Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?

L’envie a toujours procédé du fait que beaucoup d’individus se mesurent à une même échelle. Cette échelle est celle de l'inégalité. En fait il n'y a que l'inégalité, "les" inégalités n'existent pas...il n'y a qu'une seule échelle de mesure : l'envie ! Qu’est-ce à dire ? Pourquoi cette introduction énigmatique ?

..

C’est que les corruptions mentales et affectives rampent dans les moindres pensées. Les médias vendus y veillent ! Par exemple, une assertion qui vient du bourrage de crâne, et qui parait si…normale !… « Ce sont toujours les différences qui ont creusé le lit des inégalités » …Réponse… « C’est exactement l’inverse » - ceci appartient même à la tradition de la propagande…ultra raciste…Prouvons-le : si nous avons un don pour la musique et l’autre pour le dessin – il n’y a aucune inégalité, ce sont juste des différences très agréables. La musique n’est pas « inégale » par rapport au dessin. Aucun savant vrai n’a jamais dit que d’être petit ou grand, brun ou blond rendait « supérieur ». Ce n’est pas une supériorité que d’avoir les yeux bleus et non noirs. Tout ceci sont des diversités. Ni supérieures ni inférieures…juste différentes ! Les différences ne rendent donc ni supérieurs ni inférieurs, ni n’ouvrent aucune inégalité !…Cela, comme il est très bien dit, sont des opinions, des…jugements…de valeurs (qui changent selon chacun) ! En aucun cas c’est la vérité. Les différences peuvent toutes se vivre dans l’équité et l’égalité. C’est même la diversité si bienvenue. Et ces différences ne sont pas acceptées dans l’inégalité puisque tout le monde y est obligé de courir après l’argent. Sinon, si nous ne courons pas…nous sommes exclu(e)s…L’inégalité en devient de se comparer sans cesse (+ ou -). Le modèle est unique – tout le monde se montre uniformisé par…l’argent qui décide de tout ! La principale « inégalité » est donc financière. Et l’histoire des « inégalités » n’est que l’idéologie bourgeoise qui n’a rien voir avec la réalité. Les différences font le triomphe de l’égalité ! Sûrement pas celui de l’inégalité ! Mêler avec arrières pensées et calculs – différences et égalités (comme si c’était un mal alors que c’est un immense bienfait !) vient bien de tous les discours racistes, xénophobes et va-t-en-guerre. Ce sont ces discours qui font le lit des inégalités. Le système ne veut aucun différence : lui, c’est tout le monde achète et ferme sa gueule ! Aussi qui nous bassine avec « Ce sont toujours les différences qui ont creusé le lit des inégalités » ne fait que nous transmettre les…ordres insensés du système. C’est bien un maton doublé d’un collabo ! Pas de quoi parader.

..

Que depuis tout ce temps – si peu aie compris que ce qui est dit « inégalités » ne sont que…diversités et différences si bienfaisantes et si bienvenues (à part les…illégales inégalités financières. Très illégales !) – nous rend inquiets pour la santé mentale collective. Ces diversités et différences se peuvent vivre dans… l’égalité non uniformisatrice (sinon ce n’est pas de l’équité !). Oui ou non ? D’où la complète légalité de l’égalité. Le mot « inégalité » est une interprétation haineuse venue des sommets qui ne cherchent qu’à diviser pour ne jamais régner (non plus). Et ce mot « inégalité » est complètement faux : ce n’est qu’un jugement !…puisque le voyageur, lui, n’a jamais vu « d’inégalités » …sauf financières (…aucunes autres qui sont bien…diversités et différences..)… - ce qui rend illégales toutes les inégalités. Ce qui reste inadmissible dans l’inégalité c’est ce qu’il y a de plus artificiel, de plus construit, prémédité et comploté : l’inégalité financière complètement antisociale et déviante. Qui doit disparaitre le plus vite possible L’Occident a causé beaucoup trop de mal au monde. Et nul-le de ses prétendues élites ne sait comment faire pour « nous » en sortir. Nous oui !

