Comment un pays devient à 100 % bio ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment un pays devient à 100 % bio ?

Nous manquons de modèles sociaux motivants. Il vient de s’en trouver un au Danemark. Le volontarisme de gouvernement peut faire des prouesses. A condition de l’utiliser. Ce qui est fait. Ainsi, le 9 Septembre 2016, le gouvernement danois a annoncé un plan en 67 points : « Økologiplan Danmark » (Plan Écologie Danemark), afin de transformer à 100 % l’agriculture du pays en agriculture biologique. A l’horizon 2020. C’est le projet le plus ambitieux que l’Occident a jamais mené en ce domaine. Et le succès semble garanti ! Faire de l’agriculture bio la seule agriculture du Danemark et l’exporter dans le monde entier.

Cela fait, d’ailleurs, depuis 1990 que le Danemark, avec constance et sens de la planification, avait privilégié massivement le bio durable, soit plus aucun pesticide, plus aucun fongicide, plus de fertilisants chimiques, rien que du naturel ! Cela représente juste la dernière étape. Et un modèle très probant pour tous les pays qui pourraient (et devraient) faire de même ! Puisque ce qui s’en déduit fortement c’est que ce choix va à contre-courant des grandes politiques agricoles mondiales de ces dernières décennies !

..

Et l’Europe devrait être super fière et heureuse qu’un pays devienne à 100 % bio. Ce qui signifie déjà que la majorité de la classe politique danoise a « condamné », implicitement et sans remous, l’agriculture intensive chimique. Et a voulu son contraire. Et que son volontarisme est nécessaire pour…rattraper le temps collectivement perdu ! En combien d’années, 40, 50 ans, moins - les méfaits de l’agriculture chimique n’ont plus eu de preuves à donner. Donc une Europe non suiviste peut exister ! Et quitter tranquillement l’américanisation du monde. Oui l’Europe des peuples, celle qui quitte l’Otan qui n’a d’intérêt que pour les seuls USA. Qui déprivatise la BCE financée par les impôts de tous. Et contraint les banques à financer l’économie réelle. Une Europe qui se tourne vers tout le reste du monde. Dont les USA n’en sont que 5 % de la population, etc. Une Europe qui change de…représentation politique, vers celle qui puisse faire appliquer ce que VEULENT VRAIMENT les majorités de ses populations ( à peu prés tout l’inverse de ce qui est imposé aujourd’hui par une illégale minorité)…oui une telle Europe peut se montrer fière des initiatives du Danemark, les soutenir par tous les moyens qui les arrangent et se montrer contre toutes les divagations du court-termisme et de l’intelligence tuée à coups d’argent sale. La Raison ne peut que triompher. Après des cavalcades de catastrophes. Oui tout de suite. Pourquoi pas tout de suite ?

SOURCE : http://organicveganearth.com/the-great-denmark-to-become-a-100-organic-country/

..

…………………………..********************************************

..

Comment percevoir le plan agricole du Danemark « le plus ambitieux du monde » ?

** 1) - Il insiste sur la lutte contre le gaspillage alimentaire et met en place de nouveaux modèles pour la restauration publique, dont les cantines scolaires. Il faut savoir que l’agriculture chimique possède un tropisme abusivement tourné vers l’argent : et que, de ce fait, les gaspillages de nourriture y sont si élevés.

Le Danemark-et l'anti-gaspillage-de la nourriture

..

** 2) - Il écoute les demandes de chacun-e des citoyen-ne-s. Ainsi, le principal grief contre le bio : sa cherté. Tout est, alors, fait pour réduire les prix à l’achat. En effet, eu Danemark, le prix des produits alimentaires biologiques est devenu assez bas pour être à la portée de toute la population. Ce qui a si fortement stimulé les ventes donc…cercle vertueux – créé une immense incitation à la production…Et ceci tout en usant, aussi, des encouragements à l’offre.

..

** 3) - Il prouve qu’il a été bien réfléchi et que les absurdes monologues financiers ne l’ont jamais aveugle. «Pour atteindre nos objectifs, le secteur public doit montrer la voie. Avec l'Økologiplan Danmark, nous allons renforcer la coopération entre les municipalités, les régions et les ministères, avec une longue cohorte de nouvelles initiatives. Nous allons nous engager, entre autres choses, à mettre plus de produits biologiques sur le menu des cantines, des hôpitaux et des garderies », a déclaré le ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture, Dan Jørgensen. » Voici qui est bien résumé et que nous aimerions entendre dans tous les pays ! La preuve que le tout-bio intelligent est possible est, désormais, faite !

Le-Danemark-lance-le-plus-ambitieux-des-plans-agrobiologiques

………………………..*****************************

..

Les atouts ?

Il y en a tant qu’il est difficile de les lister tous. Entre autres - Les institutions publiques de la nation servent environ 800 000 repas chaque jour. Dans hôpitaux, crèches, cantines scolaires, ministères. Le but d’atteindre les 60% de bio en restauration collective est très proche (dernière étape vers les 100% finaux).

