Encarts des écarts ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Encarts des écarts ?

La réalité économique n’est pas du tout ce que nous pensons. Il suffit de placer sur un même graphique coloré les courbes de ce que nous supposons être le réel et de ce qu’est ce réel pour s’apercevoir que ce réel est, au moins, 10 fois pire. Avec des poches de 1 000 fois pires pour certains écarts. De là à songer à faire des encarts d’écarts.

..

Encarts d’écarts. ? Nous pénètre bien la sensibilité de mettre à proximité des chiffres toujours gardés séparés : par exemple, le coût dérisoire pour mettre le final à la faim dans le monde comparé au montant de celui de certains si inutiles profits exagérés. Rien que les fraudes des paradis fiscaux c’est 6 fois la somme nécessaire par an pour lutter et vaincre, une fois pour toute, la faim jusqu’en 2 025. Cette autre face non mise en encart ? Ces fraudes d’une minorité semble-t-il sont très encouragées par les prétendus gouvernants. Sinon – même si la lutte était difficile, les chiffres de fraudes iraient en…diminuant. Soit moins de fraudes et nous en sommes à toujours PLUS de fraudes. Une lutte qui renforce à fond ce contre quoi elle prétend lutter n’est pas une lutte - mais un toboggan de favoritismes. Ce qui n’est plus supportable – lorsque reste ancré en nous qu’une part infime de ces énormes fraudes pourrait abolir la faim dans le monde. La disproportion n’est donc plus acceptable ! Oui versant scandaleux de la fraude des riches ? Les impôts que ces indignes trop riches ne paient pas ce sont les pauvres volés sans cesse qui le paient…. Rien que dans les pays en voie de développement - chaque année, au moins 250 milliards d’euros de recettes fiscales disparaissent dans les paradis fiscaux. Les 10 plus grosses multinationales pèsent, elles, plus que 180 états ! Ces multinationales doivent donc avoir 18 FOIS de RESPONSABILITÉS que l’ensemble de ces pays. Chacune 18 fois plus. Il n’est pas possible de cumuler le leurre et l’argent du leurre ! Les multinationales agissent, partout dans le monde, comme des …irresponsables. Elles doivent donc être traitées comme telles.

..

Les pauvres sont les volés non les...voleurs !

Les impacts, les conséquences charnelles, le sillage quotidien de toutes ces aberrations - s’impriment tellement mieux lors nous montrons les écarts plus que de provoquer une avalanche de chiffres dépareillés. Sans ancrages et sans dessin intérieur. Et puis, lorsque les écarts sont imprimés dans nos corps, chaque évènement les retrouve très facilement. Ce n’est pas « savoir » le chiffre précis, qui change rapidement qui importe – mais bien de conserver, en présence mentale, la fourchette des différences. Et, cela, n’est pas vraiment entré dans la culture populaire. Les fourchettes de différences, les écarts – et pas les chiffres à la virgule près mais… suspendus dans le vide. D’autant plus facile à édulcorer, lénifier, diminuer, euphémiser, dissimuler, mentir, noyer dans d’autres données – que ces chiffres essentiels demeurent isolés – non reliés à d’autres. Et l’ensemble des encarts d’écarts forme bien une compréhension pointue de l’époque…

..

………………………….****************************************

..