..

………………………………….********************************

Pour beaucoup trop écrire ou parler n’implique pas toujours à 100 %. Une vie entière au bout la langue. Tout son futur au bout des doigts. Ici – c’est la petite musique qui se peut entendre telle : « ce sont les mots qui forment ma pensée », la déroulent telle une rivière, en constituent tout le flux global…en place du trop improbable « « Ma » pensée trouve les mots, ma brillance personnelle construit tout le reste ». Qu’implique la toute première option ? Lorsque c’est avec tout le corps que nous ressentons le mot – oui il faut y entendre que chaque mot se vit aussi…grand que le corps. Les articulations du corps articulent le son complet : ceci se nomme même le « langage articulé » (celui de tout le corps). L’ouvrent telle une gigantesque porte qui tourne ses gonds sur ce que nous voulons (secrets, révélations, flashes, sagesses, lucidités solaires, humours cosmiques, etc.)…il n’importe ! Puisque c’est ainsi que tout le système est détricoté par ses mots mêmes, oui mis à nu par ses célibataires mêmes (qui irait donc se marier enthousiasmé avec une corruption pareille ?)…

..

Le trop délaissé chemin « les mots changent tout » est ainsi laissé en jachère …par les égarés conformistes. Sauf par qui veut, derechef, tout changer. Et ne perd pas une seconde à jouer à la fine gueule, comme les imposteurs déguisés en septiques inertes et en conformistes illégitimes. Oui tout ce qui réduit notre temps d’aliénation sous la folie capitaliste doit être entendu. L’entendement (la compréhension éclair) se fait par les mots…écoutés. Puis entendus, bien entendu !…

..

Comme d’habitude, un seul exemple nous fait preuve complète de l’hypothèse. Un banal, n’importe lequel, celui qui passe par là, même un quart, un millième suffirait, nous avons la « clef » qui ouvre ce capharnaüm (afin de le clore pour toujours !) … « Le mot latin norma supporte, par le biais de l’étymologie, le poids du sens initial des termes normes et normal. L’orthographe, qui fut plus anciennement l’orthographie, l’orthodoxie, l’orthopédie sont des concepts normatifs avant la lettre (p. 181 – George Canguilhem – Le normal et le pathologique, 1966). » Ceci éclaire ? « L’orthologie c’est la grammaire, au sens que lui ont donné les auteurs latins et médiévaux, savoir la….réglementation de l’usage de la langue (p. 81 – ibidem) »…oui le code de la route des mots, le code des infractions et des gardiens ….de l’ordre normé ! L’administration qui fait son putsch bureaucratique ! « S’il est vrai que l’expérience de « normalisation » est expérience spécifiquement anthropologique ou culturelle, il peut sembler normal que la langue ait proposé à cette expérience son…premier champ d’action (ibidem). »…

..