Une clarté de vision et un volontarisme de mise en œuvre - « Nous devons accélérer la conversion à l'agriculture biologique, si nous souhaitons atteindre l'objectif de doubler la surface d'ici à 2020 [par rapport à 2007]. Le gouvernement renforcera donc à la fois le développement et la conversion, et travaillera avec des formes de propriétés et des modèles opérationnels alternatifs (alternative ownership and operation model), peut-on lire dans le plan gouvernemental. »

..

Le plan trans-services intègre tous les ministères. Bien que le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche soient responsables du plan, d'autres ministères se sont engagés à faire leur part de la réalisation du plan. « Un dialogue soutenu avec les ambassades sur le terrain ainsi qu’une collaboration active des différents ministères impliqués dans la production biologique pour promouvoir le bio danois à l’étranger. » C’est là qu’il est possible d’entrevoir à quel point un gouvernement uni peut concrétiser de grandioses projets collectifs. A l’origine, l’Europe a existé afin de concrétiser de tels grandioses projets collectifs. Et seule l’intrusion négative et indésirable des États-Unis a égaré loin de ce réalisme.

« Le ministère de la Défense, par exemple, s'est engagé à accroître la quantité d'aliments biologiques servis dans ses bases. « Environ 1100 tonnes de nourriture sont servies dans les cantines de la Défense chaque année. Cela a vraiment un impact, lorsque nous fixons des exigences pour les aliments sains et biologiques. C'est pourquoi je suis ravi que le nouveau plan d'action mette la barre biologique considérablement plus haut », a déclaré le ministre de la Défense, Nicolai Wammen. »

Le-Danemark-va-tenter-l'agriculture-100 % bio-et-pourquoi-pas-en-France ?

..

Incitations intelligentes du privé ? Tout d’abord, l’État aura installé les méthodes biologiques et biodynamiques d’agriculture sur toutes les terres lui appartenant. Ce qui fera un test en grand – il prend les risques en premier ! « Aussi, pour encourager le privé à suivre le même chemin, des mesures incitatives seront mises en place. Parmi ces aides : le versement d’une allocation à tous ceux qui feront le choix du bio. Pourquoi ? Parce que la conversion au bio a un coût et qu’il faut encourager les agriculteurs à repenser leurs habitudes sans risque de faillite. » L’intelligence ? De prévoir les résistances et de les désamorcer à l’avance […soit le contraire, du modèle intensif chimique qui aura vraiment contraint par endettements abusifs et ruines des agriculteurs sans jamais d’aides à la transition ! ]… « L’agriculture bio ayant des coûts de production plus élevés que l’agriculture classique, des systèmes d’aides et de suppléments par hectare cultivé ont aussi vu le jour pour inciter les agriculteurs à franchir le pas sans mettre en danger leur entreprise. Le plan d’action implique les autorités publiques danoises, différents ministères mais aussi les régions, les villes et les collectivités locales qui s’engagent à soutenir ces efforts. » [tout le monde conscient, tout le monde impliqué !].

..

Prouver sa détermination dans toutes les directions. « Si la production d’aliments bio est encouragée, leur consommation doit, elle aussi, être incitée. L’État danois entend rendre les produits bio plus attractifs pour propulser la demande, il prévoit donc une récompense pour les marques qui favorisent le bio. De plus, le Danemark a prévu de booster l’exportation de ses produits biologiques.

..

Oui, enfin, dernier volet de ce plan vraiment ambitieux, le Danemark entend bien faire exploser ses exportations de produits biologiques : pour y parvenir, il va squatter toutes les foires et tous les salons internationaux consacrés à ce domaine ! […ce qui s’appelle mouiller sa chemise !]. Son atout ? La marque bio nationale du pays célébrera bientôt ses 25 ans, ce qui en fait l’une des plus ancienne marque biologique dans le monde. En conséquence, les exportations biologiques danoises ont augmenté de 200 % depuis 2007.

Exemplarité de l’État, aide aux producteurs, soutien aux distributeurs, coup de pouce aux consommateurs et encouragement des exportations : le Danemark tient sans doute la recette qui lui fera atteindre son but. » Celui, par exemple, que la France copie son modèle et nous concrétise une agriculture bio très rapidement !

Puisque – oui – le bio peut nourrir la population mondiale (sachant que bio c’est permaculture, semi-cultivé et agro-sylvestre).

L'agriculture-bio-peut nourrir-la population-mondiale/

..

……………………………..**************************

..

Dernier aspect - Les réactions des multinationales par rapport à la destruction des sols, à l’appauvrissement de ceux-ci, à la folie de « fabriquer » de la nourriture hors sol au lieu de la …cultiver normalement avec la Nature qui en sait tellement plus que nous. Oui un peu comme si nous respirions…sans respirer. Ceci fait le dessin mégalomaniaque que nous pourrions – sans retour du bâton « fabriquer » de la nourriture, soit de la vie à 100 % dans son aspect le plus subtil et le plus raffiné. Oui – la nouveauté est que devant toutes ces observations adultes, pleines de raison et de bon sens – les multinationales inventent « mais c’est de la faute des paysans - mais c’est de la faute des consommateurs ! etc.»….comme si elles voulaient déjà s’éloigner, s’écarter, ne plus se voir jointes, connectées, reliées avec ces…folies.