Les prétendues élites (il est tout de même incongru que de prétendues extrême-gauches continuent à nommer ces incompétences-fardeaux… « d’élites » lorsque tout crie que ce sont des « anti-élites » qui empêchent les vraies élites actuelles d’œuvrer en grand – à se demander si elles ne pratiquent pas l’éloge déguisé du système !)… oui ces « anti-élites » adorent jouer à l’apport irremplaçable de…l’occident. Il « offre » la civilisation, « donne » la démocratie, saupoudre la vraie culture et …enrichit la terre entière – vraiment les angelots sur leurs nuages roses. Or qu’est ce qui fait désordre ? Bingo, les chiffres et surtout les fourchettes d’écarts de chiffres. Qui sont si cinglantes…en 1 800 les écarts entre pays les plus riches et pays les pauvres étaient de… 3 et de… 80 en 2015. Patatras – toute la propagande de l’enrichissement apporté par l’occident s’écroule. Le monde était infiniment plus juste et équilibré avant qu’il n’apporte son désordre et sa grave maladie de la convoitise des biens des…autres. Et d’autant plus que L’ÉCART S’ACCÉLÈRE dans les années 1960. Cela claque comme un coup de fouet : l’occident n’enrichit pas la terre mais l’appauvrit bien au contraire. C’est l’anti-progrès régressif qui vit en parasite…Le montant de ses vols en grand, de son gangstérisme planétaire est sculpté dans les écarts de chiffres mêmes. Très facile donc de calculer le montant de son butin…illégal ! Voilà qui donne ses diplômes sociaux aux encras d’écarts. Cela fonctionne à fond. Et démasque si vite les faux !

..

Voilà - dès que nous changeons de présentations – les écarts hurlent, se démènent, se font bien percevoir. Plus possible de se tromper. Nous ne vivons pas sur ce que 92 % pensent être le réel – complètement faux, 92 % de… rêvasseurs ? – mais bien ce qui est, trop brutalement est…et…n’est pas… supportable !

..

1 million de $ c’est 92 années de salaires pour l’humain moyen…puis 100 millions de $ devient 2 000 emplois à 50 000 $/an.

..

Wall Street – chacun des camions y transporte 2 milliards de $ de bonus en 2012. La file complète est 160 milliards de $ soit 80 camions. Quant au bonus des banquiers en 2013 c’est 1 020 milliards de $. Oui 1 020 milliards…Soit… 20,4 millions d’emplois à 50 000 $ par an – avec les gigantesques fraudes des trop riches, pas besoin d’aller chercher plus loin le chômage : tous les moyens de paiement des emplois sont volés pour des futilités (de bonus – oui « bonus » cela sonne tellement puéril, enfantin, trop irréaliste !)…Ces inégalités n’ont ni justification, ni but – elles ne peuvent être générées que par des grands ennemis de la société ! Plus les inégalités sont grandes plus TOUT le monde (autant riches que pauvres) – plus tout le monde souffre dans sa sociabilité et son…humanité (…ce sentiment) !

Et à ceux-là il n’est rien reproché, rien réclamé, pas de limites – pas de justes sanctions, pas de points finaux mis à ces monstrueux écarts qui - par effets de différentiels de poids et de volumes - augmentent sans cesse. A la plus grande vitesse… Sans contrepoids consistant - l’écart de trop de richesses et de monopoles augmente et celui d’insuffisances, de misères et de pauvretés galope…Ce sont des« effets systémiques », oui des conséquences de la…bêtise au pouvoir – puisque les « effets systémiques » se corrigent par l’intelligence en acte !

..

………………………….****************************************

..

L’avantage encore des encarts d’écarts c’est que tout y parle clairement. L’occident pillard et post-colonialiste n’aide absolument pas les pays pauvres. C’est de la désinformation Il continue à vivre à leurs crochets. Lui, il n’y pas d’autres mots… il les vole honteusement. C’est un voyou. Un gangster qui devrait se trouver dans les prisons internationales. C’est un scandale d’autant plus grave que « ses » médias, devenus plus bas que tout, insistent sur le paternalisme aberrant envers ces pays si …arriérés. L’arriéré n’est-il pas celui qui dévalise plus faible que lui ? Oui si peu développés : le « sous-développé » n’est-il pas celui qui profite, parasite sournois, de ces pays dits sous-développés ? Les prétendues aides de l’occident…c’est 130 milliards par an aux pays pauvres. 130 milliards par an très évaporés par les multinationales et les…900 milliards/ an extorqués illégalement à ces pauvres. Soit presque 7 fois plus de volés que de prétendus donnés– et c’est tous les… ans. Oui par an des 7 fois plus - la masse des écarts explose en masse – en plus, ces multinationales volent les pays d’occident, osant nommer cyniquement « prix de transfert » ce qui est le flagrant délit d’aller directement voler dans la poches des pauvres – oui l’évasion fiscale en sus (vol des 2 côtés par les multinationales !).