Ouais ouais … « on commence par les normes grammaticales, pour finir par les normes morphologiques des hommes et des chevaux aux fins de défense nationale, en passant par des normes industrielles et hygiéniques, etc. (ibidem). » Surtout si on se déguise en Richelieu afin d’ancrer l’absolutisme en faisant entrer le cheval de Troie de la « norme » (sic) grammaticale (oui en plaçant le pathologique de l’autoritarisme et du faiseur de règles à sens unique dans le …naturel !) dans la… Loi faite pour et par l’oligarchie déLoi-ale et il-Loi-gale…L’arnaque sous nos yeux ! ouais ouais qui sait toujours tout n’apprend…rien - on commence par fliquer les mots, leur coller une grammaire tombée du droit et du ciel, une réglementation à…infractions. Etc. Ensuite, tout… suit. Et c’est le monde d’aujourd’hui auquel nous échappons grâce au langage…magistère et magistral ! Depuis des milliards d’années que t’est expliqué tout ceci – les mots vainquent seuls les pouvoirs (la preuve est claire : jamais tu ne vis ses pattes sur nous. Jamais : faut bien commencer par ce que nous avons sous la main (nous !) voici qui fut fait et tout délié, tout démenotté ! - or ! – nous vérifions que tu dois faire exprès de ne jamais comprendre (le mot libère, dé-livre, libre comme libraire c’est même écrit dessus !)). Oui, comme disait Tolstoï ce qui vainc tous les obstacles ? Le temps et la patience. Or les mots c’est le …temps, éternels temps, ils ne sont jamais morts en tant que langue qui continue et continue depuis le commencement et sans interruption. Le langage c’est temps et la patience – et tant tremblent que nous les « écoutions », nous les entendions, nous les comprenions et assimilions…et tant tremblent tous les pouvoirs. Les pouvoirs ne tiennent tous qu’à un seul le mot. Tout le monde le sait mais nul ne le prononce – sauf nous …la norme grammaticale va…conduire à la norme politique sous forme de centralisme carrément illégal. Si le peuple reste souverain – impossible de le rendre central. Juste sa représentation très temporaire. Et surtout sans cesse révocable par lui. Les politiciens professionnels sont donc bien les traitres de la…grammaire ! (« la norme est ce qui fixe le normal à partir de la décision normative » ! Entendons combien cette déloyale tautologie peut virer, vire fait, oui vite fait, au grand paranoïaque – tout l’enfer du système nait dans l’escroquerie du « la grammaire est une norme impérative » au lieu d’une méthode née par consensus où nous ne commettons jamais de faute, d’infraction, mais juste des incompréhensions passagères ! …Et pourquoi ? Puisque « il ne serait pas absurde de penser que la bourgeoisie a « annexé » la langue dans le temps où elle accaparait les instruments de la production (p. 182 – ibid.). »…L’horreur de cette révélation (…faire passer la grammaire pour une …réglementation de police) fait que nous devions engueuler sans cesse ce système. Il ne peut être qu’engueulé. Ainsi que ces bourgeois et pour qui se prennent-ils sinon des dieux sur Terre à qui tout appartiendrait et à qui tout serait permis. De tels dérégulés mythomanes, de détraqués mégalomanes et de déviants déments doivent être engueulés sans cesse. Déjà, pour ne savoir que…salir le social et l’humain. Non le langage n’est pas un règlement de police - il reste le souffle de la libération qui respire en nous. Qui en prive les autres doit assumer le poids de ses responsabilités, responsabilités qui le montrent salaud !

..

Ainsi s’il y avait eu un roi de droit…divin. Mais avec le carcan des formalités si lourdement codifiées, des cérémonies longues et pesantes, tout le rituel du spirituel…la bourgeoise – toujours aussi illégitime depuis qu’elle ment sur les « propriétés naturelles » de la propriété et sur l’intérêt général – oui cette bourgeoise le serait, de règne éternel… de grammaire…divine. Elle te séquestre les mots (un petit coup de linguistique avec des illégaux spécialistes du sens qui excluent tous les locuteurs, toutes les locutrices ! et un autre coup de la fumisterie signifiant/ signifié…etc.), nous en dépouille toujours aussi illégalement de « nos » mots… (pourquoi tout est toujours aussi illégal chez les bourgeois ?). Et – à partir… de cette norme bidonnée, combinée, ordonnancée, manipulée, manœuvrée, trafiquée, ils te piquent tout le reste. Sauf que le mot laisse lui des…traces. Et que si les indices se disent indicibles c’est afin de mieux attirer l’attention. Ces traces peuvent être remontées par qui en a la volonté – et donc tous leurs discours démontés, déconstruits, démantibulés, défaits – pas de lézard aucune vérité n’est au bout….rien que leur misérable petit tas de secrets miteux. Un petit exemple ? Tiens donc « bureau » ? Boum patatrac, boumbadboum… ce minuscule mot « reconstruit » son origine de …bure (bureau bure). Puisque était découpé un petit morceau de bure pour le mettre sur la table. T’allais quand même pas imaginer qu’un bureau, un jour à 8 h 22 précise, est tombé tout fabriqué du juste ciel ! il m’a raté de peu !...pas question, not quenotte – le conte de fées bourgeois les replace toujours comme des malades de la…métaphysique…Pour le langage il n’y comprennent rien de rien : tout y est lente maturation et trace …la bure fit le bureau. Le bureau a bien une origine monacale – il ne peut plus s’en cacher, c’est inscrit dedans. Les traces l’avouent pour lui…Et cela peut se vérifier, à des micros signes que, purée, l’ambiance a toujours comme des ressemblances avec cette technique infaillible. Aussi – la mémoire du langage surpasse des milliards de fois la « mémoire informatique ». Dans chaque mot – un trésor précis et précieux – se tient l’histoire de toute l’Humanité. Et donc rien ne peut y être « manipulé » (mani – avec les mains !) qui ne soit élucidé par la com-Préhension (par l’action des mains que la préhension !). Le langage garde trace (même des milliers d’années après) de tous les méfaits des pouvoirs – cette grave honte de l’Humanité que ces pouvoirs toujours utilisés à si mauvais escient !