..

Comportements qui précèdent non pas de reconnaître le fait qu’elles aient vraiment tort mais de s’en…dégager. A les écouter ce serait elles qui ont été entraînées, malgré elles, elles si faibles, elles si insignifiants, elles si minuscules, un deux pièces et pas un gigantesque immeuble. Bref, elles montrent tous les signes de qui se lave les mains et se tire les pattes, ne veut pas être mêlé et ne veut surtout pas en discuter. Comme si les paysans n’avaient pas âprement résisté à toutes ces abusives pressions – c’est bien à coups d’argent et d’endettements qui leur ont été imposé fertilisateurs, pesticides et fongicides. De leur propre chef, jamais ils n’y seraient entrés. Donc les multinationales sentent le vent de la raison tourner. Et ne veulent pas se trouver là où la tempête va souffler. Les 10 multinationales les plus riches « ont » la même chose que 180 pays. C’est un poids incommensurable qui ne peut la jouer à…l’irresponsabilité ! Il faut donc les inciter à prendre toutes leurs responsabilités. Toutes !

..

Pour conclure bellement ? Un des cas rare où un projet gouvernemental est financé, aussi, par les bénéfices qu’il génère ? « Le gouvernement a récolté la somme incroyable de 53 millions d’euros en 2015 dans son effort soutenu pour transformer le pays en un pays 100 % bio. C’est probablement le plan le plus ambitieux du siècle, mais compte tenu du fait que le Danemark a déjà prouvé sa passion pour les aliments biologiques, ce plan semble réalisable. »

……..Comme quoi les cercles vertueux ont des effets bien incroyables !

..

..

……………………………***********************

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - AUSSI - <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

..

Consoglobe : le point de vue du consommateur sur le Danemark-et son agriculture-biologique

..

Les consommateurs qui ne seraient pas satisfaits !

..

Le-Danemark-et-les-pesticides-: - l'envers-d-un-modèle, ?

..

Évidemment, il faut faire entendre toutes les voix qui sont contre. Qui disent le bio n’est pas la panacée, n’est pas durable, n’est pas si sain que cela, ne peut pas nourrir l’Humanité (là, le débat répercuté dans l’article prouve qu’il le… peut !), etc. Ce n’est pas pour changer de fanatisme que d’être heureux que le bio triomphe dans un pays (après le Bhoutan, donc dans deux !). C’est pour voir clair et avancer collectivement…Voyons tous les points noirs sur le bio. Sachant qu’y sont inclus la permaculture, le semi-cultivé, oui l’agro-sylvestre, etc. Oui dans ce mot généraliste « bio » !

..

Le-bio-et-ses-limites ?

..

Pour finir, il est important de prendre conscience des bienfaits d’une alimentation, au delà du bio, plus saine et dépourvue de produits chimiques compromettant notre santé. Il faut privilégier les produits bio, avec les labels cités plus haut, car vous aurez toujours moins de chance, en les consommant, de tomber sur des aliments bourrés d’additifs toxiques. Il faut également privilégier les produits de la ferme, revenir à des aliments plus sains et « authentiques ».

..

L’idéal serait d’acheter certains aliments bio (français) dans des magasins spécialisés, dans les marchés ou d’adhérer à des associations qui, contre un abonnement, fournissent chaque semaine des paniers de légumes bio (Jardins de Cocagne par exemple). On peut également acheter des aliments sains à de petits exploitants de sa région (Producteurs de ma région ou Comptoirs Fermiers par exemple) par des ventes directes de producteurs à consommateurs. Manger plus sainement est accessible à tous, il suffit de changer ses habitudes !

..

………………………………%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

….. Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment un pays devient à 100 % bio ?
Comment un pays devient à 100 % bio ?
Comment un pays devient à 100 % bio ?
viandes végétales...

viandes végétales...

le retour des plans à long terme...

le retour des plans à long terme...

rapport nourriture-bonheur...

rapport nourriture-bonheur...

le futur se rapproche de nous...

le futur se rapproche de nous...

le bio peut nourrir la planète – donc intox : c’est l’agriculture intensive qui ne nourrira bientôt plus personne…ce sont les multinationales qui ont fait leur le slogan « tuer les sols pour gérer les hommes ». Ils ont forcé tout le monde à faire ce que tellement peu (les cupides stupides) voulaient … En 2016, jamais il n’y a eu tant de morts de faim. Qui ne les nourrit donc pas pour qu’ils meurent ainsi de faim ?

nourrir la planète reste une fumisterie oui parce que, pour cela, il faut nourrir aussi….les sols vivants…ce que ne fait pas l’agriculture chimique !

Les points noirs ! Le bio ne suffirait pas…

3 exemples

la preuve : un gouvernement volontariste et planifiant ses moyens - parvient à changer tout le pays !

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article