..

Autres chiffres qui cognent contre les multinationales ?

1 % des humains (représenté surtout par les multinationales) a 50 % des stocks d’obligations mondiaux.

..

Un PDG de multinationale ? Oui le salaire d’1 heure de son activité (sic) c’est 1 mois de salaire pour le travailleur moyen. Combien d’heures de travail dans un mois ? Et jamais ils ne veulent assumer les responsabilités concrètes de tant de prélèvements si…irresponsables !

..

Les-10-plus-grosses-multinationales-au-monde-pèsent-davantage-financièrement-que-180-états : mais n'en prennent aucune des responsabilités - : où trône l'anomalie ?

…………………………...........***************************

..

Autres vérités qui explosent en grand. Les riches sont de très grands FRAUDEURS. D’insurpassables fraudeurs ! Et ni les immigrés ni les pauvres ne le sont, du moins dans le coût global pour le pays. Les immigrés, eux, ne « coûtent » rien, au contraire…ils rapportent ! Les pauvres sont volés et spoliés de partout. Ils ne coûtent donc rien mais …rapportent gros. Par contre, le coût exorbitant des riches – vrai fardeau de la société, lorsque leurs soi-disant profits, si monstrueusement inutiles, coûtent si cher à tout le monde – est LE coût social qui plombe les finances publiques et républiques. La fraude des trop riches C’EST le déficit. Pas à vraiment à chercher ailleurs.

..

Ainsi, la fraude des riches c’est 5,5 fois plus de pertes pour le pays que celle des immigrés. Qui eux font entrer, chaque année, 12 milliards dans les caisses publiques. Et pas ces riches fraudeurs ! Le F.N. se trompe donc à fond d’immigré : les immigrés dont il parle ce sont les…fraudeurs de trop riches. Qui nous enlèvent le pain de la bouche…Et personne d’autre ! Oui, les encarts d’écarts démontrent que ce ne sont ni les pauvres ni les immigrés qui… vident les caisses publiques. Puisqu’en montant final c’est 5,5 fois plus…de fraudes fiscales que de fraudes aux allocations familiales – Faut donc arrêter de faire exprès de se tromper de cible ! Les seuls qui viennent…voler notre pain dans nos bouches ce sont les trop riches ! Le tableau suivant va en convaincre

La fraude fiscale c'est 5,5 fois les immigrés

..

Les pauvres rapportent encore énormément aux FRAUDEURS de riches. Eux, ces trop riches ? Par an, 90 milliards d’euros à la fraude fiscale et de fraudes (encore) aux cotisations patronales. Pauvres qui ne réclament pas leurs droits - non recours aux droits -, rien que pour RSA 6 milliards de non réclamés et… la pauvreté de la fraude aux prestations sociales. Celle qui sera illégalement et minablement brandie par ces trop riches LES IMMENSES FRAUDEURS. Ceux que la justice devrait tout de même « calmer » énergiquement…oui… 143 millions,… millions hein d’euros Les riches sont les fraudeurs structurels de la société : en plus d’être si peu nombreux et les pauvres si nombreux. A la base, leurs fraudes sont 70 fois plus virulentes - et non…nécessaires, vitales, questions de survie – que celles des pauvres. Fraudes qui…n’en sont même pas eu égard aux 6 milliards de RSA jamais réclamés. Donc - en corrections du rapport entre montant des fraudes et de la population concernée, les grands fraudeurs de la société – les assistés vraiment abusifs que sont les riches – c’est (en données corrigées) 7 000 fois plus de coûts pour la société. Voici qui parle droit. Les écarts comparés cela cogne directement à l’entendement. Pas besoin de rajouter 10 pages de chiffres inécoutés !

Les riches sont de très grands FRAUDEURS ! Jamais les pauvres.