..

http://www.imagiter.fr/2016/08/plus-d-ecoles-de-l-education-une-fable.html

..

Voilà qui dénoue les mots de toute salissure (ils nettoient la merde capitaliste, ils n’en sont pas souillés !) – Sans eux - jamais ne pourra être construite la machine conceptuelle qui change tout le réel. C’est comme cela… la réalité désintéressée contre son arrogance au conformiste qui ne sait rien mais agit comme s’il savait toujours tout – en lui ce n‘est jamais la réalité mais ce…qui pète, compète et rouspète !

..

A part cela ? Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?- vous commencez à capter. Si certains c’est certain s’en sont tirés, désemmêlés, désincarcérés, affranchis, libérés c’est qu’ils/ elles ont PIGÉ comment faire. Et l’ont bien fait. La clé de la liberté se nomme le… langage en personne. De ne pas le croire te garde toujours en prisons et cela fait un tabac. D’ailleurs même le théâtre le clame « Prisons, disent-ils et nous jettent en prisons ». Prisons notre bon tabac ailleurs qu’en prisons, non ? Prisons = ce qui leur plait tant, qu’ils prisent tant, que cela leur kiffe - aux antidémocrates démasqués

..

…………………………………..Le réalativisme !

..

..

……………………………..********************************************

..

Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ? Tout est éclairci : qui n’est pas immergé à 100 % dans le langage peut être manipulé, trompé, illusionné, abusé, dupé, escroqué, mystifié, entortillé, leurré, baratiné, manœuvré, bluffé – Qui reste maitre de son langage demeure inatteignable par les pouvoirs et corruptions. De pratiquer ce dangereux déni du réel et de refuser d‘apprendre à fond le langage – vous place en posture de qui pense à l’envers. Qui transmet tous les virus à ses entourages. Qui est comme le flic de la pensée qui nuit à toutes celles et ceux qui nous font tant de bien, etc.

Bien – l’immense maison collective où « nous sommes tous jumeaux par le langage ». L’immense bâtisse où tous les concepts sont sains. Ce pourquoi – grâce au langage médecin – nous réparons tous les concepts tels… ? Tels hiérarchie, paix, démocratie, etc…Oui, nous nettoyons les concepts et les rendons de nouveau actifs, non tortueux, non impraticables…mais tout droit marchant sans détour dans le royaume de la sincérité et de l’authenticité…

..

Ainsi reprenons ces seuls trois (cela fonctionne sur tout mais ce sont 3 textes récents !) exemple.

..

