absolu : l'ab-soluble ?
Absolu : l'ab-soluble ?

…absolument hors sujet

Debussy n’était pas trop busy – il nous a offert cet irrésistible envol. Seul l’absolu (au sens très positif) peut avoir une telle force tractive !

Puisque nous sommes déjà ce que nous cherchons – l’absolu est bien dans nos vies….soit nous sommes unis à la réponse soit séparés. Qu’est-ce le « dissoudre de son sens » peut y faire ? Qui n’a pas vécu l’expérience peut difficilement ne pas perdre les fils !

Absolument intraduisible en langage journalistique – donc échec absolu du langage journalistique qui ne rend compte de rien du tout. Mais rien que des superficialités des superficies hypocrites. Interdit d’aller voir derrière. Qui peut se CONTENTER de cette non-vie dans les mots ? De ce voler le papier des arbres pour ne… rien dire de constructif ?

Ce sont les britanniques qui ont décapité leur roi (Charles 1er) bien avant d’autres pays ….ce pourquoi il est des élocutions qui hésitent fermement à se rendre autonomes et indépendantes… du texte !

…le satanisme de la marchandise, celui qui ne peut se passer de l’autre comme la nounou de son impuissance à « être » naturel !

Relatif ce qui te met en relation avec quelque chose d’autre. L’absolu ne dépendrait de rien…de n’être en relation avec rien !

Que se passe-t-il lorsque l’on coupe le son ? C’est la question posée par la 12e Semaine du son, organisée jusqu’au 6 février dans toute la France. Nous avons testé la "chambre anéchoïque" de l'Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique-musique) dans laquelle le silence est absolu.

Absolutisme inefficace ou le…. présidentialisme à la française

Un roi n’a que des parois ! Louis XIV justifie ici les raisons de sa politique sans intrants intransigeante.

Derrière l'idée générale de progrès, quelque soit la définition particulière qu'on en donne, on trouve toujours la conviction qu'on peut relativiser le « négatif », que le «pur négatif» n'existe pas, car il n'est jamais que le ferment du meilleur. Le négatif est considéré comme ce sur quoi on va pouvoir agir pour le sortir de lui-même, c'est-à-dire, justement, de sa négativité. Se déclarer progressiste ou moderne, c'est donc croire que la négativité contient une énergie motrice que nous pouvons utiliser pour la transformer en autre chose qu'elle-même. Alors – que ces personnages égarés qui devraient agir contre leur propre…absolutisme ! .. Alors oui que, plus simplement, c’est le prétendu négatif absolu qui dirige en réalité la société. Dans ses concepts, ses raisonnements, ses postures et ses mots. Puisque lui seul vit le vrai courage de tout affronter à mains nues. Ce pourquoi la guerre technique est si méprisable : tuer lâchement à distance et sans risques est le pire des meurtres ! La pire bestialité…en costards cravates ruisselants de sang !

Les rouages de la pensée – il est possible, si nous alternions solitude consacrée à toutes les intensivités des émotions et sentiments sans limites et sociabilité sans demandes insistantes envers autrui – que nous parvenions aux solutions qui se déroulent tranquillement mais irrésistiblement. Le ressenti ne triche jamais même s’il n’en a rien à foutre de nos…pensées. Notre anticivilisation est dans l’impasse : ce pourquoi elle tourne tant en rond. Que faire ? Organiser des conférences avec celles/ ceux qui clairement (et sans jamais le signaler exagérément !) « vivent » et ressentent les solutions qui courent du plus individuel au plus collectif. Ils font la…jonction de tout !

Publié dans méthodes de pensée

Commenter cet article