..

Parce qu’il y a encore trop de personnes appartenant à la classe moyenne qui pensent que si leur situation se dégrade c'est à cause de ceux qui ont… moins qu'eux. Et la logique se demande comment ce serait possible – s’ils ont moins qu’eux qu’ils leur…prennent tant tout en…s’appauvrissant sans cesse ? Oui, au lieu d'aller voir chez ceux qui ont bien plus qu'eux. Et s’ils ont bien plus qu’eux c’est bien la preuve pénale qu’ils se servent directement chez ces classes moyennes. Logique…Les classes moyennes qui ne savent jamais penser prouvent là qu’elles ne sont jamais dans la réalité. Leur monde rêvé de propagande ne se trouve nulle part ailleurs que dans…la propagande !

..

……………………...............****************************************

..

Près de 1 milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde, principalement dans les pays dits « en développement ». Or, dans ces pays, chaque année, au moins 250 milliards d’euros de recettes fiscales disparaissent dans les paradis fiscaux, soit 6 fois la somme nécessaire par an pour lutter et vaincre la faim d’ici 2025.

..

« On estime que 85 % à 90 % de ces avoirs [fonds privés placés dans les paradis fiscaux] appartiennent à moins de 10 millions de personnes – soit 0,014 % de la population mondiale –, et qu’au moins un tiers de ces avoirs appartiennent aux 100 000 familles les plus riches du monde, dont chacune pèse au moins 30 millions de dollars ». C’est donc bien aux plus fortunés que profite la réduction des recettes fiscales par la fraude, ce qui perpétue et aggrave les inégalités. Les impôts des plus fortunés ? Leur sont directement versés une grosse partie de « nos » impôts. Ce sont eux les immigrés qui nous délestent…pas les aussi pauvres et maltraités que nous !

..

L'évasion-fiscale-: ce grave délit-des-riches-aux-dépens-des-pauvres ? Inexcusable !

..

La raison mène à penser que les plus riches, qui jouissent des bénéfices de leurs sociétés, devraient contribuer à une redistribution au profit des plus pauvres via l’impôt sur les bénéfices de ces sociétés. Or, la plus-value ainsi dégagée par l’exploitation de la force de travail s’évapore dans des territoires paradisiaques pour l’oligarchie qui gouverne et légifère. Il s’agit d’un vol organisé à grande échelle – illégitime et non conforme à toute idée de développement humain – d’une richesse qui appartient à celles et ceux qui l’on créée par leur travail et qui devrait financer les services publics. En effet, l’impôt sur les bénéfices, ainsi non redistribué pour le bien commun car échappant au fisc, permet au capitaliste d’optimiser la plus-value extraite par le travail en allant, illégalement ou non, chercher à en privatiser l’entièreté.


..

La fraude entrave le développement [ce pourquoi l’acte d’accusation contre la fraude des trop riche inclut dans « d’attendus »].

..

La fraude et l’évasion fiscale, pratiquées notamment par les multinationales aidées des grands cabinets d’audit (les fameux « Big four » : Deloitte Touche Tohmatsu, Ernst & Young, KPMG et Price Water House Coopers), sont un véritable fléau qui entrave l’avancée d’un réel développement pour les populations appauvries par ces politiques. Cette hémorragie de capitaux empêche la construction d’hôpitaux et l’embauche de médecins à des salaires décents ; l’équipement d’écoles à la hauteur de l’enjeu accompagné du recrutement de professeurs afin de réduire le nombre d’élèves par classe ; l’implantation de réseaux d’adduction d’eau potable, etc.

..