Démocratie ? Il est très peu connu que la première Constitution démocratique confédérale de l'histoire de…l’Humanité, contenait 117 articles et avait été écrite, autour de 1350, par la…confédération des 5 nations iroquoises ! Après avoir été vécue non écrite pendant des siècles et des siècles : l’écrit c’était afin de rendre solennelle cette confédération (qui a servi de modèle à celle des États-Unis – pas moins !) Oui ! Il est aussi peu connu que cette constitution à été transmise, dès… 1744, à la fédération des colonies des pas encore États-Unis. Et que, surtout grâce à Benjamin Franklin, la constitution iroquoise aura été la très grande source d’inspiration des rédacteurs de la Constitution étasunienne de 1787 qui lui aura emprunté bon nombre de concepts. The Forgotten Founders. Les Fondateurs oubliés : les Iroquois. Incroyable, non ? Puisque cette première constitution de… l’Humanité avait vraiment bien fait les choses, supposant une société sans violence, sans prison et sans institution coercitive…où le processus politique, grâce à des mécanismes d’équilibrations, recherche surtout l’unité et l’entente entre tous ses membres. Et donc tout y est complètement symétrisé. Oui les chefs doivent accepter les critiques les concernant : « ils ne doivent pas s’irriter lorsque le peuple juge de leur conduite des affaires de la tribu ». Tout comme ces chefs peuvent être révoqués par eux pour ces mêmes motifs. Etc. Et le tout de cette « Constitution » est nommé… « la grande loi qui lie » ! Belle leçon de très « haute démocratie » à réhabiliter d’urgence.

http://www.imagiter.fr/2016/07/sont-ce-les-amerindiens-ou-les-grecs-qui-ont-invente-la-democratie.html

..

La folie conformiste dégoise, elle, sur la prétendue démocratie athénienne avec esclaves, exclusions complètes des femmes recluses dans le gynécée et répressions graves ( telles l’assassinat illégal de Socrate), etc. Les affaires de la…Cité sonnent complètement con, vieillot, ringard, si à côté de la plaque. Sinon nous avons une confédération antiesclavagiste et non raciste respectueuse de chaque diversité qui a inventé un système de prise en compte de chaque opinion dans une décision. Femmes incluses. Qui y passe du temps avec réécoute des opinions contraires. Des institutions comme le chef doit se laisser engueuler sans réprimer. Il est même révocable. Et le tout sans prison, sans police et sans institutions coercitives. Si ce n’est cela la « vraie » démocratie …de qui se moque-t-on ? Avec tact et doigté, nous avons amené à l’attention que la confédération Iroquoise cela c’est un modèle de démocratie, un vrai modèle – et les excités incultes du conformisme-qui-rabâche viennent nous insulter sans arrêts ? En braillant des contre-vérités que la démocratie a existé D’ABORD en Grèce, qu’il n’y a qu’une démocratie et c’est celle que nous imitons. Or ce n’est PAS une démocratie véritable que la grecque – dans la pratique elle n’a que timidement percé les… oligarques. Elle a surtout rêvassé dans les écrits. Et il n’est pas question qu’ils nous entrainent dans leurs délires d’hallucinés : non, nous ne voulons pas des… « affaires de la Cité » - nous voulons changer le monde Le vrai.

..

Pour la Paix pareil les mêmes hallucinés à la propagande massive – FAIRE CROIRE que la guerre soit omniprésente, ne nous lâche pas d’une semelle, nous encercle, pullule…aussi, lorsque nous présentons, non comme une opinion conformiste…qui radote sans vérifier ce qui lui a été matraqué…nous sommes des…illuminés, les cinglés, à enfermer et pas celles : ceux qui REFUSENT de voir les tableaux, les graphiques, les données multiples, les chiffres de baisse réelles des violences…et de la flagrante diminution et du nombre et des victimes de guerres. Oui la paix est plus proche de nous qu’il y a 30 ans – ce qui ne veut pas dire qu’elle est toute Là ! Mais nous nous en rapprochons surtout en gardant la lucidité. En sachant « où nous en sommes vraiment ». Et en… claquant la porte à la gueule des propagandes de l’argent sale !

..

http://www.imagiter.fr/2016/08/pourquoi-nous-risquons-la-paix.html

..

Puisque l’anomalie est : « pourquoi beaucoup croient qu’il y a infiniment plus de guerres qu’il y en a réellement ?». Actuellement, les chiffres réels nous certifient…11. Evidemment, toutes aussi horribles les unes que les autres. Surtout à toutes éviter. Avec toujours le si illégal massacre de civils. Mais 10 fois de morts que ceux des années 1970, par exemple. 10 fois moins cela soulage d’un énorme poids de chagrin, non ? Et donc pourquoi cette réalité qui dénude bien un fait majeur. Les USA, sur 240 années d’existence, ont fait la guerre 223 ans (au reste du monde – et sur les territoires des autres, donc guerres d’agressions, de colonisations et…d’occupations ! Les pires ! ). Donc l’omniprésence ressenti (non réelle) des guerres…c’est eux. Le fauteur de trouble mondial. Tandis que le total réuni de tous les autres pays aboutit bien à bien plus de paix réelle. Et que les médias corrompus tournent en boucle la moindre image de guerre et de violence, la matraquant mille fois dans la même journée (ce qui peut faire gober à un cœur superficiel et un esprit qui ne pense pas…aux autres que la guerre est partout. Oui oui, surtout…dans les médias payés par les financiers et les marchands d’armes pour « occuper » les écrans, les ondes et les écrits. Le tout illégalement cela va de soi). Donc beaucoup plus de paix et bien moins de guerres réelles. De quoi faire encore plus avancer le camp du réalisme de la Paix ? Sûr de sûr - et les illuminés fous des conformismes de dénier le réel. Puisque c’est simple – s’ils ont raison, il leur suffit de démontrer que tous les chiffres sont faux ! Mais, comme d’habitude, le conformiste est le plus fainéant jamais vu (sinon il ne le serait plus…conformiste !), non jamais un effort, pour personne, il veut bien voler les acquis des manifestant(e)s de premières lignes et de la société civile mais sans lever un doigt. Aussi cet égaré ne sait que piétiner : faux, faux, y’a plus de guerres, plus…et – malheureusement – de diffuser et de répandre le virus de la vraie désinformation.

..

Idem pour hiérarchie – les même insulteurs qui devraient être engueulés sans cesse. Et c’est de la hiérarchie c’est…l’ordre (justement non – elles sèment le désordre partout). Elle existe partout et dans la Nature ( au sens de domination, d’exploitation préméditée, de spoliation et de torture des autres humains – sûrement pas, elle n’existe pas : au sens d’une « gradation explicative » qui nous permet de comprendre l’holisme intégral de la Nature où tout reste lié et relié oui ! Mais la scandaleuse hiérarchie humaine ne va pas du tout dans cette saine direction). Et – par conséquent – nous rassemblons des faits, des documents et des raisonnements qui produisent ceci : pendant son début et sur une période énorme de temps, l’Humanité a vécu dans l’équité et l’égalité complètes, sans conflit et sans…hiérarchie. Historiquement la hiérarchie est apparue à la première aube néolithique lorsqu’il s’est agi de veiller sur…les surplus (qui n’existaient pas avant !). Les conclusions cinglent : la hiérarchie n’est pas « naturelle » - mais elle est fabriquée de toutes pièces (comme le racisme !), artificielle et inventée. Ce n’est ni un drame ni un miracle – c’est a réalité telle qu’elle est. Et qu’il vaut mieux connaitre si nous voulons vraiment changer les choses. Est-ce que ces illégaux conformistes verront un jour les choses en face ? En tout cas, ce sont des antisociaux dangereux – dont il s’agit de se méfier à fond. Et d’engueuler drument à chaque fois qu’il le faut ! Heureusement pour les pionniers de premières lignes - le langage d’incroyable agilité leur permet de se libérer toujours de ces égarés hurlants ! Comme quoi !