Pour la période 2008-2012, Global Financial Integrity estime que, dans 31 pays en développement, les sorties de fonds illicites étaient supérieures aux dépenses publiques dans la santé […relations de causes à effets établies : le travail de tout juge est donc très simple. Condamner au remboursement intégral ne peut prend pas de temps, non plus !]… et que, dans 35 pays en développement, elles étaient supérieures aux dépenses publiques dans l’enseignement . Dans son rapport, “Illicit Financial Flows from Developing Countries : 2004-2013”, la même organisation constate que les pays dits en développement et les économies émergentes ont perdu 7 800 milliards de dollars (7 002 450 000 000 euros) dans les flux financiers illicites à partir de 2004 jusqu’en 2013, avec des sorties illicites de plus en plus importantes, augmentant de 6,5 % par an en moyenne, presque deux fois plus vite que le PIB mondial. » Bingo ! la croissance qui manque…elle se trouve exactement là (au centime près !) dans l’illicite, dans les fraudes, chez les multinationales…

……………………………….*************..*************************

..

Comment nous détruisons en 30 secondes ce qui a exigé des milliards d'années ?

..

En 30 secondes nous avons détruit la moitié de la vie qui a demandé tant de milliards d’années-lumière pour nous parvenir – qui doit donc APPRENDRE ?…pas nous, eux, EUX et elles qui se prétendent être professeurs des autres. Alors que leur savoir falsifié n’est que de nier, dénier et renier la réalité. Même la plus flagrante. Si l’on se laisse acheter, on est un vendu…et la « valeur » de sa transmission passe bien en dessous de zéro !

..

…………………….............************************************

..

Vidéo - La pauvreté est un triomphe mondial

..

Lorsque être pauvre est un triomphe -

………………………………et être riche est donc une complète défaite…

..

Au niveau de la géopolitique, des multinationales et des états ? « L’encours mondial de titres de dettes pèse désormais plus de 100.000 milliards de dollars, un montant multiplié par 2,5 depuis 2000. Les États ont emprunté 43.000 milliards. L’industrie financière plus de 40.000 milliards, et “l’économie réelle” moins de…10.000 milliards. »…100.000 milliards de dollars, c’est le double de la valorisation de toutes les entreprises cotées dans le monde. » Et alors ? Laissons-les à leur délire mais en ayant mis un cordon de salut public autour de ces si nocives divagations…

..

………………………………….*****************************.*****

« Ces chiffres dépassent notre entendement, ils dépassent nos capacités financières. C’est bien là tout le problème car la dette publique n’est pas “la dette de personne”… la dette publique correspond à de l’argent que l’État n’a pas et comme l’État ne gagne pas d’argent, il lève des impôts. Cette dette représente donc des impôts en devenir pour nous (sauf pour les immenses fraudeurs in-excusés que sont le trop riches !), à moins, bien sûr, que les États décident de ne pas la rembourser…Mais un pays qui déciderait de ne pas rembourser ne pourrait plus emprunter. Or en France, beaucoup de prestations sociales sont financées à crédit. Couper le robinet des allocations n’est pas bon politiquement lorsque chaque habitant reçoit en moyenne chaque année 8.000 euros de prestations sociales. »

..

Et donc ?

« Revenons au panorama mondial. Pour ciseler finement à coups de hache ce tableau économique, nous avons donc pour 150.000 milliards de dollars d’actifs financiers…, hors ces mystérieux produits dérivés qui errent dans le monde étrange du shadow banking, de la finance de l’ombre. Un tiers représente des actions d’entreprises confrontées à une conjoncture économique morose, la croissance étant essentiellement obtenue à coup de replâtrages statistiques. Un autre tiers est de la dette adossée à la capacité de contribuables vieillissants à payer de plus en plus d’impôts. Un troisième tiers est de la dette d’établissements financiers qui ont trop prêté soit à des démocraties surendettées, soit à des ménages confrontés au chômage et à une baisse de leurs revenus. Tous ces “machins” sont ce qu’on appelle des “actifs financiers”. » Ayant tant de fois parcouru ces chemins de l’effondrement intellectuel et de comportements malsains – plus rien ne nous impressionne dans ces accumulations. »

Le vertige des chiffres est largement évité lorsque nous utilisons le bouclier des encarts d’écarts. Et c’est d’autant plus co-créatif que l’usage de ces encarts d’écarts éclaircit grandement la vision de la réalité exhaustive actuelle. Telle qu’elle est et pas telle que nous voudrions qu’elle soit. .. Telle qu’elle est et pas telle que…

……….la propagande tente (toujours plus maladroitement) de le dissimuler !