..

http://www.imagiter.fr/2016/08/comment-fut-invente-la-hierarchie.html

..

http://www.imagiter.fr/2016/08/consequences-des-riches-qui-ne-gouvernent-que-pour-les-riches.html

……………………………..**********************************

..

L'individualisme non épicurien est adoré par la... marchandise...d'où la justesse des commentaires des libérés.. tels...." La pensée binaire est une escroquerie qui s'adresse au pulsionnel, c'est comme cela qu'on peut dire que nous vivons dans la société des affects. La dépossession est totale car nous voilà juge et parti sur des petits enjeux individuels dont les effets cumulés sont planétaires, c'est comme si nous avions les doigts pris au piège à l'appât, c'est l'intérêt personnel qui s'oppose à l'intérêt global qui s'impose." Impec’ ! Réponse enchantée...oui oui…Omettre l'essentiel, oublier en route le but poursuivi c'est effectivement trahir, même inconsciemment, ses propres idéaux. Le spectacle c'est juste agiter pleins de détails superficiels afin que nous ne pensions qu'à ces enfantillages - et plus à notre vrai moi. !

..

L’individualiste piégé ? Celui qui se tire une balle dans le pied et prétend qu’il est…..liiiiibre ! de ne… plus courir !

..

Oui oui – encore - Commentaire qui fait la différence entre les vrais marginaux et les êtres sociables qui parviennent à partager avec les plus grands nombres..."Ce message représente exactement le ressenti d'une grande partie des citoyens du monde à l'heure actuelle - bravo pour votre courage nous devons être nombreux à aller dans le bon sens !" Merci ...puisque les médias mercenaires disent exactement l'inverse de ces messages justement ! Il ne peuvent donc jamais…avoir raison !

..

Lorsqu’un témoignage aborde une alternative (le plébiscite concret) avec ses limites..."On a oublié que la seule valeur qui supplante toutes les autres est la valeur morale. Elle ne s'apprend pas, elle est innée, elle se voit concrètement dès lors que celui qui la porte est physiquement, géographiquement dans le cercle ou il peut être côtoyé. Ce sont ceux qui portent et prouvent cette valeur qui doivent être désigné (plébiscite) pour couvrir tout le champ du politique (dans le sens étymologique de la gestion de la cité et pas plus !). Ce ne sont jamais des spécialistes et bien souvent jamais des cadres de la société (allez comprendre pourquoi !) . Ainsi, au-delà de 5 à 6 000 personnes, il est impossible de plébisciter de tels individus. Tout le reste est de l'ordre du concept systémique donc de l'illusion." Voici qui donne… à réfléchir. Bravo et merci...

..

« Si l’aliénation réside dans le fait que tout nous est divisé et compartimenté afin de nous vendre les uns aux autres ; le « tout ou rien » est à comprendre d’une manière radicale, c’est-à-dire comme une réappropriation de la totalité refusant tout compromis redistributif : la lutte est pour le tout ou n’est rien.
..
Je revendique entièrement le « tout ou rien ». Tout à fait d’accord, entièrement – vous parlez du but poursuivi qui doit rester intransigeant et ne pas se débiter en tranches négociables…D’accord là-dessus. Mais le « tout ou rien » est une appellation philosophique, proche de l’absolutisme en politique : or la situation est que nous sommes les adultes responsables lorsque les pouvoirs se montrent toujours plus infantiles et irresponsables. Pour eux simple – le modèle est unique (prêts à tout trahir pour l’argent sale – soit nous sommes 100 – soit…0 ! Si vous n’êtes pas à 100 % pour nous, vous êtes contre…et autres puérilités ! ). Pour nous – au contraire - c’est tirer avantage des immenses diversités de nos sensibilités. Donc pas de 0 « ou » 100 – nous devons moduler toutes les gradations, les nuances et les intermédiaires – afin de forger le tout dans un mouvement irrésistible.

..

.http://www.imagiter.fr/2016/08/absolu-l-ab-soluble.html

Si le Tout est tellement plus que ses parties – et si chaque partie représente déjà la… diversité - imaginez la force finale !... La méthode « tout ou rien » ici c’est juste qu’elle n’est pas la bonne afin d’atteindre le but intransigeant !

..

Le but est très bon ce sont les moyens afin d’y parvenir qui clochent. Pourquoi ? ..

………Parce qu’on nous a mis les idées à l’envers ?

..

..

…………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>- ANNEXES - <<<<<<<<<<<<<<<

..

Le techno optimIsme ?

..

Le #techno-optimisme et le changement – création de valeur par le numérique ?

..

Les techno-optimistes-pourraient-ils avoir tort ?

..

ils ont tort

..

La génération-qui ne-voulait-plus-possèder

..

à voir

..

Migrants-et-indiens-d'amérique-: la-satire-au-service-du-bon-sens/

..

Au lieu d’être persécuté par le système (que des devoirs pas de droit…sauf celui aucunement libre, d’acheter !) admettons de vivre en responsabilité individuelle.

La responsabilité individuelle ?

….

“Le moyen le plus puissant de réduire notre impact environnemental total et de transformer la société"

..

…………………………***************************

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?
Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?
Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?
Lorsqu’une politique ne se fait pas comprendre – c’est la pémagogie était trop dadagogie

Lorsqu’une politique ne se fait pas comprendre – c’est la pémagogie était trop dadagogie

Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?
on vous a pas demandé vos commentaires…

on vous a pas demandé vos commentaires…

ici oui !

ici oui !

tout cela est arrivé lorsque j’ai ouvert mon parapluie !

tout cela est arrivé lorsque j’ai ouvert mon parapluie !

la prise de parole au pied levé – le cours ? oui la deuxième porte à gauche

la prise de parole au pied levé – le cours ? oui la deuxième porte à gauche

comme c'st l'intention qui "compte" nous allons devenir riches...

comme c'st l'intention qui "compte" nous allons devenir riches...

Comment nous a-t-on mis les idées à l’envers ?

enfin - il était temps...

en plus, d’être une grammaire à infractions, les normes sont une armée, une hiérarchie à qui il faut abandonner son corps, se livrer entier et se laisser…faire…

Euro Cos Humanisme & Santé, en partenariat avec les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’Université de Strasbourg, a créé les « Rencontres Santé Société de Strasbourg » qui proposent tous les ans, depuis 1992, à un large public et à des étudiants de toutes disciplines, de s’associer aux professionnel et aux chercheurs en santé, pour réfléchir et débattre, autour d’une problématique de santé publique. Euro Cos, pour l’édition 2015, à souhaité intitulé désormais ces journées : "Les rencontres Georges Canguilhem".

économie ? pouvoir d’achat contre pouvoir d’être. Et pouvoir d’activité mentale contre propriétaires illégaux de la société !

Qui va s’occuper de la réforme ? Y’a ka démie l’académie, demie sans mousse et sans accent démise du même coup…et donc ? On commence par la réforme de l’orthographe (où sont les lobbies de l’orthographe, les syndicats de la grammaire, les revendications des mots ?) pour terminer par la réforme du Travail…Le code illégal de l’un (c’est vous le propriétaire des mots ? Et où est l’ace de vente d’ailleurs ? etc.) devient le code illégal de l’autre (votre travail m’appartient, je me permets de vous voler toutes vos plus- values et vous verse un salaire de misère en braillant comme un fou furieux que vous devriez vous contenter de ce mirobolant cadeau …). Et tout cela grâce à la grammaire ! Oui oui relisez pour voir : il n’y aura jamais de réforme de la grammaire cela leur rapporte bien trop !

nul-le n’a envie de comprendre de quoi il s‘agit , – le choc dramatique et musical suffit très largement…

l’eau fume à l’envers – tout cela pour économiser sur la tabac, non mais des fois !

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite mail 24/08/2016 17:26

Je te félicite c’est bien d’avoir fait ce blog
merci beaucoup

imagiter.fr 25/08/2016 08:28

c'était le but poursuivi...