..

..

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

>>>>>>>>>>>>>>>>> - ANNEXES - <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

..

http://www.imagiter.fr/2015/09/la-mise-en-pilotage-automatique-de-la-societe-avec-les-chiffres-qui-dirigent-seuls-tout-le-monde.html

..

L'irresponsabilité totale au pouvoir !

...

http://www.imagiter.fr/article-pourquoi-les-trop-riches-sont-electoralement-surrepresentes-122669292.html

..

Autre fraude très grave…

http://www.imagiter.fr/article-la-prosperite-c-est-pour-tous-la-richesse-pour-la-minorite-104145519.html

..

La prospérité est possible – elle fut esquissée dans les années 1955-1972…parce que la prospérité c’est tout le monde qui la vit !

http://www.imagiter.fr/article-les-chiffres-ne-sont-ni-pour-ni-contre-111612273.html

..

Jamais ne s’en prendre aux chiffres mais aux usages frauduleux qui en sont faits. Et là les écarts et les fourchettes sont des puissances logiques qui démolissent tous les montages menteurs !

http://www.imagiter.fr/article-competences-des-tetes-a-fric-2-109889616.html

..

Aller sur le terrain : non quasiment aucun de ces trop riches ne « méritent » ce trop d’argent. L’apport de leur « plus-value sociale » est vraiment trop…infime !

..

http://www.imagiter.fr/2016/02/bilan-des-recentes-activites-capitalistes.html

..

Voir le désastre de leur…inactivité bien en face…

..

………………………………%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L’ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

….. Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

éloignement des points de vues ?

éloignement des points de vues ?

Encarts des écarts ?
ce que décrit notre premier paragraphe : ça plane pour qui ?

ce que décrit notre premier paragraphe : ça plane pour qui ?

les classes moyennes en général ne sont jamais "dans " la réalité. Leur misère intérieure dépasse l'imaginable.

les classes moyennes en général ne sont jamais "dans " la réalité. Leur misère intérieure dépasse l'imaginable.

voici un encart : est-il publicitaire ou non ?..

voici un encart : est-il publicitaire ou non ?..

où est l'écart ?

où est l'écart ?

Encarts des écarts ?
Encarts des écarts ?
Encarts des écarts ?
Encarts des écarts ?

80 % (les pauvres et les prétendues classes moyennes…inférieures !) ont seulement 6 % de toutes les richesses – il n’y a quasiment plus de classes moyennes – les riches ont 94 % de tout. Soit, pour le monde entier …2 % ont 50 % de tout et… 80 % de rien. La béance criante entre ce que les sous informés « croient » être la réalité et ce qu’elle est, les enveloppant pourtant bien !

Les inégalités entre riches et pauvres sont au plus haut depuis 30 ans dans les 34 pays de l'"OCDE":http://www.oecd.org/fr/presse/amelior.... Dans un rapport publié ce jeudi, l'organisation de coopération et de développement économiques souligne que ce fossé social nuit à la croissance à long terme. A ce jour, dans l’ensemble de l’OCDE, les 10% les plus riches de la population ont un revenu 9,6 fois supérieur à celui des 10 % les plus pauvres, contre un multiplicateur de 9,1 dans les années 2000 et de 7,1 dans les années 80. Des inégalités encore plus criantes en termes de patrimoine.

génocide alimentaire

recycler c’est facile…ne pas recycler est donc inexcusable !

jamais d’écart entre la théorie de la gratitude et toutes les observations – le schéma vibratoire répond à ce que nous sommes et désirons ...plus qu’avec ce que nous disons ! En général...

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

consultation voyance gratuite 14/10/2016 13:39

Merci pour cet article qui contient plein de bons conseils. C’est quelque chose que j’avais du mal a comprendre auparavant..